Nouvelles de juin 2021

Mon premier mois à la retraite

Comment s’est passé ton dernier jour au travail? Aimes-tu ton nouveau rôle de « papa à la maison »? Comment s’est passé ton déménagement dans le Grand Nord du Québec? Vas-tu continuer d’écrire sur le blogue retaite101? Vous êtes nombreux à m’avoir posé ces questions au cours des dernières semaines. Effectivement, je n’ai pas écrit sur le blogue retraite101 depuis presque deux mois et je n’ai donné que très peu de nouvelles à mon sujet. Je m’en excuse. Il y a plusieurs raisons pour lesquelles je n’avais pas la tête à l’écriture… Ainsi, j’ai décidé de publier un article aujourd’hui pour vous donner des nouvelles sur différents sujets. Pour ce faire, j’utilise un nouveau format d’article (nouvelles abrégées). Donc, voici les nouvelles de juin 2021 🙂

Dernier jour au travail

Mon dernier jour au travail était le 14 mai 2021. J’avais annoncé ma décision à mon supérieur deux mois plus tôt (mars), puis à mon équipe le mois suivant (avril).

J’envisageais une journée avec beaucoup d’excitations, que je parlerais à plein de monde pour la dernière fois et que je ferais la « fête » sur Zoom avec mes collègues les plus proches…

Mais, la réalité était tout autre. Je n’étais pas excité comme je l’avais anticipée. C’était peut-être qu’un sentiment de soulagement?

Mais, une chose est certaine, j’étais complètement seul. Bien entendu, seul physiquement (télétravail), mais seul virtuellement. Personne ne m’a appelé. Même pas mon supérieur immédiat ni mes collègues les plus proches (ceux avec qui j’entretenais de bonnes relations depuis plusieurs années). Pouvez-vous y croire? J’ai de la difficulté à y croire moi-même… Était-ce parce que j’étais seul dans cette décision de quitter le monde corporatif, pendant que les autres doivent continuer de travailler pour un autre 10-20-30 ans?

Puis, au début de l’après-midi, j’écris et j’envoie mon fameux courriel de « au revoir ». Un classique pour le monde de bureau 😛

Rapidement, j’ai reçu des réponses de ceux qui n’étais pas au courant de ma décision. Je leur ai répondu. Mais, encore une fois, pas de réponse de mon supérieur immédiat ni mes collègues les plus proches.

À 16h30, je ferme mon ordinateur et je quitte la « rat race » pour de bon.

Je dois avouer que ça me laisse un petit goût amer, après 11 ans presque jour pour jour comme salarié pour cet employeur (c’est le seul emploi que j’ai eu après mes études). Mais, une nouvelle vie commence…

Premier jour comme « papa à la maison »

Nous avions synchronisé mon départ du 9@5 environ un mois avant le début du nouvel emploi de ma femme, dans le Grand Nord. J’utilise le terme « emploi », bien qu’il s’agisse en vérité d’une expérience pour toute la famille, la découverte d’une nouvelle culture, de deux nouvelles langues, d’un nouveau climat… Nous avions planifié ainsi, pour avoir quelques semaines ensemble tous les 4, pour une rare fois 🙂

Finalement, avec la quarantaine obligatoire avant le départ (changement de zones et région nordique oblige) pendant laquelle ma femme était rémunérée, son supérieur a décidé de lui planifier des formations à distance. Mon premier jour officiel comme « papa à la maison » est donc arrivé deux semaines plus tôt que prévu. C’était le 28 mai!

Que s’est-il passé de particulier? Rien! Et j’aime ça ainsi. Nous sommes allés faire une promenade à vélo, lancer des roches sur le bord de l’eau, jouer au parc, etc. C’était une belle première journée… et aucun problème n’est survenu 😛

Déménagement dans le Grand Nord du Québec

Le déménagement dans le Grand Nord du Québec s’est somme toute bien déroulé. Le camion de déménagement est venu quelques jours avant notre départ. Puis, le grand jour est venu. Nous sommes partis aux petites heures du matin, avec les deux petits qui dormaient sur la banquette arrière. Nous étions partis pour deux longues journées de route…

Nous avons dormi à l’hôtel à mi-chemin. Puis, nous sommes repartis le lendemain matin, encore une fois aux petites heures du matin. L’objectif n’était pas de conduire de nuit (risque de collision avec des animaux), mais plutôt de faire une partie de la route avec les enfants qui dorment…

Nous sommes arrivés à l’heure du souper, la deuxième journée. Sans enfant, il est possible de faire le trajet plus rapidement. Mais, nous avons arrêté aux 3 heures pour se dégourdir…

Après deux semaines dans la nouvelle maison, nous sommes maintenant bien installés. Les boîtes sont toutes défaites 😛

Le plus « difficile » dans l’adaptation est le climat. Nous n’étions pas habitués de mettre les manteaux d’hiver au début juin, avec tuque et mitaines, tout en mettant de la crème solaire (le soleil est fort malgré le froid). Puis, la lumière du jour… Au mois de juin, il n’y a pas vraiment de nuit. Le soleil se lève à 4h et se couche à 22h. Mais, c’est la pénombre jusqu’à minuit. Conseil : il faut absolument des rideaux opaques dans les chambres à coucher 😉

Premier mois à la retraite

Une semaine après notre arrivée en région nordique, ma femme me regarde et me dit : « Je ne t’avais jamais vu aussi peu (pas) stressé. C’est beau à voir ». Ça fait 3 semaines que j’avais pris ma retraite du monde corporatif…

Il y a quelques jours, j’ai regardé ma femme et je lui ai dit : « C’est drôle, car moi aussi je ne t’avais jamais vu aussi peu (pas) stressé ». Tsé, après plusieurs années avec le stress et l’anxiété de performance pendant les études puis sur le marché du travail. On se met tellement de pression dans la vie. Il faut être le meilleur à l’école, le meilleur à sa job, le meilleur parent, que son enfant soit le meilleur en sport, que son gazon soit le plus beau de la rue, etc.

Ici, en région nordique, le rythme de vie est complètement différent. Les gens ne sont pas stressés et prennent le temps de faire des choses qu’ils aiment. Les enfants ont le droit d’être des enfants. Bref, cela nous inspire et ça nous fait du bien 🙂

Je suis 24 heures sur 24 avec les enfants. J’adore ça! On découvre une nouvelle ville, un nouveau climat, de nouvelles personnes, etc. Mais, je me rends compte que j’ai beaucoup de travail à faire sur moi pour être un meilleur papa et un meilleur mari. Est-ce que j’essaie de me remettre de la pression? 😛

Blague à part, je dois apprendre à vivre au rythme des enfants et faire du laisser-aller, lorsque nécessaire. J’étais habitué de diriger une équipe de 10 personnes. Ma femme et mes enfants ne sont pas mes employés. C’est toute qu’une déprogrammation que je subis…

La suite du blogue

J’ai l’intention de continuer d’écrire sur ce blogue pour de nombreuses années. Ironiquement, dans ma page de présentation (http://retraite101.com/a-propos/), je disais que j’avais comme objectif d’écrire 1 article par 2 semaines pendant mon parcours vers l’indépendance financière. Puis, d’augmenter la cadence à 1 article par semaine lorsque je serai à la retraite (FIRE). Mais, pour être honnête, c’est l’inverse qui se produit. Je n’ai pas la tête à l’écriture pour le moment…

Comme ma femme m’a dit, je devais mettre beaucoup de temps sur mon blogue lorsque j’étais salarié, peut-être pour oublier le fait que j’étais dans la « rat race ». Maintenant que je m’en suis évadé (FIRE), c’est comme si je n’avais plus autant besoin de passer du temps sur mon blogue…

Bref, je n’ai pas l’intention d’arrêter de « bloguer ». Je vais continuer d’écrire sur ce blogue à propos de liberté financière, de planification de retraite, de surconsommation et de finances personnelles en général. J’aime lire, écrire et vous aider/encourager!

C’est seulement la cadence de publication qui devrait diminuer (ex. : 1 article par mois). Il y a tellement d’articles que j’ai commencé, mais dont je n’ai jamais terminé. Je vais m’y remettre bientôt. Pas d’inquiétudes 🙂

Conclusion

J’espère que vous avez apprécié d’avoir de mes nouvelles sur ces différents sujets. J’espère aussi que vous avez aimé ce nouveau format d’article (nouvelles abrégées). Si oui, je pourrais continuer de donner des nouvelles avec ce format, de temps à autre, en plus de mes articles à volet éducatif. C’est à vous de décider… 😉

*****

Merci de vous abonner à @retraite101 sur Facebook et Instagram et de partager cet article avec vos amis. De plus, abonnez-vous à mon blogue pour recevoir gratuitement les nouveaux articles par courriel.

Achat de cryptomonnaie – Ouvrez un compte avec Shakepay et obtenez une prime en argent de 10 $ (lorsque vous déposez et achetez 100 $ de crypto).

Achat de cryptomonnaie – Ouvrez un compte avec Newton et obtenez une prime en argent de 25 $ lorsque vous achetez 100 $ ou plus de crypto.

Offre Wealthsimple – Ouvrez un compte d’investissement avec Wealthsimple Trade / Crypto et obtenez une prime en argent de 10 $ (lorsque vous déposez et échangez au moins 100 $); Obtenez la gestion gratuite de 10 000 $ pendant un an avec Placements Wealthsimple.

Au plaisir d’échanger avec vous.

Par retraite101

Blogueur québécois qui a atteint CoastFIRE à 35 ans et qui a pris sa retraite du 9@5!

42 commentaires

  1. J’aime à dire que nous vivons 3 fois le même événement: 1 fois par anticipation, 1 fois lors de sa réalisation, et 1 fois par rétrospection. Autrement dit, il y a celui qu’on pense vivre, celui qu’on vit vraiment, et celui qu’on aurait aimé vivre.

    Dommage que ton départ n’ait pas été à la hauteur de ce que tu espérais de tes collègues les plus proches. Et de ton patron. Mais heureux de savoir que le rythme et les valeurs de ta nouvelle vie te conviennent, ainsi qu’à ta conjointe et à vos enfants. Car au bout du compte, vivre, c’est le plus important. Et la vie ce n’est pas hier ou demain, c’est maintenant.

    1. Bonjour Normand,

      Vous avez tellement raison (anticipation, réalisation, rétrospection).

      Le rythme et le style de vie ici correspondent beaucoup mieux à nos valeurs, besoins, objectifs… Alors nous sommes bien heureux de notre décision 🙂

      Bon week-end!
      R101

  2. Merci Retraite101 de ne pas nous oublier. C’est extrêmement agréable et intéressant de te lire, de t’accompagner dans l’aboutissement de ce grand rêve. Je pense que tu n’as pas eu plus de “tapes dans le dos” et de bons mots lors de ton départ tout simplement pcq ta décision vient remettre en question le choix de vie de chacun. Vivre à contre courant est dérangeant pour ceux qui suivent la vague sans prendre leurs finances en main. A leur yeux tu es vu comme un déserteur , tu as abandonné le navire et eux doivent maintenant se dépêtrer sans toi.
    Le nouveau format de nouvelles abrégées est très bien mais les articles a volet éducatif sont aussi très appréciés .
    Un article par mois est parfait comme fréquence . Merci de garder le contact même si tes objectifs sont atteints.

    1. Bonjour Céline,

      Je pense que votre interprétation de la situation est très bonne. Initialement, ce n’est pas comme cela que j’avais interprété leurs réactions. Je me disais que je n’étais peut-être pas aussi apprécié que je pensais l’être. Mais, après réflexion, je pense que vous avez tout à fait raison 🙂

      Merci pour le feedback concernant le format d’article et la fréquence de publication.

      Bonne semaine
      R101

  3. Telllllement contente pour toute la famille ! Que de qualité de vie gagnée ! Et d’expériences en devenir. Finalement, quand on dit qu’en affaire , il n’y a pas d’amis, je confirme. Pas tous, mais plusieurs ignorent ton départ le jour venu. C’est comme ça. Mais la vie continue ! La famille et le bien-être avant tout. Surtout . Je vous souhaite une belle aventure. Vous allez en sortir grandis et enrichis, sans contredit. Bon séjour !

    1. En passant , les émojis de mon commentaires ne correspondent pas à ceux que j’avais choisi ! Sauf la main. : O

    2. Bonjour Jocelyne,

      Vous avez bien raison! Merci pour les bons mots 🙂

      Je vous souhaite un bel été !
      Au plaisir,
      R101

      PS : J’ai lu votre deuxième commentaire et j’ai donc enlevé les emojis, sauf la main.

  4. Félicitations pour ce bel accomplissement!
    Votre dernier jour de travail me rappelle étrangement le mien, quand j’étais à un ancien emploi où j’ai consacré 7 années de ma vie. 7 années à être une employée « performante et dévouée ». Le boss ne m’a même pas dit au revoir. Visiblement, mon départ ne lui a pas plu. Mais j’étais contente d’avoir quitté l’entreprise et de commencé un nouveau chapitré ailleurs.
    Je vous souhaite le bonheur dans cette nouvelle vie de retraité.

    1. Oui plusieurs d’entre nous ne sommes que des personnes de passage, à qui l’on va presser le jus tant qu’il y en a et…Au Revoir – au suivant!
      Quel manque de vision et de respect de votre employeur et en vous lisant je me prépare à la même expérience.

      1. Bonjour Chantal,

        C’est malheureusement vrai… On presse le jus tant qu’il y en a et ensuite… Bye bye et au suivant. Un gros manque de respect. J’espère que votre expérience sera plus agréable que la mienne.

        Au plaisir,
        R101

    2. Bonjour Nambi,

      Je pensais avoir vécu une situation assez unique, mais je constate avec tous ces commentaires que c’est une situation malheureusement « normale ». C’est dommage! Mais, vous avez raison… On tourne la page et on commence un nouveau chapitre 🙂

      Au plaisir,
      R101

  5. Bonjour Retraite,
    Felicitations. C’est un grand pas. Laisse toi pas avec amertume à cause des pipsqeeks. Tu fais beaucoup de bien dans notre communauté.
    SVP continue, on a besoin des examples et des bons vibes 🙂

  6. Merci de nous avoir donné des nouvelles! Un peu bizarre, la réaction de tes ex-collègues… Incompréhension? Jalousie? Est-ce relié au monde de l’informatique? Moins porté sur les relations humaines… J’imagine difficilement un groupe de profs faire ça… Je ne suis ni informaticien, ni prof… Peut-être que je suis complètement dans le champ! Par ailleurs, je trouve bien intéressant tes commentaires sur la vie dans le Grand Nord… Il me semble que les médias nous parlent surtout des problèmes des jeunes qui ne vont pas à l’école et qui sniffent de la colle… J’aurais des craintes que mes enfants y subissent de mauvaises influences… En tout cas, tu sembles bien dans cette nouvelle experience de vie et j’en suis bien heureux pour toi et ta famille!

    1. Bonjour Mario,

      D’après les commentaires sur le blogue et la page Facebook, on dirait que c’est une situation assez « normale » (aussi bizarrement que ça puisse paraître) 🙁 Mais je pense que le domaine d’activité (TI) et le télétravail n’ont pas aidé non plus…

      Pour ce qui est des communautés nordiques (Cris, Inuits…), il y a une grande différence entre ce qu’on peut lire dans les médias (traditionnels et numériques/sociaux) et la réalité. Certes, il y a des problématiques et des défis… Mais, il y en a partout! 🙁 Je pense notamment au taux de décrochage scolaire à Montréal, aux gangs de rue et motards, aux enfants qui ne déjeunent pas avant d’aller à l’école (j’ai fait du bénévolat pour le Club des petits déjeuners pendant 2 ans).

      Je me sens gêné et honteux de ce que nous avons fait vivre à ces peuples (ex. : pensionnats autochtones, déplacer des villages, inonder des territoires de chasse…)

      Ma femme et moi avons lu des ouvrages et regardé des documentaires dans l’année avant de déménager là haut. Nous avons appris beaucoup. Bref, j’en aurais long à dire sur ce sujet… 😉

      Au plaisir,
      R101

  7. Le soleil ce couche a 23h00?? Je me demande bien ou tu es,et surtout quel route tu as pris j’ai moi même habiter dans le nord québécois au 55 ième parallèle et c’était possible d’y aller juste en avions ou par train en partant de sept-iles c’était a 325 miles de sept-iles ,a Schefferville et le soleil ce couchait pas a 23h00 a moi que sois a fort-chimo (Kuujjuaq) mais encore la c’est juste l’avion qui s’y rend. Entk bonne retraite.

    1. Bonjour Jean,

      C’était une erreur de frappe. Le soleil se couche à 22h, pas 23h (c’est maintenant corrigé dans l’article). Ensuite, c’est la pénombre jusqu’à minuit, voire 1h du matin. Le soleil se lève à 4h30, mais il fait clair à partir de 4h. C’est souvent l’heure que je me lève 😉 Je suis un vrai de vrai lève tôt.

      Ceci étant dit, je sais que la lumière du jour est ainsi pour quelques semaines/mois seulement. L’hiver, c’est l’inverse (peu d’heures avec lumière du jour).

      Nous sommes au 54e parallèle, plus à l’Est que l’endroit où vous étiez. C’est une communauté accessible par la route, ce qui était un critère pour nous avec les jeunes enfants.

      Au plaisir,
      R101

    2. Bonjour!!!
      Je suis votre blog depuis des années très captivant!. J’ai moi-même passé 1 an avec ma fille de 2 ans à l’époque à mistissini où je travaillais. Je vous encourage à permettre à vos enfants des contacts régulier avec les enfants Cris. Ma fille a appris à apprendre à le parler alors que pour moi le tout était encore du charabia hhahaha!! De plus, les enfants aident à créer des liens avec la communauté, il y a encore des gens craintifs envers les blancs.
      Bref très intéressant de vous suivre au plaisir!!

      1. Bonjour Laurie,

        Effectivement, il y a encore des gens de la communauté qui sont craintifs envers les Blancs. Mais vous avez raison… Les enfants aident à créer des liens avec la communauté 🙂
        Mon plus vieux joue au parc avec des jeunes de son âge (Blancs et Cris). De plus, il devrait commencer la prématernelle (Pre-K) cet automne qui est exclusivement en crie. Alors, il devrait apprendre la langue rapidement. Ma femme aussi, car elle travaille directement avec la communauté Cris 🙂 Et moi… Je vais essayer d’apprendre d’eux.

        Merci pour votre témoignage.
        Au plaisir,
        R101

  8. Merci pour cette petite mise à jour et bonne retraite de ton 9@5! Je vais continuer de te suivre car j’aimerais que tu continues de nous partager tes stratégies ainsi que la progression de ton actif maintenant que tu es Coastfire.

    Personnellement, je suis déjà Coastfire et selon mon estimé serai FIRE d’ici deux ans…mais j’hésite réellement à  »tirer la plogue » de la Rat Race. Peut-être que le fait d’aimer son travail y est pour quelque chose ou l’insécurité de ne pas en avoir assez pour le projets future? Tu es donc une inspiration pour moi 🙂

    Bonne continuité!

    1. Bonjour le mélomane, je suis plus ou moins dans la même situation que toi, coastfire et fire d’ici 4-5 ans. Tirer la plug me fait peur un peu, surtout que je suis entrepreneur… Mon intention aujourd’hui ( on verra comment elle change avec le temps), passer de temp-plein propriétaire ++ @ employé temps-plein vers un temps partiel. Garder mon travail pour la portion que j’aimes sur le temps que j’y suis et laisser les éléments que je n’aime pas aux autres. Le temps ainsi gagné me permettrait de développer mes autres projets de passion en dehors du travail. Une petite réflexion.

      1. Bonjour Bigdji,

        Je sais que le commentaire était adressé à Passionné Mélomane, mais je ne peux pas m’empêcher de répondre étant donné qu’on en a déjà parlé 🙂 Je pense que le changement progressif vers un temps partiel et/ou garder les éléments que tu aimes et laisser ce que tu n’aimes pas aux autres est une bonne idée. Ça va aider à dérégler ton cerveau (j’ai eu a faire ce cheminement).

        Sinon, je comprends que ce sont les dépenses futures reliées aux enfants qui causent l’insécurité financière. Ces dépenses sont pratiquement impossibles à prévoir et peuvent être totalement démesurées (ex. : orthodontie, sport de compétition, etc.). Pour les études postsecondaires, il y a le REEE. Mais, pour le reste, il y a ???

        J’ai eu la même réflexion que toi. Pour réduire l’insécurité, je pense à deux choses en particulier (mais il y a d’autres options).

        Premièrement, j’ai réussi à garder les dépenses basses avec les jeunes enfants au cours des premières années : allaitement, articles usagés, cuisine maison, couches lavables, allocations familiales, bibliothèque, programmes/subventions avec les villes (ex. : une naissance un arbre) et j’en passe. Alors, je suis certain que je serai aussi imaginatif lorsqu’ils seront plus vieux.

        Deuxièmement, atteindre la liberté financière et retraite précoce (FIRE) ne veut pas dire de ne plus jamais générer de revenus pour le reste de ses jours. Ce n’est pas comme la retraite traditionnelle de nos parents et rands-parents. Il y a toujours possibilité de continuer de générer des revenus (passifs ou non), sans impacts majeurs sur sa vie (ex. : revenus publicitaires de blogue, revenus locatifs, etc.). Aussi, le patrimoine familial devrait normalement continuer d’augmenter avec le temps, mais pas au même rythme, bien entendu. La règle de 4%, souvent utilisée par les personnes FIRE, ne demande pas de toucher au capital de départ (seulement une partie des revenus/gains). Ainsi, si une dépense importante et/ou imprévue pour les enfants survient, il est possible de a) piger dans le capital ou b) générer des revenus supplémentaires pour compenser.

        L’indépendance financière permet d’avoir la liberté de faire des choix 🙂

        C’est une autre bonne réflexion à avoir. Je continue d’avoir ce genre de réflexion régulièrement avec ma femme.

        Au plaisir,
        R101

    2. Bonjour Passionné Mélomane,

      Si vous aimez votre travail, il n’y a rien qui vous oblige a arrêter de travailler. Le plus important, à mon avis, n’est pas la retraite précoce. C’est plutôt d’atteindre l’indépendance financière et ainsi d’avoir la liberté de choix (ex. : pouvoir décider de continuer ou d’arrêter de travailler).

      Pour ce qui est de l’insécurité, je me reporte souvent à l’article « La peur d’avoir peur » du jeune retraité.

      Pour la majorité des jeunes retraités (FIRE), le regret est de ne pas avoir arrêté de travailler plus tôt… par peur ou insécurité (de manquer des fonds dans le futur). C’est souvent l’inverse qui se produit (l’actif net continue d’augmenter à la retraite).

      Avez-vous déjà essayé le calculateur de retraite de Julie à PlanifRetraite? Peut-être que cela pourrait vous aider à mieux planifier l’accumulation et le décaissement à la retraite…

      Au plaisir,
      R101

  9. Bonjour
    En lisant votre histoire concernant votre travail, j’avais l’impression de revivre ma propre expérience!
    J’ai quitté mon emploi à la fin septembre 2020. 19 ans passé dans cet entreprise où j’ai donné le meilleur de moi même. Mon départ est passé inaperçu, la majorité de mes collègues ont détourné leurs regards, les patrons qui étaient en télétravail n’ont fait aucun effort pour me rejoindre par téléphone. J’ai pleuré pendant les premières 24 heures pour ensuite me dire que c’est moi qui avait le meilleur rôle dans toute cette histoire et que leurs surconsommations les forçaient à travailler encore de nombreuses années.
    J’ai quitté la grande ville pour m’installer en région et jamais je n’ai regretté mes choix!
    Je vous félicite pour votre courage. Quitter le travail, partir en région et refaire une nouvelle vie demande assurément beaucoup de courage et de détermination.
    Soyez heureux et profitez!

    Sylvie

    1. Je vous dit à vous Sylvie et à Retraite101, que vous faites se que peu ose…marcher dans un chemin peu fréquenté ou vous réinventer votre futur. Bravo et que les jaloux rentre au bureau demain matin;)
      Merci pour votre partage, je me prépare au même traitement…

      1. Effectivement Chantal, que les jaloux et les endettés rentrent au boulot demain matin!
        Pendant ce temps, je vais siroter mon café lentement en jouissant de ma nouvelle vie.
        Je vous souhaite le meilleur :-))

    2. Bonjour Sylvie,

      Effectivement, c’est une situation (malheureusement) similaire. Le télétravail n’a peut-être pas aidé, mais ce n’est quand même pas une raison valable. C’est un gros de respect à mon avis.

      Mais, on passe rapidement à autre chose 🙂 Je me suis dit la même chose que vous (« c’est moi qui avais le meilleur rôle dans toute cette histoire et que leurs surconsommations les forçaient à travailler encore de nombreuses années. »).

      Je vous félicite moi aussi pour votre courage de quitter votre travail, partir en région et refaire une nouvelle vie. Bravo! 🙂

      Je vous souhaite un bel été. Profitez de votre temps libre (liberté)! 🙂

      Au plaisir,
      R101

  10. On veut encore de tes nouvelles certain ! J’attends avec impatience la sortie de tes articles. Quand je vois les personnes autour de moi dépenser sans compter, je remets en question mes choix de vie, de vivre simplement en dessous de mes moyens. J’ai l’impression que je n’arriverai jamais à atteindre mes objectifs. Et puis, tu sors un article et ça m’aide à maintenir le cap et la motivation !

    1. Bonjour Laurie,

      C’est drôle, car c’est une des raisons qui m’a poussé à démarrer mon propre blogue. Non seulement je n’avais personne dans mon entourage avec qui parler de finances personnelles, d’indépendance financière, etc. Mais, en plus, les personnes autour de moi dépensaient sans compter (c’est toujours le cas) sur une multitude de choses inutiles (soit pour remonter leur ego, soit pour impressionner les amis et voisins ou soit pour …).

      J’avais un grand besoin de me « connecter » avec des personnes qui avaient les mêmes intérêts et objectifs que moi. Alors, je m’étais tourné vers la communauté en ligne (pages/groupes Facebook, blogue « jeune retraité » de J-S Pilotte, blogue « 99 jours » de Mr Jack, etc.). À ce moment-là, ce sont ces communautés en ligne qui m’aidaient à me motiver et à garder le cap. Maintenant, c’est à mon tour de redonner à la communauté!

      Je vous lève mon chapeau! Continuez sur votre lancée. Je suis certain que vous allez atteindre vos objectifs 🙂

      Au plaisir,
      R101

  11. Je suis désolé que votre départ n’ait pas été souligné par vos collègues. J’aimerais partager une expérience parallèle: j’ai été plusieurs mois en absence maladie sans qu’aucun collègue ne me contacte. Des collègues dont j’avais été aux funérailles de leurs parents, aux baby showers de leurs nouveaux-nés, pour qui j’avais organisé des partys de bureau de tout ordre, … Cette expérience a vraiment changé ma perception non seulement de mes relations de travail, mais de mon engagement pour l’organisation qui loue mes heures de travail.
    Bonne suite!

    1. Bonjour Rémi,

      C’est vraiment terrible.. C’est un énorme manque de respect! 🙁

      Avez-vous reparlé à ces collègues de travail et êtes-vous retourné chez cet employeur après votre absence maladie? Comment le retour au travail s’est-il passé (le cas échéant)?

      Mais effectivement, ces événements changent à jamais notre perception des relations avec des collègues de travail, du rôle de l’employeur et du travail en général.

      J’espère que vous êtes maintenant rétabli à 100%.

      Au plaisir,
      R101

  12. Bonjour Retraite101,

    en lisant ta dernière journée, je ne pouvais m’empêcher d’avoir l’image de quelqu’un qui saute en bas du train. Le chauffeur reste concentré sur le rail, la plupart ne s’en rendent pas compte et quelques-uns sont surpris mais brandissent la main légèrement en guise d’au-revoir.

    La description de ton premier mois me fait quant à elle penser au premier mois de beaucoup de retraités, peu importe l’age. De la fatigue accumulée, un besoin retrouver ses repères et de se créer une nouvelle routine.

    Au plaisirs de lire de nouveaux articles.

  13. Les nouvelles abrégés sont super intéressante! J’aimerais bien que tu en fasses plus. Félicitation pour ton déménagement et c’est vraiment étrange le comportement de ton employeur, est-ce qu’ils t’ont écris depuis?

    1. Merci Hubert ! 🙂
      Effectivement, c’est un comportement très étrange. Mais, non, ils ne m’ont jamais écrit / appelé depuis mon départ il y a 5 semaines…

  14. Bonjour Bigdji,

    Effectivement l’analogie du train est très bonne! Je pense que c’est exactement ce qui est arrivé… 😉

    Pour ce qui est du premier mois de retraite, vous avez bien raison…
    J’étais un peu préparé, car j’avais pris le temps de relire certains articles du « jeune retraité » (J-S Pilotte) concernant sa retraite précoce et ses premiers mois à la retraite : difficulté de se « déprogrammer », difficulté de s’adapter à une nouvelle routine / un nouvel horaire, accepter de ne plus être aussi « productif », s’habituer de ne plus être tout le temps à la course, etc. Mais, c’est quand même « rough ». Une chance que j’étais un peu préparé 🙂

    De plus, il y a quelques jeunes retraités qui m’ont écrit en privé pour me prévenir de ses difficultés qui peuvent survenir dans les premières semaines / premier mois suivant la retraite. J’ai reçu beaucoup d’encouragement de leur part 🙂

    Au plaisir,
    R101

  15. Salut R101,
    C’est malheureux de quitter dans la quasi indifférence, mais ton cas et les quelques témoignagnes de tes lecteurs démontrent tout de même toute l’absurdité de consacrer autant d’heures et d’énergie au monde corporatif.
    On nous vend l’idée d’une grande famille. Mais au final, ce sont des liens assez superficiels qui tiennent aux seuls intérêts carriéristes et corporatistes de cette « belle grande famille ».
    Il y a de quoi se conforter quand même dans ta décision d’avoir tout larguer! Tu pourras maintenant donner le meilleur de toi même là où ça compte vraiment!
    Salutations!

    1. Bonjour Philippe,

      Effectivement, c’est vraiment absurde! La bonne nouvelle est que cet article, et surtout, les commentaires/témoignages, vont sonner une cloche chez plusieurs lecteurs/abonnés! 🙂

      « Tu pourras maintenant donner le meilleur de toi même là où ça compte vraiment! » –> Tu as tellement raison!

      Merci et au plaisir d’échanger avec toi.
      R101

  16. Wow ! Bravo pour le grand move ! C’est hyper inspirant de te lire … De mon côté, je prépare ma retraite à la campagne en autosuffisance alimentaire. Cette année on rénove et agrandit la maison. Année 2, on prépare les jardins. Année 3, première année de culture. Année 4, COAST FIRE ou FIRE si tout va bien… Hâte de connaître la suite de votre aventure dans le Grand Nord !

    1. Quel beau projet (campagne & autosuffisance alimentaire). Pensez-vous être capable d’être autosuffisant en lait, oeufs, viandes…? Ou seulement fruits, légumes, légumineuses…? J’adore ce genre de projet 🙂

  17. Bonjour!
    Merci pour les nouvelles. Je me suis déjà imaginée quitter mon emploi au moment où j’aurai atteint mon FIRE (c’est encore loin mais en attendant c’est permis de rêver) et j’avoue que ce scénario ainsi que plusieurs autres témoignages similaires ne m’étaient jamais venus à l’esprit. Je suis quand même choquée, mais en rétrospective pas si étonnée. Disons que mes anticipations vont changer suite à cette lecture. Merci pour le partage et de donner des nouvelles!

  18. Bonjour Malala22,

    Effectivement, j’étais moi aussi choqué sur le coup. Mais, après réflexion, je n’étais pas tant surpris que ça finalement. J’en parle sur le blogue pour que les prochaines personnes à prendre une retraite précoce ne soient pas surprises/choquées s’ils font face à ce genre de situation 😉

    Bonne semaine et au plaisir!
    R101

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *