Catégories
Finances personnelles Indépendance financière

J’ai acheté des parts de CRCD

J’ai parlé de Capital régional et coopératif Desjardins (CRCD) à quelques reprises sur ce blogue. C’est un des investissements intéressants à faire lorsque tous ses comptes enregistrés (REEE, REER, CELI) sont maximisés (source). Cette année, j’ai réussi à maximiser mes comptes enregistrés plus rapidement que prévu, alors j’ai décidé d’acheter des parts de CRCD pour l’émission d’actions de 2019.

Dans cet article, je vous explique ce qu’est CRCD et comment cet investissement peut aider dans mon parcours vers l’indépendance financière (FIRE – Financial independence, retire early).

CRCD, c’est quoi ?!

CRCD est l’acronyme de Capital régional et coopératif Desjardins. C’est un fonds d’investissement en capital de développement qui participe au développement économique du Québec.

CRCD est un outil pour aider les petites et moyennes entreprises (PME) régionales à atteindre leur plein potentiel. Le fonds a été créé en juillet 2001 et il a un actif net de 1,9 milliard de dollars.

L’achat d’une action de Capital régional et coopératif Desjardins donne droit à un crédit d’impôt provincial de 35% non remboursable, en échange d’un engagement de sept ans dans le fonds. La souscription minimale est de 500$ par année, tandis que la souscription maximale est de 3000$, ce qui donne droit au crédit d’impôt provincial maximum de 1050$ (3000$ x 35% = 1050$).

Avant les changements apportés en 2018, le crédit d’impôt était de 40%. Cependant, il y a maintenant un crédit d’impôt supplémentaire de 10% pour ceux qui désirent garder leurs parts à plus long terme. C’est-à-dire pour ceux qui décident de réinvestir leurs parts pour une autre période de 7 ans au lieu de les racheter (en fait, c’est un processus d’échange, qui n’est pas considéré comme un rachat).

Le rendement n’est pas garanti, car il s’agit d’un fonds d’investissement en capital de développement. De plus, il n’y a pas de paiements d’intérêts ou de dividendes.

Le gouvernement autorise l’émission d’actions à 140M$ par année. Donc, lorsqu’il y a une demande pour les actions CRCD supérieure à 140M$, il y a une sélection aléatoire parmi les investisseurs qui avaient rempli une demande de présouscription. Je fais donc partie des investisseurs qui ont été sélectionnés cette année.

Comment CRCD peut m’aider dans mon parcours vers l’indépendance financière?

Le fonds CRCD individuellement ne m’aide pas dans mon parcours vers l’indépendance financière. Ce n’est pas à cause de ce fonds que je serai un jeune retraité à 40 ou 42 ans. Cependant, c’est un investissement parmi plusieurs autres qui me permet d’investir mon argent disponible, de diversifier mes placements (entreprises locales en démarrage), d’obtenir un remboursement d’impôts (crédit d’impôt de 35%) et de faire un rendement potentiel intéressant (le prix de l’action est passé de 10,00$ à 16,02$ entre 2001 et 2019).

Étant donné que je maximise mes comptes enregistrés chaque année, je tente de diversifier mes investissements à l’extérieur de mon compte non enregistré pour ainsi optimiser ma fiscalité. Le fonds CRCD est donc un choix intéressant pour moi, surtout avec mon niveau d’imposition.

Et vous, investissez-vous dans CRCD? Sinon, dans quoi investissez-vous à l’extérieur des comptes enregistrés?

*****

Merci de vous abonner à ma page Facebook et de partager cet article avec vos amis.

Êtes-vous à la recherche d’un conseiller financier compétent? Voici un guide qui vous explique comment choisir un bon conseiller financier. De plus, vous pouvez remplir le formulaire à la fin de ce guide et je vous mettrai en contact avec un conseiller financier de mon réseau.

Abonnez-vous à mon blog pour recevoir gratuitement les nouveaux articles par courriel.

Au plaisir d’échanger avec vous.

Par retraite101

Je suis un Québécois de 33 ans, et comme la plupart d'entre vous, je travaille de 8 h à 17 h, enfermé dans un « cubicule » comme un rat de laboratoire. Moi aussi, je fais partie de la « rat race »! Mais, j’ai comme objectif de prendre ma retraite à 40 ans (anciennement 45 ans). Je partage sur mon blogue mon plan pour atteindre l’indépendance financière. Je publie aussi des articles sur les saines habitudes en matière de finances personnelles, les informations cruciales concernant la retraite, la surconsommation et plus encore. Bref, ce blogue se veut un cours de « retraite 101 ».

11 réponses sur « J’ai acheté des parts de CRCD »

Ça me mêle toujours un peu les crédits d’impôt… normalement, un crédit d’impôt disons de 1000$, fait sauver en réalité 150$ d’impôt car un taux de 15% est appliqué sur les crédits d’impôt. Sauf que Fondaction, par exemple, c’est 20%, donc si tu investis 1000$, tu as une réduction effective de 200$. Maintenant, je suis pas trop sûr de comprendre si CRCD c’est 35% d’économie d’impôt (donc 350$ économisé si on investit 1000$) ou si 35% du montant est admissible comme crédit d’impôt (donc, 15% de 35% du montant) comme les autres crédits d’impôt.

Moi aussi ça me mélange souvent. Mais pour CRCD, c’est bien un crédit d’impôt provincial de 35% non remboursable. Donc 350$ pour une souscription de 1000$ ou 1050$ pour la souscription maximale de 3000$ 🙂

Ok merci.. donc en gros, si on garde 7 ans, on part avec un bonus de rendement d’un peu moins de 5% par an, ce qui est intéressant car les restrictions semblent moins nombreuses que FTQ et Fondaction qui offrent un bonus similaire, mais qui sont dans ces derniers cas surtout intéressants pour les gens qui approchent la soixantaine.

C’est exactement le raisonnement que j’ai eu 🙂 Concernant les restrictions de CRCD, il n’y en a pas autre qu’un engagement de sept ans dans le fonds. On est loin des restrictions de FTQ et Fondaction 🙂

Bonjour, ce qu’il faut savoir aussi pour le CRCD, c’est qu’après 7 ans ou plus, si vous retirez une partie libre, il ne sera plus possible de réinvestir dans ce fond. Donc, la décision de sortir un peu d’argent a aussi cette répercussion à long terme.

Bonjour Tony,

Bienvenue sur mon blogue et merci pour ce premier commentaire.

Vous avez raison. Si vous faites une demande de rachat d’actions après la détention minimale de 7 ans, vous ne pourrez plus profiter du crédit d’impôt pour l’année en cours ET pour les années suivantes. Voici plus d’informations pour les autres lecteurs (copié-collé du site de CRCD) :

« Lorsque vous demandez le rachat de vos actions après 7 ans, vous ne pourrez plus profiter d’un crédit d’impôt applicable à l’année d’imposition en cours ou à toute année d’imposition subséquente, tant pour la souscription que pour l’échange d’actions.

Ainsi, si vous procédez au rachat de vos actions pendant l’émission 2019, vous ne pourrez pas bénéficier du crédit d’impôt pour l’année d’imposition 2019 et les années suivantes. »

Personnellement, je pense acheter des actions de CRCD pour les émissions de plusieurs autres années encore (peut-être 5). Ensuite, je vais y penser, car je serai à quelques années (1-2) d’atteindre l’indépendance financière. Alors la planification fiscale sera très importante..

Au plaisir d’échanger avec vous.
R101

Bonjour R101, merci pour le bon article en passant . Nous en sommes à notre 6ème année de cotisation au CRCD et on se demande si nous devons, ou nous allons continuer. Est-ce préférable de commencer à retirer pour investir ailleurs ou en acheter d’autres?

L’indépendance financière est relativement proche, mais la retraite, sûrement plus loin. J’ai pas encore décidé. Nous devons trouver des moyens pour investir dans le non enregistré puisque REER, CELI et REEE (2 kids) sont maximisé. La maison ainsi que les 3 autos ( oui, oui c’est ma faiblesse), sont libre de dettes.

Merci

il y a un 14000 par enfants dans le reee qui peut etre ajouté, mais qui ne donne pas le droit aux subventions. :Le total par enfant est de 50,000 et non 36,000. En plus du CRD il y a le FTq Hors REER qui est interessant.

Bonjour jeff,

Il faut faire attention avec les fonds de travailleurs (FTQ, Fondactions, etc.). Pour certaines situations/personnes, c’est bien, mais pour d’autres, ce ne l’est pas. Les contraintes dans les fonds de travailleurs sont très strictes… Par exemple au niveau des retraits.

Au plaisir,
R101

Bonjour Tony,

Malheureusement je ne peux pas donner des recommandations (je pourrais me faire poursuivre par l’AMF). Alors je vous suggère d’en discuter avec votre conseiller/planificateur financier.

Cela dit, vous avez un « heureux problème » que vos comptes enregistrés soient tous maximisés et que vous cherchez des options pour le non enregistré 🙂 Bravo à vous!

Dans combien d’années (et à quel âge, si ce n’est pas indiscret) allez-vous atteindre l’indépendance financière?

Au plaisir,
R101

Bonjour R101, j’ai 40 ans et mon objectif est de 715k pour maintenir mes dépenses actuelles. Si je continu l’investissement actuel au même rythme, il me reste 5 ans pour atteindre mon objectif.

Tel que mentionné, je ne suis pas prêt à arrêter de travailler complètement, même dans 5 ans. Je vais peut-être faire autre chose. Donc, j’aurai le choix de travailler quand je vais vouloir.

Ma conjointe est a 3-4 ans de son objectif, elle est un peu plus jeune, plus frugale et un objectif un peu moins grand que le miens.

Nous déciderons à ce moment comment nous voudrons vivre et selon les activités des enfants… les frais à ce niveau commencent à grimper.

Merci

Laissez un commentaire...