Comment bâtir un portefeuille sécuritaire pour obtenir un rendement stable?

Comment bâtir un portefeuille sécuritaire pour obtenir un rendement stable?

ARTICLE INVITÉ – Voici un article écrit par Le journal d’un investisseur, un analyste en investissements qui transmet ses connaissances et sa passion pour les marchés financiers sur son blogue. Dans cet article, il explique comment bâtir un portefeuille d’investissement sécuritaire pour obtenir un rendement stable. De plus, vous pouvez le suivre sur son blogue ou sa page Facebook.

*****

L’erreur classique d’un investisseur est de vouloir un portefeuille peu volatil tout en générant un rendement similaire à un portefeuille standard. Ça serait beau si c’était possible. 😛 Dans la réalité, on doit faire des compromis. Un retraité génèrera bien souvent un rendement moindre qu’une personne âgée de 30 ans, car la volatilité du portefeuille est généralement bien plus faible. C’est ce qu’on appelle la relation rendement-risque. Cette relation dit que plus on augmente le risque et plus on devrait réaliser un rendement élevé. On n’est pas toujours dans une situation pour prendre des risques. Dans certains cas, avoir un portefeuille stable peut être la meilleure option disponible.

Quand devrait-on avoir un portefeuille sécuritaire?

Le portefeuille sécuritaire fait beaucoup de sens si :

  • On a une faible tolérance au risque;
  • Un horizon de placement autre que le long terme;
  • On est en processus de décaissement (la retraite par exemple);
  • On pourrait avoir besoin de sortir les fonds à tout moment;
  • D’autres éléments qui nous poussent à vouloir sécuriser nos actifs actuels.

Aussi, ce n’est pas recommandé d’essayer de « timer » le marché. En d’autres mots, on ne doit pas essayer de profiter des hausses avec un portefeuille agressif puis changer vers un portefeuille défensif parce qu’on pense que le marché va flancher. Le portefeuille défensif est comme un manteau. Quand il fait beau, on n’en veut plus et on se demande pourquoi on l’a amené. Du moment qu’il commence à pleuvoir, on est bien content de l’avoir. Si vous ne voulez pas vous faire mouiller, vous feriez mieux d’amener systématiquement votre manteau et ne pas essayer de prévoir la météo 😉

De quoi devrait être composé un portefeuille sécuritaire?

Selon la théorie, pour avoir un portefeuille sécuritaire, il faut maximiser l’effet de diversification tout en privilégiant les actifs peu volatils.

Actions

Les actions sont la portion qui génère le plus de rendement dans un portefeuille, mais elles sont aussi plus volatiles. Si on veut de la stabilité, on va en avoir une portion plus faible dans notre portefeuille. On va tout de même en mettre pour obtenir un effet de diversification tout en tirant profit du rendement élevé de cette classe d’actifs.

Être « sécuritaire » est un terme assez large. Si on vise un portefeuille sécuritaire, on ira rarement en haut de 60 % d’actions. Si on veut réduire au maximum la volatilité du portefeuille, on risque de tourner autour de 10-30 % d’actions. Au niveau sectoriel, on peut surpondérer les actions des secteurs de la consommation de base (« Consumer Staples »), les services de communications (« Communication Services »), la santé (« Health Care ») et les services publics (« Utilities »). Ces secteurs sont plus résilients lors des crises dues à leurs caractères essentiels et sont moins volatils. Il ne faut pas oublier de diversifier ces secteurs à l’international et ne pas simplement acheter quelques actions au Canada.

Très gros bémol pour le secteur de la santé au Canada, il est rempli de compagnies de cannabis. Si on veut un portefeuille peu volatil, on doit éviter de surpondérer ces titres.

Obligations

Les obligations sont vos meilleures amies pour construire un portefeuille sécuritaire, car elles sont peu volatiles. Les obligations devraient être une classe d’actifs très représentée dans le portefeuille. On parle d’au moins 30-40 % d’obligations jusqu’à 80 % du portefeuille. Pour un portefeuille sécuritaire, on va se concentrer sur des obligations gouvernementales et des obligations corporatives de bonne qualité. Dans certains cas, on pourrait aussi viser un fonds obligataire dont la maturité moyenne des obligations est faible.

Quand les actions descendent, les obligations ont tendance à monter et en plus elles sont peu volatiles. Les actions et les obligations font un très bon mixte. C’est un peu comme le vin et le fromage de votre portefeuille sécuritaire C’est bien individuellement, mais c’est tellement meilleur en duo 🙂

Si on n’a pas besoin de liquidité, les certificats de placements garantis (CPG) offerts par des institutions financières peuvent être une alternative aux obligations. En résumé, vous allez voir une institution en disant « je peux te prêter X $ pendant Y année sans que j’y touche, quel taux d’intérêt peux-tu me donner? » Une autre alternative aux obligations est les fonds négociés en bourse (FNB) qui investissent dans les dépôts d’institutions financières. Cela fonctionne comme un compte à taux d’intérêt élevé, mais en bourse. Le taux est généralement meilleur qu’un compte épargne traditionnel, mais attention aux frais de transactions qui pourraient annuler tout avantage d’utiliser ce produit au lieu d’un compte épargne traditionnel.

REITs

Les Real Investment Trusts (REITs) sont des entités immobilières transigées en bourse. Comme il s’agit d’une classe d’actifs, on en veut dans notre portefeuille pour diminuer la volatilité. Si vous achetez des fonds indiciels, vous avez déjà des REITs dans votre portefeuille et vous n’avez pas besoin d’en rajouter. Si vous construisez de A à Z le portefeuille en choisissant des actions, il serait préférable d’attribuer une petite portion aux REITs soit environ 5 % de l’allocation d’actions. Exemple : 5 % d’allocation aux REITs * 30 % d’actions = 1,5 %. Eh oui, ce n’est pas beaucoup!

Commodités

Les commodités sont une classe d’actifs qu’on entend moins souvent parler. Les commodités sont des matières premières dans la chaîne de production. On peut parler de métaux précieux (or, argent, platine, etc.), métaux non précieux (cuivre, fer, zinc, etc.), bois et produits de l’agriculture (café, blé, soya, etc.).

Les commodités ont historiquement perdu de la valeur dans le temps sur une base réelle à l’exception de l’or. Généralement, l’or va être utilisé dans les portefeuilles pour représenter cette classe d’actifs. C’est aussi la commodité la plus facilement accessible via les marchés boursiers.

Finalement, l’or est vu comme une protection contre l’inflation et la volatilité des marchés boursiers. On ajoute cette classe d’actifs à des fins de diversification et non pour générer un bon rendement. On prend souvent comme règle de pouce d’avoir 5 % d’or en portefeuille pour profiter de l’effet de diversification. Forcément, ça peut être un peu plus ou un peu moins dépendamment du portefeuille.

Résumé

Une façon de procéder serait d’acheter un portefeuille indiciel d’actions pour avoir des actions et des REITs, ajouter un fonds d’obligations sécuritaire, ajouter de l’or et surpondérer légèrement les secteurs peu volatils comme la consommation de base (« Consumer Staples »), les services de communications (« Communication Services »), la santé (« Health Care ») et les services publics (« Utilities »).

Si on vise la simplicité, on pourrait considérer un portefeuille composé de beaucoup d’obligations et un peu d’actions. L’ajout des autres éléments visent à optimiser le portefeuille. Par contre, si on a un plus petit portefeuille, les frais de transactions peuvent nous inciter à avoir une structure plus simple, car les coûts pourraient surpasser les gains.

*****

Merci de vous abonner à @retraite101 sur Facebook et Instagram et de partager cet article avec vos amis. De plus, abonnez-vous à mon blogue pour recevoir gratuitement les nouveaux articles par courriel.

Achat de cryptomonnaie – Ouvrez un compte avec Shakepay et obtenez une prime en argent de 10 $ (lorsque vous déposez et achetez 100 $ de crypto).

Offre Wealthsimple – Ouvrez un compte d’investissement avec Wealthsimple Trade et obtenez une prime en argent de 10 $ (lorsque vous déposez et échangez au moins 100 $); Obtenez la gestion gratuite de 10 000 $ pendant un an avec Placements Wealthsimple.

Offre Questrade – Ouvrez un compte d’investissement avec Questrade et obtenez 50 $ en transactions gratuites; Obtenez la gestion gratuite de 10 000 $ pendant un an avec Questwealth Portfolios.

Au plaisir d’échanger avec vous.

Par retraite101

Blogueur québécois qui a atteint CoastFIRE à 35 ans et qui a pris sa retraite du 9@5!

6 commentaires

    1. Bonjour DanB,

      À moins que je me trompe, le FNB d’allocations d’actifs « VBAL » de Vanguard Canada n’inclue pas de commodités. De plus, ce dernier est un FNB dont le profil de risque est « équilibré ». Si vous voulez absolument investir dans un seul FNB d’allocations d’actifs pour un profil de risque « sécuritaire / rendement stable » (le sujet de cet article), alors vous devriez plutôt choisir le FNB « VCIP » (Conservative Income ETF Portfolio) ou « VCNS » (Conservative ETF Portfolio). Des fonds équivalents sont aussi disponibles chez iShares (Blackrock)…

      – Conservative Income ETF Portfolio (VCIP) : « Vanguard Conservative Income ETF Portfolio cherche à produire un revenu et une certaine croissance du capital à long terme en investissant dans des titres de participation et des titres à revenu fixe. » (source : https://www.vanguardcanada.ca/advisors/products/fr/detail/etf/9691/balanced)

      – Conservative ETF Portfolio (VCNS) : « Vanguard Conservative ETF Portfolio cherche à procurer un ensemble de revenu et de croissance modeste du capital à long terme au moyen de placements dans des titres de capitaux propres et des titres à revenu fixe. » (source : https://www.vanguardcanada.ca/advisors/products/fr/detail/etf/9577/balanced)

      VCIP

      Au plaisir d’échanger avec vous.
      R101

    1. Perso moi, j’ai voulu être exposé aux Fiducies de Placement Immobilier (FPI) / REITs, j’ai 10k dans le FNB ZRE, ça donne environ 43$ mensuel (4,95% rendement du dividende / 9¢ de dividende par action). Avec ce FNB, j’ai voulu me diversifier (immobilier industriels / commerciales / résidentiels) + réduire le risque de coupure/réduction des dividendes des compagnies que si je prenais seulement une FPI comme REI.UN ou CAR.UN. Ce FNB est coté 3 étoiles Morningstar.

    2. Bonjour Francis,

      Bienvenue sur mon blogue et merci pour ce premier commentaire 🙂

      Oui, les FNB de REIT comme ZRE (BMO), VRE (Vanguard Canada) et XRE (iShares/Blackrock) sont de bonnes options pour avoir une exposition à des REIT. Mais, n’oubliez pas que certains FNB, comme les FNB d’allocation d’actifs, ont déjà une certaine exposition aux REIT. Faites attention de ne pas surpondérer cette classe d’actifs…

      Au plaisir d’échanger avec vous.
      R101

  1. Un video qui devrait a tout le moins être regardé
    https://www.youtube.com/watch?v=hQUUqsNqsu8&feature=share&fbclid=IwAR1tQF4OtZNmCG8LF870l4qGXwSa5hH5MuWLAwkMbpStCL-4iQkFnZvtkOM

    Je suis plus en faveur d’une repartition entre ETF (plusieurs) et titres qui font partie des aristocrates plutot que juste 2 ou 3 ETF , dans ce cas il est trop difficile de trouver ceux qui ont la repartition voulue.
    Quand on achete un ETF de Reits , ce n’est pas si facile de trouver celui qui a la repartition qu’on veut (centre d’achats , batisses industrielles , tour a bureau etc…) , personnellement je ne prevois pas de beaux jours aux propriétaires de centres d’achat ou de tours a bureaux , j’en veux donc peu dans mon ETF …. en resultat je les ai vendus a perte et me suis concentré sur un Reits de personnes agées (un commerce avec un bel avenir je pense) chartwell , l’avenir dira si j’ai eu raison…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *