Retraite101 fête son premier anniversaire

Aujourd’hui, mon blog Retraite101 fête son premier anniversaire. Mon premier article avait été publié le 20 novembre 2017. Il s’est passé beaucoup de choses depuis le lancement de mon blog. Dans cet article, je vous raconte les événements marquants de la dernière année, les articles les plus populaires, la question que je me fais poser le plus souvent et la suite de mon blog.

Les événements marquants

Publication d’articles

J’avais comme objectif initial de publier un article par mois sur ce blog. J’avais révisé rapidement cet objectif à un article toutes les deux semaines. J’ai finalement écrit beaucoup plus que prévu… J’ai publié 40 articles, soit presque le double de mon objectif.

De plus, j’ai écrit une série de pages « pour les nuls », notamment Le CELI pour les nuls, Le REER pour les nuls et Le REEE pour les nuls.

Promotion et rythme de vie

Au début de l’année 2018, j’ai obtenu une promotion importante. Avec cette promotion, j’ai eu une augmentation de salaire de 25% et j’ai reçu un bonus de performance astronomique. Sérieusement!

Je n’ai pas augmenté mon rythme de vie à la suite de cette promotion. Je n’ai pas acheté de voiture décapotable ni de roulotte, comme plusieurs m’avaient suggéré. Je n’ai pas besoin de montrer mon statut social à quiconque…

Ce qui est important avec cette promotion, c’est qu’elle m’a permis d’augmenter considérablement mon taux d’épargne! C’est une étape importante qui me permet d’épargner davantage cette année, mais aussi, pour les années futures. J’ai d’ailleurs révisé mon objectif de retraite de 45 à 42 ans. Qui sait, peut-être que ce sera encore plus tôt…

Annonces publicitaires

J’ai ajouté des annonces publicitaires Google AdSense sur mon blog. L’objectif n’est pas de faire de l’argent avec mon blog, loin de là. L’objectif principal de mon blog est de faire réfléchir les gens à propos de leurs finances personnelles et de les aider à adopter de saines habitudes financières.

Cela dit, il y a des coûts d’exploitations pour faire fonctionner ce blog, notamment les noms de domaine et le serveur d’hébergement. Le but d’avoir ajouté des annonces publicitaires est donc de payer ces coûts d’exploitations.

Si un jour, les revenus publicitaires sont supérieurs aux coûts d’exploitations, je vais remettre les profits à un organisme de charité de ma communauté. Pour l’instant, les revenus publicitaires sont d’environ 5$ par mois, soit environ 60$ par année.

Mariage minimaliste, mais romantique!

Je n’ai pas écrit d’article à ce sujet sur mon blog, car cela n’a aucun lien avec la retraite ni l’indépendance financière, mais je me suis marié au printemps. Nous avons fait un mariage minimaliste. Nous étions seulement quelques personnes : mariés, témoins et parents. C’est très simple, mais surtout, très romantique! De plus, nous ne nous sommes pas endettés de 25 000 $ comme plusieurs personnes que nous connaissons.

Nous en avons profité, ma femme et moi, pour mettre à jour plusieurs documents légaux (testament, mandat d’inaptitude, assurances vie, etc.) en même temps que notre contrat de mariage. Nous sommes maintenant protégés convenablement.

Nous n’avons pas encore fait de voyage de noces. Nous attendons que notre enfant soit plus vieux pour aller faire notre voyage de rêve au « pays de glace ».

Anniversaire de mon enfant pas comme les autres

Parlant de notre enfant, il a fêté son premier anniversaire cet été. Nous avons organisé un anniversaire sans cadeaux. Oui, vous avez bien lu! La réaction de plusieurs membres de notre famille était « priceless » lorsque nous avons lancé les invitations. Ce qui est bien, c’est que ma femme et moi sommes sur la même longueur d’onde concernant les cadeaux et la surconsommation. C’était donc un choix logique pour nous.

Nous avons décidé de faire un anniversaire sans cadeaux pour plusieurs raisons. Premièrement, notre enfant n’a rien besoin. Il a tout ce dont il a besoin. Deuxièmement, nous voulions maximiser les moments à faire des jeux et à discuter en famille. Troisièmement, à un an, je doute qu’un enfant comprenne réellement ce qui se passe. Il ne peut pas non plus exprimer ce qu’il a réellement envie de recevoir (un jouet qu’il va jouer avec pendant quelques semaines versus une activité dont il va se souvenir toute sa vie). Quatrièmement, dans nos familles, nous trouvons que la quantité et le prix des cadeaux ne sont pas raisonnables. Si nous donnons une ouverture pour un petit cadeau, nous allons finalement recevoir un gros cadeau ou sinon quelque chose dont nous n’avions pas demandé.

Nous avons donc décidé qu’il n’y avait pas de cadeaux cette année. À partir de l’année suivante, nous allons accepter un cadeau des grands-parents et un autre des parrains et marraines.

Un banlieusard avec un seul véhicule

Cet été, nous avons fêté notre première année avec un seul véhicule. C’est plutôt rare pour des banlieusards. Les dépenses en transport représentent le poste budgétaire le plus important après les dépenses en logement. Les dépenses moyennes en transport des ménages canadiens sont d’un peu moins de douze mille dollars par année!

Dans notre « ancienne » vie, lorsqu’on vivait d’une paie à l’autre, qu’on n’épargnait presque pas et qu’il était important pour nous de démontrer notre statut social, nous avons dépensé perdu beaucoup d’argent dans ce poste budgétaire.

Maintenant, nous avons seulement un véhicule et ce dernier n’est pas financé. Je prends le transport en commun pour aller au travail. Ma femme va à pied ou en vélo à son travail, sauf quand il pleut. Nos dépenses en transport sont de loin inférieures à la moyenne canadienne, mais elles représentent quand même un montant considérable de notre budget. Même si notre véhicule est payé, il faut quand même acquitter les frais d’immatriculation, les assurances, l’essence, les entretiens, les réparations, etc. De plus, mon abonnement de transport en commun me coûte 2000$ par année et le crédit d’impôt fédéral a été aboli en juillet 2017.

D’ici quelques années, je pense quitter mon emploi au centre-ville et en trouver un à proximité de ma maison, où je pourrai me rendre à vélo ou à pied. J’adore le vélo et je n’aurai plus besoin de mon abonnement de transport en commun à 2000$ par année. Quoi de mieux?

Présence sur les réseaux sociaux

Je ne suis pas un grand adepte des réseaux sociaux. J’ai un compte personnel Facebook avec 30 amis et une photo. Je n’ai pas de comptes Instagram, Snapchat, etc. Cela dit, j’ai créé une page Facebook pour mon blog, dans le but d’augmenter ma visibilité et rejoindre plus de personnes avec mes articles.

J’avais comme objectif initial d’avoir 200 mentions « J’aime » d’ici la fin de l’année 2018. J’ai atteint cet objectif au cours de l’été et je suis actuellement à 282 mentions « J’aime » et 336 « abonnés ». Je pense que c’est exceptionnel considérant que je ne fais pas de promotion… Je n’ai même pas demandé à mes contacts d’aimer ma page.

Je partage sur ma page Facebook les articles publiés sur mon blog et je partage les articles des autres blogueurs de la communauté d’indépendance financière. De plus, je réponds aux commentaires et questions des abonnés.

Vacances à faibles coûts, c’est possible!

Au lieu d’aller en vacances dans un « tout inclus » au Mexique ou à Cuba comme plusieurs personnes de notre entourage, nous avons décidé de passer nos vacances au Québec. Nous avions une première semaine de vacances au début de l’été et une deuxième à l’automne. Notre but était non seulement de passer nos vacances au Québec, mais qu’elles soient à faibles coûts. C’est encore possible au Québec!

Pour la première semaine de vacances, nous avons été en Estrie pour visiter plusieurs villes, notamment Magog, Orford et Lac-Mégantic. Nous avons loué une maison sur Airbnb. Chaque jour, nous quittions la maison le matin pour aller visiter une ville, puis nous revenions à la maison le soir. Pour limiter les dépenses, nous avons déjeuné à la maison tous les matins pour éviter d’arrêter chez Tim Hortons. Nous avons apporté des lunchs dans un « cooler » pour éviter de dîner au restaurant. Nous avons cuisiné à la maison les soirs pour éviter de souper au restaurant. Nous avons visité des attraits touristiques les jours de semaine, car c’est moins dispendieux que la fin de semaine. Nous avons beaucoup marché, pour éviter de payer pour des visites guidées. Bref, nous avons eu beaucoup de plaisir en famille et nous avons visité plusieurs villes pour à peine quelques centaines de dollars. Nos principales dépenses ont été : Airbnb, essence et épicerie.

Pour la deuxième semaine de vacances, nous avons fait du camping. Nous avons loué une tente-roulotte. Nous étions en basse saison, alors le coût de location et le coût du terrain de camping était relativement bas. Nous avons apporté notre épicerie pour éviter de manger au restaurant. Nous avons fait des activités gratuites (incluses avec le terrain) toute la semaine. Encore une fois, nous avons passé de belles vacances en famille pour à peine quelques centaines de dollars. Nos principales dépenses ont été : location de tente-roulotte, terrain de camping et épicerie.

Les articles les plus populaires

Voici les 15 articles les plus populaires de l’année :

La question la plus demandée

Je me fais souvent poser des questions personnelles à propos de mes revenus (salaire), du montant d’argent dans mon CELI ou dans mon REER, de mon solde hypothécaire, de mes choix d’investissements, etc. La question que je me fais le plus souvent poser est de savoir si je vais publier des bilans mensuels.

Il est vrai que les bilans mensuels « peuvent » ajouter de la crédibilité à un blog. Je dis « peuvent », car en réalité, qui peut vérifier que les chiffres sont véritables?

Cela dit, je n’ai pas l’intention de dévoiler de chiffres précis par rapport à ma situation financière. Ce n’est pas le but de mon blog. Le but premier de mon blog est d’éduquer la population sur les saines habitudes en matière de finances personnelles et sur la planification de retraite.

De plus, je partage mon parcours vers l’indépendance financière, mais pas pour faire des bilans mensuels. Il arrive que je mentionne des pourcentages. Par exemple, mon taux d’épargne est de 60%. Je mentionne aussi des phrases du genre « mon REER est maximisé ». Ça donne une idée de grandeur sans nécessairement dévoiler les chiffres.

La suite de ce blog

Je vais continuer de publier des articles au même rythme, soit un article aux deux semaines. J’espère avoir de plus en plus de lecteurs et de commentaires sur mon blog et sur ma page Facebook. C’est lorsque je réponds aux commentaires que je sens que j’ai un réel impact auprès de mes lecteurs. Après tout, c’est ça le but ultime de mon blog… aider les gens!

J’ai une longue liste de sujets que je veux aborder dans mes prochains articles. Mais, j’aimerais ouvrir le dialogue et savoir quels sont les sujets qui vous intéressent le plus : retraite, indépendance financière, finances personnelles, consommation, etc. Je vous écoute…

Merci de lire mes articles. Merci de les commenter. Merci de les partager avec vos proches.

Au plaisir d’échanger avec vous.

Auteur : retraite101

Je suis un Québécois de 32 ans, et comme la plupart d'entre vous, je travaille de 8 h à 17 h, enfermé dans un cubicule comme un rat de laboratoire. Mais, j'ai comme objectif de prendre ma retraite à 42 ans ou avant.

9 réflexions sur « Retraite101 fête son premier anniversaire »

  1. Salut Retraite 101. J’ai découvert ton blogue à la suite du Jeune Retraité et je le trouve très complet et bien écrit. C’est intéressant d’avoir des points de vue différents sur l’indépendance financière (IF) ou les finances personnelles même si la communauté parle sensiblement des mêmes enjeux et propose des solutions semblables. Personnellement, mon objectif est d’atteindre l’IF à 35 ans ou avant. J’ai 23 ans et c’est rassurant de savoir que d’autres Québécois partagent une même éthique de frugalité ou du moins de consommation réfléchie. Je souhaite que du bonheur à votre petite famille!

    1. Bonjour Ludovic,

      Bienvenue officiellement sur mon blogue et merci pour ce premier commentaire. Nous sommes de plus en plus de Québécois à faire partie de cette belle communauté qu’est l’indépendance financière. Bravo de vous intéresser au concept d’IF à seulement 23 ans. Les personnes dans cette catégorie d’âge sont plus souvent qu’autrement dans le concept YOLO (« You Only Live Once » ). Si j’avais découvert le concept d’IF à 23 ans, je serais probablement déjà retraité, ou sinon près du but, considérant mon taux d’épargne élevé. En passant, je ne me considère pas une personne frugale, mais plutôt, comme vous le mentionnez, une personne qui consomme de façon réfléchie.

      Merci pour les souhaits de bonheur et au plaisir d’échanger avec vous.
      Retraite101

  2. Quel beau bout de chemin en un an et félicitations aux nouveaux mariés! J’ai toujours dit que si je me mariais, je serais une mariée nu pieds; ça donne une idée du type de mariage que je voudrais ;o) Pas de fla-fla, des fleurs des champs, un pot luck pour la bouffe et pas de cadeaux, évidemment. Même chose pour tous les événements festifs; l’important c’est d’être ensemble avec du monde qu’on aime, point. Je suis sûre que vous avez passé de très belles vacances, toutes simples. Je suis sidérée quand je vois les gens acheter des tout inclus à des prix astronomiques. Je vis presque 6 mois au Mexique avec ce qu’un couple paie pour une semaine à Riviera Maya. On peut vivre très bien avec très peu. Je le prône depuis des années, même si je prêche souvent dans le désert. Tes articles sont pertinents et je continue de te lire mais en attendant, je m’en vais à la plage ;o)

    1. Bonjour Gabrielle,

      Merci encore pour ce commentaire pertinent.

      Des fois, les choses les plus simples sont aussi les choses les plus intéressantes. Pourquoi payer 25 000$ pour un mariage? Le plus important est de célébrer l’amour… Je ne comprends pas le lien entre l’amour et le montant dépensé pour le célébrer. J’ai été dans un mariage qui a coûté 40 000$ et les mariés n’avaient pas les plus heureux…

      Pourquoi payer 6000$ pour un voyage tout inclus pour une famille avec 2 enfants? Le plus important est de passer du bon temps en famille… Alors je ne comprends pas pourquoi c’est si important pour certains de dépenser un gros montant d’argent. Peut-être pour démontrer son « statut social » aux autres? Ta vie au Mexique est à faire rêver. Pendant que tu es sur la plage, nous sommes en pleine tempête de neige 🙂

      Au plaisir et à bientôt.
      Retraite101

  3. Félicitation pour ton blogue c’est toujours intéressant d’avoir ton point vue. Ça ajoute à ma réflexion de faire attention à la surconsommation. Merci pour ta belle générosité!!!

Laissez un commentaire...