Catégories
Finances personnelles

Les 3 secrets les mieux gardés du REEE

Aujourd’hui, je vous parle (encore) du véhicule fiscal le plus avantageux pour épargner pour les études de ses enfants, c’est-à-dire le régime enregistré d’épargne-études (REEE). Plus précisément, je vous parle des 3 secrets les mieux gardés du REEE.

En effet, il y a plusieurs caractéristiques importantes du REEE dont peu de gens sont au courant. Ces caractéristiques pourraient avoir un impact important sur le montant d’argent qui sera à la disposition de vos enfants pour leurs études.

Sans plus tarder, je vous explique les 3 secrets les mieux gardés du REEE : comment cotiser (légalement) 2500 $ de plus dans le REEE, comment recevoir (légalement) des subventions en double et comment recevoir une subvention supplémentaire de 2000 $.

Cotiser 2500 $ de plus dans le REEE

Savez-vous qu’il est possible de cotiser légalement 2500 $ de plus dans le REEE? Non seulement il y a un montant supplémentaire cotisé dans le REEE, mais en plus, ce montant est investi plus rapidement et va générer du rendement pendant une année supplémentaire.

Souvent, les parents font l’erreur de penser que la limite annuelle de cotisation au REEE est en fonction de l’âge de l’enfant (date de naissance). Par exemple, si mon enfant est né le 1er novembre 2018, je peux cotiser 2500 $ du 1er novembre 2018 au 31 octobre 2019, puis 2500 $ du 1er novembre 2019 au 31 octobre 2020 et ainsi de suite.

Mais, c’est faux. La limite annuelle de cotisation au REEE de 2500 $ fonctionne avec les années civiles (1er janvier au 31 décembre). Ainsi, même si mon enfant est né le 1er novembre 2018, je peux cotiser 2500 $ pour la période novembre-décembre 2018, puis 2500 $ en 2019, 2500 $ en 2020 et ainsi de suite.

Ça semble anodin comme changement. Mais, pensez à l’impact des intérêts composés sur 18 ans avec ce montant supplémentaire investi dès l’année « 0 » dans le REEE…

Lorsque l’enfant aura 18 ans, la différence sera de 4600 $ avec un rendement annuel moyen de 5 %. La différence sera de 6200 $ avec un rendement de 6 % et de 8000 $ avec un rendement de 7 %.

Réfléchissez à cela! 😉

Recevoir les subventions en double

Si vous avez plus d’un enfant, il est possible de recevoir légalement des subventions gouvernementales en double. Cette technique n’est possible qu’avec un REEE individuel par enfant au lieu de REEE familial. Comment est-ce possible?

Le REEE est composé des cotisations des parents, des subventions gouvernementales (SCEE et IQEE) et du rendement. Lorsque l’enfant commencera ses études postsecondaires, il pourra demander des paiements d’aide aux études (PEA). À ce moment, les parents peuvent reprendre leurs cotisations et laisser les subventions et le rendement à l’enfant. Le principe du REEE est simple à comprendre, n’est-ce pas?

Maintenant, voici comment recevoir la subvention provinciale (IQEE) deux fois avec le même argent…

La subvention de 10 % de l’IQEE est calculée selon les cotisations nettes des parents, c’est-à-dire les cotisations moins les retraits.

Dans un régime individuel, les parents peuvent reprendre leurs cotisations sans pénalité ni impact fiscal dès que l’enfant demande des PAE. Ensuite, les parents peuvent utiliser cet argent pour faire ce qu’ils en veulent… ou cotiser dans le REEE individuel du deuxième enfant et recevoir encore une fois la subvention de 10 % de l’IQEE avec le même argent. Bref, on reprend les cotisations du REEE individuel du premier enfant et on les remet dans le REEE individuel du deuxième enfant. On reçoit ainsi la subvention de l’IQEE deux fois même s’il s’agit du même argent.

Malheureusement, cette technique n’est pas possible dans un REEE familial. Pourquoi? Car si les parents veulent reprendre leurs cotisations dès que le premier enfant demande des PAE, cela aura un impact négatif pour les subventions de l’IQEE du deuxième enfant. Je le rappelle, la subvention de l’IQEE est calculée selon les cotisations nettes, c’est-à-dire les cotisations moins les retraits.

Pas mal, n’est-ce pas? 😉

Subvention supplémentaire de 2000 $

Connaissez-vous le BEC? Le Bon d’études canadien (BEC) est un incitatif supplémentaire de 2 000 $ pour aider les familles à faible revenu à épargner pour les études postsecondaires de leur enfant.

Le BEC donne un montant initial de 500 $ aux enfants qui proviennent des familles à revenu modeste. Ce montant est déposé directement dans le REEE de l’enfant. De plus, un montant de 25 $ supplémentaires est versé pour aider les familles à assumer les frais d’ouverture d’un REEE. Aussi, le BEC inclut une subvention additionnelle de 100 $ pour chaque année d’admissibilité précédente et subséquente, et ce, jusqu’à ce que l’enfant ait 15 ans, pour un montant maximum de 2 000 $.

Si vous êtes une famille à faible revenu, vous n’avez qu’à ouvrir un compte REEE à votre institution financière. Vous n’avez PAS besoin de cotiser dans le compte et vous allez recevoir les subventions du BEC directement dans votre compte REEE.

D’après vous, pourquoi les gouvernements et les banquiers ne parlent-ils pas souvent du BEC? Pourquoi le BEC ne serait-il pas offert automatiquement aux familles à faibles revenus?

Conclusion

Voilà, c’était les 3 secrets les mieux gardés du REEE. J’espère que mes explications sont claires et que vous avez compris comment cotiser 2500 $ de plus dans le REEE et générer plus de rendement, comment recevoir la subvention provinciale (IQEE) deux fois avec le même argent et comment recevoir une subvention supplémentaire de 2000 $ en demandant le BEC.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à écrire un commentaire ci-dessous.

Et vous, connaissiez-vous ces 3 secrets à propos du REEE? Avez-vous déjà utilisé une de ces techniques?

*****

Obtenez une prime en argent de 10 $ en ouvrant un compte Wealthsimple Trade (plateforme de courtage sans frais) avec le code de référence « SSMJWA ».

Obtenez une prime en argent de 50 $ en ouvrant un compte d’épargne Tangerine avec la clé orange « 33660633S1 ».

Merci de vous abonner à @retraite101 sur Facebook et Instagram et de partager cet article avec vos amis. De plus, abonnez-vous à mon blog pour recevoir gratuitement les nouveaux articles par courriel.

Êtes-vous à la recherche d’un conseiller financier compétent? Voici un guide qui vous explique comment choisir un bon conseiller financier.

Au plaisir d’échanger avec vous.

Par retraite101

Je suis un Québécois de 34 ans qui travaille de 9 à 5 dans un cubicule. Je fais partie de la « rat race ». Mais, j’ai comme objectif d'atteindre l'indépendance financière et retraite précoce (FIRE) à 40 ans!

4 réponses sur « Les 3 secrets les mieux gardés du REEE »

Bel article encore une fois! Par contre, ce n’est pas tout le monde qui est concerné, les gens qui n’ont pas d’enfants comme moi, ce véhicule d’épargne n’est nullement pertinent! Tu as déjà publié beaucoup d’articles sur ce sujet (REEE) je sais que c’est ton blog, mais j’imagine que d’autres visiteurs aimeraient lire à la place des choses concrètes ici comme des analyses de ton portefeuille et tes revenus de tes placements comme je le fais sur mon blog!!

Effectivement, ce n’est pas tous les abonnés du blogue qui ont des enfants et qui sont intéressés par le REEE. Cependant, lorsque je regarde l’ensemble des questions que je reçois sur ma page Facebook ou par courriel, le sujet du REEE revient régulièrement. C’est pour cela que j’ai publié plusieurs articles à ce sujet dernièrement…

Ceci étant dit, sur les 130 articles que j’ai publiés sur ce blogue jusqu’à maintenant, il n’y en a que 5 qui parlent directement du REEE. Donc je pense que le ratio n’est pas si mal 😉

Je prends note de ta suggestion de sujet d’article. Bonne semaine!

Bonjour Retraite 101, dans ton 2e truc tu parles de la possibilité d’aller chercher en double l’IQEE mais tu ne parles pas de la possibilité d’aller chercher en double la SCEE de 20%. Dans ma tête, si je retire le capital de l’enfant #1 et que je l’investis dans l’enfant #2, j’aurai droit aux 2 subventions. (REEE individuel évidemment)

Bonjour Julien,

Bienvenue sur mon blogue et merci pour ce premier commentaire 🙂

Effectivement, il est possible d’aller chercher la subvention de la SCEE de la même façon. Mon objectif était surtout d’expliquer la différence pour la subvention de l’IQEE entre un REEE familial et plusieurs REEE individuel.

Je m’explique… Avec un REEE familial, si on retire les cotisations du premier enfant pour les remettre dans la portion du REEE familial du deuxième enfant, on va quand même recevoir la pleine subvention de la SCEE (20% du montant de la cotisation, malgré le retrait). Mais, cela ne fonctionnera pas pour la subvention de l’IQEE, car elle est malheureusement calculée sur la cotisation nette au REEE (cotisations moins retraits).

Par exemple, avec un REEE familial, si on retire un montant de 2000$ de cotisations qui appartenait au plus vieux et qu’on cotise 2500$ pour le plus jeune, dans la même année civile, on recevra une subvention de 500$ de la SCEE (2500$ x 20% = 500$), mais de seulement 50$ de l’IQEE (2500$ – 2000$ = 500$ x 10% = 50$). Avec deux REEE individuels (un par enfant), la subvention de l’IQEE aurait été de 250$ (2500$ x 10% = 250$). On parle d’une différence de 200$ pour une seule année…

Au plaisir d’échanger avec vous!
R101

Laissez un commentaire...