Pourquoi un fond d’urgence est important?

Bien que les taux d’intérêt soient très bas depuis plusieurs années, le taux d’endettement des ménages canadiens a atteint récemment un niveau record dernièrement (source). La dette des ménages canadiens par rapport aux revenus disponibles est à 171 %. C’est-à-dire qu’il y a 1,71 $ de dette pour chaque dollar de revenu disponible. De plus, la moitié des Canadiens ne seraient pas en mesure de faire face à un imprévu puisque la plupart n’ont pas de fond d’urgence (ou fond de prévoyance). Ceux-ci seraient donc dans l’obligation de retirer une somme de leur REER ou de contracter une dette pour régler des dépenses imprévues (source).

C’est quoi un fond d’urgence?

Un fond d’urgence est un compte où l’on met un montant d’argent de côté pour faire face aux imprévus. C’est un « coussin ». Le fond d’urgence permet d’éviter de faire un emprunt à coût élevé (carte de crédit, prêt personnel, etc.) pour régler des dépenses imprévues ou palier à une perte de revenu.

Il faut faire attention de ne pas confondre un imprévu avec une dépense occasionnelle, par exemple l’achat de pneus d’hiver, le renouvellement du permis de conduire, etc. Ces dépenses occasionnelles doivent être prévues dans le budget mensuel.

Pourquoi un fond d’urgence est-il important?

Le fond d’urgence permet d’éviter de faire un emprunt à coût élevé (carte de crédit, prêt personnel, etc.) pour régler des dépenses imprévues ou palier à une perte de revenu.

Voici quelques exemples d’imprévus : une perte d’emploi, une rénovation d’urgence à la maison (clin d’œil à mon collègue dont le toit a coulé plus tôt cette année), un rendez-vous d’urgence chez le vétérinaire, un bris automobile (clin d’œil à mon ami dont la transmission de son automobile a sauté et qui n’était pas couvert par la garantie), une dépense médicale imprévue, etc.

Cela dit, il faut utiliser le fond d’urgence lorsque vous avez une réelle urgence. Par exemple, ce n’est pas pour payer votre nouvel iPhone X. Mais si c’est pour une vraie urgence, n’hésitez surtout pas à utiliser le fond d’urgence, au lieu d’utiliser des options de paiement à coûts élevés. L’objectif du fond d’urgence est justement d’éviter à s’endetter.

Comment créer un fond d’urgence?

La première étape pour créer un fond d’urgence est d’ouvrir un compte d’épargne. Ce compte d’épargne doit être séparé de votre compte courant. Je vous suggère de choisir un compte d’épargne pour lequel vous ne payez pas ou peu de frais mensuels ni de frais de transactions. Mieux encore, il y a beaucoup de comptes dont vous pouvez obtenir la gratuité du forfait si vous maintenez un solde mensuel minimal.

Je vous suggère également de choisir un compte d’épargne avec le meilleur rendement sans risque. Vous pouvez choisir un compte d’épargne à intérêts élevés. Bien entendu que les comptes à intérêts élevés ne proposent pas un rendement comme les obligations, actions, fonds communs de placement, etc. Mais le fond d’urgence doit être liquide, ou facilement liquidable, car l’argent doit être accessible rapidement en cas d’urgence. Donc, ne vous aventurez pas dans les placements risqués dans le but d’aller chercher le meilleur rendement possible. Si vous optez pour des obligations, actions, fonds communs, etc., il se peut que votre fond d’urgence soit à son plus bas au moment où vous faites face à une urgence et en avez besoin. Le compte d’épargne à intérêts élevés est donc celui qui convient le mieux.

Si vous avez de l’espace disponible dans votre CELI (Compte d’épargne libre d’impôt), je vous suggère de choisir ce véhicule de placement pour votre fond d’urgence. Vos cotisations à un CELI ne donnent pas de déductions fiscales, contrairement au REER, mais les intérêts accumulés et les retraits ne sont pas imposables. Si votre CELI est maximisé et que vous optez pour un compte non enregistré, vos intérêts accumulés seront imposables.

Il vous prendra plusieurs années pour créer votre fond d’urgence. Vous pouvez transférer un montant chaque mois dans ce fond jusqu’à l’atteinte du montant souhaité. Vous pouvez commencer par un petit montant, puis l’augmenter graduellement. Comme je l’ai mentionné à plusieurs reprises, l’important est de commencer! Le montant importe peu pour l’instant. Le plus important est de prendre l’habitude de l’épargne.

Combien j’ai besoin dans un fond d’urgence?

Il est recommandé d’avoir l’équivalent de 3 à 6 mois de revenu net (salaire) dans votre fond d’urgence. Par exemple, si vous avez un revenu net de 3000 $ par mois, votre fond d’urgence doit avoir entre 9000 $ et 18 000 $. Mais, soyez réaliste!

De plus, le montant nécessaire dans le fond d’urgence dépend de votre situation personnelle :

  • Êtes-vous célibataire?
  • Êtes-vous en couple?
  • Avez-vous un conjoint sans revenu?
  • Êtes-vous travailleur autonome ou travail contractuel?
  • Avez-vous des revenus stables?
  • Avez-vous un emploi garanti?
  • Avez-vous des enfants ou des personnes à charge?

Selon votre situation personnelle actuelle, il se peut que vous ayez besoin de beaucoup moins ou de beaucoup plus que les 3 à 6 mois de revenu net. C’est à vous de définir votre objectif! Voici quelques exemples :

  • Si vous épargnez 10 $ par semaine, vous aurez 520 $ dans votre fond d’urgence après un an et 2600 $ après 5 ans (sans compter les intérêts et l’impact fiscal).
  • Si vous épargnez 25 $ par semaine, vous aurez 1300 $ dans votre fond d’urgence après un an et 6500 $ après 5 ans (sans compter les intérêts et l’impact fiscal).
  • Si vous épargnez 40 $ par semaine, vous aurez 2080 $ dans votre fond d’urgence après un an et 10 400 $ après 5 ans (sans compter les intérêts et l’impact fiscal).

Cela dit, je vous invite à rencontrer un professionnel de la finance pour discuter du fond d’urgence, mais aussi pour établir une stratégie globale selon vos besoins et objectifs financiers.

Conseils pour augmenter votre fond d’urgence

La plupart des gens attendent d’avoir un montant disponible dans leur compte courant avant d’effectuer un transfert dans leur fond d’urgence. En réalité, ces gens n’ont jamais ce montant dans leur compte courant et n’effectuent donc jamais de transfert dans leur fond d’urgence. C’est une des raisons pourquoi la moitié des Canadiens n’ont pas de fond d’urgence et seraient dans l’obligation de retirer une somme de leur REER ou de contracter une dette pour régler des dépenses imprévues.

Pour augmenter votre fond d’urgence, je suggère de mettre en place un virement automatique de votre compte courant vers votre fond d’urgence le jour de votre paie, au lieu d’attendre à la fin du mois pour voir si vous avez le montant disponible dans son compte. Cette technique s’appelle « Se payer en premier ». Vous prélevez sur vos revenus une partie qui sera allouée directement à l’épargne. Se payer en premier, c’est être le premier de ses créanciers, avant de dépenser dans les restaurants, dans les boutiques, etc.

Pour augmenter davantage votre fond d’urgence, vous pouvez réduire certaines dépenses (ex. : éliminer le café matinal chez Tim Hortons, apporter votre lunch au travail, etc.) et transférer ces économies dans votre fond d’urgence. Pour vous aider à réduire des dépenses inutiles, je vous invite à lire l’article « Trucs simples pour augmenter votre taux d’épargne ».

Vous pouvez aussi transférer un montant supplémentaire dans votre fond d’urgence lorsque vous avez une marge de manœuvre dans votre compte courant ou lorsque vous recevez de l’argent supplémentaire (ex. : bonus annuel, augmentation de salaire, remboursement d’impôt, etc.).

Inconvénients du fond d’urgence

Récemment, je discutais sur les blogues de la Sorcière frugale et du Blogueur masqué (Fais comme les riches) à propos de la nécessité du fond d’urgence. Bien qu’il y ait de nombreux avantages à avoir un fond d’urgence, il y a aussi de nombreux inconvénients.

Les inconvénients sont surtout pour ceux en bonne situation financière ou ceux qui ont un taux d’épargne assez élevé. Ceux-ci auraient en effet avantage à investir leur argent au lieu de la laisser dans un simple compte d’épargne.

D’abord, c’est quoi le problème principal avec le fond d’urgence? L’argent « dort » dans un compte, c’est-à-dire qu’il génère peu ou pas de rendement une fois l’inflation déduite. Les taux d’intérêt des comptes d’épargnes sont très faibles, mais les comptes d’épargne à « intérêts élevés ». Si vous voulez investir le fond d’urgence dans un placement plus risqué, mais dont le potentiel de rendement est plus élevé, alors le fond d’urgence perd tout son sens.

Si vous voulez diminuer voire éliminer le fond d’urgence, que feriez-vous pour faire face à un imprévu? Les personnes qui sont en bonne situation financière ou ayant un salaire relativement élevé peuvent tout simplement « absorber » la dépense imprévue avec leurs paies. Si cette dépense imprévue est plus élevée et ne peut être absorbée par les futures paies, alors ces personnes peuvent arrêter temporairement d’épargner pour régler cette dépense imprévue. L’objectif du fond d’urgence est atteint ici aussi, soit d’éviter de s’endetter (emprunter à coût élevé) pour faire face à un imprévu. Il existe aussi d’autres sources de financement d’urgence pour faire face à un imprévu, comme une marge de crédit hypothécaire.

Cela dit, je vous invite à rencontrer un professionnel de la finance pour établir une stratégie globale selon vos besoins et objectifs financiers.

Conclusion

Il y a des avantages et des inconvénients au fond d’urgence. Mais pour la grande majorité de la population, les avantages sont de loin beaucoup plus importants que les inconvénients. L’objectif du fond d’urgence est d’avoir la capacité de régler des dépenses imprévues ou de pallier à une perte de revenu sans avoir à s’endetter (emprunter à coût élevé). Le montant nécessaire dans le fond d’urgence dépend de votre situation personnelle. Vous devez définir un objectif réaliste pour définir ce fond d’urgence. Mais encore une fois, je vous invite à rencontrer un professionnel de la finance pour établir une stratégie globale selon vos besoins et objectifs financiers.

Avez-vous un fond d’urgence? Sinon, pourquoi? Et quelles sont vos alternatives?

Je vous invite à commenter cet article et à partager avec vos amis sur vos médias sociaux préférés. Au plaisir d’échanger avec vous!

Auteur : retraite101

Je suis un Québécois de 32 ans, et comme la plupart d'entre vous, je travaille de 8 h à 17 h, enfermé dans un cubicule comme un rat de laboratoire. Mais, j'ai comme objectif de prendre ma retraite à 42 ans ou avant.

12 réflexions sur « Pourquoi un fond d’urgence est important? »

  1. Oui, j’ai un fond d’urgence. Je suis la seule à avoir un salaire et nous avons 2 jeunes enfants à charge. Je ne pourrais pas dormir t tranquille sans ce dernier. Il est vrai que cela ne me rapporte rien une fois l’inflation pris en compte, mais je sais qu’une urgence peut subvenir n’importe quand. Mon conjoint s’est blessé et ne peux plus travailler, nous avons dû faire face à une baisse de 45% du revenu familial. Par chance, nous mettions de $$$ de côté sinon, je ne sais pas ce que nous aurions fait. En coupant certaines dépenses, nous avons pu équilibrer le budget, mais il n’y a pas place à trop d’imprévus. Notre fond d’urgence nous a permis de changer le toit qui s’est dégradé beaucoup plus rapidement que prévu. Et de réparer mon auto qui m’est utile pour aller travailler. Mon conjoint a oublié de planifier sa retraite et nous devons apprendre à vivre avec cette décision. Heureusement, mon conjoint fait à manger et peut réparer bien des choses. Notre fond d’urgence nous a empêché plusieurs fois de s’endetter et de payer de l’intérêt. Dans notre situation, un fond d’urgence est primordial, même si je perds un peu d’argent.

    1. Bonjour Kimber,

      Merci pour ce témoignage. Ce dernier démontre que le fond d’urgence est toujours bien utile de nos jours. Des imprévus peuvent arriver à tout moment et un fond d’urgence, bien qu’il ne génère pas de revenus (intérêts), permet de faire face à ces imprévus sans avoir recours à l’endettement.

      Pour votre fond d’urgence, essayez-vous de suivre une règle du genre « 3 à 6 mois de revenu net » ou « 3 à 6 mois de dépenses »?

      Au plaisir de discuter.
      Retraite101

  2. Ah le fond d’urgence! Très peu de québécois comprennent l’importance d’avoir ce coussin financier. Ça fait de la peine à voir!

    J’étais justement à une conférence financière cette semaine où on ventait les mérites d’avoir une assurance pour les « short-term disabilities ». Les gens préfèrent payer une mensualité pour être assurer contre une perte d’emploi/accident plutôt que d’épargner. C’est fou!

    Pas besoin de garder ce montant dans un compte sans intérêt. Pour ma part, j’utilise les comptes Tangerine. Il faut appeler fréquemment et insister pour avoir un meilleur taux d’intérêt, mais on peut obtenir 2-3%. Ça couvre au moins l’inflation.

    Bravo de sensibliser les québécois à l’importance de prendre ses finances en main.

    À très bientôt!

    1. En effet, c’est souvent triste à voir. J’espère en aider plusieurs avec mes articles…

      Pour mon fond d’urgence, j’utilise Tangerine ou Desjardins, tout dépendant le taux d’intérêt que je suis capable de négocier. Une grande majorité de la population ne négocient pas leur taux d’intérêt pour leurs comptes d’épargne. À moins avis, c’est toujours négociable. J’appelle chez Tangerine 3 ou 4 fois par années pour renégocier mon taux d’intérêts sur mon compte d’épargne. Je suis toujours capable d’avoir du 2 à 3 %. Pour ceux qui n’aimes pas négocier, il y a une promotion intéressante chez Desjardins depuis janvier (taux d’intérêt de 2,4 % pour le Compte ép@rgne à intérêt élevé jusqu’au 6 mars 2018).

      Au plaisir.
      R101

  3. Bonjour,

    J’aime beaucoup votre blogue. Je découvre depuis 2 mois seulement la petite communauté québécoise de l’indépendance financière. Pour moi tout a débuté avec un article de Jonathan Chevreau sur Money Sense et par la suite de son blog Financial Independence Hub. À partir de là, tout l’univers du “early retirement” et “financial independence “ s’est ouvert à moi ! Je trouve toute cela très passionnant et stimulant.

    Nous avons effectivement un fond d’urgence dans un compte Tangerine, mais vu notre situation il représente environ 2 mois de revenus. Si jamais nous aurions besoin de plus, nous pouvons retirer des fonds de nos comptes CELI en 2 jours ouvrables. Donc nous préférons ne pas perdre de rendement sur nos placements en gardant des sommes importantes dans notre compte Tangerine. Mais chaque situation est unique. Et oui malheureusement je connais beaucoup trop de gens qui n’ont pas un fond d’urgence de disponible. C’est très inquiétant.

    1. Bonjour Retraite45,

      Je vous souhaite officiellement la bienvenue sur mon blogue.

      Je suis d’accord avec vous, les blogues sur l’indépendance financière sont passionnants et stimulants! De plus, il y a une communauté grandissante de blogueurs québécois sur le sujet. Je vous invite à consulter la liste des blogueurs que je suis régulièrement : http://retraite101.com/ressources-independance-financiere/

      Effectivement, Tangerine est assez populaire pour les comptes d’épargne et fond d’urgence, car on peut avoir accès à des taux d’intérêt plus élevés que dans les institutions financières traditionnelles. De plus, il est possible de déposer ou retirer des fonds en deux jours ouvrables. Comme le jeune retraité le mentionne dans le commentaire précédent (et je confirme d’ailleurs), il est possible d’appeler pour négocier son taux. J’ai toujours réussi à obtenir un taux d’intérêt entre 2 et 3 % sur un simple compte d’épargne.

      Merci de commenter et au plaisir de discuter avec vous.
      R101

  4. Bonjour,
    J’ai depuis toujours un fond d’urgence, question d’éducation sans doute, et la conscience profonde que les ennuis peuvent être nombreux tout au long de la vie. Actuellement j’ ai 6 mois de revenus, placés sur un compte non imposé, mais dont la rémunération est ridicule (0.75%), je ne crois pas que Tangerine existe en France, alors je fait avec ce qui est abordable ici. Par contre, je vire aussi tous les « surplus », et les impôts tous les mois, j’ai ainsi la somme au moment voulu, et le peu d’intérêts versés est pour moi, non pour la banque ou l’état.
    Merci de ces échanges car même si l’organisation de nos sociétés diffère, les principes de précautions restent les mêmes.
    Bonne journée

    1. Bonjour Sophie,

      Tout d’abord, merci de lire mon blogue et de commenter cet article qui est somme toute très important dans la gestion des finances personnelles. Je vous félicite d’avoir 6 mois de revenus dans un fond d’urgence. Vous êtes définitivement une personne responsable!

      Je vois que votre taux d’intérêt actuel (0,75%) est faible et il est probablement inférieur à l’inflation en France. Je vous suggère d’appeler votre institution financière et de négocier votre taux. Tout est négociable comme on dit 🙂

      Pour votre information, Tangerine est une banque en ligne (banque virtuelle) canadienne affiliée à la Banque Scotia. En général, les banques virtuelles ont des taux plus avantageux, car leurs coûts d’opérations sont inférieurs. J’imagine que vous devez avoir plusieurs banques virtuelles en France. Vous pourriez regarder pour investir votre fond d’urgence dans une de ces banques virtuelles (en autant que vous pouvez avoir accès à vos fonds en 1 ou 2 jours).

      Je vous invite à lire et commenter mon plan de retraite ainsi que mes autres articles.

      Au plaisir de discuter avec vous.

      Retraite101

  5. Bonjour Retraite101, les taux promotionnels sont basés sur l’année, mais comptabilisés seulement pour quelques mois. Sans promotion, Archieva Financial offre un taux annuel de 2%, plus les bonus de 1$ par mois si on opte pour les relevés électroniques. Cette institution de Winnipeg est une filiale de la Cambian Credit Union (comme Desjardins). Les dépôts sont protégés par l’Assurance-dépôts du Manitoba. Tous les résidents canadiens peuvent un compte en ligne avec Archieva Financial. J’ai un compte d’épargne avec elle et je suis satisfait.

Laissez un commentaire...