Ma valeur nette a passé le cap des 450 000 $


Comme la plupart d’entre vous, je fais le suivi des comptes le 1er de chaque mois. J’avais particulièrement hâte au 1er novembre, car je savais que c’est à ce moment que je verrais l’impact de la vente de notre « maison trophée ».

C’est maintenant chose faite et… j’ai enfin passé le cap des 450 000 $ en valeur nette 🙂 Voici les détails.

Au 1er novembre, ma valeur nette a atteint 454 786 $, ce qui représente une augmentation de 20 423 $ (+4,7 %) par rapport au 1er octobre 2019. C’est incroyable, non? Je vous rappelle que je n’ai que 33 ans… Pour ceux qui veulent voir la progression de ma valeur nette depuis 2015, je vous invite à consulter cette page : Ma valeur nette.

Lorsque je fais la comparaison depuis le début de l’année (1er janvier), ma valeur nette est passée de 360 376 $ à 454 786 $, ce qui représente une augmentation de 94 410 $ ou +26,2 %. Cela dit, il ne faut pas oublier que ma valeur nette avait chuté entre octobre 2018 et janvier 2019 à cause des deux corrections boursières de 2018.

Ce n’est pas une surprise, la progression de ma valeur nette est principalement due à la vente de notre « maison trophée »!

Certes, nous avons eu beaucoup de dépenses pour la vente de la maison (entretiens, petites rénovations de dernières minutes, notaire, certificat de localisation, etc.) et beaucoup de dépenses (rénovations) dans la nouvelle maison. Mais, on voit la différence majeure entre le bilan d’octobre et le bilan de novembre.

Mon portefeuille net a monté en flèche (+57 812 $), tandis que mes actifs totaux ont diminué (-21 668 $), car la valeur marchande de notre nouvelle maison est inférieure (de beaucoup!). C’est la même logique pour mes dettes, qui ont fondu comme la neige au printemps (-84 582 $), car ma part de l’hypothèque est beaucoup moins élevée. Au total, ma valeur nette a donc augmenté de 20 423 $.

De plus, je suis surtout content de m’éloigner du concept « Asset rich, cash poor ». Mon portefeuille net vaut maintenant 2,5 fois la valeur de mes « doodads » (maison, auto, etc.).

La prochaine étape importante pour moi dans mon parcours vers l’indépendance financière est d’atteindre une valeur nette d’un demi-million de dollars (500 000 $). Cela devrait arriver vers la fin de 2020 ou le début de 2021, s’il n’y a pas de crise économique bien entendu

Et vous, est-ce que votre parcours vers l’indépendance financière progresse bien cette année?

*****

Merci de vous abonner à ma page Facebook et de partager cet article avec vos amis.

Êtes-vous à la recherche d’un conseiller financier compétent? Voici un guide qui vous explique comment choisir un bon conseiller financier. De plus, vous pouvez remplir le formulaire à la fin de ce guide et je vous mettrai en contact avec un conseiller financier de mon réseau.

Abonnez-vous à mon blog pour recevoir gratuitement les nouveaux articles par courriel.

Au plaisir d’échanger avec vous.

Auteur : retraite101

Je suis un Québécois de 33 ans, et comme la plupart d'entre vous, je travaille de 8 h à 17 h, enfermé dans un « cubicule » comme un rat de laboratoire. Moi aussi, je fais partie de la « rat race »! Mais, j’ai comme objectif de prendre ma retraite à 42 ans (anciennement 45 ans). Je partage sur mon blogue mon plan pour atteindre l’indépendance financière. Je publie aussi des articles sur les saines habitudes en matière de finances personnelles, les informations cruciales concernant la retraite, la surconsommation et plus encore. Bref, ce blogue se veut un cours de « retraite 101 ».


12 réflexions sur « Ma valeur nette a passé le cap des 450 000 $ »

  1. Bravo! Combien de temps passes-tu à faire ton bilan? J’aime bien l’idée mais il y a tellement de choses plus intéressantes à faire que de s’asseoir devant l’ordi et tout comptabiliser

    1. Bonjour Marie,

      Bienvenue sur mon blogue et merci pour ce premier commentaire.

      Je passe environ 15 minutes par mois pour faire mon bilan dans mon petit fichier Excel automatisé 🙂 Je comprends que c’est une corvée pour plusieurs personnes. Mais, personnellement, je dois avouer que j’aime bien cela.

      Au plaisir d’échanger avec vous.
      R101

  2. Félicitations! À 33ans tu es vraiment en bonne position avec une valeur nette de plus de 360k$. A titre comparatif, ma valeur nette est la moitié de la tienne. Nous avons commencé tard à épargner, ça fait tout la différence.

    Bonne continuité

    1. Bonjour L’ingénieuse,

      En fait, ma valeur nette est de 454 000 $ en date du 1er novembre 🙂 Elle était à 360 000 $ au début de l’année 2019. À quelle âge avez-vous commencé L’ingénieux et vous?

      Au plaisir,
      R101

  3. On vient de passer le cap du 2M de valeur nette… Nous devrions prendre notre retraite dès que nous vendrons un bien « pesant » et nous avons 40ans 🙂 Suite à cette vente nous vendrons notre maison « trophée » ce qui transformera nos actifs en cash flow. Nous épargnons massivement (vraiment) depuis les 7 dernières années (+de 50% de nos salaires). Ce n’est pas de tout repos car nos cercles familial et d’amis nous voient comme des « gratteux » ou paresseux et ne comprennent pas. L’adjectif paresseux est en prévision de notre arrêt, si bien qu’on a cessé d’en parler ouvertement.

    Souvent on se fait dire que nous allons trouver le temps long et déprimer, de mon côté je cherche toujours le chiffre magique qui nous permettra de vivre des revenus passifs, étant très conservatrice je lis et lis sans jamais trouver la formule magique pour ceux et celles qui veulent stopper avant 50-55ans.

    En attendant on accumule!

    1. Bonjour Pixelle,

      Bienvenue sur mon blogue et merci pour ce premier commentaire.

      Wow! C’est assez impressionnant d’avoir une valeur nette familiale de 2M$ à 40 ans! Bravo à vous 2 🙂 Je crois comprendre que vous avez investi dans l’immobilier si vous avez une telle valeur nette, mais que vous voulez vendre des actifs pour avoir plus de liquidité. Est-ce bien cela?

      Je vous comprends tellement d’arrêter de parler de votre projet de jeune retraite avec vos proches. C’est un problème qui revient (malheureusement) souvent avec les gens de la communauté FIRE (Financial independence, retire early). C’est parfois difficile d’aller à contre-courant de la société de consommation dans laquelle on vit. Personnellement, je me sens beaucoup plus à l’aise avec mon projet de jeune retraite depuis que j’ai rejoint des communautés en ligne (blogues, forums, chaînes YouTube, etc.) du mouvement FIRE. C’est plaisant de discuter avec des gens qui ont les mêmes objectifs 🙂

      Au plaisir d’échanger avec vous.
      R101

      1. Effectivement c’est dans l’immobilier, un Plex que nous garderons (comme revenu d’appoint non négligeable) et un immeuble commercial qu’on avait eu le pif d’acheter à rabais en 2015 c’est celui-ci qui nous permettra de passer à la vitesse supérieure 🙂

        On se retrouve avec 50/50 50% en immeubles et 50% en placements, il y a tellement de variables justement parce qu’on est encore « jeune » on planifie nous-meme donc on se fait moins confiance 🙂

        Nous avons également un pied à terre au Mexique où le coût de la vie est moindre. (Faut bien avoir des projets ! Être économe ne veut pas dire ne jamais rien faire)

        Le tout avec 6 enfants! (1 a quittée la maison (université) 2e en sept 2020 pour l’université aussi) reste 4 hihihi

        Sans REEE

        1. Très intéressant comme feuille de route. C’est rare qu’on voit des « jeunes » se lancer dans l’immobilier commercial. Encore moins une jeune famille avec 6 enfants!

          Vous avez un pied à terre au Mexique vous aussi… Vous devriez parler avec Gabrielle qui commente souvent sur mon blogue. Elle vit au Mexique 6 mois par année (pendant l’hiver québécois) 🙂

          Habitez-vous dans votre plex ou dans un autre logement/maison? Lorsque vous êtes au Mexique, confiez-vous la gestion de votre plex à une personne ou à une firme?

          Vous devriez penser au REEE pour vos 4 autres enfants. C’est un rendement de 30% en partant 😉

          1. On ne vous cache pas que c’est le but ultime que de passer l’hiver au chaud. Nous habitons une maison (très/trop grande) au fur à mesure que les enfants quitteront pour l’université nous prévoyons la vendre et acheter un Plex avec logement pour propriétaire occupant. Nous gérons nous-même nos logements à louer et n’avons pas eu de problème majeur pour le moment. On parle d’un triplex et d’un duplex, ce n’est pas une gestion trop importante. Nous avons beaucoup de demande (en majorité nos clients) qui souhaiteraient louer la maison au Mexique mais pour le moment mon mari est un peu possessif, nous sommes déjà bien occupés donc s’il y avait un problème à régler à 6000km c’est pas évident. En même temps c’est notre « projet de couple » notre échappatoire 🙂

            Pour les REEE nous sommes une famille recomposée, nous avions des craintes et des questionnements qui n’ont pas été rassurés. justement nous avons rendez-vous avec notre conseiller bientôt je lui en glisserai un mot 😉

          2. Je pense que c’est une très bonne idée de vendre la (très/trop) grande maison lorsque les enfants auront tous quitté le nid familial pour ainsi acheter un Plex avec logement pour propriétaire occupant. Ce sera pour beaucoup mieux financièrement parlant, tout en vous permettant de garder un pied à terre au Québec et au Mexique 🙂 Bonne continuité!

  4. Bonjour,

    Avez-vous un article qui décrit de quel façon vous compter votre valeur nette ? Par exemple, dans la colonne des passifs est-ce que vous incluez l’impôt à payer en cas de liquidation de votre compte REER ?

    Merci!

    1. Bonjour François,

      Bienvenue sur mon blogue et merci pour ce premier commentaire.

      J’avais publié cet article (http://retraite101.com/pourquoi-et-comment-calculer-votre-avoir-net/) au début de l’année 2018 qui expliquait pourquoi et comment calculer sa valeur nette. Mais, ce n’est pas aussi précis que la formule que j’avais publié pour calculer mon taux d’épargne (http://retraite101.com/comment-jai-reussi-a-epargner-51-de-mon-revenu-net-en-2018/). À noter que je publie ma valeur nette depuis seulement le printemps 2019 (je gardais cette information privée auparavant).

      Pour répondre à votre question, je n’inclus pas dans les passifs l’impôt à payer en cas de liquidation du REER. J’inclus seulement le réel.

      Au plaisir d’échanger avec vous.
      R101

Laissez un commentaire...