Comment mettre en place une stratégie d’échelonnement des placements?

Comme vous le savez, je vise l’indépendance financière à 45 ans ou avant. Pour y arriver, je dois épargner beaucoup d’argent et je dois l’investir judicieusement pour rapporter le maximum de rendement. Le potentiel de rendement vient bien entendu avec degré de risque plus élevé.

Cela dit, je ne place pas 100 % de mes investissements dans des actions ou autres placements à risque. Il y a une portion de mon portefeuille qui est investi dans des « revenus fixes ». Les revenus fixes sont des obligations ou des placements liquides. Ils sont sécuritaires, mais ne rapportent pas beaucoup d’intérêts. Mais, ils sont nécessaires pour avoir un portefeuille équilibré.

Pourquoi éviter les Certificats de pauvreté garantie?

Dans mon cas, ma portion de revenus fixes est investie majoritairement dans un compte d’épargne conventionnel. J’ai aussi une infime partie investie dans des certificats de placements garantis (CPG ou « certificats de pauvreté garantie »). Étant donné que le capital est garanti, ce sont des comptes qui ne rapportent presque pas d’intérêts. Par exemple, le taux d’intérêt actuel de mon compte d’épargne chez Tangerine est de 1,1 %. Si je tiens compte de l’inflation, ces fonds ont un rendement négatif. En d’autres mots, je perds de l’argent à laisser ces fonds dans ces comptes…

Comme j’ai mentionné précédemment, j’investis seulement une infime partie de mes revenus fixes dans des CPG, car ceux-ci rapportent un peu plus d’intérêts que les comptes d’épargne ou les comptes à « intérêts élevés ». Mais, je n’investis pas trop dans les CPG, car ces investissements sont gelés pendant le terme (par exemple, pendant 5 ans). Bien entendu, plus le terme du placement garanti est long, plus le taux d’intérêt est élevé. Mais l’inconvénient est que l’investissement est gelé plus longtemps. Par exemple, voici les taux d’intérêt actuels des CPG chez Tangerine :

Terme Taux d’intérêt actuels
90 jours 0,50 %
180 jours 0,50 %
1 an 2,50 %
2 ans 2,60 %
3 ans 2,70 %
4 ans 2,75 %
5 ans 3,00 %

Pourquoi laisser de l’argent dans un compte qui ne rapporte presque rien? Pourquoi ne pas investir cet argent dans des actions cotées en bourse?  Ou sinon, pourquoi ne pas investir dans un CPG de 5 ans rapportant 3 % d’intérêts?

Les raisons principales d’utiliser ces fonds sont que la portion de revenus fixes de mon portefeuille est utilisée pour réduire la volatilité de mon portefeuille et aussi pour me permettre d’avoir accès à de l’argent liquide rapidement en cas de besoin. C’est aussi une partie de mon fond d’urgence.

Cela dit, existe-t-il une solution qui me permettrait d’avoir un rendement un peu plus élevé tout en ayant la possibilité d’avoir accès à une partie de mon argent en cas de besoin? Oui…

Qu’est-ce qu’une stratégie d’échelonnement des placements?

En mars dernier, j’ai lu un article fort intéressant sur le blog inficafe.com (Mr Jack) à propos de la stratégie d’échelonnement des placements. C’est une technique que je ne connaissais pas et qui permet effectivement de résoudre mon problème.

La stratégie d’échelonnement des placements (en anglais, « Bond Ladder strategy ») consiste à acheter des produits financiers à différentes échéances. Au départ, vous achetez des certificats de placement garanti de 1 an, 2 ans, 3 ans, 4 ans et 5 ans. Vous aurez donc un placement qui arrivera à échéance chaque année, et ce, pour les 5 prochaines années. Par exemple, dans un an, votre placement de 1 an sera arrivé à échéance, votre placement de 2 ans arrivera à échéance dans 1 an, votre placement de 3 ans arrivera à échéance dans 2 ans et ainsi de suite. Les échéances de tous les placements décalent donc d’un an.

À chaque échéance d’un placement, vous le réinvestissez dans un nouveau placement d’une échéance de 5 ans, c’est-à-dire ceux dont le taux d’intérêt est le plus élevés. Donc, tant et aussi longtemps que vous réinvestissez dans un nouveau placement de 5 ans, vous aurez un placement qui arrivera à échéance chaque année.

Comme j’ai mentionné précédemment, les placements de 5 ans ont presque toujours des taux d’intérêt plus élevés que ceux ayant une échéance plus courte. Vous bénéficiez donc d’un taux d’intérêt plus élevé que si vous optez pour des placements de 1 an ou 2 ans.

Aussi, chaque année, vous avez 20 % de votre portefeuille qui arrive à échéance. Vous pouvez le réinvestir dans un placement de 5 ans avec le taux d’intérêt le plus élevé. Vous pouvez aussi utiliser le placement et les intérêts accumulés, en cas de besoin (urgence).

Comme le mentionne Mr Jack, en cas de baisse des taux d’intérêt, 80 % de votre portefeuille est protégé avec les taux de 5 ans plus élevés des autres placements. C’est seulement le placement qui arrive à échéance qui aura un taux de 5 ans plus faible que les autres.

En résumé, la stratégie d’échelonnement des placements est beaucoup plus efficace en matière de rendement que de laisser de l’argent dans un compte d’épargne à 1,1 % (ou moins).

Comment ai-je mis en place une stratégie d’échelonnement des placements?

J’ai choisi de mettre en place une stratégie d’échelonnement des placements (en anglais, « Bond Ladder strategy ») chez Tangerine pour deux raisons. Premièrement, j’avais déjà des fonds d’investissement dans un compte CELI chez Tangerine, donc l’ouverture d’un nouveau compte est assez simple pour moi. Je vous confirme que chaque ouverture de CPG m’a pris moins de 2 minutes.

Deuxièmement, les taux d’intérêt pour les dépôts à terme sont plus élevés (du moins pour l’instant) chez Tangerine que dans les autres institutions financières.

J’ai décidé de mettre en place cette stratégie avec des placements garantis libres d’impôt (CPG CELI), car j’avais de l’espace disponible dans mon CELI. J’ai choisi d’investir le même montant pour chaque CPG.

Tout d’abord, j’ai ouvert un CPG avec un terme de 1 an. Le taux d’intérêt actuel est 2,50 %. J’ai choisi l’option de verser les fonds dans un autre compte lorsque le CPG arrivera à échéance dans 1 an. Car une fois que ce CPG arrivera à échéance, je vais le réinvestir dans un nouveau CPG, mais avec un terme de 5 ans.

Ensuite, j’ai ouvert un CPG avec un terme de 2 ans. Le taux d’intérêt actuel est 2,60 %. Pour lui aussi, j’ai choisi l’option de verser les fonds dans un autre compte lorsque le CPG arrivera à échéance. Mais, j’ai aussi choisi de réinvestir l’intérêt dans le CPG annuellement, au lieu de verser l’intérêt annuellement dans un autre compte.

Puis, j’ai envoyé les demandes pour les CPG avec des termes de 3 ans, 4 ans et 5 ans avec les mêmes options.

Voici à quoi ressemble mon portefeuille à revenus fixes avec la stratégie d’échelonnement des placements (juin 2018) :

Compte Terme Date d’échéance Taux d’intérêt
CPG #1 1 an 5 juin 2019 (1 an) 2,50 %
CPG #2 2 ans 5 juin 2020 (2 ans) 2,60 %
CPG #3 3 ans 5 juin 2021 (3 ans) 2,70 %
CPG #4 4 ans 5 juin 2022 (4 ans) 2,75 %
CPG #5 5 ans 5 juin 2023 (5 ans) 3,00 %

Voici à quoi ressemblera mon portefeuille dans 1 an (juin 2019) :

Compte Terme Date d’échéance Taux d’intérêt
CPG #1 1 an 5 juin 2019 (1 an) (échu) 2,50 %
CPG #2 2 ans 5 juin 2020 (2 ans) (1 an) 2,60 %
CPG #3 3 ans 5 juin 2021 (3 ans) (2 ans) 2,70 %
CPG #4 4 ans 5 juin 2022 (4 ans) (3 ans) 2,75 %
CPG #5 5 ans 5 juin 2023 (5 ans) (4 ans) 3,00 %
CPG #6 5 ans 5 juin 2024 (5 ans) x (taux 5 ans en juin 2019)

Voici à quoi ressemblera mon portefeuille dans 2 ans (juin 2020) :

Compte Terme Date d’échéance Taux d’intérêt
CPG #1 1 an 5 juin 2019 (1 an) (échu) 2,50 %
CPG #2 2 ans 5 juin 2020 (2 ans) (échu) 2,60 %
CPG #3 3 ans 5 juin 2021 (3 ans) (1 an) 2,70 %
CPG #4 4 ans 5 juin 2022 (4 ans) (2 ans) 2,75 %
CPG #5 5 ans 5 juin 2023 (5 ans) (3 ans) 3,00 %
CPG #6 5 ans 5 juin 2024 (5 ans) (4 ans) x (taux 5 ans en juin 2019)
CPG #7 5 ans 5 juin 2025 (5 ans) x (taux 5 ans en juin 2020)

À partir de 2023, je ne vais posséder que des CPG avec terme de 5 ans (taux d’intérêt le plus élevé), dont un placement qui arrivera à échéance chaque année. Ingénieux, n’est-ce pas?

Si vous voulez ouvrir des fonds d’investissement chez Tangerine, je vous invite à utiliser ma Clé Orange : 33660633S1. En ouvrant votre compte chez Tangerine, entrez ma clé orange et nous recevrons tous les deux une prime en argent!

Que pensez-vous de la stratégie d’échelonnement des placements?

Merci de vous abonner à ma page Facebook et de partager cet article avec vos amis.

Êtes-vous à la recherche d’un conseiller financier compétent? Envoyez-moi un courriel à l’aide du formulaire de contact et je vous mettrai en contact avec un conseiller financier de mon réseau. De plus, abonnez-vous à mon blog pour recevoir gratuitement les nouveaux articles par courriel.

Au plaisir d’échanger avec vous.

Auteur : retraite101

Je suis un Québécois de 32 ans, et comme la plupart d'entre vous, je travaille de 8 h à 17 h, enfermé dans un cubicule comme un rat de laboratoire. Mais, j'ai comme objectif de prendre ma retraite à 42 ans ou avant.

29 réflexions sur « Comment mettre en place une stratégie d’échelonnement des placements? »

    1. Bonjour Estelle,

      Bienvenue officiellement sur mon blogue et merci pour ce premier commentaire.

      En fait, j’imagine que le terme « CPG » (certificats de placements garantis) n’existe pas chez vous. Mais, c’est certain que vous avez ce qu’on appelle communément des « dépôts à terme ». Pouvez-vous s.v.p. faire une petite recherche sur le site Web de votre institution financière et trouver le terme utilisé chez vous pour les dépôts à terme? Je suis intrigué…

      Merci et au plaisir d’échanger avec vous.
      Retraite101

      1. Bonjour,

        Je viens de me renseigner et effectivement cela existe en France. Mais je comprends pourquoi je n’en avais jamais entendu parler. Le meilleur taux pour 5 ans est de 1,20% dans une banque française et les intérêts sont soumis à l’impôt. En comparaison je dispose d’un livret d’épargne populaire ( car nous sommes non imposables sur nos revenus ) à 1,25%. Et l’argent est disponible à tout moment sans pénalités.
        Donc c’est différent du fonctionnement au Québec.

        Merci pour votre site,

        Estelle.

        1. Bonjour Estelle,

          Merci d’avoir effectué cette recherche.

          Effectivement, un dépôt à terme de 5 ans avec un taux d’intérêt de 1,20 % est vraiment… mauvais! Non seulement c’est un taux d’intérêt négatif lorsqu’on inclut l’inflation, mais en plus, les intérêts sont imposables. Il doit y avoir d’autres types de comptes/placements beaucoup plus avantageux. Votre fiscalité est bien différente de la nôtre…

          Au plaisir.
          Retraite101

  1. J’ai fait la même chose, au début sans l’avoir planifié lol … quand j’étais plus jeune et pas encore consciente vraiment des finances, j’ai placé de l’argent dans des CPG 5 ans et je le faisais toujours à la fin août quand je terminais ma job d’été étudiante et que je retournais à l’école. Ainsi j’ai aujourd’hui une série de placements avec 5 ans de terme et qui se terminent à tour de rôle à chaque été. Chaque fois, je les réinvestis pour un autre 5 ans, souvent en ajoutant un montant pour en faire un nouveau chiffre rond de départ… PAR CONTRE, ces dernières années, j’ai plutôt opté pour les PGLM de desjardins… pourquoi? parce que les taux potentiels d’intérêts sont plus élevés. Il y en a avec un taux de base minimal et un taux possible plus haut selon comment la bourse aura performé. Exemple : leur garanti canadien modéré offre annuel pour 5 ans 1.65% garanti et jusqu’à 4.56% si la bourse va super bien. J’ai plutôt opté pour ceux liés aux marchés mais avec rien de garanti sauf le capital. Exemple : leur garanti canadien ambitieux offre annuellement pour 5 ans de 0% à 9,86% !! Depuis les années que je prends ce type de produit, le taux le plus bas que j’ai eu pour la moyenne de 5 ans était 1,8% et le plus haut 7,6%. Mais j’ai aussi des produits chez Tangerine 🙂 j’aime la diversification des institutions, chacune ont des avantages différents et j’avoue que Tangerine est agréable a utiliser pour la rapidité et simplicité tel que décrit dans votre article (2 minutes pour faire un CPG)

    1. Bonjour Maryse,

      Bravo à vous de l’avoir fait sans même vous en être rendu compte. D’un côté, il y a des gens qui, même si on leur parle de planification financière, ne veulent pas mettre d’argent de côté. À l’autre extrémité, il y a les gens qui épargnent et utilisent certaines techniques d’investissement sans s’en rendre compte! 🙂

      Concernant les PGLM de Desjardins, c’est une bonne idée en général. Mais, personnellement, ça ne cadre pas avec ma stratégie d’investissement. J’épargne le maximum (50 % et plus de mes revenus nets) et j’investis de façon assez « agressive » pour faire croître le plus rapidement possible mon fond de liberté. Il n’y a qu’une petite portion de mon portefeuille qui est investi dans des revenus fixes. Donc, pour ces revenus fixes, je n’ai pas besoin qu’ils soient liés aux marchés. Pourvu que ces placements soient assez liquides et qu’ils génèrent un pourcentage d’intérêt positif, net de l’inflation. Cela dit, je vais aller lire sur ce produit…

      Au plaisir,
      Retraite101

      1. J’épargne aussi 50% de mes revenus nets 🙂 j’utilise les PGLM avec seulement 30% de mon porte-feuille. Le reste est dans des placements plus agressifs, comme à la bourse, dans des portefolios de fonds, dans des financement participatifs en capital, en or, etc, etc…

        1. Nous avons tous des objectifs et stratégies différentes. Dans mon cas, c’est seulement 5-10% de mon portefeuille qui est investi dans des revenus fixes…
          Cela dit, je n’ai toujours pas eu le temps d’aller lire en profondeur sur les PGLM de Desjardins.

  2. C’est ce que j’ai toujours fait car je ne voulais pas que mon argent soit gelé en entier alors j’avais des échéances presque chaque année. Il fut aussi une époque où les CPG pouvaient être assez payants mais c’est bien révolu ;o)

    1. Bonjour Gabrielle,

      Oui, il fut un moment où les taux d’intérêt étaient plus élevés, sur les prêts comme sur les investissements. Ceux qui n’avaient pas (ou peu) de dettes ont pu en profiter. Mais, ceux qui avaient une hypothèque avec un taux d’intérêt de 18 %, c’était malheureusement une autre histoire. Lorsque j’étais étudiant à l’université et que j’avais commencé à faire des petits investissements, je me souviens que les taux d’intérêt sur les « comptes à intérêts élevés » étaient à 3,0-3,5 %.

      Vous êtes effectivement une personne responsable financièrement, et ce, depuis longtemps. Bravo à vous! 🙂

      PS Quittez-vous pour le Mexique avant que le froid arrive?

      Au plaisir,
      Retraite101

    1. Bonjour Stéphane,

      Bienvenue officiellement sur mon blogue et merci pour ce premier commentaire.

      Y a-t-il des sujets que vous aimeriez que j’aborde dans mes futurs articles?

      Merci et au plaisir d’échanger avec vous.
      Retraite101

  3. C’est un bon moment pour qui débute l’échelle, car la courbe des taux est relativement aplatie présentement, avec seulement 0.5% de différence entre l’échéance d’un an et celle de 5 ans.

    1. Les taux des dépôts à terme de 1 à 5 ans sont les mêmes. Par contre, il y a une « promotion » sur le taux du 180 jours, car il est à 2,25 % au lieu de 0,5 %.

      – Placement garanti – 90 jours 0,50 %
      – Placement garanti – 180 jours 2,25 %
      – Placement garanti – 1 an 2,50 %
      – Placement garanti – 2 ans 2,60 %
      – Placement garanti – 3 ans 2,70 %
      – Placement garanti – 4 ans 2,75 %
      – Placement garanti – 5 ans 3,00 %

      Taux en vigueur : https://www.tangerine.ca/fr/rates/index.html

  4. Bonjour, excellente idée… Mais le taux d’intérêt est assez faible quand même, car l’inflation annule presque les gains. En faisant une recherche sur Morningstar, j’ai trouvé un fonds d’obligations qui investit dans les obligations seulement. C’est le fonds Manulife Strategic Income Fund. Sans toucher la Bourse, ce fonds génère un rendement annualisé, net de frais, depuis 10 ans de 7,10% par rapport à l’indice de référence de 3,64%. Donc, 7,10 moins l’inflation… Difficile de demander plus! Bonne journée

    1. Bonjour Nicolas,

      Je ne peux pas émettre de recommandations financières sur mon blog ni proposer des produits financiers (actions, fonds, FNBs, etc.) en particulier. Par contre, je peux informer sur des stratégies d’investissement et de planification, car c’est de l’information générale.

      Concernant le fond que vous mentionnez, êtes-vous certain qu’il a généré un rendement annualisé de 7,10 %? C’est un peu difficile à croire pour un fond d’obligations. Quels gouvernements ou entreprises privées émets des obligations de cette valeur? Par exemple, le gouvernement Américain émet des obligations 10 ans à moins de 3 % présentement… Mais si c’est vraiment le cas, c’est effectivement « difficile de demander plus » 🙂

      Au plaisir,
      Retraite101

      1. Bonjour, moi non plus, je ne propose pas de fonds, car je ne suis pas conseiller. Le fonds que j’ai mentionné dans mon billet précédent, c’est à titre d’information général et non une recommandation. Mon but de ce mention, c’est de savoir qu’il y a d’autres options plus intéressantes que le CPG.

        Vous trouvez les informations du dans Manulife Strategic Inome Fund (série F) en consultant le lien suivant:
        https://funds.manulife.ca/en-US/mutual/MMF159F

        Selon les informations sur ce fonds, le rendement annualisé depuis 10 ans est 7,52%. Vous trouvez les informations sur les titres détenus dans ce fonds (Portfolio Allocation).

        Selon les données de Morningstar, le rendement annualisé est 7,09% (et non 7,10% comme je l’ai mentionné dans mon billet précédent):
        http://quote.morningstar.ca/quicktakes/Fund/f_ca.aspx?t=0P0000NFNA&region=CAN&culture=en-CA

        Bonne journée
        N.

        1. Je sais. Je voulais seulement rappeler aux autres lecteurs de ce blog que notre discussion n’était pas une proposition ni une recommandation d’investissement en soit. Je dois le rappeler souvent sur mon blog pour m’assurer de ne pas avoir de problème avec l’AMF 🙂

          Mais effectivement, il y a des options plus intéressantes que le CPG.

          Je vais lire les fiches de Manuvie et Morningstar. Merci pour les liens.

  5. Bonjour, intéressante cette stratégie de roulette. Pourquoi ne pas commencer 5 ans avec ton départ à la retraite? Il y a des obligations que l’on peut acheter avec des taux plus généreux (exemple avec disnat). Je compte faire également cette technique seulement 5 ans avec mon départ à la retraite pour sécurisé mes retraits.

    1. Bonjour LP,

      J’ai l’intention de garder cette stratégie pour la partie liquide de mon portefeuille, et ce, pour plusieurs décénies 🙂 Mais oui, c’est possible de le faire avec des obligations. J’ai justement lu un article dans La Presse il y a quelques jours à propos d’une stratégie semblable, mais avec les obligations 10 ans.

      Au plaisir,
      R101

  6. Bonjour

    Pour bien comprendre la théorie de votre stratégie d’échelonnement des placements, est-ce bien des montants identiques qui sont investis pour chaque année des CPG de votre porte portefeuille à revenus fixes sur 5 ans ?

    Merci et Bonne journée!

    Serge Paquette

    1. Bonjour Serge,

      Les montants qui sont investis ne changent rien à la stratégie d’échelonnement des placements. La stratégie consiste à avoir 20 % de vos revenus fixes qui arrivent à échéance chaque année, pour que ce montant soit disponible (en cas de besoin) ou réinvesti (ce qui est souhaitable). De plus, cette stratégie protège 80 % de vos revenus fixes contre les baisses des taux d’intérêt. Tout cela en profitant du taux d’intérêt le plus élevé, soit le taux 5 ans. Personnellement, je suis une personne cartésienne, alors j’utilise des montants identiques pour les 5 certificats de placement garanti (CPG). Mais, je voulais avant tout m’assurer que vous compreniez que les montants investis ne changent rien à la stratégie.

      N’hésitez pas si vous avez d’autres questions.

      Au plaisir,
      R101

  7. Bonjour Maître R101 !

    Je vous remercie infiniment pour la précision du renseignement.

    J’ai très bien compris la notion des montants investis mais, par contre, après mure cogitation et triple vérification, c’est dans la nature des cartésiens, j’en ai déduit que ma stratégie serait, probablement, plus rentable à l’échéance des 5 ans, + 43,5%. Mais de % variable selon la stratégie des montants, ce qui, par conséquent influence la stratégie d’échelonnement et remets en question l’un des fondements du principe.

    Donc, si ma théorie « descartienne » en confirme l’exactitude, vous pourriez réanticiper votre retraite, 42→ 40 ans, sortir au p.c. de votre cubicule de laboratoire, du giron de la « rat race » !

    Alors, pour faire la lumière sur cette petite disparité, j’apprécierais grandement d’en discuter de vive voix, si vous n’avez pas d’objections. Il serait ainsi plus simple d’argumenter, en détails, nos positions respectives !

    Contactez-moi par courriel, je vous transmettrai mon numéro de cellulaire.

    Cartésiennement vôtre, au plaisir !

    Serge

    1. Bonjour Serge,

      Il n’y a pas beaucoup de personnes qui m’appellent « maître », même si je détiens effectivement le titre de « M.Sc. » 🙂

      J’aime bien le ton humoristique de votre commentaire, même si c’est une discussion très sérieuse (stratégie d’investissement & retraite).

      Je comprends qu’il est plus facile d’argumenter de vive voix, par contre je préfère que nous continuions d’échanger sur le blog. Pourquoi? Parce qu’en général, si une personne à une question/commentaire ou un point de vue différent, alors il est fort probable qu’il y en ait d’autres avec la même question/commentaire. Je veux garder le blog le plus informatif possible et les commentaires dans les articles font autant partie des informations utiles que l’article lui-même.

      J’avais déjà révisé mon objectif de retraite de 45 à 42 ans. Mais, si votre théorie dit que je peux réviser mon objectif de 42 à 40 ans, alors je suis à votre écoute 🙂

      Au plaisir d’échanger avec vous.
      R101

  8. Bonjour grand Manitou !

    Aucun problème pour continuer la discussion sur le blog. L’argumentation de vive voix était simplement une question d’appréciation interpersonnelle, d’échange dynamique !

    Un brin d’humour dans une discussion sérieuse est à l’image d’un brin ludique dans une action consciencieuse !
    Yoga psychique versus yoga physique.

    Alors, comme disait, jadis, un de mes profs d’architecture: soyez concis dans vos écrits !

    Ainsi, venons-en directement à l’exposé de ma stratégie en cinq graphiques.

    Le premier et le deuxième sont des exemples de calculs basés sur votre stratégie.
    Le troisième est basé sur des montants d’investissements variables, selon nos choix.
    Le quatrième et le cinquième sur ma stratégie.

    1- Montants égaux investis

    Compte Terme Échéance Taux $ investis Total intérets Total ints. + cap.
    CPG #1 1 an 5 juin 2019 2,50% 5 000,00 125,00 5 125,00
    CPG #2 2 ans 5 juin 2020 2,60% 5 000,00 263,00 5 263,00
    CPG #3 3 ans 5 juin 2021 2,70% 5 000,00 416,00 5 416,00
    CPG #4 4 ans 5 juin 2022 2,75% 5 000,00 573,00 5 573,00
    CPG #5 5 ans 5 juin 2023 3,00% 5 000,00 796,00 5 796,00
    25 000,00 2173,00 27 173,00

    2- Montants égaux réinvestis

    Compte Terme Échéance Taux $ investis Total intérets Total ints. + cap.
    CPG #1 5 ans 5 juin 2024 3,00% 5 125,00 816,00 5 941,00
    CPG #2 5 ans 5 juin 2025 3,00% 5 263,00 838,00 6 101,00
    CPG #3 5 ans 5 juin 2026 3,00% 5 416,00 863,00 6 279,00
    CPG #4 5 ans 5 juin 2027 3,00% 5 573,00 888,00 6 461,00
    CPG #5 5 ans 5 juin 2028 3,00% 5 796,00 923,00 6 719,00
    27 173,00 4 328,00 31 501,00

    3- Montants variables investis

    Compte Terme Échéance Taux $ investis Total intérets Total ints. + cap.
    CPG #1 1 an 5 juin 2019 2,50% 2 000,00 50,00 2 050,00
    CPG #2 2 ans 5 juin 2020 2,60% 4 000,00 211,00 4 211,00
    CPG #3 3 ans 5 juin 2021 2,70% 5 000,00 416,00 5 416,00
    CPG #4 4 ans 5 juin 2022 2,75% 6 000,00 688,00 6 688,00
    CPG #5 5 ans 5 juin 2023 3,00% 8 000,00 1 274,00 9 274,00
    25 000,00 2 639,00 27 639,00

    4- Montant unique investis

    Compte Terme Échéance Taux $ investis Total intérets Total ints. + cap.
    CPG #5 5 ans 5 juin 2023 3,00% 25 000,00 3 982,00 28 982,00

    5- Montant unique réinvestis

    Compte Terme Échéance Taux $ investis Total intérets Total ints. + cap.
    CPG #5 5 ans 5 juin 2028 3,00% 28 982,00 4 616,00 33 598,00

    En comparaison du graphique # 4 et # 1 il y a une différence de 1,809 $ + 45,43 % comme je le l’avais mentionné dans un précédent message.

    Le graphique # 3 est de même supérieur aux # 1 de 466 $
    En comparaison entre le # 4 et le # 3 la différence est de 1,343 $ + 33,73 % soit 11,7% de moins que l’exemple ci-haut.

    Enfin, au terme des 10 années d’investissement, le # 4 et le # 5 comptabilisent une somme de 8,598 $ comparativement à 6,501 $ des graphiques # 1 et # 2 soit une différence de 2,097 $ + 24,38 %

    Conclusion : 1 à 0 pour la logique mais est-ce vraiment la bonne ?

    Voilà pour le compte rendu de ma stratégie qui, sous toute réserve, attends votre expertise pour validation officielle.

    Dans l’affirmative, elle ne garantit pas que vous allez pouvoir vous évader de votre cubicule à 40 ans mais probablement vous permettre de vous en donner un peu plus au moment de votre évasion, non fiscale, parce que, quoi qu’il en soit, vous aurez toujours à vos trousses les bienveillantes mains tentaculaires de l’ogre fisc jusqu’à votre dernier souffle! Big Brother veille au grain et surtout aux graines de marijuana, nouvelle vache a lait Holstein!

    Au plaisir d’en « discuter » sous toutes les coutures !

    Serge

    1. Bonjour Serge,

      Maintenant, je comprends d’où vient le « +43,5 % ». C’est certain qu’un investissement unique dans un CPG avec terme de 5 ans (taux d’intérêt le plus élevé) procure un meilleur rendement que des montants égaux ou variables dans des CPGs avec des termes de 1 à 5 ans.

      Cela dit, je tiens à apporter quelques clarifications.

      Premièrement, c’est important de rappeler que ce n’est pas possible d’atteindre l’indépendance financière à 40 ans avec des CPGs, peu importe qu’on utilise la stratégie d’échelonnement des placements ou non (du moins, je serais vraiment surpris).

      Deuxièmement, l’objectif de commencer au jour 1 avec des investissements dans des CPGs avec des termes de 1 à 5 ans est d’avoir accès à 20 % du portefeuille de revenus fixes chaque année. Ainsi, l’accès au capital est pris en considération dans cette stratégie… elle n’est pas seulement axée sur le rendement. Par contre, après la première échéance, tous les placements seront réinvestis dans des CPGs avec terme de 5 ans. De plus, en ayant 20 % du portefeuille de revenus fixes qui arrive à échéance chaque année (puis réinvestis sur 5 ans), le reste du portefeuille (80 %) est ainsi protégé contre une baisse de taux.

      Troisièmement, les revenus fixes représentent généralement un faible pourcentage du portefeuille de placement de ceux qui visent la retraite précoce. Donc, l’impact sur le rendement de la stratégie d’échelonnement de placement comparé à un investissement unique dans un CPG 5 ans est somme toute mineur dans l’ensemble du portefeuille.

      Au plaisir,
      R101

      1. Bonjour Maestro 101

        Tout est relatif. Le monde de la finance est à l’image de la météo, des parties d’échecs etc.
        Personne, ni aucune techno ne peut prédire un tsunami, un krach boursier ou une victoire.

        Concernant l’indépendance financière à 40 berges, avec seulement des CPGs c’est pratiquement impossible parce que les rendements ne sont pas très élevés mais cela permet tout de même d’aller chercher des intérêts non négligeables.

        Par exemple, a l’heure actuelle, en les adossant à des CELI qui ont atteint le taux maximum permis depuis 2009, soit 63,500$ + les intérêts composés (qui peuvent s’élever jusqu’à 100,000) pour une somme de 70,000$ cela donnerait, selon ma source de placement, un total de 12,937$ pour une durée fixe de 5 ans. Ce qui représente un taux combiné de 18,48 % soit proportionnellement à 3,69 % annuellement ( tout près du rendement de 4,2 % en 2018 pour là la Caisse de dépôt et placement du Québec ) et si votre conjointe a le même schéma alors la totalité s’élèvera à un joli pactole de 25,874$ beaux gros huards dorés, totalement exempts des griffes de l’impôt! De quoi pouvoir se payer un super-beau voyage avant d’entreprendre le dernier grand voyage, ou autres rêveries !

        C’est tout de même une somme appréciable compte tenu du taux d’inflation moyen de 1,1 % de 2013 à 2018. Alors, si l’on tient compte, à court terme, de cette même probabilité d’inflation, le placement fixe de 5 ans est assurément meilleur que celui de la stratégie d’échelonnements. Effectivement, puisque la projection des deux stratégies, selon le capital d’investissement, donne un surplus de 6,360$ au total, équivalant à 52,94% !
        C’est cette somme différentielle qui contribue à « rentabiliser » l’inflation, versus un maigre taux de 1,7 % de rendement total pour la stratégie des placements égaux, ce qui, selon la moyenne inflationniste, donne un rendement net de 0,6 % (aussi ridicule que les intérêts de Desjardins) et donc, en conclusion, qui ne vous a rien rapporté sur les 5 ans, sauf pour les banquiers! Alors, aussi bien laisser dormir votre capital dans un compte d’épargne stable à du 1% ! La stratégie fixe donne un taux net de 2,6 % soit une différence de 2% net avec l’autre stratégie. Certes ce n’est pas un % exorbitant mais ça remet en question la stratégie des taux égaux.

        De plus, advenant une baisse des taux d’intérêts, ce qui en passant est déjà assez bas depuis plusieurs années, il serait fort étonnant qu’il aille encore plus creux, a moins d’un soubresaut inattendu d’un effondrement boursier ou de puits pétroliers ! Tout est possible en ce bas monde! Au contraire, si les taux montent alors se serait gagnant mais, par contre, ce ne serait sûrement pas une montée vertigineuse suffisante pour alimenter le feu des illusions spéculatives! Du moins pour les cinq prochaines années alors, dans cette optique, il serait plus avantageux de miser fortement sur le plus haut taux pour une durée fixe de 5 ans.

        Par ailleurs, concernant le 20 % du portefeuille de revenus fixes chaque année, comment pouvez-vous y avoir accès puisque vous le réinvestissez immédiatement sur 5 ans après la première échéance? De plus, par rapport a un taux moindre ce ne serait pas un bon réinvestissement, de même que pour les échéances subséquentes, si les taux stagnent ou diminuent mais ce serait gagnant pour une superbe, inattendue, remonté stratosphérique, voire improbable ( raisonnablement un gros 0,25 % ! )

        Autre stratégie, ce serait de conserver le 20% dans un compte d’épargne libre d’impôts à 2,25% annuellement, accès au fonds, et investir le 80% sur la durée fixe de 5 ans, protégeant ainsi, a coup sur, la probabilité a la baisse des taux mais qui n’aurait que peu d’incidence pour une éventuelle remontée, qui pourrait être reprise par la mise en réserve du 20% accessible. Selon les experts, il est recommandé de mettre de côté l’équivalent de trois à six mois de salaire dans un fonds d’urgence ainsi ce 20% servirait de bouée de secours, selon son volume.

        Tout est relatif en fonction des perspectives d’indépendance financières. Alors, court terme, moyen terme, long terme, a chacun sa calculette scientifique!

        Au plaisir et futur d’en débattre sur l’agora ( ou le »cellulara » puisque peu de blogueurs semblent vouloir donner leur avis ! )

        Serge

        « La mission d’un ministre des finances est de jeter l’argent par les fenêtres, il lui rentre par ses caves »
        Citation d’Honoré de Balzac – Les employés (1838)

  9. Note:

    Je viens tout juste de constater, après avoir validé mon commentaire que les graphiques sont complètement ratés !
    Pourtant il semblait parfait avant. Je n’ai pas pu mettre de fichier joint et donc impossible de faire un vrai graphique, comme excel.
    Ce n’est pas totalement incomprehensible, seulement un peu déphasé. Alors, ajuster vos lentilles !

    Bonne lecture !

    Serge

Laissez un commentaire...