Bilan 2020 – Mon actif net a augmenté de 150k$

Bilan 2020 – Mon actif net a augmenté de 150k$

Je suis très heureux de vous présenter aujourd’hui mon bilan de l’année 2020, même si c’est le dernier bilan individuel que je publie sur ce blogue. Comme j’avais annoncé dans mon bilan du 3e trimestre de l’année 2020, je vais commencer à publier un bilan conjoint (familial) à partir de 2021 – plus d’informations à ce sujet dans la dernière section de cet article. Somme toute, ce dernier bilan individuel sera utile pour compléter mes données de l’année 2020 😉

Tout d’abord, je tiens à vous rappeler que le bilan / l’actif net inclue les actifs et les passifs. Je fais ce rappel, car je reçois souvent des commentaires du genre « Bravo pour ton rendement en bourse! » ou « Comment es-tu capable d’obtenir un rendement aussi élevé? ».

Lorsque je dis que mon actif net a augmenté de 150k$ en 2020, c’est l’ensemble de mes actifs, moins l’ensemble de mes passifs (actif net) qui a augmenté de 150k$ entre le 1er janvier 2020 et le 31 décembre 2020. Ce n’est pas 150k$ de rendement en bourse…

Bilan de l’année 2020

Revenons en arrière… Le 1er janvier 2020, mon actif net était de 476 582 $. Puis, au 31 décembre 2020, mon actif net était rendu à 625 547 $. C’est une augmentation ahurissante de cent-cinquante mille dollars! Oui, 150k$! Pour être plus précis, c’est une augmentation d’exactement 148 965 $ ou 31,26 %. Si vous voulez voir la progression mensuelle de mon actif net en 2020 (incluant mes pertes en mars et octobre), je vous recommande de lire les tableaux dans cette page : http://retraite101.com/mon-actif-net-individuel/ .

Qu’est-ce qui explique cette augmentation en 2020, malgré la pandémie et la chute boursière du mois de mars? Je vous explique cela un peu plus loin…

Voici donc mon bilan individuel de l’année 2020, du 1er janvier au 31 décembre, incluant la différence pour chaque actif et chaque passif.

ACTIF NET INDIVIDUEL 1 JANV 2020 31 DÉC 2020 DIFF
ACTIFS
Comptes banque22 334 $6 781 $-15 553 $
Compte non enregistré114 737 $141 450 $+26 713 $
CELI68 885 $70 202 $+1 317 $
REER183 349 $240 826 $+57 477 $
REEE (ma part)3 905 $11 069 $+7 164 $
CRCD3 000 $6 000 $+3 000 $
Maison (ma part)141 500 $179 000 $+37 500 $
Auto12 000 $11 000 $-1 000 $
Véhicule récréatif0 $10 000 $+10 000 $
TOTAL ACTIFS549 710 $676 328 $+126 618 $
PASSIFS
Carte de crédit (ma part)751 $567 $-184 $
Marge de crédit0 $0 $0 $
Hypothèque (ma part)72 377 $50 214 $-22 163 $
Marge hypothécaire (ma part)0 $0 $0 $
Prêt-auto0 $0 $0 $
Autre dette0 $0 $0 $
TOTAL PASSIFS73 128 $50 781 $-22 347 $
ACTIF NET476 582 $625 547 $+148 965 $

Les questions à propos de mon bilan qui reviennent le plus souvent sont : la valeur de mon CELI n’a pas beaucoup augmenté et la valeur de ma part de la maison a augmenté de beaucoup en un an. Je l’ai expliqué à plusieurs endroits (article de blogue, publication Facebook, etc.), mais je réponds à ces questions ici aussi.

Pourquoi le CELI n’a progressé que de 1,3k$ ?

Tout d’abord, mon CELI est maximisé (sauf pour la cotisation de 6k$ de l’année 2021 qui n’est toujours pas complétée). Donc, vous n’avez pas besoin de me dire d’en mettre plus dans le CELI…

Ce qui explique la faible progression en 2020, c’est que j’ai encaissé une perte importante avec un placement (titre) spéculatif au début de l’année 2020. J’en avais parlé dans un autre article (http://retraite101.com/revenir-a-la-strategie-initiale/).

Initialement, j’avais un petit portefeuille « Play Money » que j’utilisais pour m’amuser (comme le nom l’indique), pour des placements spéculatifs. Mais, ce fonds était devenu trop gros, et pire encore, sur un seul titre. La spéculation est une technique que je ne recommande pas… et que j’ai faite quand même. Bref, c’était une erreur de débutant, qui va me coûter cher à long terme! Cette perte est de l’argent que je ne pourrai jamais récupérer. Pourquoi? Car je ne peux pas déduire de perte en capital dans ma déclaration de revenus lorsque la perte est dans un CELI. Si cela avait été dans le compte non enregistré, j’aurais pu déduire la perte en capital d’un futur gain en capital.

Cela dit, à long terme, je suis sûr que c’était la bonne décision de vendre ce titre à perte et d’investir l’argent dans un FNB d’allocation d’actifs (XEQT pour être plus précis). Bref, je suis gagnant de simplifier mon portefeuille d’investissement et de revenir à ma stratégie initiale, soit la stratégie d’investissement indicielle!

Pourquoi ma part de la maison a augmenté de 37,5k$ ?

Lors du renouvellement de notre hypothèque, à l’automne 2020, l’institution financière avec laquelle nous avons signé le prêt a fait évaluer la valeur de notre maison. Belle surprise! La valeur marchande de notre maison est 75k$ de plus que ce que j’utilisais dans mon bilan. C’est certain que je sous-estimais la valeur de la maison dans mon bilan depuis l’achat de cette maison en 2019. Mais, c’est ce que je fais pour tous les actifs non financiers (maison, auto, etc.).

Finalement, j’ai décidé de NE PAS utiliser la valeur de 75k$ supplémentaire… J’ai décidé de retrancher 15k$ de la valeur marchande et c’est la valeur que j’ai utilisée dans mon bilan (divisé par deux pour ma part) pour le calcul de mon actif net à partir de l’automne. C’est donc ce qui explique que la valeur de ma maison dans mon bilan est passée de 141,5k$ à 171,5k$ (+30k$) dans mon bilan du 3e trimestre.

Mais, au 1er janvier, j’ai décidé d’augmenter la valeur de la maison, comme je fais chaque année. J’ai utilisé mon jugement et augmenté la valeur de la maison de 5 %. C’est une augmentation de 15k$, donc 7,5k$ pour ma part, qui a fait passer la valeur de ma maison de 171,5k$ à 179k$ dans mon bilan.

Les 3 raisons qui expliquent l’augmentation fulgurante de mon actif net

Je sais que je me répète souvent, mais comme il y a beaucoup de nouveaux abonnés/lectures, je pense que c’est important d’expliquer comment je suis capable d’augmenter mon actif net à ce rythme-là.

C’est certain que l’année 2020 a été incroyable pour ce qui est du rendement sur les marchés boursiers. Par exemple, le rendement du mois de novembre m’a certainement aidé à atteindre le 600k$ en actif net plus vite que prévu. Mais, ce n’est pas seulement le rendement de mes placements en bourse qui explique cette augmentation de 150k$ en 2020.

En réalité, il y a 3 principales raisons qui expliquent cette augmentation : nouvelle épargne, rendement sur les placements en bourse et remboursement de dette (hypothèque).

Ce n’est pas plus compliqué que cela. Il n’y a pas de secret ni de recette magique pour augmenter rapidement son patrimoine!

Malgré la chute majeure des marchés boursiers en mars 2020, je suis resté investi en bourse (source). De plus, j’ai continué d’investir sur les marchés et j’ai continué de rembourser mes dettes (hypothèque).

À l’automne, lorsque tous mes comptes enregistrés étaient maximisés, que mon investissement dans CRCD était complété (source), j’ai décidé de faire une remise en capital sur mon hypothèque. C’est d’ailleurs ce qui explique que ma part de l’hypothèque est passée de 72k$ au 1er janvier à 50k$ au 31 décembre 2020.

Mon actif net individuel, de 2015 à aujourd’hui

Voici la progression de mon actif net et de mon portefeuille net individuel, de 2015 à 2021. En 6 ans, mon actif net est passé de 221k$ à 625k$, ce qui représente une augmentation de 404k$.

Mon portefeuille net, quant à lui, est passé de 178k$ à 476k$, soit une augmentation de 298k$. Je suis fier de cet accomplissement! 😉

J’aurais aimé avoir l’historique de mon bilan (actif net et portefeuille net) depuis mes débuts sur le marché du travail en 2010. Mais, ce n’est que quelques années plus tard que j’ai compris l’importance d’avoir un budget et de faire des bilans!

C’est ainsi que j’ai commencé à suivre mon actif net en janvier 2015, à 221k$. J’ai atteint le jalon du 300k$ en décembre 2017, celui du 400k$ en mars 2019 (source), celui du 500k$ en mai 2020 (source) et finalement le jalon du 600k$ en novembre 2020. (source).

Progression annuelle de mon actif net

Maintenant, je vous montre en image la progression annuelle de mon actif net et de mon portefeuille net individuel, de 2015 à 2021. La tendance est claire, non? On remarque que l’augmentation de mon actif net individuel s’accélère!

Progression annuelle de mon actif net et portefeuille net (du 1er janvier 2015 au 1er janvier 2021)
Progression annuelle de mon actif net et portefeuille net (du 1er janvier 2015 au 1er janvier 2021)

Si vous préférez les tableaux, voici la même information (progression annuelle de mon actif net et de mon portefeuille net individuel, de 2015 à 2021, incluant la variation annuelle) :

ANNÉE ACTIF NET ANNUEL PORTEFEUILLE NET DIFF (%) DIFF ($)
2015221 099 $178 298 $  
2016217 823 $130 201 $-1,48 %-3 275 $
2017254 803 $175 645 $+16,98 %+36 979 $
2018304 868 $200 425 $+19,65 %+50 066 $
2019360 376 $249 740 $+18,21 %+55 508 $
2020476 582 $396 210 $+32,25 %+116 206 $
2021625 547 $476 328 $+31,26 %+148 965 $

On peut voir que mon actif net n’a pas beaucoup augmenté de 2015 à 2017. Pendant ces deux années, je n’ai pas vraiment progressé du point de vue des finances personnelles ou du patrimoine. C’est un peu triste à voir, lorsqu’on regarde cela quelques années plus tard.

Mais, en 2017, j’ai découvert le mouvement FIRE (Financial Independence, Retire Early). C’est à ce moment que j’ai pris en main mes finances personnelles, que j’ai élaboré un plan de retraite (source) et que je l’ai mis à exécution. Une fois que j’ai eu terminé de rembourser mes dettes, j’ai commencé à épargner puis à arrêter de vivre d’une paie à l’autre. Ce moment coïncide d’ailleurs avec le début de l’augmentation fulgurante de mon actif.

La fin des bilans

Dans mon bilan du 3e trimestre de 2020, j’avais annoncé que je mettais fin aux bilans individuels (source). Mais, j’avais dit que je ferais un dernier bilan individuel, à la fin de l’année, pour compléter mes données de l’année 2020. C’est ce qui explique que je publie ce bilan annuel aujourd’hui 🙂

La raison de ce changement est la suivante : je veux commencer à publier des bilans conjoints (familial) à partir de janvier 2021.

Ma femme et moi sommes mariés depuis presque 3 ans. J’avais gardé l’habitude de faire des bilans individuels, car je le faisais depuis 2015. Mais, en réalité, il n’y a plus de raison de faire des bilans individuels. Nos comptes sont en commun et je dois diviser la valeur en deux de plusieurs lignes du budget pour les inclure dans mon bilan personnel.

De plus, nous avons les mêmes valeurs et les mêmes objectifs (liberté!).

Finalement, je pense que ces bilans conjoints vont intéresser une plus grande partie de la population, car il y a beaucoup de jeunes familles qui se demandent quoi faire avec leur argent : CELI, REEE pour les études ou REER pour augmenter les allocations familiales? Ainsi, je vais pouvoir expliquer où l’argent de notre famille s’en va et pourquoi…

Voici la nouvelle page que j’ai créée pour suivre notre actif net conjoint : http://retraite101.com/mon-actif-net-conjoint/

Et vous, avez-vous complété votre bilan de l’année 2020? Comment s’est déroulée votre année en matière d’actif net, d’épargne, de rendement sur vos placements et remboursement de dette?

*****

Merci de vous abonner à @retraite101 sur Facebook et Instagram et de partager cet article avec vos amis. De plus, abonnez-vous à mon blogue pour recevoir gratuitement les nouveaux articles par courriel.

Obtenez une prime en argent de 10$ lorsque vous ouvrez un compte Wealthsimple Trade (plateforme de courtage SANS frais) avec le code de référence « SSMJWA » et que vous déposez au moins 100$.

Obtenez la gestion gratuite de 10 000 $ pendant un an avec Wealthsimple (robot-conseiller) avec le lien suivant : Découvrez Placements Wealthsimple.

Au plaisir d’échanger avec vous.

Par retraite101

Je suis un Québécois de 34 ans qui travaille de 9 à 5 dans un cubicule. Je fais partie de la « rat race ». Mais, j’ai comme objectif d'atteindre l'indépendance financière et retraite précoce (FIRE) à 40 ans!

21 commentaires

  1. Bonjour! Est-ce que vous utilisez Wealthica pour suivre l’évolution de votre valeur nette. Je L’utilise depuis quelques mois, et à part la synchronisation avec certians compte qui tarde parfois, je trouve cette application très utile.

    1. Bonjour Steve,

      J’utilise simplement Microsoft Excel 🙂

      D’ailleurs, mon gabarit de fichier Excel pour calculer l’actif net est disponible gratuitement sur mon blogue dans la page « Mon plan de retraite » (section 1. Évaluez votre situation financière actuelle).

      Au plaisir,
      R101

    1. Merci beaucoup FIREhabits 🙂 L’année 2021 sera très différente pour nous… je vais l’expliquer dans un article d’ici quelques semaines. Suspense 😛

  2. Bonjour,
    Si j’ai un régime de retraite de mon employeur, serait-il juste de l’inclure dans mon actif net? Si oui, quelle valeur devrais-je considérer, la valeur actuarielle? Si non, pourquoi ne pas l’inclure?
    Merci.

    1. Bonjour Hugo,

      Je vous retourne la question. Pensez-vous que vous devez l’inclure ou non et pour quelle(s) raison(s)?

      Ensuite, je vais vous donner mon avis 😉

      Bon dimanche
      R101

      1. Bonjour,

        Je crois qu’il faudrait l’inclure au même titre qu’un REER, car il remplit la même fonction. Et sa valeur peut-être mesurée en fin d’année grace à la valeur actuarielle.

        Toutefois, je me suis sommairement informé sur le concept FIRE et je comprends qu’un régime de retraite d’un employeur n’offre pas la même liberté ou ne génère pas les mêmes liquidités que d’autres placements ou invesitssements. Il peut toutefois être transféré dans un CRI en cas de fin d’emploi, ce qui peut alors s’apparenter un peu à un REER mais avec (selon ma compréhension) moins de flexibilité en cas de retraite hâtive.

        Et c’est là que je m’interroge: d’un point de vue comptable il y a donc une valeur au régime de retraite et il devrait donc iêtre inclus dans l’actif net, par contre pour le concept FIRE qui prévoit que l’actif net devrait être 25-30 fois les dépenses annuelles, peut-être que ça ne peut pas être considéré.

        Vous avez maintenant mon avis. Qu’en pensez-vous?

        1. Bonjour Hugo,

          Vous avez raison. Le régime de retraite doit être inclus dans l’actif net, et ce, peu importe la forme que prend ce dernier (régime de retraite à prestations déterminées, régime de retraite à cotisations déterminées, REER collectif, RVER, etc.). Vous pouvez faire un petit calculer pour utiliser la valeur actuelle de la rente future ou seulement la valeur des cotisations et du rendement. C’est libre à vous et cela dépend aussi des informations disponibles sur le relevé annuel… L’important est de toujours choisir la même valeur, pour être capable de suivre la progression de l’actif net année après année. Personnellement, nous incluons la valeur des cotisations et du rendement du RREGOP de ma femme dans le calcul de notre actif net conjoint (familial) : http://retraite101.com/mon-actif-net-conjoint/ . Nous avons décidé d’exclure la part des cotisations de l’employeur dans notre bilan.

          Maintenant, à savoir si le régime de retraite doit être inclus pour ce qui est du mouvement FIRE, c’est une discussion complètement différente. Tout d’abord, le « FIRE Number » correspond à 25 fois les dépenses (ou 30 fois si vous êtes pessimiste). Vous devez atteindre ce « FIRE Number » en placements et non en actif net. La nuance est très importante ici. Personnellement, j’inclurais le régime de retraite dans ce calcul, même ce dernier à moins de flexibilité dans le cas d’une retraite précoce qu’un CELI ou un REER. Ce régime ne sera pas moins flexible qu’un REER FTQ, un CPG 5 ans, etc. Bref, ce que je veux dire, c’est que dans l’ensemble des placements, il y aura des placements plus liquides que d’autres et vice-versa. Il faut prévoir la stratégie de décaissement en conséquence. Si vous excluez le régime de retraite de ce calcul, ce qui va arriver est que vous allez probablement continuer de travailler pendant plusieurs années pour rien, ou presque…

          Au plaisir d’échanger avec vous 🙂
          R101

  3. Bonjour,

    Toujours intéressant de vous lire. Très instructif toutes vos publications. Merci

    J’ai une question : , je détiens également du CRCD, j’ai eu un recul de la valeur au printemps dernier. J’imagine que vous aussi….du moins j’espère que ce n’est pas seulement moi ‍♀️.

    Et comme je peux voir dans votre bilan, vous n’en tenez pas compte…j’ai également fait mon bilan de l’année 2020 et j’en ai tenu compte, donc est ce que je dois en tenir compte ou pas de cette baisse….? Selon moi oui, puisque lorsque je regarde dans mon ACCESD, la somme est moindre.

    Vous avez toute mon admiration. Comme quoi, nous pouvons encore en apprendre des plus jeunes

    Je vous souhaite une année 2021 aussi prolifique

    Bonne journée ☀️

    1. Bonjour Roxanne,

      Bienvenue sur mon blogue et merci pour ce premier commentaire 🙂

      Idéalement, vous devez compte de la valeur actuelle de tous vos actifs et passifs dans votre bilan et calcul de l’actif net. Avant que je ferme mon compte-chèques Desjardins à l’automne dernier (http://retraite101.com/bye-bye-desjardins-bonjour-tangerine-et-les-comptes-sans-frais/), j’avais accès à la valeur actuelle de mon investissement dans CRCD. Maintenant, je dois attendre le relevé annuel par la poste, alors j’inclue la valeur de mes cotisations (2 x 3000 $).

      Cependant, il faut parfois simplifier les choses. Dans mon cas, la variation à la hausse ou à la baisse de mes investissements dans CRCD ne change pas grand-chose dans mon bilan / actif net pour être honnête. C’est probablement le cas pour la plupart d’entre nous.

      En passant, je fais surtout des investissements dans CRCD pour bénéficier du crédit d’impôt provincial de 35 %, comme j’explique dans cet article (http://retraite101.com/investisseur-selectionne-pour-actions-crcd-2020/). Mais, oui, j’aimerais bien avoir la valeur actuelle.

      Bon dimanche et bonne année 2021 🙂

      Au plaisir,
      R101

      1. Super merci du retour.

        Valeur actuelle pour l’émission 2019 : 2 822,10$ Un recul de 0,87$ l’action

        De mon côté j’en achète chaque année depuis 2002, une vrai petite mine d’or pour mes impôts, j’ajoute à cela FTQ ou CSN dépends des années. De plus pour 2020 je bénéficie de 10% supplémentaires puisque j’ai échangé quelques actions. Tous les moyens sont bons pour faire diminuer mon taux déposition.

        P.S. Même si vous ne détenez plus de compte chez Desjardins, vous pouvez aller voir sur le site du CRCD, toutes les informations s’y retrouvent. Hi Hi Hi !

        1. 18 années en ligne de CRCD ?! Wow, c’est bien ça 🙂 Vous avez donc profité du rallye des années 2009 à 2019 en plus du crédit d’impôt pendant toutes ces années.

          Je suis un peu trop paresseux pour aller voir sur le site de CRCD et trouver la valeur actuelle de chacune des émissions d’actions 🙂 Je pourrais quand même le faire une fois par année. Merci de l’information.

          Au plaisir,
          R101

          1. Ah oui? Je savais que le crédit d’impôt avait déjà été de 40 %, mais je ne savais pas que la limite annuelle avait déjà été de 6k$. Dommage que ce n’est plus le cas 🙁

          2. C’est vrai, j’avais oubli le 40%, au début c’était même 50% et le maximum permis 2500$. Ah les bonnes vieilles années

  4. Bonjour M. Retraite 101,

    Avec qu’elle compagnie avez vous des REER, pour le montant a si augmenté.

    Merci

    1. Bonjour Syriac,

      Bienvenue sur mon blogue et merci pour ce premier commentaire 🙂

      À l’exception de mon REER, je gère moi-même mes placements (REEE, CELI, compte non enregistré, etc.). J’utilise les plateformes de courtage Disnat et Wealthsimple Trade.

      Pour mon REER, c’est en réalité un REER collectif. Il est investi dans un fonds commun de placement (« Blackrock LifePath Index Retirement Fund ») avec l’institution financière choisie par mon employeur. Ce fonds est en quelque sorte similaire aux FNB d’allocation d’actifs que j’utilise dans mes autres comptes, dans le seul que c’est un seul fonds et qu’il se rebalance automatiquement. Mais, c’est un fonds actif et non un fonds passif. De plus, ce dernier fonctionne avec une date prévue de retraite pour décider de l’allocation d’actifs (actions/obligations/marché monétaire).

      Personnellement, j’ai choisi le fonds avec la date de retraite la plus loin, donc le fonds le plus risqué du point de vue des placements. Le ratio de frais de gestion (RFG) de ce fonds commun de placement est 0,395 %, ce qui est plus élevé que celui des FNB que j’utilise dans mes comptes que je gère moi-même. Mais, c’est beaucoup moins élevé que la plupart des fonds communs de placement sur le marché…

      Je vous recommande de lire ces articles pour plus d’informations :
      http://retraite101.com/mise-a-jour-portefeuille-retraite101/
      http://retraite101.com/pourquoi-jai-choisi-disnat-au-lieu-de-questrade/
      http://retraite101.com/comment-investir-a-la-bourse-sans-frais-avec-wealthsimple-trade/

      Au plaisir d’échanger avec vous!
      R101

  5. Ça monte, ça monte! 🙂 Il te reste moins de 300 000$ pour arriver à ton chiffre n’est-ce pas? Ça doit être pas mal excitant! En ce qui me concerne, ma valeur nette a monté de 12,14% en 2020. Cependant, j’ai peté ma bulle aujourd’hui…en 2020, j’ai fullé mes REER pour la première fois (20 000$). J’essayais de voir combien d’espace REER j’aurais en 2021 et je me suis rendu compte qu’à cause du RREGOP qui crée un facteur d’équivalence, j’aurai à peine 1500-2000$ d’espace par année. Je ne savais pas que le RREGOP comptait. Mes allocations pour enfants vont chuter en grand en 2022 et fini les retours d’impôt. A moins que je me trompe, je verrai bien rendu là!

    Sur ce, félicitations pour ton année d’économies!

    1. Bonjour Framboise bleue,

      Tu as de la mémoire… Tu es une des rares personnes qui se souvient que mon « FIRE Number » individuel est 750k$ 🙂

      Mon portefeuille net est actuellement de 476k$, donc effectivement je suis à moins de 300k$ de l’objectif (63,5 % de complété). Mais, ceci est de l’histoire ancienne 😛 car je suis marié et je passe ainsi au bilan conjoint et « FIRE Number » conjoint. Je n’ai pas encore accumulé assez de données pour être capable de donner des chiffres pour l’instant.

      Il faut faire attention avec le facteur d’équivalence. Le RREGOP prend donc une bonne partie de l’espace REER. La bonne nouvelle est que tu peux cotiser au REER (ce que tu as fait), mais tu peux reporter la déduction REER (ou une partie) aux prochaines années. Donc, je te recommande de faire des scénarios pour trouver le montant de cotisation REER que tu devrais reporter. Pour avoir le moins d’impact possible sur les allocations pour enfants, car ces dernières sont élevées et exemptes d’impôt 🙂

      Au plaisir,
      R101

Laissez un commentaire...