Qu’est-ce qu’une « maison trophée »?

Maison trophée

Avez-vous déjà entendu l’expression « maison trophée »? Savez-vous ce que c’est? Vous en habitez peut-être une sans le savoir…

Une « maison trophée » est une maison trop grosse pour ses besoins, dont les coûts d’entretiens sont élevés et qui est souvent éloignée du lieu de travail. Mais, elle permet d’impressionner sa famille et ses amis! 😛

Besoins vs désirs

Lors de l’achat d’une maison, c’est parfois difficile de faire la différence entre « besoins » et « désirs ». On veut avoir une ou deux chambres supplémentaires, car on se dit que « ça peut être pratique » ou « au cas où ». On se retrouve ainsi avec une chambre d’amis et un bureau qui sont utilisés deux fois par année. Ce n’est que le début…

On veut un gros garage pour stationner une voiture sport décapotable qui impressionne les voisins même si on l’utilise que cinq fois par été.

De plus, on veut une grande cour avec piscine creusée, ensemble de salon et cuisine extérieure pour recevoir des invités deux ou trois fois par été. La saison estivale est tellement courte, alors il faut bien y mettre le paquet!

Est-ce qu’une seule salle de bain est suffisante dans une maison? Bien sûr que non. Il faut deux salles de bain complètes au cas où ma femme voudrait prendre un bain pendant que je donne le bain aux enfants dans l’autre salle de bain. Mais, il faut aussi une salle d’eau pour les invités pour qu’ils n’aient pas besoin d’aller dans notre salle de bain privé.

Note : Vous comprenez que j’utilise le sarcasme ici, mais ce n’était pas le cas il y a 8-10 ans lorsque nous étions à la recherche d’une maison… 🙁

Devenez supporteur de Retraite 101

Vous pouvez devenir supporteur du blogue Retraite 101 sur BuymeaCoffee … pour le prix d’un café ! ☕

Devenir supporteur du blogue Retraite 101 sur BuymeaCoffee

Les abonnés(ées) obtiennent plusieurs exclusivités :

✅ Supporter le blogue pour le prix d’un café ☕
✅ Remerciement sur les réseaux sociaux (Facebook et Twitter)

Merci aux 29 supportrices et supporteurs. Cliquez-ici pour vous joindre à nous.

Banquier vs Courtier vs Âge de la retraite

Le banquier nous dit qu’on peut se le permettre. Le courtier nous dit que l’immobilier ne descend jamais. C’est ainsi qu’on se ramasse avec une « maison trophée », qu’on s’endette pour très longtemps et qu’on repousse l’âge de la retraite. 🙁

Mais, ce n’est que le début… Il faut maintenant deux voitures pour aller au travail. La distance et le temps de transport augmentent, sans parler du temps pris dans le trafic. Les dépenses en transport explosent : essence, entretiens, réparations, assurances, pneus, etc. Qui plus est, on passe nos vacances ou nos fins de semaine à rénover la maison, peinturer, refaire la décoration, entretenir le terrain, teindre le patio, etc. au lieu de profiter de la vie!

L’hypothèque représente une majeure partie du budget et nous empêche de faire des sorties et de vivre des expériences. De plus, on ne peut pas arrêter de travailler ou prendre une année sabbatique. Pire encore, on ne peut pas manquer un chèque de paie, sinon on ne peut pas faire le prochain paiement hypothécaire. C’est un tonneau sans fond et c’est ainsi que notre qualité de vie en souffre.

Maison trophée : un piège à éviter

Voilà! C’est ça, une « maison trophée »!

C’est ce qu’il faut éviter, car c’est un des principaux pièges à l’endettement, à la consommation et au stress… De plus, c’est un piège à éviter si vous voulez atteindre l’indépendance financière!

Comme j’explique dans ma page de présentation, je suis tombé dans ce piège lorsque j’ai terminé mes études et commencé ma vie professionnelle. Mais, j’ai réussi à m’en sortir avec des changements importants, incluant bien entendu la vente de cette « maison trophée »!

Bref, ne tombez pas dans le même piège que moi… Ça va vous éviter beaucoup de problèmes! 😉

Infolettre GRATUITE

Réseaux Sociaux

Vous pouvez me suivre sur les réseaux sociaux (plus de 18 000 abonnés) :

Page BuymeaCoffee

BuymeaCoffee

Vous pouvez devenir supporteur de Retraite 101 sur BuymeaCoffee … pour le prix d’un café ! ☕ Les abonnés obtiennent plusieurs exclusivités.

Offres exclusives

Qtrade
Obtenez jusqu’à 2 000 $ de remise en argent plus un bonus de 50 $ à l’inscription.
Wealthsimple Trade – Courtage sans commissions et Bonus de 25$
Obtenez un bonus en argent de 25 $ après avoir déposé un montant initial de 150 $.
Tangerine - Obtenez un bonus 50 $ après avoir déposé un montant initial de 250 $
Obtenez un bonus 50 $ après avoir déposé un montant initial de 250 $ (Clé orange : 33660633S1).

Par Retraite 101

Je m'appelle Vincent et je suis le fondateur de Retraite101.com. Je détiens un baccalauréat en informatique de gestion (B.Sc.) et une maîtrise en administration des affaires (MBA). De plus, j’ai 12 ans d’expérience professionnelle en technologie financière et je suis passionné par les finances personnelles et l'investissement. J’ai créé le blogue Retraite101 en 2017 pour inspirer et motiver les Québécois.es à prendre leurs finances personnelles en main et atteindre l’indépendance financière. Je publie des articles sur les finances personnelles, la planification de retraite, l’investissement, l’indépendance financière, les cartes de crédit et plus encore. Aujourd'hui, Retraite101 rejoint plus de 150 000 visiteurs uniques par année! De plus, je compte plus de 18 000 abonnés sur les réseaux sociaux et 1600 abonnés à mon infolettre. Finalement, le blogue Retraite101 a été cité dans plusieurs médias, blogues et livres comme « Liberté 45 » (*) de Pierre-Yves McSween, « De zéro à millionnaire » (*) de Nicolas Bérubé et « La retraite à 40 ans » (*) de Jean-Sébastien Pilotte. Vous pouvez en savoir plus sur moi dans la page « À propos ». Mes principaux outils d'investissement incluent Disnat et Wealthsimple Trade (*). Je gagne des intérêts sur mon épargne avec Achieva Financial et je gagne des récompenses en argent sur mes achats en utilisant KOHO (*). Finalement, je surveille ma cote de crédit gratuitement en utilisant Borrowell (*).

8 commentaires

  1. J’aime bien l’expression « maison trophée ». Elle d’écrit tellement bien la maison/situation de bien des gens.
    Je suis bien d’accord avec l’article, il faut vivre selon ses moyen et surtout préparer sa retraite et ça peut vouloir dire faire des croix sur des bébelles …

    1. Bonjour Benoît,

      Vivre selon ses besoins est un élément clé pour atteindre l’indépendance financière ! 🙂

      Dans la majorité des cas, ce n’est pas les « bébelles » qui rendent heureux. Alors, aussi bien se passer de ces actifs qui déprécient en valeur et qui crée du stress (paiements, manque de temps pour en profiter, etc.).

      Bonne journée,
      R101

  2. Guy A. Lepage avait déjà dit dans une entrevue être tombé dans le même piège. Il a dit ne plus jamais vouloir être esclave de sa maison.

    Très bon article. Merci.

    1. Bonjour J-C,

      Je n’avais jamais entendu cela se Guy A. Lepage. Mais, ça prouve que personne n’est à l’abri de tomber dans ce piège !

      Bonne journée et au plaisir.
      R101

  3. J’appelle ça une «prison dorée». On devient prisonnier de notre belle et confortable maison pour toutes les bonnes raisons que tu as énumérées, autant pour l’aspect financier que pour l’aspect du temps qu’on doit y consacrer. Très bon article, comme toujours!

    1. Bonjour Roxane,

      Effectivement, c’est une autre excellente expression ! 🙂 Ça représente un peu moins l’aspect « impressionner » (les voisins / amis / familles), mais ça représente mieux l’aspect financier / temps (prisonnier du les paiements et du temps d’entretiens). Merci du partage 🙂

      Bonne journée et au plaisir.
      R101

  4. Bonjour R101,

    J’habite une maison intergénérationnelle où les relations sociales les plus significatives ont pu se maintenir durant les épisodes de confinements dus à la pandémie.

    Nous avons une grande maison, une grande court, une piscine hors terre et un garage, mais nous partageons les taxes municipales et scolaires, le coût des assurances habitation, les frais de connexion Internet et de câblodistribution, ainsi que les tâches liées à l’entretien de la piscine, du terrain et de la maison.

    Si nous n’étions pas 2 couples à se partager les frais et les travaux, je dirais qu’il s’agit d’une maison trophée.

    Lorsque ma conjointe rêvait d’un chalet, je lui ai dit que nous n’avions pas les moyens d’avoir 2 maisons.

    Après notre mort, la maison ira à ma belle-fille, avec qui nous payons moitié-moitié.

    Nous payons plus que notre part, vu la proportion que nous occupons comparativement à elle, son conjoint et notre petit-enfant, mais elle n’aurait jamais pu se payer cette maison sans nous, et nous lui avons présenté cette contribution « additionnelle » comme un héritage que nous lui laissons de notre vivant.

    Je considère néanmoins ma maison comme actif « figé » qui rapporte moins que ce que j’aurais raisonnablement pu espérer à long terme en investissant en bourse l’argent mis à la payer.

    Bref, pour ma conjointe et moi, il y a un coût de renonciation. Mais pour ma belle-fille et son conjoint, le remboursement d’une hypothèque est une forme d’économie forcé, et pour le moment, c’est la seule forme d’investissement qu’ils sont capables de comprendre.

    1. Bonjour Normand,

      C’est un excellent commentaire, mais surtout, une excellente mise au point de votre situation personnelle/financière passée / actuelle / future ! Je pense que vous maitrisez parfaitement la situation et je suis tout à fait d’accord avec vous. Votre belle-fille, son conjoint et votre petit-enfant doivent être très bien sous le même toit que vous. Bravo ! 😉

      Vous avez raison à propos de la maison qui est un actif « figé ». Mais, en même temps, c’est moins stressant d’avoir une maison payée que d’avoir un prêt/marge hypothécaire pour maximiser les fonds aux points de vue finance / fiscalité/ etc. C’est ce que j’ai « essayé » d’expliquer à plusieurs reprises sur ce blogue (exemple). Malgré les taux d’intérêt, l’inflation, etc., j’aime mieux avoir une vie libre de dettes …

      Bonne semaine.
      R101

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *