Catégories
Finances personnelles

Comment payer mes factures si je perds mon emploi?

Pour ceux qui ont manqué ma publication sur Facebook il y a quelques jours, ma femme m’a demandé si l’on avait un fonds d’urgence (fonds de prévoyance). Je lui ai répondu « Non », car on avait décidé l’année dernière de le diviser en part égale et d’en faire ce qu’on voulait (source). Mais, on n’a pas dépensé notre part du fonds d’urgence… ni l’un ni l’autre. On l’a plutôt investi sur les marchés financiers (actuellement cet argent à fondu de 30 %)! Ma femme avait oublié cette décision, car elle n’a pas autant d’intérêts pour les finances et les investissements autant que moi. Donc, elle oublie parfois… 🙂

Catégories
Finances personnelles

Comment dilapider un fonds d’urgence en une journée?

Lorsque j’ai décidé de prendre en main mes finances personnelles, j’ai décidé d’arrêter de vivre d’une paie, de rembourser mes dettes et d’épargner. De plus, j’ai décidé de me constituer un fond d’urgence pour faire face aux imprévus. Ce dernier est aussi connu sous le nom de fond de prévoyance.

Le fond d’urgence, c’est un « coussin de sécurité » qui permet d’éviter de faire un emprunt à coût élevé (carte de crédit, prêt personnel, etc.) pour régler des dépenses imprévues ou palier à une perte de revenu. J’avais publié un article sur mon blog pour expliquer pourquoi c’est important d’avoir un fond d’urgence.

Catégories
Finances personnelles

Pourquoi un fonds d’urgence est important?

Bien que les taux d’intérêt soient très bas depuis plusieurs années, le taux d’endettement des ménages canadiens a atteint récemment un niveau record dernièrement (source). La dette des ménages canadiens par rapport aux revenus disponibles est à 171 %. C’est-à-dire qu’il y a 1,71 $ de dette pour chaque dollar de revenu disponible. De plus, la moitié des Canadiens ne seraient pas en mesure de faire face à un imprévu puisque la plupart n’ont pas de fonds d’urgence (ou fonds de prévoyance). Ceux-ci seraient donc dans l’obligation de retirer une somme de leur REER ou de contracter une dette pour régler des dépenses imprévues (source).