Catégories
Finances personnelles

J’approche du demi-million de dollars!

Je vous présente aujourd’hui mon bilan pour le mois d’avril 2020. Je suis bien heureux de constater que j’approche à nouveau du demi-million de dollars en actif net. J’ai passé près d’atteindre ce jalon le 1er mars dernier (493k$), avant que mon actif net chute de 30k$ en un mois. En date du 1er mai 2020, mon actif net est maintenant de 488k$. Il me reste donc 12k$ avant d’atteindre le demi-million de dollars!

Bilan mensuel de mon actif net

Comme je l’ai mentionné précédemment, mon actif net est maintenant de 488k$. Ceci représente une augmentation d’environ 24k$ ou 5,1% par rapport au mois dernier.

Je suis loin d’avoir récupéré ce que j’ai « perdu » depuis le début de la crise (je n’ai pas vendu d’actions ou fonds d’action à perte, donc je n’ai rien réellement perdu). Par contre, mon actif net a augmenté depuis un mois pour deux raisons. La première est que les marchés financiers ont remonté d’environ 20% depuis le creux du 23 mars. La deuxième raison est que j’ai ajouté de fonds dans les marchés. Par exemple, j’avais emprunté 10k$ sur ma marge de crédit à la fin mars, pour investir dans les marchés financiers. J’ai d’ailleurs terminé de rembourser ma marge de crédit à la fin du mois d’avril avec mon remboursement d’impôt et mon épargne habituelle.

Sinon, je n’ai pas fait de changements majeurs. J’ai conservé la même stratégie d’investissement que d’habitude. J’ai seulement vendu une partie de mes fonds d’obligations pour racheter davantage de fonds d’action, car mon allocation d’actifs était loin de ma cible… En d’autres mots, la partie d’obligations dans mon portefeuille était devenue trop importante à cause de la chute des actions.

Voici le bilan de mon actif net (valeur nette) pour le mois d’avril 2020 :

ACTIFS 
Compte banque6 883 $
Compte non enregistré122 631 $
CELI57 970 $
REER200 726 $
REEE (ma part)5 135 $
CRCD3 000 $
Maison (ma part)141 500 $
Auto12 000 $
TOTAL ACTIFS549 846 $
PASSIFS 
Carte de crédit (ma part)369 $
Marge de crédit0 $
Hypothèque (ma part)61 388 $
Prêt-auto0 $
Autre dette0 $
TOTAL PASSIFS61 757 $
ACTIF NET488 089 $

Quand je regarde ce bilan mensuel, et mon actif net, je ne cesse de penser à ma situation financière d’il y a quelques années. J’avais des dettes de consommation et je vivais d’une paie à l’autre. Je n’ai pas honte de le dire. Mais, un jour, j’ai décidé de prendre en main mes finances personnelles pour de bon! Je partage mon bilan financier et mon parcours vers l’indépendance financière (FIRE) pour encourager les autres à faire de même. En espérant que ce blogue soit une inspiration pour d’autres.

Bilan mensuel de mes revenus passifs

Mes revenus passifs sont constitués de dividendes (actions et obligations) et de revenus publicitaires (Google AdSense) pour mes deux chaînes YouTube et mon blogue.

Mes revenus de dividendes sont plus élevés que les mois précédents, car avril est le mois suivant la fin d’un trimestre (la plupart des actions ou fonds d’action que je possède versent des dividendes trimestriels).

Pour ce qui est de mes revenus publicitaires, provenant majoritairement de mes deux chaînes YouTube, ils ont fondu comme la neige au printemps. Même si les gens sont confinés dans leur maison et qu’ils regardent plus de vidéos sur YouTube, je suspecte que plusieurs annonceurs ont diminué ou arrêté des campagnes publicitaires pour ainsi réduire leurs coûts et survivent à cette crise. J’ai donc reçu un total de 468,17 $ en revenus passifs pour le mois d’avril 2020.

Voici mes revenus passifs pour le mois d’avril 2020 :

Revenus passifsMontant
Google AdSense222,45 $
Dividendes245,72 $
Total468,17 $

La crise que l’on vit actuellement est loin d’être terminée. Elle est différente des autres crises que nous avons vécues. Mais, du point de vue financier, je pense qu’elle sera comme les autres, c’est-à-dire qu’une crise à court terme n’a pas beaucoup d’impacts pour ceux qui investissent à long terme.

Personne ne sait où se dirigeront les marchés. Est-ce un « Bull Trap »? Possible. Qui le sait vraiment? C’est pour cela que je continue d’investir des petites sommes régulièrement (« Dollar-Cost Averaging ») avec l’objectif de diminuer ma moyenne d’achat pondéré.

Et vous, comment se portent vos finances personnelles?

*****

Merci de vous abonner à @retraite101 sur Facebook et Instagram et de partager cet article avec vos amis. De plus, abonnez-vous à mon blog pour recevoir gratuitement les nouveaux articles par courriel.

Êtes-vous à la recherche d’un conseiller financier compétent? Voici un guide qui vous explique comment choisir un bon conseiller financier.

Au plaisir d’échanger avec vous.

Par retraite101

Je suis un Québécois de 34 ans, et comme la plupart d'entre vous, je travaille de 9 h à 17 h, enfermé dans un « cubicule » comme un rat de laboratoire. Moi aussi, je fais partie de la « rat race »! Mais, j’ai comme objectif d'atteindre l'indépendance financière et prendre une retraite anticipé (FIRE) à 40 ans. Je partage sur mon blogue mon plan pour atteindre l’indépendance financière. Je publie aussi des articles sur les saines habitudes en matière de finances personnelles, les informations cruciales concernant la retraite, la surconsommation et plus encore. Bref, ce blogue se veut un cours de « retraite 101 ».

10 réponses sur « J’approche du demi-million de dollars! »

Bonjour Julien,

Bienvenue sur mon blogue et merci pour ce premier commentaire.

Mes deux chaînes YouTube ne sont pas en lien avec mon blogue, ni avec les sujets de retraite / indépendance financière / finances personnelles. Alors, je préfère ne pas partager le noms des chaînes, question de garder la séparation avec ce blogue.

Au plaisir d’échanger avec vous!
R101

Félicitations, c’est toujours excitant approcher d’un jalon comme ça. À vu de nez, votre CELI en a pris pour son rhume (j’imagine que vous aviez cotisé au maximum de 69 500$), le mien aussi. Ce qui me sauve, c’est que j’ai commencé à y investir dès 2009, alors les actions de Banque Royale achetées 30-40$ à l’époque sont encore largement dans le vert, sans compter les dividendes.

On est dans un marché boursier assez stressant, votre stratégie de rempiler au fur et à mesure doit être rassurante, et rééquilibrer en délestant des obligations se révélera payant pas mal je pense. C’est un bon coup que vous avez fait. De mon côté, j’ai déployé 40% de ma marge de crédit hypothécaire en actions (XEI, XSP, Telus, MTY et BRK.B). Je vais attendre avant de déployer d’autre capital, difficile de dire si le marché ne va pas connaître une autre baisse, mais bon, j’ai acheté des titres 20% moins chers qu’ils ne l’étaient en janvier ou février, alors sur le long terme (5+ ans) je me vois pas mal pris, surtout si je m’arrange pour que les dividendes couvrent au moins les intérêts sur ma marge.

Bonjour Frank,

Merci 🙂 Oui, mon CELI a pris un bon coup. C’est ce compte qui avait les investissements les plus à risques. Il était 100 % actions, incluant un titre spéculatif qui a perdu beaucoup! Une erreur de débutant… Je suis conscient que c’est l’effet d’ancrage (biais d’ancrage) qui m’empêche de vendre ce titre à forte perte et de passer à autre chose.

C’est certains qu’avoir acheté les grandes banques canadiennes en 2009 était un « smart move ». Bravo! Vous êtes encore dans le vert, malgré la chute importante des marchés, et ce, sans compte les dividendes reçus depuis 10-11 ans 🙂

Il faut être fait « fort » pour investir sur marge dans le marché actuel. Au moins, avec une marge de crédit hypothécaire, il ne peut pas y avoir de « rappel de marge »! Mais, vous avez raison… Même s’il pourrait y avoir une autre baisse (« who knows? »), vous serez gagnant sur le long terme.

Au plaisir,
R101

Merci Le jeune retraité 🙂

Il me manque 12k$ et je serai demi-millionnaire! Qu’est-ce que ça changera à ma vie? Rien 😛 Mais, je suis très fier de mon parcours depuis 2015… et très heureux d’atteindre ce jalon!

Avec des dépenses annuelles de 30-35k$ actuellement, je suis encore loin d’atteindre l’indépendance financière. Je suis le seul « pourvoyeur » de la famille, car ma femme s’occupe de notre enfant à temps plein (c’était comme cela avant la crise, pour ceux qui se demandent). C’est en grande partie ce qui explique mon niveau de dépenses annuelles. On fera probablement l’inverse pour le deuxième enfant. Donc, à ce niveau de dépenses, j’ai besoin de 750-850k$ investi en bourse. Je suis actuellement à environ 380k$…

Cela dit, je pense à réviser ce montant, car je ne serai pas le seul « pourvoyeur » pour toujours (ex. : quand les enfants vont commencer l’école, ma femme devrait recommencer à travailler à temps partiel ou temps plein). C’est quand même difficile d’estimer le niveau de dépenses annuelles à la retraite.

À suivre 🙂

Félicitations! C’est super!
Perso, je suis assez économe et jai rarement eu des dettes. Je suis déçue de ne pas avoir connu ce phénomène de FIRE à 25 ans, car j’aurais été une bonne candidate . J’essaie de convaincre mon copain qu’on mette plus de la moitié de notre salaire en économie afin de prendre notre retraite à la fin quarantaine, mais il ne veut pas . J’essaie d’économiser le plus possible et on verra ce que ça donne avec le temps. Au pire, ce sera à 54 ans mais j’aime croire que ça pourrait être avant .

Merci beaucoup Framboise bleue 🙂

Moi aussi j’aurais aimé découvrir le mouvement FIRE plus tôt dans ma vie. J’ai découvert ce mouvement à environ 31 ans. À mon avis, le plus important est le « FI » de FIRE. La liberté/indépendance financière n’a pas de prix. C’est être libre de faire des choix! Et non de faire des choix selon le chèque de paie…

Pourquoi votre copain de veut pas épargner davantage? Est-ce une question de rythme de vie? Est-ce qu’il pense qu’épargner davantage veut dire de se priver?

Suggestion : Faites-lui livre le livre « Les millionnaires ne sont pas ceux que vous croyez » de Nicolas Bérubé (source). C’est un livre « choc »…

Ha c’est très drôle! J’ai emprunté ce livre à la bibliothèque (prêt numerique) il y a 2 semaines et je l’ai terminé ce matin :). J’ai demandé à mon copain s’il voulait le lire, mais non…oui, pour lui économiser intensivement c’est se priver. On adore voyager alors partir 3 mois l’hiver à la retraite dans des pays avec un faible coût de la vie l’intéresse, mais bon… on verra! Ça dépend aussi de comment vont nos placements avec les années. Je suis également entrain de lire cashflow quadrant et 100 conseils pour investir selon Warren Buffet.

Drôle de coïncidence 🙂 Dommage qu’il n’ait pas voulu lire ce livre. Il aurait pu comprendre que les gens riches ne sont pas toujours les gens qui « flash »… C’est un livre qui se lit rapidement en plus (je l’avais lu en 2 jours).

Laissez un commentaire...