Catégories
Finances personnelles Indépendance financière

Quels sont les impacts du marché baissier sur mon objectif de retraite anticipée?

J’ai reçu environ 20-25 messages privés sur Facebook Messenger de personnes qui me demandent combien j’ai « perdu » dans mon portefeuille boursier depuis le début de ce marché baissier (« Bear market »). Certains vont même jusqu’à me « narguer » et me dire que cette perte dans mon portefeuille boursier va repousser ma retraite hâtive de quelques années, que c’est la preuve que le mouvement FIRE (Financial independence, retire early) n’est pas logique, etc. (Eh oui!).

Certains de ces messages étaient peut-être sarcastiques (who knows?), mais je ne comprends pas l’objectif de tous ces messages… Est-ce que les gens veulent se réconforter en sachant combien les blogueurs FIRE ont perdu? Peut-être… Est-ce que connaître mes pertes peut vous encourager? Peut-être… Si ça peut aider certaines personnes, alors mon article n’aura pas été écrit pour rien. Continuez de lire… 🙂

Comme j’ai mentionné sur les réseaux sociaux (source), je vais publier un bilan mensuel détaillé après la fin du mois de mars. De plus, je vais montrer la variation de mon actif net entre le 1er mars et le 1er avril, incluant mon portefeuille boursier et tous mes comptes (ex. : compte non enregistré, CELI, REER, etc.). Pour éviter la confusion avec le poisson d’avril, je vais attendre au 2 ou 3 avril pour publier ce bilan mensuel. Pour ceux qui se demandent, ce bilan sera aussi détaillé que celui-ci. Ne soyez pas surpris, il devrait y avoir un montant à la ligne « Marge de crédit ». Je vous expliquerai pourquoi à ce moment… Mais, la plupart d’entre vous s’en doutent 🙂

Entre temps, voici quelques informations à propos des impacts de cette crise financière sur mon portefeuille boursier et mon objectif de retraite anticipée (FIRE).

Baisse de mon portefeuille boursier?

La PERTE dans mon portefeuille boursier est d’environ 30 %, soit une perte similaire aux principaux indices (ex. : Dow Jones, S&P 500, Nasdaq, S&P TSX, etc.). Dans mon portefeuille boursier, j’ai environ 90 % d’actions. Donc, ce n’est pas surprenant que j’aie une perte importante. Mais, tant que je ne vends pas (et ce n’est pas mon intention!), ce sont des pertes sur papier théorique c.-à-d. des pertes sur papier (ou écran).

Je n’ai PAS l’intention de vendre, car j’investis à long terme. Je dirais même que je gratte tous les fonds de tiroirs pour trouver de l’argent pour pouvoir investir davantage sur les marchés financiers. Je continue à acheter des petits montants, même à ce moment de la crise. Je fais ce qu’on appelle du « Dollar-Cost Averaging » ou DCA.

Désastre ou occasion?

Pour certaines personnes, cette crise financière est un désastre. Je pense notamment à ceux qui étaient pour prendre leur retraite à court terme et qui n’avaient pas rebalancé leur portefeuille récemment. Je pense aussi à ceux qui avaient inconstamment investi la mise de fonds de leur futur condo ou maison sur les marchés financiers.

Mais pour moi, c’est une OCCASION. Je dirais même que c’est l’opportunité d’une vie en ce qui concerne les finances et investissements. Certes, les marchés financiers peuvent continuer de baisser. Mais, une chose est certaine, je ne veux pas manquer la RELANCE.

Mon seul REGRET, si j’ai à en avoir un, est de ne pas avoir plus de liquidité (« cash ») pour pouvoir investir davantage pendant cette crise financière. Au moment où la crise a été déclenchée, à la fin février 2020, j’étais 100 % investi…

La bonne nouvelle, c’est que j’épargne en moyenne 3000 $ par mois pour l’année 2020. Donc, je vais continuer d’investir 1500 $ deux fois par mois sur les marchés financiers. De plus, je vais recevoir un remboursement d’impôt de 6500 $ d’ici quelques semaines. Donc je vais investir ce 6500 $ lui aussi sur les marchés financiers…

Impacts sur mon plan de retraite?

Maintenant, voici une question que plusieurs m’ont posée… Est-ce que je vais devoir repousser ma retraite anticipée? La réponse est NON. Certes, mon portefeuille boursier est en forte baisse actuellement, comme la plupart d’entre vous. Mais, en restant investi, il sera en forte hausse d’ici quelques mois ou années… J’investis pour le long terme, donc je ne change rien à ma stratégie. Par contre, si vous êtes intéressé aux impacts à court terme, attendez de voir mon prochain bilan mensuel.

Aussi, je préfère atteindre l’indépendance financière (FIRE) quelques années après une crise financière ou récession plutôt qu’à la fin d’un long cycle boursier. Donc, pour moi, je dirais que c’est somme toute un bon « timing ».

Ensuite, quels sont les impacts sur mon PLAN DE RETRAITE? Ensuite une fois, c’est une réponse très courte. Il n’y a AUCUN impact sur mon plan de retraite anticipée. Je continue avec la même stratégie, soit d’investir dans les FNB (fonds négociés en bourse) indiciels, avec des petits achats périodiques et une allocation importante en actions.

Impacts sur ma vie personnelle?

Je sais que plusieurs personnes ont de la difficulté à dormir ces jours-ci. Personnellement, cette crise financière m’impacte peu sur cet aspect. Je pense qu’il est important d’avoir une stratégie d’investissement qui respecte son profil d’investisseur. Une crise comme celle-ci permet de valider son profil d’investisseur. Certains s’aperçoivent qu’ils n’auraient pas dû être investis en bourse? D’autres s’aperçoivent que leur allocation en obligations n’était pas assez importante. Pour ceux dont la stratégie d’investissement est plus agressive que votre profil d’investisseur, j’espère que vous ne vivez pas trop de stress et d’insomnie 🙁

Le seul impact de cette crise financière sur ma vie personnelle est la peur de manquer cette occasion. J’ai PEUR de regretter de passer à côté de l’occasion d’une vie. Peut-être que d’ici quelques années, je vais dire : « J’aurais dû utiliser ma marge de crédit au complet pour investir en bourse » ou « J’aurais dû ré-hypothéquer la maison pour investir en bourse ». Qui sait? Cette peur, c’est ce qu’on appelle le « Fear of missing out » ou FOMO.

Voilà, j’espère que ce court article a permis de répondre à vos nombreuses questions. N’hésitez pas à commenter ci-dessous si vous avez d’autres questions.

Et vous, quel est l’impact sur votre portefeuille boursier et objectif de retraite?

Attention! Cet article n’est PAS une recommandation d’achat. Je ne suis pas accrédité par la loi pour émettre des recommandations financières. Le blog RETRAITE101 est un blog de divertissement et ne doit pas être utilisé pour remplacer l’avis de professionnels de la finance.

*****

Merci de vous abonner à @retraite101 sur Facebook et Instagram et de partager cet article avec vos amis. De plus, abonnez-vous à mon blog pour recevoir gratuitement les nouveaux articles par courriel.

Êtes-vous à la recherche d’un conseiller financier compétent? Voici un guide qui vous explique comment choisir un bon conseiller financier. Au plaisir d’échanger avec vous.

Par retraite101

Je suis un Québécois de 34 ans qui travaille de 9 à 5 dans un cubicule. Je fais partie de la « rat race ». Mais, j’ai comme objectif d'atteindre l'indépendance financière et retraite précoce (FIRE) à 40 ans!

15 réponses sur « Quels sont les impacts du marché baissier sur mon objectif de retraite anticipée? »

Bonjour et merci pour votre chronique que j’aime bien suivre. Je suis courtier hypothecaire pour une banque majeure. Vous comprendrai que mon travail est plus plaisant ce temps ici que mon compagnon qui est planificateur financier. Quoi qu’il en soit , comme j’aurai bientot 60ans et a la veille de ma retraite , j’ai retirer 90% de mes actions a l’automne 2019. Tout a ete placer dans des obligations gouvernementale a 2.6%. Je regarde presentement fondre mes actions de la BMO , mais je viens d’ouvrir un compte BMO Ligne d’action et j’attend le bon moment pour y investir un 10000$ qui compensera pour les possible perte .

Encore merci pour votre chronique .

Bonjour Denis,

Bienvenue sur mon blogue et merci pour ce premier commentaire.

Effectivement votre travail doit être plus intéressant ces jours-ci si on compare aux conseillers et planificateurs financiers. Mais, vous avez quand même votre propre situation personnelle sur vos épaules. Néanmoins, vous êtes assez chanceux avec le « Timing ». Vous devez être heureux d’avoir 90 % de vos avoirs dans des obligations à 2,6 % d’intérêt. Je ne donne jamais de recommandations financières, mais si j’étais à votre place, je laisserais le 10 % qui reste dans le marché. Tant que vous ne vendez pas vos actions, votre perte est théorique (perte « sur papier »). Lorsqu’il y aura une relance (quand ?!?), vous serez de retour dans le vert.

Au plaisir d’échanger avec vous!
R101

Bonjour
je m’y connais pas en obligations comment tu as fait pour tes obligations gouvernementales a 2.6%, est ce que c’est un fond négocié en bourse est ce que tu peut me donner plus de détails, quelle est la durée d’échéance de ton obligation 1an , 5ans
merci .

Bonjour Retraite101, je me renseigne et j’essaie d’en apprendre le plus possible sur les investissements depuis près de 2 ans. Je suis une jeune femme dans le début de la vingtaine et j’aspire également au mouvement FIRE.
Début Janvier 2020, j’étais sur le pas pour investir tout mon capital (90k d’épargne au total dans mon CELI, REER et dans un compte à intérêt élevé) mais j’ai décidé de rester sage et d’attendre. Maintenant que les marchés sont bas, je me dis que c’est l’occasion de ma vie d’investir enfin et de lâcher les faibles interêts dont les banques m’offrent.
Je regarde présentement pour acheter du ZWB et POW.
Je me doute bien que tu ne souhaites pas donner de conseils sur les titres, mais par rapport a ma situation, toi, tu ferais quelle démarches?
Plus diversifié?, seulement des FNB?, etc
Merci! 🙂

Bonjour Lo,

Bienvenue sur mon blogue et merci pour ce premier commentaire.

Bravo de vous intéresser aux finances personnelles et investissements à votre âge. La plupart des gens de 20-25 ans que je connais sont plutôt du genre à dépenser leurs payes dans les bars, acheter une voiture neuve, etc. Bref, ils commencent à s’endetter et à s’enfoncer (sans le savoir) dans la spirale de la « rat race ».

Le gros avantage pour vous est votre âge. Si vous commencez à investir maintenant, vous serez probablement FIRE vers la mi-trentaine! 🙂

Effectivement, je ne donne pas de conseils/recommandations financières. Mais, si j’étais à votre place, avec vos connaissances actuelles en finances, j’investirais dans un FNB de répartition d’actifs (« Asset Allocation ETF ») comme XGRO ou VGRO. Plus d’informations ici : http://retraite101.com/quest-ce-quun-fnb-de-repartition-dactifs/

Au plaisir d’échanger avec vous!
R101

Je ne suis pas planificateur financier non plus, mais les conseils que je donne à mes jeunes collègues quant à l’investissement vont exactement dans le même sens que celui prodigué par Retraite 101. Pour les débutants, et les petits épargnants, je suis un grands fans des portefeuilles à allocation d’actif, c’est ce que j’achète pour le REEE de ma fille. Même si à 90 000$ vous pourriez faire du cherry picking d’actions et être assez diversifié, je me ferais les dents avec des FNB avant. Et si vous souhaitez être encore plus aggressive vu votre âge et la débâcle actuelle, je considérerais même les FNB à 100% actions, comme le VEQT.

Une chose par contre, si vous souhaitez acquérir une maison et avoir recours au RAP au cours des prochaines années, assurez-vous que cette portion de vos finances soit investit plus sécuritairement. Vous ne voulez pas vous retrouver comme moi en 2009 à vendre des actions à perte pour avoir le cashdown demandé par la banque pour acheter une maison…

Quant à moi, au début de la débâcle, je me suis délesté de deux titres que je pensais vendre depuis un bout. Bref, pas de vente de feu, mais ça poussé à ma décision quant à ces deux titres. J’ai également fait un move de vendre mon Couche-Tard dans mon portefeuille CELI avec comme objectif d’en racheter le même nombre dans mon non-enregistré (ma logique est que je veux garder le titre, mais puisqu’il verse peu de dividendes comparé à d’autres titres, je préfère le détenir en non enregistré). Ces ventes on limité un peu mes pertes et je me retrouve avec environ 20% d’encaisse présentement (j’ai cotisé à mon REER pour 2020 d’une shot et j’ai ajouté un bon montant dans mon non-enregistré). J’ai aussi un rdv téléphonique demain avec Desjardins pour une marge de crédit hypothécaire…. à suivre !

Par contre, pour quelqu’un qui voulait prendre sa retraite, cette débâcle est catastrophique, sauf si il avait une bonne proportion d’obligations comme la personne ci-haut.

Salut Frank,

Il y a justement un titre que j’aurais dû vendre au début de la crise. J’y avais pensé, mais comme je mentionne dans mon article, je ne suis pas du genre à vendre pendant une crise. Mais l’histoire est un peu différente pour celui-ci. Ce n’est pas un titre dans lequel j’investis à long terme. C’est un titre très volatil que j’utilisais pour faire du « Swing trading » depuis quelques mois dans mon petit portefeuille « Play money ». Je venais de le racheter, pour quelques milliers de dollars, quelques jours avant le début de la crise. Le titre a perdu plus de 60 % depuis le début de cette crise… C’est mon erreur et je l’assume.

Une très belle occasion qu’on n’avait pas vu depuis un bail en effet! Est-ce que le 10% sont des REITs/investissements autres ou bien des obligations/encaisse? Sinon il y a toujours la possibilité de passer en 100% action plutôt que 90% tandis que les prix commencent à devenir de plus en plus alléchant avec des taux d’intérêt d’obligations au plancher. Avant d’utiliser une marge de crédit, j’aurais tendance à être 100% en action. Cela permet d’économiser les intérêts sur la marge de crédit et d’avoir une exposition similaire.

Bonjour Le journal d’un investisseur,

Bienvenue sur mon blogue et merci pour ce premier commentaire.

Pour simplifier, j’avais inclus les Fiducies de placement immobilier (FPI/REIT) dans le 90 % d’actions. Donc le 10 % restant était principalement des fonds d’obligations (notamment HBB, XSB et ZDB). J’avais très très très peu d’encaisses. Cela dit, j’ai déjà vendu une partie de mes fonds d’obligations (ZDB) et j’ai un ordre de vente pour vendre toutes mes parts de XSB (l’ordre n’a pas encore été exécuté). Ces fonds d’obligations étaient dans mon compte non enregistré, donc ces ventes génèrent des gains en capital dont la moitié du gain sera imposable. D’ici quelques jours, il me restera très peu d’obligations…

L’emprunt dans ma marge de crédit sera utilisé dans mon compte non enregistré, dont les intérêts du prêt seront déductibles d’impôts. Je n’ai pas de problèmes à payer quelques frais d’intérêt pour entrer dans le marché maintenant, plutôt que d’attendre quelques mois pour avoir la somme équivalente. Ce sera peut-être une erreur… impossible de savoir à l’avance (mais disons que je serais vraiment surpris). Cela dit, l’emprunt sur ma marge n’a pas encore été investi. C’est une question de jours…

Merci pour le commentaire et les suggestions pertinentes!

Au plaisir d’échanger avec vous!
R101

Excellente analyse!

J’ai la même peur que toi (rater l’occasion d’une vie) et moi aussi, je fais actuellement tous nos fonds de tiroirs pour trouver le moindre sou à investir. Nous sommes placés à 80 % en actions, et je pense sérieusement à vendre une partie de nos 20 % d’obligations pour dégager plus de cash. Je me dépêche aussi de finir nos impôts pour avoir le remboursement, cela fera quelques milliers de dollars en plus à placer dans nos FNB (principalement VOO).

La baisse n’est probablement pas terminée, et bien malin celui qui pourra prédire le creux du marché. Dans plusieurs semaines? Mois? En 2021? Mais pour nous qui prévoyons une retraite dans 4-6 ans, cette crise arrive au « meilleur » moment possible. Et même, et même… c’est RASSURANT de se dire que notre départ coïncidera avec le début d’un cycle haussier, ce qui réduira les risques liés à la séquence des rendements et maximisera nos gains sur des placements achetés à des prix défiant toute concurrence!!!

Quand aux individus qui te narguent… certaines personnes n’arrivent tout simplement pas à prendre suffisamment de recul pour voir que oui, cette crise-là est comme les autres. Ça baisse, ça remontera. Point.

Pour la marge de crédit, je serai super intéressée de voir tes calculs, car j’y pense. Pourrais-tu parler ce que tu mets en place dans un prochain billet? Tu demandes une marge à ta banque sans être sûr de l’utiliser dans l’immédiat, ou tu prendras cet argent pour poursuivre ton DCA?

Bonjour Valérie,

Excellent commentaire! Je pense que nous sommes dans une situation très similaire : investir principalement en actions (avec FNB), vendre des obligations pour acheter plus d’actions (allocation d’actifs), envoyer les déclarations de revenus dès que possible pour réinvestir le remboursement d’impôt, être FIRE ou retraité dans 4 à 6 ans, etc.

J’avais ouvert une marge de crédit l’année dernière en prévision de faire des rénovations… mais aussi en prévision d’une potentielle crise économique! Je vais l’utiliser pour faire du « Dollar-Cost Averaging » (DCA)… Mais, je n’emprunte pas beaucoup sur la marge. J’emprunte un montant que je pourrai rembourser d’ici la fin d’avril… avec mon remboursement d’impôt (6500 $) et mon épargne habituelle (3000 $ par mois). Je ne suis pas à l’aise d’emprunter plus… Cela irait au-delà de mes limites.

Au plaisir,
R101

J’aime l’idée de publier un autre jour que le 01 avril !! Je vois souvent plein de personne parler de la fameuse relance et des différentes crises.
Mais j’ai l’impression que celle ci sera différente, je ne m’attend pas a un V mais plutôt un U ou voir même un L. Car cette crise fera mal a l’économie la consommation va baisser selon moi.

Plus de loisirs plus de sport pour plusieurs semaine… Des PME qui ne se relèverons peut être pas? Aussi le faite que beaucoup d’économiste s’entendais pour dire que le marché était booster artificiellement … Il y aura bien une relance mais est ce qu’elle ressemblera au relance du passé? L’avenir nous le dira

Bonjour Gaël,

Je ne sais pas de quoi aura l’air la relance (ex. : en forme de V, U ou L), et surtout, quand elle arrivera. Les économistes de ce monde ne le savent pas plus… et leurs prédictions diffèrent les uns des autres. C’est pour cela que je continue d’investir avec des cotisations périodiques (« Dollar-Cost Averaging »).

Au plaisir,
R101

Laissez un commentaire...