Ma valeur nette a passé le cap des 400 000 $

J’ai décidé de procéder à un changement important sur mon blogue. À partir d’aujourd’hui, je vais publier l’évolution de ma valeur nette (actif net) sur mon blogue. Je vais aussi publier rétrospectivement ma valeur nette à partir de l’année 2015, soit l’année où j’ai commencé à la calculer.

Un bref retour en arrière

Lorsque j’ai eu l’idée de lancer mon propre blogue sur l’indépendance financière à l’été 2017, je voulais utiliser ce blogue comme un journal de bord pour partager mon parcours vers l’indépendance financière. Comme la grande majorité des blogueurs du mouvement FIRE (« Financial Independence, Retire Early »), j’ai décidé que mon blogue serait anonyme. Je n’avais donc pas de problèmes à partager mes finances personnelles (revenus, dépenses, épargne, etc.).

Après mure réflexion, j’avais décidé que je voudrais dévoiler mon identité lorsque j’aurai atteint l’indépendance financière. Un peu comme Jean-Sébastien du blogue Le Jeune Retraité avait fait… Étant donné que j’étais pour me dévoiler à un moment ou un autre, je n’étais donc plus à l’aise de partager mes finances personnelles. J’avais plutôt décidé de lancer mon blogue dans le but d’aider les gens à prendre en main leurs finances personnelles en publiant des articles sur la retraite, la surconsommation, etc.

Le lancement de mon blogue

Lorsque j’ai finalement lancé mon blogue à l’automne 2017, il était donc clair que mon blogue serait anonyme et que je ne partagerais PAS mes données financières personnelles.

Cela dit, je reçois chaque mois depuis le lancement de mon blogue des commentaires ou messages privés de lecteurs à propos de mes finances personnelles. Je me suis fait demander régulièrement de publier des bilans mensuels. Ce que j’ai toujours refusé. Voici un article que j’avais publié à cet égard : À quand les bilans mensuels?

À force de me faire dire que mon blogue n’était pas crédible ou était une « Fake News », car je ne publiais pas mes données financières personnelles, j’ai cédé… Je n’ai pas réellement cédé, car dans la réalité, ça me fait plus que plaisir de donner plus de transparence quant à ma situation personnelle, si ça peut aider certaines personnes.

Je vais maintenant publier l’évolution de ma valeur nette. Et ça commence dès aujourd’hui! Au cours des prochains mois, je vais publier d’autres informations, comme mes revenus, mes dépenses, mes épargnes, etc.

Qu’est-ce que la valeur nette?

La valeur nette (ou l’avoir net) représente la différence entre ce que vous possédez (vos actifs) et ce que vous devez (vos passifs). Si vos avoirs sont supérieurs à vos dettes, alors votre valeur nette est positive. À l’inverse, si vos dettes sont supérieures à vos avoirs, alors votre valeur nette est négative.

La valeur nette est une valeur très importante à suivre pour atteindre l’indépendance financière rapidement. Vous devez calculer votre valeur nette et évaluer son évolution (augmentation ou diminution) au cours de votre parcours vers l’indépendance financière. Si votre valeur nette augmente, c’est parce que vos dettes ont diminué, ou que vos investissements ont augmenté, ou les deux!

Pour plus d’information sur la valeur nette, ou savoir comment la calculer, je vous invite à lire cet article : Pourquoi et comment calculer votre avoir net?

La valeur nette de Retraite101

Lorsque j’ai commencé à calculer ma valeur nette au mois d’octobre 2015, celle-ci était de 217 258 $. J’ai terminé l’année 2015 avec une valeur nette de 223 379 $, ce qui représente une augmentation de 2,82 % pour les 3 derniers mois de l’année. Ce n’est pas si mal lorsqu’on regarde le chiffre de façon indépendante. Mais je pense que c’est peu considérant que j’étais sur le marché du travail depuis le début de 2010 et que mon employeur égalait (c’est toujours le cas) mes cotisations dans mon REER collectif jusqu’à concurrence de 6 % de mon revenu brut.

Au cours de l’année 2016, ma valeur nette a augmenté de 27 000 $ pour s’établir à 250 262 $, ce qui représente une augmentation de 12,03 % par rapport à 2015. C’est principalement mon taux d’épargne et le rendement sur mes placements qui ont contribué à l’augmentation.

C’est réellement à partir de l’année 2017 que ma valeur nette a commencé à augmenter plus rapidement. Au cours de l’année 2017, j’ai découvert le mouvement FIRE et plusieurs blogues québécois sur l’indépendance financière. J’ai terminé l’année 2017 avec une valeur nette de 298 763 $, soit une augmentation de 19,38 % (+48 000 $) par rapport à 2016. Encore une fois, c’est principalement mon taux d’épargne et le rendement sur mes placements qui ont contribué à l’augmentation.

La progression a été encore plus fulgurante en 2018. C’est l’année où j’ai apporté plusieurs changements dans ma vie, notamment d’avoir seulement une voiture pour la famille et d’avoir débranché le câble. Ces changements m’ont permis d’avoir une marge de manœuvre plus importante pour l’épargne. Au cours de l’année 2018, ma valeur nette a augmenté de 64 000 $ pour s’établir à 362 571 $, ce qui représente une augmentation de 21,36 % par rapport à 2017.

Pour l’année 2019, je m’attends à ce que la progression de ma valeur nette soit encore une fois supérieure à l’année précédente. Mais pour l’instant, l’année à bien commencée après une chute des marchés financiers à la fin 2018. J’ai atteint un « milestone » important en avril 2019… ma valeur nette a passé le cap des 400 000 $. Elle s’établit à exactement 410 170 $, ce qui représente une augmentation de 13,13 % par rapport à décembre 2018. On verra ce que la suite de 2019 nous réserve…

Voici un tableau qui résume l’évolution de ma valeur nette depuis 2015.

Année Valeur nette Variation (%)
2015 223 379 $
2016 250 262 $ +12,03 %
2017 298 763 $ +19,38 %
2018 362 571 $ +21,36 %
2019 410 170 $ *** +13,13 %

*** Valeur nette au 1er avril 2019

Mise à jour de ma valeur nette

J’ai créé une page dans laquelle je mettrai à jour l’évolution de ma valeur nette chaque mois : Ma valeur nette. Je vais mettre à jour un tableau sommaire pour montrer la progression de ma valeur nette d’année en année. De plus, je vais mettre à jour un tableau détaillé pour montrer la progression de ma valeur nette de mois en mois. Vous pourrez constater qu’il y a des hauts et des bas dans le long parcours vers l’indépendance financière. Les fluctuations peuvent être causées par des dépenses imprévues, des voyages, une crise financière, etc.

*****

Merci de vous abonner à ma page Facebook et de partager cet article avec vos amis.

Êtes-vous à la recherche d’un conseiller financier compétent? Voici un guide qui vous explique comment choisir un bon conseiller financier. De plus, vous pouvez remplir le formulaire à la fin de ce guide et je vous mettrai en contact avec un conseiller financier de mon réseau.

Abonnez-vous à mon blog pour recevoir gratuitement les nouveaux articles par courriel.

Au plaisir d’échanger avec vous.

Auteur : retraite101

Je suis un Québécois de 33 ans, et comme la plupart d'entre vous, je travaille de 8 h à 17 h, enfermé dans un « cubicule » comme un rat de laboratoire. Moi aussi, je fais partie de la « rat race »! Mais, j’ai comme objectif de prendre ma retraite à 42 ans (anciennement 45 ans). Je partage sur mon blogue mon plan pour atteindre l’indépendance financière. Je publie aussi des articles sur les saines habitudes en matière de finances personnelles, les informations cruciales concernant la retraite, la surconsommation et plus encore. Bref, ce blogue se veut un cours de « retraite 101 ».

20 réflexions sur « Ma valeur nette a passé le cap des 400 000 $ »

  1. J’aime bien suivre les bilans pour ma part 🙂 Ça permet de mieux suivre où en est la personne. Félicitations pour le milestone du 400k. Quelle est la cible de retraite déjà?

    1. Bonjour Mr Jack,

      Je suis fier de moi d’avoir atteint le « milestone » de 400k$ d’actif net à 33 ans. Merci pour le commentaire.

      Mais, tu sais très bien qu’un actif net de 400k$ ne vient rien dire sans connaitre toutes les variables… Je pourrais avoir une maison de 600k$, avec une hypothèque de 200k$, mais 0$ dans mon compte de banque. Donc, même si cette situation représente un actif net de 400k$, je serais dans la « chnoute » si je perdais mon emploi demain matin. Je pense que le portefeuille net est une variable plus importante pour mesurer le progrès vers l’indépendance financière et la retraite précoce.

      Heureusement, je ne suis pas dans la situation décrit ci-dessus. Pour faire un résumé, j’ai 528k$ d’actifs et 118k$ de passifs, pour un actif net de 410k$. Dans le 528k$ d’actifs, j’ai un portefeuille net de 298k$ (compte chèque, REER collectif, REER personnel, CELI, compte non enregistré…). Le reste (230k$) représente l’actif sur la maison (ma part). Le passif de 118k$ représente ma part du prêt hypothécaire. Je n’ai pas d’autre dette. Même si la maison n’est pas 50/50 (tu pouvais en douter avec les chiffres que je viens de présenter), ça reste qu’elle représente une somme trop importante de mes actifs à mon goût. C’est à cause de la « maison trophée » que ma femme et moi avons achetée avant de connaitre le mouvement FIRE… et d’avoir défini notre objectif d’indépendance financière à 42-45 ans. Nous allons probablement faire un gros changement concernant la maison d’ici quelques mois (article à venir…).

      Concernant les bilans mensuels, je vais laisser cela aux autres 🙂 Je vais peut-être publier des bilans trimestriels… on verra. Je n’ai pas encore décidé. Par contre, je vais assurément mettre à jour ma page « Ma valeur nette » et publier un article lorsque j’aurai atteint un « milestone » important.

      Au plaisir,
      R101

      1. Merci pour la réponse détaillée 🙂 En fait, ce que je voulais initialement dire par ma question, bien que les informations que tu as fournies sont intéressantes, c’est: combien tu vises pour la retraite? 1M? 2M? 🙂

        1. Un million ce n’est pas assez aujourd’hui… On peut lire cela partout 🙂

          C’est difficile de répondre à cette question, car je procède au calcul de retraite de façon individuelle. Mais, j’ai aussi une famille (femme et enfant), alors je regarde aussi le budget familial (les dépenses familiales). Je pense que tu étais dans la même situation, à l’exception de l’enfant. De plus, comme nous avons décidé d’élever nous-même notre enfant, ma femme reste à la maison et travaille à temps partiel. C’est donc moi le pourvoyeur de fonds pour le moment.

          Actuellement, nos dépenses annuelles « familiales » sont d’environ 40k$. Mais, cela inclus nos paiements hypothécaires. Notre hypothèque sera remboursée au moment de prendre ma retraite. Cela dit, ma femme va probablement travailler quelques années supplémentaires à temps partiel avant de prendre officiellement sa retraite. Sans les paiements hypothécaires, nos dépenses annuelles familiales seront beaucoup moindre… aux alentours de 30k$. Donc nous aurons besoin de 750k$-850k$ à deux (en dollars d’aujourd’hui). Cela dit, comme je vais prendre ma retraite avant ma femme, je calcule ma valeur nette individuel, mon portefeuille net individuel, mon taux d’épargne individuel. C’est pour cela que c’est difficile de répondre à la question. Je dois constamment passer du contexte individuel à familial.

          Lorsque l’hypothèque sera remboursée, que notre enfant commencera l’école et que ma femme recommencera ainsi à travailler à temps, ce sera beaucoup plus facile d’y répondre. Qui sait, peut-être qu’à ce moment, on va se rendre compte qu’on peut quitter la « rat race » à 38 ans au lieu de 42 ans 🙂

          Au plaisir,
          R101

  2. Wow, un gros merci pour cette franchise, cette transparence, et cette lucidité! Tu es définitivement en avance sur moi. J’ai 29 ans, et je n’ai pas une valeur nette de 230k! En fait, il faudrait plutôt retrancher un 100k, pour être un peu plus juste.

    J’aime bien aussi l’idée de laisser planer le doute nos identités. En fait, puisque c’est tout nouveau pour moi, j’hésite encore. Bon, on s’entend, j’ai encore le temps d’hésiter, et de laisser pencher la balance d’un côté ou de l’autre.

    1. Bonjour Renard Futé,

      Ça fait plaisir. Merci pour le commentaire positif. Ça fait du bien d’en « parler » avec d’autres personnes. L’argent est un sujet tellement tabou au Québec, alors ce n’est pas un sujet que nous abordons souvent dans ma famille. Je suis fier de moi. J’ai fait beaucoup d’effort pour arriver à une valeur nette de 410k$ à 33 ans 🙂

      C’est intéressant de lire les bilans des autres blogueurs, mais il ne faut pas nécessairement se comparer. Le parcours vers l’indépendance financière n’est pas une course. C’est long parcours avec beaucoup d’obstacles à surmonter. Plusieurs laisserons tomber en chemin.

      Ta valeur nette est certes moins élevée, mais tu as 4 ans de moins que moi. Et crois-moi, 4 ans c’est une éternité dans le domaine des finances personnelles. De plus, nous avons nos propres objectifs, alors c’est important d’aller chacun à notre rythme.

      Au plaisir,
      R101

  3. Salut R101 !

    Congrats ! Beau milestone, effectivement. Curiosité : quel % de cette valeur nette sur les marchée, ou du moins, exposée aux marchés ? Pour ma part, je suis un peu exposé (bien que diversifié), mais j’ai beaucoup de liquidités… En d’autres termes, si les marchés plongent de 15-20 % demain matin, ça se transpose comment sur tes actifs ?

    Je ne t’ai pas oublié pour l’offre d’article sur les assurances ! C’est une belle opportunité, merci beaucoup ! Je suis désolé, je n’ai pas eu le temps de répondre à ton commentaire. Mais je suis définitivement intéressé. Je te reviens le plus tôt possible.

    À + !

    1. Bonjour Yann,

      Merci beaucoup! Mon actif net de 410k$ se résume à 528k$ d’actifs et 118k$ de passifs. Dans le 528k$ d’actifs, j’ai un portefeuille net de 298k$ (compte chèque, REER collectif, REER personnel, CELI, compte non enregistré, etc.). Le reste (230k$) représente l’actif sur la maison (ma part). Le passif de 118k$ représente ma part du prêt hypothécaire (notre maison n’est pas à part égale). Je n’ai pas d’autre dette.

      Dans mon portefeuille net de 298k$, mes liquidités doivent représenter environ 20 %. Je n’ai pas les chiffres avec moi ce matin, mais de mémoire je dois avoir environ 50k-75k$ de liquidité (compte chèque, compte épargne CELI Tangerine (petit fond de prévoyance avec la stratégie d’échelonnement de placements), encaisse dans mon compte de courtage, etc.). Ça représente donc 15 à 25 %.

      Mes placements sont bien diversifiés, avec plusieurs FNBs. J’ai re-balancé mon portefeuille il y a quelques semaines suite à la reprise des marchés. Étant donné que les marchés ont repris ce qui avait été perdu au dernier trimestre de 2018, j’ai procédé à quelques transitions pour réduire mon risque d’exposition.

      Si les marchés plongent demain matin, c’est certain que mes actifs vont fondre comme la neige au printemps. Mais, je ne suis pas 100 % non plus. De plus, ce sera une belle opportunité d’utiliser mon encaisse pour faire des achats de FNBs d’actions diversifiés.

      Je suis bien content que mon offre pour écrire un article sur les assurances t’intéresse. Tu as tellement de connaissances dans ce domaine! C’est donc une belle opportunité de mettre à contributions ces connaissances. Tiens-moi au courant.

      Au plaisir,
      R101

  4. Bonjour R101 ! Bravo pour l’atteinte de ce jalon significatif ! C’est vraiment intéressant de voir la progression des chiffres d’un semestre ou d’une année à l’autre, bien plus que les nombres eux-même. Ça permet aux gens qui lisent nos blogues de voir qu’on peut réellement prendre en main nos finances et « changer le cap du navire » en quelques années lorsqu’on s’y met vraiment. Ma blonde veut aussi que nous affichions la progression de notre avoir net sur notre blog. Pour l’instant, on affiche notre fond de liberté, soit nos actifs excluant l’équité sur notre duplex.

    Sur le sujet de la maison, on se demandait comment tu calculais la valeur de ta maison ? Utilises-tu l’évaluation municipale, la valeur marchande des comparables dans ton secteur ou un hybride des deux plus conservateur ?

    1. Bonjour Les Ingénieux,

      Merci pour ce commentaire positif! C’est justement une des raisons pourquoi j’ai décidé de publier mon actif net… pour que les gens comprennent visuellement, chiffres à l’appui, que c’est possible de prendre en main ces finances personnelles et d’améliorer sa situation. J’ai moi aussi hésité entre fonds de liberté et actif net, mais j’ai penché pour l’actif net.

      Pour la valeur de la maison, je prends toujours la valeur la plus faible entre l’évaluation municipale et la juste valeur marchande. Il y a deux raisons… Premièrement, je suis un « éternel pessimiste », alors j’aime mieux utiliser la plus petite valeur et rester conservateur. Deuxièmement, si nous devons vendre, il y a toujours des coûts rattachés à cela (courtier le cas échéant, quittance hypothécaire, taxe de mutation sur la nouvelle propriété) qui viendront réduire l’actif net. Alors, en utilisant la plus petite valeur, ma valeur nette calculée ne sera pas impactée par un changement de maison (ce que nous pensons faire à court ou moyen terme).

      Au plaisir,
      R101

  5. C’est intéressant d’avoir les données. Je me suis toujours dit que les FIRE étaient des cas particuliers qui avaient d’une façon ou d’une autre obtenus des actifs étant jeune, mais je vois que 225k à 29 ans, ce n’est pas quelque chose d’irréaliste pour n’importe qui ayant un salaire décent pour peu qu’il y ait un minimum de détermination.

    Je sens que le marché donne parfois de bonne pousser (2017), mais ça reste que le taux d’épargne semble un facteur aussi important que le marché (2018).

    Félicitations à toi et merci de partager!

    1. Bonjour Anthony,

      Exactement! Les FIRE ne sont pas des cas particuliers ayant reçu un gros héritage ou quelque chose du genre. La recette pour atteindre l’indépendance financière est simple… Il faut rembourser ses dettes (le cas échéant), augmenter son taux d’épargne et investir ses épargnes! Diminuer ses frais récurrents et éliminer ses dépenses inutiles sont d’excellents moyens pour augmenter son taux d’épargne. C’est beaucoup plus facile de diminuer ses dépenses que d’augmenter ses revenus. Il n’y a rien de sorcier… Mais comme vous avez dit, il faut BEAUCOUP de détermination! Les marchés financiers aident énormément à augmenter en investissements, mais le taux d’épargne est d’autant plus important. Pour l’année dernière (2018), mon taux d’épargne de 51 % a beaucoup contribué à augmenter ma valeur nette!

      Au plaisir,
      R101

  6. felicitations retraite101! Belle valeur nette. ça inclut ton fonds de pension?
    moi aussi j’aime beaucoup voir la progression des gens. je suis content que tu tiennes maintenant une evolution de ta valeur nette. ça va donner de la vie a ton blogue! 🙂
    Moi j’aimerais bien connaitre la valeur de rachat de mon fonds de pension. S’il vaut ce que je pense qu’il vaut (+/-150k), je suis a peu pres a 400k aussi mais a 37 ans! L’erreur que j’ai fait avec ma maison c’est de l’avoir mal choisie. Si elle n’avait pas un vice elle vaudrait 275-290k sur le marche au lieu de 220-230… ca drop aussi ma valeur nette cette erreur!
    De notre cote, ma femme pousse fort pour la maison « trophée »… je pense que je n’aurai pas trop le choix de ceder lol (si jveux pas me ramasser avec une pension alimentaire lol). Possible que je decide de ne pas solder mon hypotheque a 100% car si on achete une maison de 360k je considere qu’immobiliser 360k dans un tel actif commence a devenir pas mal contreproductif… on verra bien.

    1. Bonjour FCLR,

      Si par « fonds de pension », tu veux dire « REER collectif », alors oui ma valeur nette ci-dessus inclut cela. Ce que j’aime bien avec le REER collectif, c’est que le montant cotisé par l’employeur m’appartient du moment que c’est déposé dans mon compte! Il n’y a pas de règles compliquées (ex. : nombre d’années de service ou nombre combiné de l’âge et du nombre d’années de service) et je sais combien d’argent m’appartient exactement 🙂

      Avec plus de 2000 visiteurs uniques par mois sur mon blogue, disons que je commençais à recevoir beaucoup de questions à propos de mes finances personnelles. Je suis donc heureux de partager mes chiffres si ça peut en aider certains.

      Concernant la maison « trophée », c’est un peu l’inverse pour nous. Nous avons commencé par acheter une maison « trophée » pour suivre nos familles et amis et surtout pour montrer notre statut social. Puis, après quelques années à chauffer des pièces inutiles que nous avons meublées pour que la maison ne paraisse pas vide et à accumuler des choses dans le sous-sol que l’on n’utilise pratiquement jamais, nous avons pris une décision… Nous allons là vendre! Quand? Quand il y aura une occasion devant nous. Mais, on se donne un délai maximum d’un an. Pourquoi? Pour acheter une petite maison qui convient à nos besoins (et non à nos désirs) et qui n’immobilise pas autant de capital. Nous allons aussi diminuer le montant des taxes municipales et scolaires, les coûts d’entretien, etc. Notre maison à une valeur marchande de 380 000 $ et nous avons une hypothèque de 240 000 $. C’est moi qui avais fait la mise de fonds de 20 % plus les réparations initiales de plusieurs milliers de dollars. C’est donc beaucoup de capital que j’ai dans cette maison que je ne peux pas faire quelque chose de mieux comme investir… Dans les critères importants, nous voulons une maison de maximum 250 000 $ qui situerait à distance de marche ou de vélo du travail de ma femme (elle reste à la maison pour s’occuper de notre enfant à temps plein, mais elle travaille aussi à temps partiel). Nous voulons bien entendu être à proximité de parc/piste cyclable/école/épicerie/arrêt d’autobus. Bref, un autre projet qui s’amorce.

      Cela est sans compter que l’année prochaine, je pense à prendre une année sabbatique pour passer du bon temps avec femme et enfant (un peu comme tu avais fait à la naissance de ton dernier). Ce n’est pas décidé encore, mais disons que j’en ai besoin… 🙂

      Merci du commentaire. Au plaisir.

      R101

Laissez un commentaire...