Changement de stratégie pour le REEE (300 000 $)

Changement de stratégie pour le REEE (300 000 $)

Dernière mise à jour le 11 mars 2024

Initialement, notre objectif était d’accumuler 200 000 $ pour les études postsecondaires de nos deux enfants à l’aide d’un REEE autogéré. Maintenant, cet objectif a été révisé à 300 000 $, et ce, avec un changement dans l’allocation de nos actifs. J’en parlais dans un article du mois d’octobre 2023 (source). Mais, en guise de rappel, on a retiré une somme de 28 000 $ du compte non enregistré pour le déplacer dans le compte REEE familial autogéré. Cette somme de 28 000 $ correspond à une cotisation non subventionnée de 14 000 $ par enfant. Dans cet article, j’explique ce changement de stratégie dans le REEE et ce qu’est la cotisation non subventionnée de 14 000 $.

Abonnez-vous à notre infolettre

Vous pouvez annuler votre abonnement à n’importe quel moment.

Dans cet article :

  • Règles et plafonds de cotisation à un REEE
  • Plafonds de cotisation et des subventions
  • Plafond de cotisation à vie
  • Qu’est-ce que la cotisation non subventionnée de 14 000 $ dans le REEE
  • Simulations avec un rendement entre 5 % et 7 %
  • Projections pour le REEE autogéré de nos enfants

Règles et plafonds de cotisation à un REEE

Le régime enregistré d’épargne-études (REEE) est un compte utilisé pour épargner pour les études postsecondaires de son enfant. Les revenus accumulés dans le REEE sont exempts d’impôt tant qu’il demeure dans le REEE.

Il existe plusieurs subventions gouvernementales pour les REEE, notamment :

  • Subvention canadienne pour l’épargne-études (SCEE)
  • Bon d’études canadien (BEC)
  • Incitatif québécois à l’épargne-études (IQEE)

Pour en savoir plus sur le REEE, les subventions et l’impôt sur les PAE de l’enfant :

Plafonds de cotisation et de subventions

Le REEE a un plafond de cotisation à vie de 50 000 $ par enfant.

De leur côté, les subventions gouvernementales ont un plafond à vie, soit 7 200 $ pour la SCEE (Canada) et 3 600 $ pour l’IQEE (Québec). Mais, aussi, un plafond annuel, soit 500 $ et 250 $ respectivement.

Les subventions maximales sont atteintes avec des cotisations REEE de l’ordre de 36 000 $.

Simulateur de REEE

Mon simulateur de REEE inclut toutes les subventions (SCEE de base, SCEE additionnelle, BEC, IQEE de base, IQEE supplémentaire), ce qu’aucun autre calculateur disponible sur Internet ne peut faire !

*Gratuit pour les membres du groupe «Les finances pour tous»

Plafond de cotisation à vie

Ainsi, beaucoup de personnes oublient le plafond de cotisations de 50 000 $ et ne cotisent pas au REEE au-delà des 36 000 $.

Même si les cotisations entre 36 000 $ et 50 000 $ ne sont pas subventionnées, il ~peut~ être avantageux pour plusieurs familles de procéder ainsi. Si vous avez les moyens, bien entendu…

Par exemple, si tous les comptes enregistrés (REER, CELI, CELIAPP …) sont maximisés et que vous n’avez pas de passifs. Les intérêts générés sur cette somme de 14 000 $ (50 000 – 36 000 = 14 000 $) seront à l’abri de l’impôt jusqu’au retrait par le bénéficiaire (l’enfant).

Lorsque l’enfant sera aux études postsecondaires, le souscripteur (le parent) reprendra cette somme de 14 000 $. L’enfant, de son côté, pourra décaisser le rendement généré sur presque deux décennies. Bien entendu, le rendement est imposable au nom de l’enfant, comme pour toutes les PAE. Mais, l’enfant payera peu ou pas d’impôt, selon le montant décaissé chaque année. Merci au « montant personnel de base ».

La question est de savoir ce qui est le plus avantageux entre investir cette somme d’argent dans un compte non enregistré (profiter du taux d’imposition « réduit » sur les revenus de dividendes ou les gains en capital) ou dans le REEE sans subvention.

C’est du cas par cas, comme toujours, en finances personnelles.

D’ailleurs, c’est pour cela que ça s’appelle des finances « personnelles »… 🙂

Qu’est-ce que la cotisation non subventionnée de 14 000 $ dans le REEE

Comme mentionné précédemment, on a effectué en septembre 2023 une cotisation de 28 000 $ dans le compte REEE familial autogéré de nos deux enfants. Cela représente 14 000 $ par enfant, soit la différence entre le plafond de cotisation à vie d’un REEE (50 000 $) et le montant qui permet de maximiser les subventions fédérales et provinciales (36 000 $) – comme expliqué dans la section précédente.

Ainsi, cet ajout de 14 000 $ par enfant, en plus des cotisations de 2 500 $ par enfant par année que nous allons continuer au cours des prochaines années, nous permettra d’atteindre le plafond à vie de cotisation REEE. Soit, 50 000 $ par enfant.

D’ici la période de décaissement du REEE (PAE), il y aura du rendement composé généré à l’abri de l’impôt. Ce rendement appartient aux enfants et sera utilisé pour leurs frais de scolarité, frais afférents aux études… ou une aide supplémentaire dans la vie ! Par exemple, effectuer une cotisation au CELI ou CELIAPP… 😉

Simulations avec un rendement entre 5 % et 7 %

Avec une cotisation non subventionnée de 14 000 $ effectuée lors de la première année, on parle d’une somme de 33 692 $ (avec un rendement annuel moyen de 5 %) lorsque l’enfant commencera ses études postsecondaires.

Une somme de 14 000 $ supplémentaire dans le REEE permet d'obtenir 33 692 $ (avec un rendement annuel moyen de 5 %) lorsque l'enfant aura 18 ans
Une somme de 14 000 $ supplémentaire dans le REEE permet d’obtenir 33 692 $ (avec un rendement annuel moyen de 5 %) lorsque l’enfant aura 18 ans

Si le rendement annuel moyen est de 6 %, on parle plutôt d’une somme de 39 960 $ à 18 ans.

Une somme de 14 000 $ supplémentaire dans le REEE permet d'obtenir 39 960 $ (avec un rendement annuel moyen de 6 %) lorsque l'enfant aura 18 ans
Une somme de 14 000 $ supplémentaire dans le REEE permet d’obtenir 39 960 $ (avec un rendement annuel moyen de 6 %) lorsque l’enfant aura 18 ans

Si le rendement annuel moyen est de 7 %, on parle plutôt d’une somme de 47 319 $ à 18 ans.

Une somme de 14 000 $ supplémentaire dans le REEE permet d'obtenir 47 319 $ (avec un rendement annuel moyen de 7 %) lorsque l'enfant aura 18 ans
Une somme de 14 000 $ supplémentaire dans le REEE permet d’obtenir 47 319 $ (avec un rendement annuel moyen de 7 %) lorsque l’enfant aura 18 ans

Projections pour le REEE autogéré de nos enfants

Dans notre cas, on a effectué cette cotisation supplémentaire non subventionnée de nos enfants alors qu’ils avaient 6 ans et 3 ans. Alors, on ne profitera pas de ce rendement composé sur ~2 décennies.

Mais, plutôt, sur 12 ans et 15 ans respectivement.

Avec cet horizon de placement et un rendement prévu de 7 %, on projette obtenir une somme de 31 530 $ pour le plus vieux et 38 626 $ pour le plus jeune.

C’est une somme additionnelle non négligeable. Merci au rendement composé! 🙂

Bien entendu, ce n’est pas tout le monde qui a 14 000 $ (par enfant) qui « dort » dans un compte…

Personnellement, on avait cette somme d’argent dans mon compte personnel non enregistré. Alors, on a décidé de l’utiliser pour donner une autre longueur d’avance à nos enfants. On est déjà dans une bonne position financière et on voudrait que nos enfants le soient davantage.

Bien entendu, c’est notre façon de voir les choses. Votre opinion peut être différente et c’est correct ainsi.

Et vous, que pensez-vous de ce changement de stratégie dans le REEE et ce qu’est la cotisation non subventionnée de 14 000 $?

Meilleures Offres

Placements autonomes Wealthsimple (Wealthsimple Trade)
Obtenez une prime en argent de 1% sur vos transferts et dépôts (pas de maximum/prime illimitée). De plus, utilisez mon code «SSMJWA» et obtenez un bonus supplémentaire de 25$.
Qtrade Investissement direct
Obtenez jusqu’à 150 $ de remise en argent! (code promotionnel «PROMO2024»)
Questrade Placements autogérés
Obtenez 50 $ en transactions gratuites.

Suivez-moi sur :

Les finances pour tous

Devenez membre de mon groupe « Les finances pour tous » sur BuymeaCoffee pour soutenir le blogue et obtenir plusieurs exclusivités :

  • Accès aux publications secrètes/exclusives BuymeaCoffee
  • Accès gratuit aux outils et calculateurs (fichiers Excel)
  • Mes achats de FNB et ma stratégie d’investissement en bourse

Déjà plus de 90 membres ! Merci !

Abonnez-vous à l’infolettre

Abonnez-vous gratuitement à mon infolettre pour recevoir les nouveaux articles par courriel. Je publie un article par semaine sur les finances personnelles, la planification de retraite, l’investissement, l’indépendance financière, les cartes de crédit et plus encore.

Vous pouvez annuler votre abonnement à l’infolettre à n’importe quel moment. Il y a un lien au bas de chaque courriel pour annuler l’abonnement.

Par Retraite 101

Je m’appelle Vincent (BSc, MBA) et je suis le fondateur de Retraite 101. En 2017, j’ai lancé le blogue Retraite101.com pour inspirer et motiver les Québécoises et Québécois à prendre leurs finances personnelles en main et atteindre l’indépendance financière.Aujourd’hui, Retraite 101 rejoint plus de 250 000 visiteurs uniques par année! Sans oublier les 25 000 abonnés sur mes réseaux sociaux et les 3 500 abonnés à mon infolettre. De plus, Retraite 101 a été cité dans plusieurs articles de médias, blogues, balados et livres de finances personnelles.Mes principaux outils d'investissement incluent Disnat et Wealthsimple Trade*. Je gagne des intérêts sur mon épargne avec Achieva Financial et je reçois des récompenses sur mes achats en utilisant ma Carte Cobalt American Express*. Finalement, je surveille ma cote de crédit gratuitement en utilisant Borrowell*.

5 commentaires

  1. Votre devriez mentionner qu’il s’agit d’une stratégie de replie.
    Elle est valide dans le contexte que vous n’avez plus d’espace de cotisation dans l’un ou l’autre de vos CELI respectifs. Car en fait, vous cherchez à minimiser l’impôt sur les gains d’un placement 28000$. La plus-value dans un CELI est non imposable, ce qui rend cette stratégie plus efficace.

    1. Bonjour Alain,

      Effectivement, il s’agit d’une stratégie intéressante lorsque les CELI (et les CELIAPP, le cas échéant) sont maximisés. Je croyais l’avoir mentionné, mais il faut croire que non. Je me prends une note pour l’ajouter dans l’article…

      Bonne soirée,
      R101

      1. P.S. Je viens de relire l’article et c’était bien mentionné (voir ci-dessous). Je vais laisser l’article tel quel pour le moment…

        Même si les cotisations entre 36 000 $ et 50 000 $ ne sont pas subventionnées, il ~peut~ être avantageux pour plusieurs familles de procéder ainsi. Si vous avez les moyens, bien entendu…
        Par exemple, si tous les comptes enregistrés (REER, CELI, CELIAPP …) sont maximisés et que vous n’avez pas de passifs. Les intérêts générés sur cette somme de 14 000 $ (50 000 – 36 000 = 14 000 $) seront à l’abri de l’impôt jusqu’au retrait par le bénéficiaire (l’enfant).
        (…)
        La question est de savoir ce qui est le plus avantageux entre investir cette somme d’argent dans un compte non enregistré (profiter du taux d’imposition « réduit » sur les revenus de dividendes ou les gains en capital) ou dans le REEE sans subvention.
        C’est du cas par cas, comme toujours, en finances personnelles.

  2. Je vous lis et j’aimerais tellement comprendre lequel FNB. Un conseiller pourrait m’aider convenablement à choisir?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *