Ça y est… Nous avons débranché le câble!

Les dépenses en télécommunication (câble, télévision, internet, téléphone mobile, etc.) sont un sujet que nous avons abordé à plusieurs reprises au cours des dernières années ma femme et moi. Nous avons toujours trouvé que nous payions cher et que cela représentait une part importante dans notre budget mensuel (source). De plus, nous avons remarqué que ce poste de dépenses est en hausse depuis les dernières années. C’est d’ailleurs ce que nous constatons en regardant les dépenses moyennes des ménages canadiens en télécommunication au cours des dernières années. Ces dernières sont passées de 1851 $ par année en 2012 à 2246 $ par année en 2016, ce qui représente 187 $ par mois (source).

Il y a quelques mois, nous avons décidé de nous débrancher du câble. Nous avons eu quelques ajustements à faire, mais sinon, cela a été un changement assez facile pour nous. Nous économisons beaucoup d’argent chaque mois et nous utilisons cet argent pour augmenter notre taux d’épargne. C’est une étape de plus dans notre parcours vers l’indépendance financière.

Nos dépenses en télécommunication

Avant de nous débrancher du câble, nous étions dans la moyenne canadienne avec un compte de 195 $ taxes incluses par mois. Ce montant incluait le câble, l’internet et deux téléphones cellulaires. C’était non seulement un poste de dépenses important dans notre budget mensuel, mais c’était aussi une des nombreuses dépenses récurrentes qu’on essaie de réduire le plus possible (source).

À notre avis, nous étions des surconsommateurs pour ce qui est des télécommunications, mais surtout, pour la télévision. Tout cela résultant de « mauvais » choix faits avant de lire sur l’indépendance financière et de lire des livres sur la surconsommation comme « En as-tu vraiment besoin? ». Nous avions quatre télévisions, soit une dans la salle familiale, une dans la cuisine, une dans le salon et une autre dans la chambre à coucher. Chacune des télévisions était branchée au câble avec un terminal ou un enregistreur HD. Cela dit, même si nous avions plusieurs télévisions, nous avions « seulement » un forfait de base plus 10 chaînes au choix. Nous n’avions pas Super Écran, 30 chaînes ou choix ou Netflix…

Nous avions aussi l’internet haute vitesse avec modem et routeur sans-fil et 50 GO de capacité de téléchargement. Rien d’excitant. Mais cela répond à nos besoins.

Puis, nous avions un premier téléphone avec un forfait sans données mobiles (oui, ça existe encore!). Notre deuxième téléphone intelligent avait un forfait avec appels illimités, texto illimités et 2 GO de données mobiles.

Notre relation avec la télévision

Nous avons toujours favorisé le temps passé à l’extérieur plutôt que le temps passé devant la télévision. Même si l’hiver, je dois avouer que nous passons plus de temps dans le salon devant la télévision et un feu de foyer.

Selon les dernières statistiques, les Québécois passent en moyenne 33,7 heures par semaine devant la télévision, ce qui représente 4,8 heures par jour (source). Et cela n’est pour les heures devant la télévision traditionnelle. C’est beaucoup!

En tant qu’anciens surconsommateurs avertis, nous avons beaucoup de télévision dans la maison. Comme mentionné précédemment, nous avions des télévisions dans la salle familiale, dans la cuisine, dans le salon et une autre dans la chambre à coucher. C’est beaucoup d’écrans. Cela n’inclut pas nos téléphones intelligents et notre ordinateur portable.

Suivez-moi sur Facebook

Depuis la naissance de nos enfants, nous avons modifié plusieurs de nos « mauvaises » habitudes. Je pense notamment aux repas, aux activités sportives et à la télévision. Nous ne voulons pas que nos enfants passent trop de temps devant la télévision. Les jeunes sont de plus en plus sédentaires et passent de plus en plus de temps devant un écran. Les jeunes passent en moyenne 23 heures par semaine devant un écran. De plus, 20 % des jeunes passent désormais plus de temps devant un écran que sur les bancs d’école (source). C’est préoccupant et nous voulons éviter cela à tout prix.

Nous avons naturellement arrêté d’écouter la télévision dans la chambre à coucher, car notre bébé à dormi dans son moïse dans notre chambre pendant les premiers mois de sa vie. Puis, nous avons graduellement diminué les heures passées devant la télévision dans les autres pièces de la maison. À quoi bon avoir quatre télévisions?

Pourquoi avons-nous décidé de nous débrancher du câble?

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles nous avons décidé de nous débrancher du câble : nous ne l’écoutions plus beaucoup, c’est cher et nous ne voulons pas que nos enfants prennent cette mauvaise habitude.

Même si nous avions des télévisions dans presque toutes les pièces de la maison, nous ne l’écoutions presque plus depuis plus d’un an. Je reviens du travail juste à temps pour m’occuper du bain et coucher des enfants (ce qui est le meilleur moment de ma journée!). Ensuite, je soupe, je fais la vaisselle, j’arrose le jardin, etc. Il ne reste pas beaucoup de temps pour regarder la télévision.

Ma femme, quant à elle, avait ce que j’appelle le « syndrome du bruit de fond ». Elle allumait la télévision souvent dans la journée, en même temps qu’elle s’occupait de jouer avec nos enfants ou de faire des tâches ménagères. Mais en réalité, elle n’écoutait pas vraiment l’émission. Cela dit, c’était difficile pour elle de ne pas allumer la télévision. Elle a toujours été habituée avec un bruit de fond…

Puis, il y a le coût. Les dépenses en télécommunication sont une des pires dépenses des ménages à notre avis. C’est dispendieux et ça n’apporte rien. Je n’inclus même pas le « besoin » de plusieurs d’avoir le tout dernier téléphone intelligent. Je parle seulement des dépenses récurrentes, des forfaits, etc. La plupart des membres de mon entourage ont une facture récurrente entre 200 $ et 300 $ par mois, tout dépendamment s’ils ont Netflix ou des extras comme Super Écran et 30 postes au choix. Je trouve que c’est une part importante dans le budget des ménages. C’est plus que les dépenses moyennes en soins de santé, soins personnels, éducation et matériel de lecture et autres imprimés (source). Est-ce vraiment plus important que l’éducation et les soins personnels? J’en doute.

Nous avons donc appelé notre câblodistributeur pour nous débrancher du câble. Ils n’ont pas trop insisté pour nous convaincre de garder notre abonnement. Ils nous ont offert « gratuitement » un bloc de 300 GO de téléchargement supplémentaire, pour un total de 350 GO par mois. Soyons honnêtes, ils se doutent bien que nous annulons notre forfait télé et que nous allons probablement écouter des émissions sur internet. Ils savent très bien que leur forfait était plus dispendieux que leurs concurrents. Ils savaient aussi que la prochaine étape pour ceux qui se débranchent du câble est de comparer les forfaits internet avec les concurrents. Ils nous ont donc offert « gratuitement » cette capacité supplémentaire de téléchargement pour ne pas nous perdre dans le futur… Pour certains, 350 GO ne sont pas beaucoup. Mais pour nous, c’est ce qu’on appelle « internet illimité », considérant que nous utilisions environ 30 GO par mois avant d’avoir coupé le câble.

Finalement, nous avons vendu nos terminaux HD ainsi que quelques-unes de nos télévisions. C’est de l’argent que nous pouvons utiliser pour des choses plus importantes. Nous avons gardé une télévision « intelligente » dans la salle familiale avec laquelle nous pouvons regarder des vidéos sur YouTube et connecter notre téléphone.

Comment se porte-t-on après avoir débranché le câble?

Nous sommes toujours vivants. C’est au moins ça. Non, mais sérieusement, débrancher le câble n’a eu aucun impact pour moi. Je n’avais pas le temps d’écouter la télévision avant et je n’ai pas plus le temps de l’écouter maintenant. Les quelques émissions que j’écoutais, notamment RDI Économie et L’indice McSween, sont disponibles gratuitement sur le Web.

Mais je dois avouer que cela a été un peu plus difficile pour ma femme. Elle a dû s’adapter à ne plus avoir son fameux « bruit de fond ». Elle allume la radio maintenant… 🙂 Cela dit, elle écoutait quand même quelques émissions et séries. Elle a trouvé presque toutes ces émissions offertes gratuitement sur les plateformes Tou.TV et Noovo. Elle peut écouter ces émissions sur ton téléphone intelligent et projeter l’image sur la télévision de la salle familiale. Elle n’est pas obligée d’attendre que les émissions soient présentées à la télévision selon le guide horaire. Elle peut les écouter quand elle veut, par exemple, quand les enfants font la sieste. C’est un avantage important, n’est-ce pas?

Notre facture mensuelle a baissé de 65 $ par mois. C’est une économie de 780 $ par année. Ces économies sont bien entendu utilisées pour augmenter notre taux d’épargne. D’ici notre retraite prévue dans 10 ans, nous allons avoir épargné environ 9800 $ supplémentaire (source).

Est-ce un sacrifice pour nous d’avoir débranché le câble? Absolument pas. C’est mieux sur tous les aspects de notre vie…

Conclusion

Nous sommes débranchés du câble depuis maintenant quelques mois. Nous avons certes eu quelques ajustements à faire, mais sinon, cela a été un changement assez facile pour nous. Nous économisons beaucoup d’argent chaque mois et nous utilisons cet argent pour augmenter notre taux d’épargne. C’est une étape de plus dans notre parcours vers l’indépendance financière. Nous nous approchons un petit pas à la fois de notre objectif de pouvoir quitter la « rat race »!

Cela dit, ce n’est pas terminé. Nos dépenses récurrentes en télécommunication sont encore trop élevées à notre goût. La prochaine étape sera de diminuer les dépenses de nos téléphones cellulaires. J’ai mentionné précédemment qu’un de nos téléphones avait un forfait sans données mobiles, mais que l’autre avait un forfait avec 2 GO de données mobiles.

Nous avons analysé la consommation moyenne de données de ce téléphone. Dans la dernière année, la consommation a été de 400 MO par mois en moyenne, ce qui représente 20 % de la capacité du forfait. Pourquoi payons-nous pour 2 GO alors? Nous avions choisi 2 GO à l’époque quand le WIFI n’était pas disponible partout (maison, bureau, centres d’achat, parcs, etc.). Mais maintenant qu’il est disponible presque partout, nous consommons moins de données. Nous allons chercher un autre forfait avec moins de données et surtout moins cher, ou sinon négocier à la baisse notre forfait actuel. Ce sont d’autres économies que nous pourrons utiliser pour augmenter notre taux d’épargne. Yahoo!

Merci d’avoir lu cet article. Maintenant, j’ai besoin d’avoir votre opinion…

Avez-vous réellement besoin d’avoir plusieurs télévisions dans votre maison?

Avez-vous besoin d’avoir 30 chaînes à la carte, Super Écran et d’autres extras qui augmentent votre facture mensuelle?

Avez-vous d’autres suggestions pour réduire vos dépenses en télécommunication?

Au plaisir de discuter avec vous.

 

Auteur : retraite101

Je suis un Québécois de 32 ans, et comme la plupart d'entre vous, je travaille de 8 h à 17 h, enfermé dans un cubicule comme un rat de laboratoire. Mais, j'ai comme objectif de prendre ma retraite à 42 ans ou avant.

19 réflexions sur « Ça y est… Nous avons débranché le câble! »

  1. Bonjour Futur jeune retraité ;o),

    Tu sais probablement déjà que nous sommes un des pays où les frais de télécommunication sont les plus élevés. Ici, j’ai un forfait à 40$ taxes incluses sur mon cellulaire pour appels et textos illimités au Canada, incluant un Go de données que je n’utilise même pas au complet par mois car je m’en sers uniquement en cas de besoin étant donné que le wifi est disponible partout et que je ne suis pas connectée continuellement. Ça ne fait qu’un peu plus d’un an que j’ai un cellulaire et je ne veux pas être joignable en tout temps alors je n’ouvre mes données cellulaires que quand je veux consulter mes messages ou consulter un site pour quelques minutes. Quand je vis au Mexique, j’ai un forfait qui inclut les appels et textos illimités au Mexique, au Canada et aux États Unis et 1 Go de données qui me suffit amplement; le tout pour 10$ par mois. En plus, je conserve le même numéro mexicain même si je ne l’utilise pas pendant des mois, tandis que je dois payer 7$ par mois plus taxes pour conserver mon numéro canadien quand je suis à l’extérieur du pays… Ça me fait suer bien plus que la chaleur du Mexique.

    Pour la télé, je ne l’écoute presque plus depuis que j’ai quitté la rat race. Lorsque je travaillais, j’arrivais chez moi crevée et je me mettais en mode passif le soir après souper mais je n’ai plus ce besoin maintenant. Preuve qu’on s’abrutit à travailler comme des débiles, peut-être. Le dernier six mois que j’ai passé au Mexique, j’ai dû écouter la télé 2 ou 3 fois (c’est inclus dans mon loyer), sans plus. Il y a tellement autre chose d’intéressant à faire, ici et là-bas, que de rester scotchée devant la « boîte à grimaces ». Donc, je ne vois pas l’intérêt d’avoir le câble et de payer si cher pour des chaînes et des émissions souvent insipides. Il faut dire que j’adore lire et la bibliothèque municipale regorge de trouvailles et c’est gratuit. On peut aussi y louer des films et des séries pour 1$ chacun.

    Si j’ai envie d’un bruit de fond dans la maison, j’allume la radio alors je peux vaquer à autre chose tout en écoutant les nouvelles, des émissions ou de la musique. On ne se fait pas non plus prendre au piège de s’asseoir au bord du divan quand il y a des images captivantes. Sinon, j’écoute des CD selon mes envies.

    Bref, la télé ne me manque pas, mais pas du tout et je n’écoute presque rien sur Internet non plus. Je préfère lire et répondre à mes blogueurs préférés, qui ne sont pas légions, et tu en fais partie. C’était ma fleur de la journée ;o)

    1. Bonjour Gabrielle,

      Oui je sais. Les services de télécommunication (cellulaire/internet/télévision) sont très dispendieux au Québec/Canada comparativement à nos voisins du sud et à plusieurs pays d’Europe. Je dois moi-aussi payer 10$/mois pour conserver un numéro de téléphone. C’est ridicule de payer si cher, mais tout comme toi, je n’ai pas le choix de payer, sinon je vais perdre mon numéro. Votre forfait au Mexique est incroyable : appels/textos illimités au Mexique/Canada/E-U et 1 GO de données pour 10$/mois. Wow!

      Vous avez raison pour la bibliothèque. C’est la même chose dans la ville où j’habite… Nous avons une grande bibliothèque où on peut emprunter des livres gratuitement. Il y a aussi des films et téléséries. Je fais rire de moi quand je raconte à mes amis où membres de ma famille que je vais emprunter des livres à la bibliothèque. « Tu es bien pauvre… achète-le ton maudit livre! ». Pourquoi cela? Nous payons collectivement pour avoir accès à toutes ces ressources gratuitement. Je ne pourrai jamais avoir accès à une grande variété de livres autre qu’en allant à la bibliothèque. Quel commentaire ridicule!

      Merci beaucoup pour le commentaire concernant les blogueurs. C’est le genre de commentaire qui me pousse à écrire d’autres articles!

      En passant, quelle est la date de ton retour au Mexique cet automne?

      Au plaisir.
      Retraite101

  2. S’il fallait que je paie pour tous les livres que je lis – environ un par semaine, j’aurais dû travailler encore 10 ans au moins ;o) Il y a très longtemps que je n’en achète plus, sauf peut-être ceux pour étudier les langues car ils me restent en référence et je les apporte avec moi en voyage. Je fais donc un peut d’espagnol et d’anglais presque tous les matins lorsque je suis ailleurs.

    1. Oui, j’imagine! Je ne lis pas autant que toi, mais moi aussi ça pourrait me coûter très cher si je commençais à acheter tous les livres que je lis. C’est le même principe pour tous les autres objets que j’emprunte…

  3. J’ai coupé le câble il y a 1 an et changé de fournisseur internet. Ma facture maintenant me coûte la moitié de ce qu’elle coûtait avant. Je place cet argent là de côté maintenant et je regarde mes DVD que j’ai acheté il y a longtemps. Et cela , coupler avec d’autres mesures pour diminuer les dépenses nous a permis de faire face à la perte de travail de mon conjoint qui ne pourra reprendre son travail car blessé et pas le droit à l’invalidité. De toute façon, avec le net, nous avons accès à plusieurs programmes.

    1. Bonjour Kimber,
      Quel fournisseur Internet avez-vous maintenant? Avez-vous des sites Web ou applications mobiles à nous suggérer pour regarder des téléséries ou films?
      Merci et au plaisir.
      Retraite101

  4. Nous sommes avec ebox. En fait, cette compagnie utilise un segment de la bande de Vidéotron. Lorsque ce fut le temps d’installer le modem, c’est un gars de Vidéotron qui est venu installé notre ebox. :-). Ebox nous coûte 30,99 tx in par moi pour 30 Go et nous avons la téléphonie IP avec Ooma pour 5$ par mois.

    Pour la télé, mon chum a fabriqué une antenne maison qui nous donne les postes principaux et j’utilise les différentes applications de ce que j’écoutais: global,cbc. Avec le temps, j’ai moins envie de regarder la télé, je ne perds plus de temps avec les commerciaux, donc plus de temps avec les enfants et pour faire à manger. J’ai plusieurs DVD qui me viennent d’une autre vie, sinon, nous empruntons les films de la bibliothèque. Je sais que plusieurs ont Netflix, mais pour ma part, je n’en ai pas besoin pour le moment, je suis satisfaite avec l’antenne et les applications sur mon Ipad.

    1. Ok. Je connais bien EBOX. Lorsque nous avons annulé le service de télévision (nous étions avec Vidéotron pour tous nos services), nous avions prévu d’annuler « éventuellement » notre service Internet et de s’abonner avec EBOX. Mais, lorsque Vidéotron nous a offert le 300 GO supplémentaire gratuitement, nous sommes finalement restés avec eux pour le service Internet, car ça revenait moins cher que ce que nous offrait EBOX. On verra dans le futur…
      Merci pour les informations.

  5. Câble arrêté depuis 15 ans ici 😉 Mon objectif est de maintenir la facture de télécoms en bas de 100$ par mois avant taxes. Ça finit toujours par monter par contre… présentement j’en suis à 115$ (téléphone filaire, un cellulaire avec 500GB de données, Internet TGV 30 avec videotron, et parfois on bust les 150GB de données Internet).

    Je vais probablement switcher de fournisseur pour essayer de ramener ça à 100$ ou pas loin. Je risque de sacrifier la vitesse un peu pour gagner en data total (200GB serait juste assez). Couper le filaire pour que ma blonde passe au cell va ajouter un 10$ à la facture totale.

    Mais même à 1200$ par an, je continue à trouver que c’est cher, alors je peux pas imaginer payer des 200$ ou plus par mois…

    1. Bonjour Mr Jack,

      Tu n’as pas le câble depuis 15 ans? Tu es mon idole 🙂

      Tu fais bien de magasiner pour essayer de revenir à une facture mensuelle à +/- 100$ (ton objectif). Tu as raison, des frais annuels en télécommunication de 1200$/année est déjà beaucoup, alors imagine 2400$ (200$/mois) et même plus (j’en connais qui paie +250$/mois). Tiens-moi au courant si jamais tu trouves un fournisseur intéressant côté qualité/prix.

      Pour la question capacité/vitesse, je suis comme toi. Je suis prêt à sacrifier la vitesse pour gagner en capacité de téléchargement. Par exemple, j’aime regarder des films gratuitement sur Popcorn Time… Mais c’est environ 1 GO/film en qualité 720P. C’est quand même beaucoup de données. Je suis prêt à attendre un peu plus longtemps avant que le film commence (vitesse de téléchargement) pour être capable d’écouter plus de films (capacité de téléchargement).

      Au plaisir,
      R101

      1. nenon, 500GB :-p ouais, MB. Ça aussi, je le dépasse parfois.

        Pour les vitesse, j’ai l’impression qu’en streaming, ce n’est plus nécessaire autant qu’avant. Oui, peut-être le petit délai initial pour le buffering, mais c’est pas très long. Les trucs style « très haute vitesse », le marketing autour de ça était à une époque où on téléchargeait la musique et les films, mais en streaming, change pas grand chose.

        Seul bémol qui me fait hésiter, c’est que lorsque j’ai des contrats, j’ai souvent de gros fichiers à envoyer/recevoir, parfois plusieurs fois par jour, et la vitesse affecte ma productivité. Serait cool de trouver un fournisseur qui fournit du plus haute vitesse sur demande, sais pas si ça existe.

        1. Exactement! Ce n’est pas nécessaire pour le « streaming » d’avoir une connexion ultra rapide. Une fois le délai initial complété, il n’y a pas d’avantage à ce que le téléchargement soit plus rapide…

          Je doute qu’il y ait un fournisseur offre des plages de connexion plus rapide sur demande. Par contre, je vois souvent l’inverse, c’est-à-dire de pouvoir ajouter des blocs de consommation sur demande.

  6. Bonjour, je n’ai pas de câble depuis 18 ans… Je serais un des pionniers! Mon Dieu, ça fait du bien! Les nouvelles et les émissions ne me manquent pas! Pour me diversifier, j’emprunte des films de la bibliothèque (je n’ai plus de Netflix; je m’y étais abonné pour quelques mois, puis j’ai décidé de le couper). Un ami m’a donné une TV chaotique de 2003 et je l’ai encore chez moi et je l’utilise pour regarder les films que j’emprunte de la bibliothèque. Divertissement à zéro $.

    Je me souviens bien quand j’étais jeune, il y avait 30-35 postes à la télévision. Un jour, j’ai passé quelques nuits dans un hôtel et en ouvrant la télévision par curiosité, j’étais stupéfié: 150 postes ! C’est fou! Bonheur paradoxal!

    1. Bonjour Nicolas,

      Effectivement, tu es sans doute un des pionniers de cette tendance à débrancher le câble 🙂 C’est bien que tu aies réussi depuis 18 ans à ne pas payer pour le câble, à emprunter des films à la bibliothèque, etc. C’est beaucoup d’argent économisé dans le poste de dépenses « télécommunication » ou « divertissement »!

      Au plaisir.
      R101

      1. Bonjour, non, je n’ai pas débranché le câble… Quand j’ai quitté le nid familial en 2000 (j’avais 20 ans) pour vivre dans un appartement, j’ai décidé de ne pas brancher le câble. Mes seules dépenses « communications »: Internet et abonnement annuel texto (je n’ai pas d’internet avec mon cellulaire).

        Bonne journée, Nicolas

  7. Bonjour R101 !

    Premier commentaire sur ton blogue, puisque je l’ai découvert récemment, via référence du Jeune Retraité. Mais je dois dire que j’ai dévoré tous tes articles !! Comme il n’y en avait pas 500 comme FCLR, c’est pas mal plus encourageant de tout reprendre dès le début !

    J’adore ton blogue et sa « couleur ». Sujets très diversifiés, très pratiques également. Pas trop philosophique non plus, ça me parle ! Et info juste, c’est important je crois. Bref, longue vie à ton blogue ! Je me suis inscris et j’ai bien hâte de lire la suite !

    Nous nous débranchons du câble aujourd’hui… J’ai toujours été abonné, mais dans les dernières semaines, suite à mon intérêt pour les blogues québécois traitant de liberté financière, j’ai commencé une importante prise de conscience… Et ça chemine rapidement ! Ma blonde est ravie qu’on se débranche, elle trouvait (à juste titre) qu’on écoutait trop la TV. Donc, à suivre… Je t’en redonnerai des news pour savoir comment ça se passe !

    Et je suis en profonde réflexion quant à l’avenir de la voiture familiale (nous n’en avons qu’une seule nous aussi). Habitant à Mtl à 10 km de notre lieu de travail (nous travaillons au même endroit ma blonde et moi), et avec une garderie à 3 minutes de marche et 4 épiceries à moins de 15 min. de marche, je commence à manquer d’argument pour conserver la voiture ! Bref, ça c’est un « thinking in process » !

    Au plaisir de te lire,

    Yann

    1. Bonjour Yann,

      Bienvenue officiellement sur mon blogue et merci pour ce premier commentaire. Effectivement, je n’ai pas beaucoup d’articles sur mon blogue comparativement à des pionniers québécois de l’indépendance financière comme le Jeune retraité, Mr Jack et FCLR. Il est donc possible de le parcourir assez rapidement. La première raison pourquoi je n’ai pas beaucoup d’articles sur mon blogue (pour l’instant) est que j’ai lancé mon blogue il y a moins d’un an et aussi parce que je publie « seulement » deux articles par mois. La deuxième raison est que mon blogue se veut plutôt un blogue d’éducation financière plutôt qu’un blogue où je partage mes bilans mensuels (progression de mon objectif d’indépendance financière) et mes opinons sur divers sujets. Mes articles sont donc assez longs à écrire et demandent beaucoup de recherches.

      Je vous félicite d’avoir débranché le câble. Avez-vous calculé combien d’argent vous allez économiser par année? Avec-vous calculé combien d’heures (par jour ou par semaine) que vous allez récupérer pour pouvoir faire d’autres activités? La moyenne d’heures passées devant la télévision est 33,7 heures par semaine, soit 4,8 heures par jour. C’est beaucoup! Tenez-moi au courant de la suite. Souvent, il y a un problème d’adaptation au début…

      Concernant la voiture, vous êtes déjà dans la bonne direction avec « seulement » une voiture. Mais, considérant que votre lieu de travail, la garderie et les épiceries sont à proximité… La décision vous appartient!

      Bravo pour votre réflexion, prise de conscience et changements que vous apportez! Il faut beaucoup de courage pour aller à contre-courant de la société de consommation dans laquelle on vit.

      Au plaisir d’échanger avec vous!
      R101

Laissez un commentaire...