Catégories
Finances personnelles

Bilan du mois de juillet 2020

Je me souviens de la chute importante de ma valeur nette au mois de février et mars 2020 (-29k$). Je me disais que je n’atteindrais probablement pas le demi-million de dollars avant la fin de 2020, voire le début de 2021 🙁

Mais, je n’ai pas perdu mon emploi pendant la crise. J’ai donc continué d’épargner un pourcentage élevé de mes revenus, de rembourser mon hypothèque et d’investir régulièrement à la bourse.

J’ai ajouté beaucoup d’argent dans mon REER et dans mon compte non enregistré au cours de ces deux mois. Puis, les marchés financiers sont repartis à la hausse en avril et mai. C’est à ce moment que j’ai atteint le demi-million de dollars en valeur nette (bilan du mois de mai 2020)! 🙂

Depuis l’atteinte de ce jalon, ma valeur nette a augmenté à 560k$ en deux mois. On peut dire que j’ai maintenant une position confortable au-dessus du demi-million de dollars en valeur nette. Je serais vraiment surpris de redescendre en dessous de 500k$…

Ce qui m’impressionne le plus, c’est de voir la progression de ma valeur nette depuis le début de l’année 2020. J’avais commencé l’année avec une valeur nette de 476k$. Depuis que je comptabilise ma valeur nette (2015), je remarque une augmentation de plus en plus rapide 🙂

Voici donc mon bilan pour le mois de juillet 2020 :

ACTIF NET 1 JANV 2020 1 AOÛT 2020 DIFF
ACTIFS      
Compte banque 22 334 $ 9 001 $ -13 333 $
Compte non enregistré 114 737 $ 132 804 $ +18 067 $
CELI 68 885 $ 64 748 $ -4 137 $
REER 183 349 $ 216 405 $ +33 056 $
REEE (ma part)3 905 $5 598 $+1 693 $
CRCD3 000 $3 000 $– $
Maison (ma part)141 500 $171 500 $+30 000 $
Auto12 000 $12 000 $– $
Véhicule récréatif0 $10 000 $+10 000 $
TOTAL ACTIFS549 710 $625 055 $+75 346 $
PASSIFS   
Carte de crédit (ma part)751 $1 277 $+526 $
Marge de crédit0 $0 $+0 $
Hypothèque (ma part)72 377 $60 615 $-11 762 $
Marge hypothécaire (ma part)0 $2 356 $+2 356 $
Prêt-auto0 $0 $– $
Autre dette0 $0 $– $
TOTAL PASSIFS73 128 $64 248 $-8 880 $
ACTIF NET 476 582 $ 560 807 $ +84 226 $

Entre le 1er janvier 2020 et le 1er août 2020 (7 mois), ma valeur nette est passée de 476k$ à 560k$, ce qui représente une augmentation de 84k$ ou 17,7 %. C’est incroyable, non? 🙂 Je suis extrêmement fier de ma progression en 2020, encore plus avec la crise que nous connaissons actuellement…

Outre les nouvelles épargnes et le remboursement de l’hypothèque, l’augmentation fulgurante de ma valeur nette depuis le dernier mois vient de la valeur de notre maison. En effet, nous sommes actuellement dans le renouvellement de notre hypothèque. L’institution financière avec laquelle nous allons signer le prêt a fait évaluer la valeur de notre maison. Belle surprise! 🙂 La valeur marchande de notre maison est 75k$ de plus que ce que je pensais. Oui… soixante-quinze-mille beaux dollars!

Cela dit, comme je suis une personne prudente dans l’évaluation de mes actifs immobiliers, j’ai retranché 15k$ de la valeur marchande et c’est la valeur que j’ai utilisée (divisé par deux pour ma part) pour le calcul de ma valeur nette). C’est donc ce qui explique que la valeur de ma maison dans mon bilan est passée de 141 500 $ à 171 500 $.

Et vous, comment se portent vos finances personnelles, vos investissements et votre valeur nette?

*****

Merci de vous abonner à @retraite101 sur Facebook et Instagram et de partager cet article avec vos amis. De plus, abonnez-vous à mon blog pour recevoir gratuitement les nouveaux articles par courriel.

Êtes-vous à la recherche d’un conseiller financier compétent? Voici un guide qui vous explique comment choisir un bon conseiller financier. Au plaisir d’échanger avec vous.

Par retraite101

Je suis un Québécois de 34 ans qui travaille de 9 à 5 dans un cubicule. Je fais partie de la « rat race ». Mais, j’ai comme objectif d'atteindre l'indépendance financière et retraite précoce (FIRE) à 40 ans!

24 réponses sur « Bilan du mois de juillet 2020 »

Bonjour,

Merci pour votre article.
Je suis ravis de voir que vous comptabilisiez la valeur de votre véhicule dans vos actifs, ça me conforte dans mon choix de faire de même.

Petite question : Qu’appelez-vous « véhicule récréatif » ?

Merci,

Bonjour Jérémy,

Il faut absolument inclure la valeur du véhicule (et la dette, le cas échéant) dans le calcul de la valeur nette! Tous les actifs et passifs doivent être inclus dans la valeur nette 🙂

Je suis surpris que vous soyez le premier à me demander ce qu’est le « véhicule récréatif ». Cette ligne est incluse dans mon bilan depuis 2-3 mois. Pour être honnête, je pensais que je recevrais beaucoup de questions à ce sujet… C’est un peu à l’encontre du « frugalisme ».

Bref, ce véhicule récréatif est une moto-marine. J’ai beaucoup de plaisir avec mon enfant de 3 ans pendant que ma femme (enceinte) se repose à la maison 🙂

Au plaisir,
R101

Oui, beaucoup de plaisir 🙂

À mon avis, c’est OK de faire ce type d’achat, même pour quelqu’un qui vise l’indépendance financière / retraite précoce (FIRE). Mais, en autant que le véhicule récréatif (moto-marine, roulotte, etc.) ce soit payé « comptant » (pas de financement). Dans mon cas, j’ai fait l’achat de ma moto-marine avec ma marge de crédit, mais j’ai remboursé ma marge de crédit en 1 mois, soit le temps de réorganiser mes finances. En d’autres mots, j’avais les moyens d’acheter la moto-marine comptant, mais je devais faire quelques changements ici et là 🙂

C’est clairement la fausse bonne idée de s’endetter pour un loisir.
Et d’ailleurs maintenant je ne fais même plus de crédit pour une voiture, je réserve les crédits pour l’immobilier, parce que s’endetter sur 4 ans, 5 ans ou + pour une voiture c’est vraiment mettre de l’argent par la fenêtre plutôt que sur ton compte épargne.

Salut, quand je vois votre article ça me fait penser à faire mon bilan à moi aussi : 648 K$ en ce début août (+13 K$ depuis juillet). Malgré ma mise à pied, j’ai pu continuer à investir mes retours d’impôts de façon hebdomadaire dans mes REER. Heureusement un contrat vient de se confirmer pour septembre. Je vais pouvoir recommencer à remettre également de l’argent dans le CÉLI cet automne.

Bien sûr : toujours content de parler argent. Donc ça se détaille environ comme suit :

En actif :
– 25 K$ d’encaisse (compte chèque et fond d’urgence)
– 120 K$ en CRI
– 278 K$ en REER
– 32 K$ en CÉLI
– 8 K$ en REEE
– 175 K$ en immobilier (ma partie)
– 32 K$ en biens personnels (ma partie des autos et meubles)

En passif :
– 22 K$ en hypothèque (ma partie)

Bilan : 648 K$

Rien d’extraordinaire, juste de l’accumulation sur environ 25 ans. Début cinquantaine, je suis plus prêt de la fin de ma carrière que du début. 🙂

Merci. C’est vrai que je pourrais solder l’hypothèque. Mais je garde un peu d’encaise pour les cas d’urgence, la prochaine auto (faut en remplacer une des 2) et les travaux sur le toit du printemps prochain. Mais avec la sécurité du nouvel emploi, je vais sûrement relâcher un peu d’encaisse pour investir plus dans le CÉLI. En espérant que celui-ci rapporte plus que le taux d’intérêt de l’hypothèque. 🙂

Bonjour ptsigane,

Je pense que votre répartition d’actifs est très bien. Souvent, je remarque que les gens sont « Asset Rich, Cash Poor », parce que leur valeur nette est concentrée presque uniquement dans la valeur de leur maison. Dans votre cas, c’est l’inverse… En fait, votre bilan me fait penser au mien 🙂 Votre actif en immobilier est relativement petit lorsqu’on compare avec le reste de vos actifs (CRI, REER, CELI …).

À mon avis, votre prochaine étape (une fois que votre situation sera stabilisée avec le nouvel emploi) devrait être de rembourser le reste de l’hypothèque, puis de maximiser votre CELI.

Merci de votre partage! 🙂

Au plaisir,
R101

Je dis toujours qu’il est difficile de trouver l’équilibre entre les dépenses et l’épargne. Tu as bien fait de te gâter avec la motomarine si c’est ce que tu aimes ! L’important c’est de n’avoir aucun regret.

Superbe augmentation de la valeur nette ! En fait, plus on progresse, plus c’est facile de continuer d’augmenter.. Ca prend de l’argent pour faire de l’argent ! Je me souviens d’il y a quelques années à quel point d’attendre le premier 100 000 $ d’épargne avait été assez fastidieux, alors que cette année cela a tellement été facile. Continue ta belle progression.

Salut JP,

Effectivement, l’équilibre est très important pendant le parcours FIRE. Il ne faut pas se priver, sinon à quoi bon ça sert de faire cela ?!

C’est l’effet boule de neige! Depuis que je fais mes bilans mensuels (http://retraite101.com/ma-valeur-nette/), je vois que ça m’a pris 36 mois (3 ans) pour passer de 200k$ à 300k$, 15 mois pour passer de 300k$ à 400k$, puis 15 mois (incluant la crise actuelle…) pour passer de 400k$ à 500k$. Au rythme actuel, je vais passer de 500k$ à 600k$ en moins environ 8 mois… 🙂

Oui exact ! Quand on y pense, 5 % de rendement sur 500 000 $, c’est 25 000 $… Avec les intérêts composés, c’est monstrueux. En plus, souvent en vieillissant, les salaires augmentent, etc.

Personnellement, l’augmentation fulgurante de mon épargne provient principalement d’une diminution très importante des impôts payés !

Pour ce qui est de la crise actuelle, je ne sais pas si on peut vraiment dire que c’est une crise. Je crois qu’on est dans une sorte de bulle qui un jour nous rattrapera. La question est quand? On verra bien !

En effet on dit souvent que le plus difficile est d’économiser le premier 100 000$, ensuite c’est plus évident de voir la magie des intérêts composés!

Vraiment beau travail sur l’augmentation de tes actifs, c’est hyper inspirant !

Pour ton chiffre FIRE, tu vises avec ou sans la valeur de ta maison ?

Bonjour Simon,

Mon « FIRE number » est 750k$ et ceci est le montant que j’ai besoin en placements. C’est pratiquement l’ensemble de mes actifs, à l’exception de la maison et auto.

Actuellement, si je combine mon compte de banque (9k$), mon compte non enregistré (133k$), mon CELI (65k), mon REER (216k$), la part du REEE (6k$), CRCD (3k$), j’ai donc accumulé 432k$ sur mon objectif de 750k$. Ça progresse à grande vitesse 🙂

Félicitation 🙂
Je suis tomber sur ce blog suite à un commentaire de facebook.
Vive les bilans mensuels ! Ca monte de plus en plus vite avec le temps ! Vive l’effet boule de neige ! Ca fait du bien de voir des québécois qui ont compris comment sortir de la rat race 🙂
Je vise aussi d’arreter à 40 ans et tous le monde croit que je « pelte des nuages ».
Je suis tomber FI ce mois-ci. Je travaille maintenant pour grossir mon safety margin 🙂

Par contre, ce qui est difficile est de trouver de l’information sur le décaissement une fois que l’on tire la plug…

Bref, Félicitation et garder le focus. Ca devient de plus en plus simple 🙂

Bonjour Intrigue,

Bienvenue sur mon blogue et merci pour ce premier commentaire 🙂

Bravo d’avoir atteint l’indépendance financière ce mois-ci et bravo pour votre objectif de quitter la « rat race » à 40 ans! S’il fallait s’arrêter aux commentaires négatifs des gens, vous n’auriez peut-être pas atteint FI à ce moment de votre vie. Je n’aurais peut-être pas cet objectif moi non plus… et je dois avouer que j’ai reçu mon lot de commentaires négatifs, autant sur les réseaux sociaux que de mon entourage 🙁

La stratégie de décaissement est encore plus importante que la stratégie d’accumulation. Je vous invite à visiter le blogue de Mr Jack (http://inficafe.com/), un autre québécois qui a quitté la « rat race » en 2017 à l’âge de 42 ans. Il n’écrit plus autant qu’avant, mais il y a plusieurs articles sur son blogue à propos de stratégies de décaissement.

Au plaisir d’échanger avec vous 🙂

R101

Mon dieu, je n’imagine pas à quel point tu dois recevoir des commentaires négatifs..

L’an passé, j’ai décidé de tirer la plug. À 32 ans, j’ai décidé de tomber en pré-retraite car j’étais à bout. Au début, je clamais haut et fort que je tombais en pré-retraite, etc.. Je n’avais pas de commentaires négatifs, mais plus une certaine incrédulité ou surprise? Je suis donc maintenant beaucoup plus low-profil.

Pour ce qui est des stratégies de décaissement, elle doit être adaptées à chaque année en fonction des revenus générés, soldes fiscaux disponibles, situation personnelle (avec ou sans enfants), le désir (ou non) de payer des impôts. C’est pour cela que peu en parle !

32 ans ?! Wow BRAVO 🙂 🙂 🙂

Pour les stratégies de décaissement pour les gens FIRE, c’est vrai qu’il n’y a pas beaucoup d’informations… et ce n’est pas un conseiller ou planifier financier « traditionnel » qui pourra nous aider! 😉

Laissez un commentaire...