Catégories
Divers Indépendance financière

C’est l’heure des résolutions… Voici mes objectifs 2019!

Nous sommes le 1er janvier 2019 et c’est donc le moment d’écrire nos résolutions pour la nouvelle année. Je veux m’entraîner pour avoir un « six-pack », je veux m’acheter une nouvelle auto pour impressionner mes voisins et je veux acheter un chalet pour rendre mes amis jaloux. Plus sérieusement, je passe mon tour pour ceux-là et je vous parle maintenant de ce qui est vraiment important pour moi.

Voici donc mes objectifs de consommation, de finance personnelle, d’investissement, d’écriture, de lecture et de santé pour l’année 2019.

  • Consommation: Au cours des dernières années, j’ai changé drastiquement mes habitudes de consommation. Je ne suis plus un surconsommateur… Par contre, il y a toujours de la place à l’amélioration. Par exemple, je reste toujours bouche bée lorsque je vois des produits suremballés dans les supermarchés. Mais, je n’agis pas. Pour l’année 2019, j’ai comme objectif de réduire davantage ma consommation, mais surtout, d’adopter des habitudes de consommation responsable. Je vais commencer par réduire le plastique et acheter davantage en vrac (ce que nous avons déjà commencé…).
  • Finance personnelle: Mon taux d’épargne pour l’année 2018 a été de 51%. Je suis fier de cet accomplissement! Mais, comme je le mentionnais ici, j’aimerais augmenter légèrement la cadence dans le but d’atteindre mon objectif ultime d’indépendance financière à 42 ans. C’est pour cela que mon objectif de finance personnelle pour l’année 2019 est d’atteindre un taux d’épargne de 55%. Premièrement, comme j’ai un enfant, je m’assure de profiter des cadeaux des gouvernements et je vais faire une cotisation de 2500$ dans mon REEE pour ainsi maximiser les subventions. Deuxièmement, j’ai un salaire élevé, et conséquemment, un taux d’imposition élevé, alors je vais maximiser mon REER. Mon salaire imposable sera réduit et l’économie d’impôts sera utilisée pour les étapes suivantes. Troisièmement, je vais maximiser mon CELI avec une cotisation de 6000$ (le plafond pour 2019 est 6000$ comparativement à 5500$ pour 2018). Quatrièmement, je vais épargner dans mon compte non enregistré… et malheureusement payer des impôts sur les revenus de placements et d’intérêts.
  • Investissement: Comme je l’ai mentionné dans mon plan de retraite, j’ai ouvert un compte de courtage et j’ai commencé à transférer mes placements (Fonds communs de placement, FNB et CPG) dans ce dernier. Par contre, je n’ai pas encore terminé. Pour l’année 2019, mon objectif est de terminer de transférer mes placements dans mon compte de courtage. Le seul problème que j’envisage est concernant mes placements dans des comptes enregistrés (CELI, REER et REEE) qui ont subi des pertes en 2018 à la suite des corrections boursières d’octobre et de décembre. Il est probable que je ne puisse pas les transférer, car je ne pourrai pas déclarer/déduire une perte… On verra. Un autre objectif que j’ai (mais c’est un objectif non mesurable celui-là) est de continuer mon apprentissage dans l’investissement immobilier. Ce sera probablement un objectif pour 2020!
  • Écriture: Je ne vous surprendrai pas en vous disant que j’aime écrire des articles sur mon blog. De plus, j’aime échanger avec les gens autant ici que sur ma page Facebook et les blogs des autres de la communauté d’indépendance financière. C’est probablement pour cela que j’ai écrit deux fois plus d’articles que prévu au cours de l’année 2018. Pour l’année 2019, je veux continuer de publier des articles au même rythme, soit un article aux deux semaines. Mais, il est fort possible que je double encore une fois cet objectif…
  • Lecture: En plus de l’écriture, j’aime beaucoup la lecture, car je peux apprendre de nouvelles choses. Au cours des dernières années, j’avais pris la mauvaise habitude de passer plus de temps devant la télévision et, par conséquent, de délaisser la lecture. L’année dernière, ma femme et moi avions décidé de débrancher le câble. Depuis ce temps, j’ai repris la lecture et j’en suis bien heureux. Pour l’année 2019, j’ai comme objectif de lire 24 livres, soit 2 par mois. Je veux lire sur des sujets variés… Avez-vous des suggestions?
  • Santé: Je ne veux pas entrer dans les détails, mais je vis avec des douleurs chroniques depuis environ 12 ans (j’ai 32 ans). Il n’y a malheureusement pas de solutions possibles (opérations, thérapies, etc.) autant dans notre réseau de santé (public et privé) que dans celui de nos voisins. Je ne peux pas faire d’exercice physique intense malgré ma puissante médication. Ceci étant dit, je fais attention et je vis bien en général. Je fais des activités « soft » comme la marche et le vélo, je ne bois pas d’alcool, je ne mange plus de viande rouge, etc. Mais, je pourrais certainement améliorer mon alimentation. Pour l’année 2019, je veux manger mieux, éliminer complètement la viande et faire plus d’exercice « soft » comme la marche et le vélo. Je veux aussi ajouter à ma routine des exercices légers de conditionnement physique.

Voilà. C’est fait! Pour votre information, je vais publier une mise à jour à la mi-année et à la fin d’année pour faire le suivi de mes objectifs.

Et vous, quels sont vos objectifs pour l’année 2019?

*****

Merci de vous abonner à ma page Facebook et de partager cet article avec vos amis.

Êtes-vous à la recherche d’un conseiller financier compétent? Voici un guide qui vous explique comment choisir un bon conseiller financier. De plus, vous pouvez remplir le formulaire à la fin de ce guide et je vous mettrai en contact avec un conseiller financier de mon réseau.

Abonnez-vous à mon blog pour recevoir gratuitement les nouveaux articles par courriel.

Au plaisir d’échanger avec vous.

Par retraite101

Je suis un Québécois de 33 ans, et comme la plupart d'entre vous, je travaille de 8 h à 17 h, enfermé dans un « cubicule » comme un rat de laboratoire. Moi aussi, je fais partie de la « rat race »! Mais, j’ai comme objectif de prendre ma retraite à 40 ans (anciennement 45 ans). Je partage sur mon blogue mon plan pour atteindre l’indépendance financière. Je publie aussi des articles sur les saines habitudes en matière de finances personnelles, les informations cruciales concernant la retraite, la surconsommation et plus encore. Bref, ce blogue se veut un cours de « retraite 101 ».

32 réponses sur « C’est l’heure des résolutions… Voici mes objectifs 2019! »

J’achève une biographie sur Benjamin Franklin, celle écrite par Isaacson. C’est excellent et d’une certaine façon, je trouve que sa vision de la vie est très compatible avec l’indépendance financière au sens où il a quitté disons le monde traditionnel du travail on pourrait dire dans la quarantaine pour se consacrer à divers projets, plutôt que de continuer à cumuler des richesses, ce qu’il aurait très bien pu faire. Hautement recommandé.

Retraite101,

Bonne année 2019! Nos résolutions se ressemblent beaucoup, c’est bon de côtoyer des personnes qui souhaitent ou visent les mêmes objectifs. Ou à tout le moins des similaires. Un taux d’épargne de 51 %, c’est énorme, toute mes félicitations! En ce qui concerne la santé, il suffit de toujours bouger un peu plus, mais surtout, de se comparer à soi-même. D’ailleurs, ce matin, il fait très beau et plutôt froid dehors, je n’ose pas sortir et aller courir. En lisant les résolutions de tout-un-chacun, je commence à avoir le gout de me le lever… pour une première sortie en janvier!

À la prochaine,

Bonjour Sylvain,

Merci beaucoup! Je ne suis pas une personne super « techno », même si je travaille en technologie de l’information. Mais j’aime beaucoup prendre le temps de lire les blogs de notre communauté d’indépendance financière francophone, car je côtoie des personnes ayant des valeurs et objectifs semblables aux miens. C’est différent des gens que je côtoie dans mon entourage…

Bonne année 2019 à vous aussi!

R101

En passant, j’ai commencé à lire ton blog lors de mes vacances. Très intéressant! Le problème est que, je suis de retour au travail et ton blog est bloqué sur mon ordinateur 🙁 Je travaille pour une banque américaine et malheureusement il y a beaucoup de sites/blogs qui sont bloqués sans raison valable…

Eh bien merci beaucoup! Ahhh les pare-feux des grandes institutions qui bloquent tout, sans trop se poser de questions. Je me demande bien pourquoi mon blogue ferait partie des sites Web indésirables. Enfin.

Tu dis que tu n’est pas super techno, tu as quand même réussi à mettre en place un blogue, à gérer une communauté Facebook et tu sembles bien apprivoiser les techniques de rédaction et de SEO… ce n’est pas rien!

À bientôt,

Il y a plusieurs sites qui sont bloqués pour la simple raison qu’ils sont en français. J’ai fait une demande pour faire débloquer ton site 🙂 Par le passé, j’avais fait une demande pour faire débloquer La presse…

Je travaille en TI donc je suis assez bon avec la technologie. Ce que je voulais par « je ne suis pas techno » est que je n’ai pas de Netflix, Apple Watch, iPad ou autres bidules électroniques. Lorsque je ne suis pas au travail, je n’utilise presque pas la technologie. Je profite des moments en famille et je passe le plus de temps possible à l’extérieur 🙂

Bonne année !
Moi aussi j’ai fait mon bilan (grâce à mon super fichier Excel 😉 et malgré les pertes de 2018, nous avons « gagné » une année par rapport à mon estimation initiale. Nous visons maintenant 2027 !
Pour ma part, j’en suis à 47% d’épargne… on va essayer de faire mieux en 2019.
Je ne sais pas si tu le connais mais il y a un cours gratuit proposé sur le net « La littératie financière et fiscale ouverte à tous » (https://oraprdnt.uqtr.uquebec.ca/pls/public/gscw030?owa_no_site=1318&owa_no_fiche=7).
J’ai fait le cours et malgré le fait que j’avais pas mal les bases, j’ai quand même appris quelques petites choses. C’est bien intéressant….. et il y a beaucoup de lecture 😉

Bonne journée,

Bonjour Julie,

Merci et bonne année 2019 à toi aussi.

Un taux d’épargne de 47% est excellent! Bravo 🙂 Si en plus, tu as gagné une année de liberté, alors c’est encore mieux!

Oui, je connais ce cours de l’UQTR, mais je ne l’ai jamais suivi. Je pourrais le faire cette année… Merci de l’avoir partagé avec les autres lecteurs du blog.

Au plaisir,
R101

Bonjour Agent 007,

Bienvenue officiellement sur mon blog et merci pour ce premier commentaire. C’est un excellent truc que j’utilise depuis l’année dernière. Nous avons des sacs de tissus pour les fruits et légumes. Si nous les oublions, nous ne prennons aucun sac et nous lavons les fruits et légumes en arrivant à la maison. C’est ridicule d’utiliser des sacs de plastique à utilisation unique.

Merci de partager ce truc avec les autres lecteurs. N’hésitez pas à partager d’autres trucs.

Au plaisir,
R101

Ici, la consommation responsable, ça nous connait. J’achète le plus possible en vrac avec des pots et des sacs. Les sacs, je les ai moi-même faits avec du tissus acheté dans une friperie. Pour 2$, quelques heures et des restants de rubans, j’ai maintenant 8 sacs, et je vais pouvoir en fabriquer autant pour donner en cadeau. J’ai commencé à utiliser des sacs réutilisable d’épicerie alors que ce n’était pas encore courant, à la fin de mon adolescence. FAllait voir la tête des commis qui se demandaient quoi faire avec :-D.

Couches lavables pour les enfants, avec des débarbouillettes lavables fait dans les vieilles doudous de ma soeur. Je fabrique beaucoup de produit de beauté et ménage: cela coûte un peu moins cher, mais surtout, je sais ce que je mets sur ma peau et celles de mes enfants. Par ailleurs, nous n’avons qu’une sorte de shampoing, un seul savon (en barre que je fabrique) et une seule sorte de savon pour laver le linge. Je ne comprends pas pourquoi il faudrait 2 savons différents pour laver mes vêtements et ceux de mes enfants? Si ce n’est pas bon pour eux, quand est-ce que ça le devient pour nous? Mon savon détachant est une barre de savon à base d’huile de coco que je fabrique également. Cela fait partir des tâches très coriaces, même sur les couches lavables. Pour moi, j’ai une coupe menstruelle, des serviettes sanitaire lavables et des sous-vêtements , le tout fabriqué au Québec. Je n’ai pas eu à racheter des produits hygiéniques féminins depuis plus de 4 ans. Toute une économie et plus de produits dont je ne connais pas la composition.

Je fabrique également mes soins corporels: produits démaquillants, soins visages, corps. Comme ils ont tous la même base, je n’ai plus 36 bouteilles dans mon armoire. Et je n’ai jamais eu une aussi belle peau. J’ai un petit jardin, dans lequel je cultive des fines herbes et certaines plantes médicinales, dont je me sers pour soigner ma famille. Je suis abonnée aux paniers de légumes bio d’un fermier de ma région; c’est local et encourage des travailleurs d’ici et ça goûte bon. Comme je reçois un panier toutes les semaines en saison, je n’ai pas eu le choix que de manger plus de légumes. J’ai donc perdu du poid par le fait même! Et je suis en meilleure santé.

Je fabrique également plusieurs produits ménagers avec des ingrédients simples et qui fonctionnent. Mon mari n’a plus de migraine parce que nous avons supprimé les fragrances synthétiques des produits. Nous cuisinons également presque tout from scratch. C’est meilleur au goût, pour la santé et moins cher pour le porte-feuille. Nous avons perdu pleins de savoirs ancestraux au profit de l’industrialisation. Nous faisons notre pain, nos bouillons avec les carcasses, mayo, ketchup… Nous compostons ce qui peut l’être et j’ai de la bonne matière pour engraisser mon mini jardin. Prochaine étape: avoir des poules dans ma cours! Nous mangeons encore de la viande, mais de moins en moins.

Pour les résolutions, nous n’en n’avons pas pris comme tel. Mon conjoint a perdu sa job suite à un accident de travail et nous ne savons pas s’il aura une rente ou non. Nous sommes donc encore en adaptation de vivre sur un seul salaire, ce qui n’est pas évident. Un de mes enfants a besoin de soins médicaux dispendieux, qui ne sont pas couvert par les assurances, ni par des prestations supplémentaires. L’argent sort donc de ma poche et mon conjoint a comme oublié de préparer sa retraite lorsque c’était le temps. Il n’a donc pas les fonds nécessaires pour faire face à son invalidité. En attendant que son dossier soit réglé, nous tentons de nous dégager une marge de manoeuvre avec des entrées monétaires réduites. Par chance, nous ne vivions pas avec la totalité de nos salaires et allocations, mais nous vivions avec plus que mon salaire. Nous continuons à mettre de l’argent dans les REEE: c’est payant avec les subventions et je veux que mes enfants aient la possibilité d’aller à l’école, même si nous n’avons qu’un seul salaire pour le moment. Avant, nous arrivions à mettre de côté près de 35% de ce qui entrait, maintenant, je ne peux que serrer les allocations des enfants. C’est tout de même cela de pris.

Kimber,

Je me souviens que tu m’avais déjà parlé de tous les produits que tu fabriques. Tu es définitivement une source d’inspiration pour la consommation responsable. J’espère que ceux qui liront ton message vont prendre des décisions/résolutions et adopter des habitudes de consommation plus saines. Bravo!

Pour les finances personnelles, je pense que tu es championne pour optimiser tes dépenses, épargnes et investissements. Lorsque des personnes me diront qu’ils n’ont pas les moyens d’épargner, je les référerai à ton texte…

Au plaisir,
R101

Ce sont de belles résolutions! Très semblables aux miennes… je vais faire un post à mon retour de voyage sur les miennes sur le Haut Côté. Si tu as à investir hors régime, je te conseille de regarder le CRCD de Desjardins. C’est hors reer mais tu as un bon crédit d’impôt!

Merci. J’ai hâte de lire de votre article… Ça commence à faire longtemps que vous en n’avez pas publié 🙂

J’avais regardé le CRCD par le passé, mais je n’avais pas appliqué pour devenir investisseur. Je vais y penser pour l’émission de 2019… Lorsque les « inscriptions » seront ouvertes.

En juillet 2018 on a pris la décision de se partir un blogue et c’est mon meilleur coup de l’année. Ça m’a permis de me connecter avec d’autre gens comme moi et renforcer ma « foi » envers notre projet commun vers plus de liberté tout court. Comme le dit FCLR dans son dernier article, il faut s’entourer de gens « cinglés » comme nous si on veutreussir nos objectifs ambitieux (pour la moyenne des ours) : http://faiscommelesriches.com/2019/01/etes-vous-psychologiquement-aptes-a-atteindre-la-retraite-jeune/

Être écolo rime souvent avec écono. Je réutilise beaucoup de matériaux de construction « usagé » des autres pour des projets à la maison. J’ai isolé ma chambre froide uniquement avec des ballots de laine isolante provenant de restants de rénovations d’autres personnes. Nos 24 couches lavables sont déjà payées avec les économies au premier enfant et elles sont encore bonnes pour le deuxième. On va donc sauver plus de 1000$ en couches avec notre deuxième. Il suffit de « penser en dehors de la boîte » pour voir des opportunités d’économie écologiques sans se fendre la tête en quatre !

Absolument! C’est important de s’entourer (physiquement ou virtuellement) de gens qui pensent comme nous. Ça nous permet de nous sentir moins seul dans ce monde de paraître, de surconsommation et de crédit. De plus, les communautés en ligne sur l’indépendance financière ou sur les finances personnelles permettent de partager des expériences/conseils/suggestions/etc. Je suis ouvert aux suggestions et j’ai justement appliqué beaucoup de changements/stratégies que j’ai découverts sur d’autres blogs d’IF. Bonne année 2019 à votre belle petite famille!

Wow, tes objectifs sont impressionnants! 55% d’épargne, fiout-fiou 😉
Nous aussi, on vise à réduire notre consommation en 2019. Si je planifie comme il faut, notre jardin devrait produire environ 25% de nos légumes pour l’année, ça fera ça de moins à acheter dans les grandes chaînes. On aimerait aussi augmenter notre épargne. on ne vise pas une retraite à 42 ans, mais une certaine indépendance financière pour nos 35 ans.
Au plaisir de te lire en 2019!

Bonjour Sara Jane,

Merci beaucoup pour les commentaires. Un taux d’épargne de 55 % est ambitieux, mais pas impossible. J’ai atteint 51 % pour l’année 2018 avec des revenus diminués (congé parental). Donc, je suis assez confiant pour l’année 2019 🙂

Wow, c’est très bien pour ton jardin. J’imagine que tu dois congeler beaucoup de légumes pour l’hiver. Dans notre cas, notre jardin est juste assez grand pour nous fournir durant l’été. Mais, on n’en produit pas assez pour pouvoir congeler pour l’hiver. Par contre, lorsque les légumes sont à bas prix à la fin de l’été, on en achète en quantité industrielle 🙂 Même chose pour les pommes à l’automne… On fait beaucoup de tartes, biscuits, croustades, compotes, etc.

Comme je disais à une autre personne sur ma page Facebook, ce qui est important n’est pas l’âge à laquelle on atteint l’indépendance financière. Ni la vitesse à laquelle on l’atteint. C’est plutôt de prendre conscience du système, de prendre en main ses finances personnelles, de faire un plan d’action et de le respecter.

Dans mon cas, je vise l’indépendance financière à 42 ans. Je vais prendre ma retraite du monde corporatif, du 9 à 5, de la « rat race ». Je vais continuer d’être très actif. Je vais assurément m’impliquer plus dans le bénévolat que ce que je fais aujourd’hui. Je vais probablement prendre un contrat de travail de quelques mois durant l’hiver, selon mes conditions (temps partiels, horaire variable, etc.). Ce ne sera pas une retraite passive 🙂

Que veux-tu dire par « une certaine indépendance financière pour nos 35 ans »?

C’est jeune pour atteindre l’indépendance financière… Je suis jaloux 🙂

Au plaisir,
R101

Salut R101!

Je dirais que juste maintenir ton taux d’épargne à 51% serait déjà un accomplissement impresionnant pour 2019. Bravo!

Pour ce qui est de la transition de tes comptes vers une plateforme de courtage, normalement, tu pourras transférer tes REER et CELI sans avoir à les vendre. Ainsi, tu n’auras pas de pertes ou gains à déclarer.

T’as plusieurs bonnes résolutions. Il reste juste à acheter un tapis roulant ou un abonnement au gym! 😉

Blague à part, je te souhaite beaucoup de santé (financière et physique) à toute la famille.

Bonjour Le jeune retraité,

Effectivement le taux d’épargne à lui seul est déjà un bon défi 🙂

Pour ce qui est du transfert, je dois vendre mes fonds commun de placement (FCP) pour pouvoir acheter des fonds négociés en bourse (FNB). Si j’avais déjà des FNB et que je changeais seulement de plateforme de courtage, alors c’est vrai que j’aurais pu les transférer sans avoir à les vendre.

Je n’ai pas besoin de tapis roulant ou de gym… Aller marcher dehors sur les pistes cyclables ou en forêt est gratuit et beaucoup plus amusant 🙂

Merci beaucoup et bonne année à vous aussi !

Voici des lectures intéressantes
Fat For Fuel du DR Joseph Mercola, un livre sur l’alimentation qui fait du bien
Le personal MBA de Josh Kaufman pour l’entrepreneur en toi
Liberté et CIe d’Isaac Getz et Brian M.Carney pour les esprits visionnaires
Vivre, la Psychologie du bonheur de Mihaly Csikszentmihaly pour le bonheur d’être heureux
Millionnaire Teacher d’Andrew Hallam pour l’inspiration

Vraiment intéressant tes objectifs. Cette année ma conjointe et moi nous voulons augmenter notre épargne de 35 à 50 % pour nous libérer des paiements de la maison d’ici 5 ans et ainsi se libérer de notre dernière dette. En faisant notre bilan de 2018…ouch nous dépensons plus que nous pensions dans certains postes de dépense. Vêtements, voitures, épicerie, etc…En apportant les corrections nécessaires nous atteindrons la cible! Nous serons à une autre étape de la vie où d’autres possibilités s’offrirons à nous.

Bonjour Ian,

Bienvenue sur mon blog et merci pour les suggestions de livres. Je vais les regarder et décider si je les ajoute à ma liste de 2019 (elle commence à être longue avec toutes les suggestions que j’ai reçues) 🙂

J’imagine que votre niveau de motivation doit être très élevé étant donné que vous aurez terminé de rembourser votre hypothèque d’ici 5 ans maximum. En faisant votre bilan de l’année 2018, vous vous êtes rendu compte que vous dépensez plus que prévu dans certains postes. Mais, au moins, vous vous en rendez compte. Il y a tellement de gens qui ne font pas de budget, pas de suivi des dépenses, pas de bilan, etc. Ainsi ils ne rendent jamais compte de leur niveau de dépense et ne peuvent pas corriger le tir. De l’autre côté, je suis certain que vous allez adopter des changements dans vos dépenses ou dans vos habitudes qui vous permettront d’atteindre vos objectifs. Bravo!

Au plaisir d’échanger avec vous. On se tient au courant lors du bilan de mi-année 🙂
R101

Laissez un commentaire...