Bilan d’août 2021 (921k$)

Bilan d'août 2021 (900k$)

Je vous présente aujourd’hui mon bilan pour le mois d’août 2021. Si vous n’avez pas vu ma publication Facebook, je vous annonce qu’on a atteint deux jalons importants, soit un million de dollars en actifs et neuf-cent-mille dollars en actif net. Pour être honnête, je n’avais pas l’intention de faire un bilan pour le mois d’août. Tout comme je n’avais pas fait de bilan pour le mois de juillet. Outre le fait que je suis de plus en plus paresseux, c’est surtout parce que je veux me concentrer sur les bilans trimestriels et annuels. Pourquoi? Car les variations à court terme ne sont pas importantes. Pourvu que l’on garde le cap vers l’objectif à long terme.

Cependant, comme on a atteint ces deux jalons importants (1M$ d’actifs et 900k$ d’actif net), j’ai pensé que ça pourrait être une bonne idée de partager les chiffres, ligne par ligne, avec une comparaison depuis le début de l’année 2021.

Pour les nouveaux abonnés et lecteurs du blogue, je vous rappelle que je publie des bilans conjoints (familial) depuis janvier 2021. De plus, j’ai atteint « Coast FIRE » en 2021 à l’âge de 35 ans (source) et j’ai décidé de prendre ma retraite du 9@5 pour devenir « papa à la maison » (source).

Maintenant, passons aux choses sérieuses! 😉

Bilan du mois d’août 2021 et comparaison avec le début d’année

Voici ce qui s’est passé depuis le début de l’année 2021. Le 1er janvier, on avait 856k$ en actifs et 102k$ en passifs, pour un actif net (valeur nette) de 755k$. Puis, au 1er septembre, on avait 1008k$ (1 008 411 $ pour être exact) en actifs et 87k$ en passifs, pour un actif net de 921k$.

C’est donc une augmentation de 152k$ en actifs et une diminution de 14k$ en passifs. Ainsi, notre actif net a augmenté de cent-soixante-six-mille dollars! Ou 166k$ pour faire plus simple. 😛

Regardons les chiffres :

1 JANV 2021 1 SEPT 2021 DIFF
ACTIFS
Comptes banque13 562 $3 716 $-9 846 $
CELI | Mr R10170 202 $89 943 $+19 741 $
CELI | Mme R10112 643 $66 133 $+53 490 $
REER | Mr R101240 825 $287 348 $+46 523 $
REER | Mme R1014 828 $5 523 $+695 $
RREGOP | Mme R1018 424 $11 315 $+2 891 $
Compte non enregistré | Mr R101141 450 $165 244 $+23 794 $
Compte non enregistré | Mme R1010 $250 $+250 $
CRCD | Mr R1016 000 $6 266 $+266 $
Crypto | Mr R1010 $18 713 $+18 713 $
Crypto | Mme R101167 $0 $-167 $
REEE22 138 $27 960 $+5 822 $
Maison315 000 $315 000 $0 $
Auto11 000 $11 000 $0 $
Véhicule récréatif10 000 $0 $-10 000 $
Autre actif0 $0 $0 $
TOTAL ACTIFS856 239 $ 1 008 411 $ 152 172 $
PASSIFS
Carte de crédit1 133 $536 $-597 $
Hypothèque100 429 $86 947 $-13 482 $
Marge hypothécaire0 $0 $0 $
Marge de crédit0 $0 $0 $
Prêt-auto0 $0 $0 $
Autre dette0 $0 $0 $
TOTAL PASSIFS101 562 $ 87 483 $ -14 079 $
ACTIF NET754 677 $ 920 928 $ +166 251 $
PORTEFEUILLE NET520 239 $682 411 $ +162 172 $
Bilan août 2021 vs janvier 2021

Pas mal, n’est-ce pas? 🙂

Sans blague, on est vraiment fiers d’avoir atteint ces deux jalons (1M$ d’actifs et 900k$ d’actif net)!

Progression de notre actif net, de 2018 à aujourd’hui!

Voici la progression de notre actif net et de notre portefeuille net, de 2018 à aujourd’hui (août 2021). En 3 ans et demi, notre actif net est passé de 341k$ à 921k$, ce qui représente une augmentation de 580k$ !!! 🙂

Notre portefeuille net, quant à lui, est passé de 213k$ à 682k$, soit une augmentation de 469k$. On est vraiment fiers de cet accomplissement! 🙂

Voici les chiffres :

ANNÉE ACTIF NET PORTEFEUILLE NET VARIATION (%) VARIATION ($)
Début 2018 340 754 $ 213 468 $
Début 2019 424 873 $ 281 815 $ +24,69 % +84 118 $
Début 2020 546 647 $ 440 567 $ +28,66 % +121 774 $
Début 2021 754 676 $ 520 239 $ +38,06 % +208 030 $
Actuel *** 920 928 $ 682 411 $ +22,03 % 166 251 $
Tableau de l’évolution annuelle de notre actif net conjoint (2018-2021)

Voici les chiffres sous forme graphique :

Évolution annuelle de notre actif net conjoint (2018-2021)
Évolution annuelle de notre actif net conjoint (2018-2021)

Les 3 axes pour augmenter son patrimoine rapidement

Je ne veux pas me répéter (encore une fois 😛 ) dans ce court bilan… Alors, si vous voulez savoir comment augmenter votre patrimoine rapidement avec le « concept des 3 axes », je vous recommande de lire cet article : https://retraite101.com/comment-augmenter-son-patrimoine-rapidement/

Mais, en résumé, sachez qu’il n’y a pas de secret ni de recette magique pour augmenter rapidement son patrimoine! 😉

Célébrer ce « milestone » avec une bouteille de champagne?

Vous allez me trouver « plate », mais je n’ai PAS l’intention de célébrer quoi que ce soit. Certes, on est très fiers. Mais, comme ma femme (Mme R101) m’a dit ce matin en voyant les chiffres : « C’est bien beau un million de dollars en actifs, mais c’est l’actif net qui est important à mon avis ». Je suis bien d’accord avec elle…

Pourquoi? Car 1M$ d’actifs, ça ne veut pas dire grand-chose. On pourrait avoir une maison de 1M$, avec une hypothèque de 900k$. On aurait le même 1M$ d’actifs, mais un actif net de seulement 100k$…

Prenons un autre exemple. Demain, on pourrait emprunter 200k$ sur notre marge de crédit hypothécaire et utiliser cet argent pour investir en bourse. Ainsi, on aurait un actif de 1,2M$… mais notre passif augmenterait de 200k$ et notre actif net serait toujours de 1M$.

C’est dans ce sens-là que je dis que la ligne « Actif net » est plus importante que la ligne « Actifs ». Je pourrais même aller plus loin en disant que c’est le portefeuille net qui est le plus important. Mais bon, ne soyons pas trop avares… 🙂

Bref, on va célébrer l’atteinte du jalon d’un million de dollars en actif net, qui devrait être atteint d’ici le milieu de l’année 2022! 🙂

Conclusion

Voilà! Je ne vous retiens pas plus longtemps que ça. Je voulais principalement partager avec vous ce court bilan du mois d’août 2021 dans l’optique de l’atteinte de ces deux jalons, soit un million de dollars en actifs et neuf-cent-mille dollars en actif net.

J’ai hâte de voir ce qui va se passer d’ici la fin de l’année, puis les années suivantes. Je dois rester réaliste quant à l’augmentation de notre actif net, considérant que je n’ai plus de revenus d’emploi (ce sont les revenus de ma femme qui couvrent nos dépenses annuelles).

Et vous, comment le mois d’août s’est-il passé du point de vue des finances et de l’actif net?

Infolettre GRATUITE

Réseaux Sociaux

Vous pouvez me suivre sur les réseaux sociaux (plus de 18 000 abonnés) :

Page BuymeaCoffee

BuymeaCoffee

Vous pouvez devenir supporteur de Retraite 101 sur BuymeaCoffee … pour le prix d’un café ! ☕ Les abonnés obtiennent plusieurs exclusivités.

Offres exclusives

Qtrade
Obtenez jusqu’à 2 000 $ de remise en argent plus un bonus de 50 $ à l’inscription.
Wealthsimple Trade – Courtage sans commissions et Bonus de 25$
Obtenez un bonus en argent de 25 $ après avoir déposé un montant initial de 150 $.
Tangerine - Obtenez un bonus 50 $ après avoir déposé un montant initial de 250 $
Obtenez un bonus 50 $ après avoir déposé un montant initial de 250 $ (Clé orange : 67978070S1).

Par Retraite 101

Je m'appelle Vincent et je suis le fondateur de Retraite101.com. Je détiens un baccalauréat en informatique de gestion (B.Sc.) et une maîtrise en administration des affaires (MBA). De plus, j’ai 12 ans d’expérience professionnelle en technologie financière et je suis passionné par les finances personnelles et l'investissement. J’ai créé le blogue Retraite101 en 2017 pour inspirer et motiver les Québécois.es à prendre leurs finances personnelles en main et atteindre l’indépendance financière. Je publie des articles sur les finances personnelles, la planification de retraite, l’investissement, l’indépendance financière, les cartes de crédit et plus encore. Aujourd'hui, Retraite101 rejoint plus de 150 000 visiteurs uniques par année! De plus, je compte plus de 18 000 abonnés sur les réseaux sociaux et 1600 abonnés à mon infolettre. Finalement, le blogue Retraite101 a été cité dans plusieurs médias, blogues et livres comme « Liberté 45 » (*) de Pierre-Yves McSween, « De zéro à millionnaire » (*) de Nicolas Bérubé et « La retraite à 40 ans » (*) de Jean-Sébastien Pilotte. Vous pouvez en savoir plus sur moi dans la page « À propos ». Mes principaux outils d'investissement incluent Disnat et Wealthsimple Trade (*). Je gagne des intérêts sur mon épargne avec Achieva Financial et je gagne des récompenses en argent sur mes achats en utilisant KOHO (*). Finalement, je surveille ma cote de crédit gratuitement en utilisant Borrowell (*).

20 commentaires

  1. Dans mon cas : actif net 806k$, en hausse de 21 300$ en août. Ça pourrait peut-être être plus, mais je reste conservateur sur la valeur de la maison malgré un marché surchauffé.

    Étant environ à 5 ans de « tirer la plug », j’ai commencé à me pencher sur un plan de décaissement à la retraite. Mais je n’ai finalement que des questions : Préconiser le CÉLI ou le REER en premier? Quand débuter les prestations de mes CRI? Retarder le RRQ et la PSV? Etc. Si un jour tu te cherches un sujet d’article… 😉 Ou encore si certains lecteurs ont des recommendations, je vous écoute.

    1. De façon générale, l’idéal est de minimiser l’impôt. Il serait bon de faire un plan avec un planificateur financier, payé à la consultation. Sinon, voici quelques informations :

      Le REER et le CRI doit être convertis en FERR ou FVR l’année ou l’on a 71 ans, ce qui fait que l’on doit retirer un minimum (qui augmente avec l’âge) à chaque année même si on n’en a pas besoin, et c’est imposable. Le CRI est plus contraignant pour les retraits puisqu’il remplace un fonds de pension.

      Il n’y a plus de bonification de la PSV et de la RRQ après 70 ans. Si la retraite est prise tôt, les années sans revenus peuvent pénaliser le montant de la RRQ, il est possible de demander à Retraite Québec l’âge optimal pour la rente maximale.

      Après un certain seuil de revenu, il faut rembourser la PSV, et le taux de remboursement pour chaque dollar supplémentaire de revenu est très élevé.

      Personnellement, mon but est de minimiser l’impôt, donc je vais retarder ma PSV et RRQ au maximum (le maximum pour la RRQ est le montant de rente optimale et le maximum pour la PSV est 70 ans), et liquider les comptes imposables graduellement sur plusieurs années avant. Mon but est d’éviter des retraits imposables minimum qui pourrait augmenter mon revenu imposables en même temps que de recevoir la RRQ et la PSV. Donc, imposition élevé et possiblement un remboursement partiel ou complet de la PSV. Le CELI pourra servir pour combler le manque d’une année à l’autre, mais je le vois plus comme une assurance non imposable pendant le décaissement des comptes imposables et une rente complémentaire à la PSV et RRQ lorsque les décaissements des comptes imposables sont finalisés.

      L’impôt peut grandement augmenter la portion dépenses si ce n’est pas bien planifié.

        1. Merci JJ et R101 pour les infos. J’aurais dû mentionner que je vise prendre ma retraite à 58 ans (j’ai découvert le FIRE tard) et que j’aurai une petite pension au travail. Ça va me faire des revenus de plusieurs sources.

          Ma réflexion pour l’instant est divisée en phases :
          Phase 1 [58 à 61 ans] = pension + REER (sans dépasser le montant personnel de base) + placements non enregistrés
          Phase 2 [62 à 64 ans] = pension + REER + CÉLI
          Phase 3 [65 à 71 ans] = pension + REER + RRQ + PSV
          Phase 4 [72 à 100 ans] = pension + FEER + FRV (CRI) + RRQ + PSV (mais sera sûrement coupée)

          Les phases 1 et 2 seraient non imposables au moins.

          Je vais sûrement me payer un planificateur (ça se trouve où ça un planif payé à la consultation?). Merci de vos commentaires et merci aussi de me permettre de discuter avec vous tous. 🙂

          1. Bonjour,

            Sur le site de l’IQPF il est possible de chercher un planificateur financier par région. Un bon planificateur sera en mesure de faire un plan de décaissement qui prend en compte tous les aspects afin de maximiser vos actifs. Comme R101 le dit, chaque cas est unique.

    2. Bonjour ptsigane,

      Je vois que le mois d’août a bien été pour plusieurs d’entre nous 🙂

      Pour ce qui est du plan de décaissement, c’est encore une fois du cas par cas. Il y a des lignes directrices / générales, mais les détails sont adaptés à chaque personne / ménage.

      Pour les personnes « FIRE », c’est souvent le REER qui est le premier compte à être décaissé (le CELI est le dernier). Par contre, ça ne veut pas dire de décaisser des placements uniquement du REER. Car selon le niveau de dépenses annuelles (ex. : LeanFIRE vs FatFIRE), la facture fiscale pourrait être élevée… Une partie de l’argent nécessaire pourrait être décaissé du REER (ex. : montant équivalent au montant personnel de base) et le reste pourrait venir du CELI. Ainsi, la facture fiscale sera basse, voire nulle, pour certaines personnes.

      Je vais certainement écrire des articles à ce sujet dans le futur, mais cela sera pour ma propre situation. Je recommande donc de consulter un planificateur financier. Je pense que c’est un bon investissement.

      Au plaisir,
      R101

      1. Bonjour, je vous reviens avec un peu de rétroaction suite à mon questionnement sur le décaissement. J’ai contacté un planificateur financier local trouvé sur le site de l’IQPF. Pour 275$, j’ai eu un plan de retraite et un tableau de décaissement. Il a confirmé mes calcul que je pourrai prendre ma retraite dans 5 ans si je le veux (à 58 ans) même s’il prenait un taux de rendement plus conservateur que le mien (5,96%) malgré que je sois un investisseur plus agressif que ça (90/10). Il m’a remis un rapport qui démontre 3 scénarios selon l’âge à laquelle j’encaisserai les programmes gouvernementaux (RRQ/PSV) ainsi que des lignes directrices sur le décaissement. J’aurais aimé que le décaissement soit plus détaillé parce que son logiciel amalgamait tous les régimes enregistrés ensemble ou encore toutes les prestations gouvernementales ensemble. Il faut donc que j’extrapole moi même pour découper les montants des CRI/REER ou RRQ/PSV, un peu décevant. Bref, mon besoin n’a pas été complètement comblé, mais j’ai quelques réponses à mes questions.

        1. Bonjour ptsigane,

          Merci de revenir ici pour partager votre expérience!

          Je pense que c’est tout de même une bonne expérience pour 275 $ incluant une validation de votre plan pour. Mais, effectivement, je m’attendais à plus moi aussi…

          Est-ce qu’il fallait payer plus pour avoir les détails, par exemple l’ordre de décaissement (et le montant) pour chaque compte de placements? De plus, pouvez-vous nous dire ce qui est inclus dans ces « lignes directrices »?

          Ceci étant dit, je comprends votre déception. Moi aussi, j’aime avoir les informations détaillées…

          Au plaisir,
          R101

          1. Non, c’était un montant forfaitaire et ça semblait être le maximum d’information que le logiciel pouvait donner. On ne m’a pas offert de payer plus pour avoir plus de détails.

            Dans mon cas, les lignes directrices était surtout de commencer à décaisser les CRI dès que possible. La raison est que ces régimes sont moins flexibles en terme de décaissement (il y a un min et un max par année) et de garder le REER/CÉLI pour après. Aussi de décaisser le non-enregistré avant les enregistrés, une évidence. Et ça m’a forcé à (re)lire les détails de mon fonds de pension et d’en saisir quelques subtilités (conversion en CRI seulement avant 55 ans, indexation limitée, etc.).

            À partir de ces informations, je me suis fait une stratégie de décaissement qui devrait tenir la route et s’appliquer à ma situation.

          2. Oh! Dans ce cas, c’est vraiment décevant. Si un logiciel est capable de combiner toutes les prestations gouvernementales, il doit aussi être capable de le décortiquer au besoin lors de la présentation des résultats. Je comprends la déception… 🙁

            Je tiens juste à faire une précision concernant le décaissement des placements non enregistrés vs comptes enregistrés comme le REER. C’est généralement la ligne directrice pour les planifications de retraite « traditionnelle », mais ce n’est pas nécessairement le cas pour les retraites précoces. Souvent (pas toujours), pour les FIRE, il est préférable de décaisser le REER en premier, car c’est le « pire » compte de placements au niveau de la fiscalité (les retraits sont imposés à 100 % au taux marginal d’imposition le plus élevé). Ensuite vient le compte non enregistré (avantages fiscaux pour les gains en capital et les revenus de dividendes). En dernier lieu, le CELI (100 % non imposable).

            Bonne semaine,
            R101

  2. Salut R101,
    Bel article comme d’habitude. Peux-tu nous parler de votre stratégie de decaissement maintenant que tu es retraité?
    Merci

    1. Bonjour Ness,

      Je n’ai pas encore mis sur papier ma stratégie de décaissement, car je ne suis pas encore rendu à cette phase-là. On est actuellement « Coast FIRE » (http://retraite101.com/jai-deja-atteint-coast-fire/), alors on doit continuer de générer des revenus. Mais, on doit générer juste assez de revenus pour couvrir nos dépenses annuelles, pas plus (on n’a plus besoin d’épargner / investir pour le reste de nos jours). C’est d’ailleurs ce que j’expliquais dans l’article précédent celui-ci (http://retraite101.com/nouvelles-aout-2021/), dans la section « Finances personnelles ».

      Ceci étant dit, j’ai quand même une bonne idée de notre stratégie de décaissement. L’ordre de décaissement optimal pour les jeunes retraités est généralement : REER, compte non enregistré, CELI. Mais, les sources de revenus imposables comme le REER doivent être décaissés graduellement, sur une longue période, pour réduire la facture fiscale. Mais aussi avant que le gouvernement oblige à retirer un montant minimum (FERR). Idéalement, il faut que le REER soit complètement décaissé avant de recevoir les rentes de l’état (PSV/RRQ), pour éviter d’être amputé d’une certaine somme de rentes selon le niveau de revenus, mais aussi pour continuer d’avoir une facture fiscale très basse.

      Dans notre cas spécifique, notre niveau de dépenses annuelles est assez bas (~30k$), alors on sera capable d’avoir une facture fiscale très basse (voire nulle) pendant notre longue retraite. Ainsi, on va décaisser ma femme et moi l’équivalent du montant personnel de base de nos REER (dans le cas de ma femme, ce sera un mix de REER et CRI/FRV). La balance viendra d’une source non imposable comme le CELI. Lorsque le REER sera épuisé, on va remplacer la partie « imposable » de nos revenus annuels du REER par le compte non enregistré. La partie « non imposable » proviendra toujours du CELI. Bref, ce sont les grandes lignes.

      Je vais écrire davantage sur ce sujet lorsqu’on passera de « Coast FIRE » à « FIRE traditionnel ».

      Bon week-end et au plaisir.
      R101

  3. Bonjour retraite101,
    Est-ce que je comprends bien que pour accumuler $152K depuis Janvier2021, vous avez réussi à mettre de côté plus de 20k/ mois ou 5K par semaine? Avec le seul salaire de votre épouse, pouvez vous m’expliquer comment vous y êtes parvenus? Merci

    1. Bonjour Celine,

      Non, ce n’est pas comme cela que fonctionne le patrimoine (« actif net », « avoir net » et « valeur nette » sont des synonymes). Depuis le 1er janvier 2021, nos actifs ont augmenté de 152k$ et nos passifs ont diminué de 14k$. Ainsi, notre patrimoine a augmenté de 166k$. On n’a PAS épargné 166k$ avec nos revenus d’emplois. Ce sera impossible avec notre niveau de revenus. 😉 C’est donc notre « valeur » qui a augmenté de 166k$. De plus, il vient un moment où les rendements sur les placements rapportent plus que les revenus d’emplois. Nous ne sommes pas encore là, mais presque… 🙂

      Comme j’explique dans l’article, il y a 3 axes pour augmenter son patrimoine : la nouvelle épargne, le remboursement de dettes et le rendement des placements. Je vous recommande de lire cet article pour mieux comprendre : http://retraite101.com/comment-augmenter-son-patrimoine-rapidement/ . C’est bien expliqué 🙂

      Finalement, je veux clarifier une chose pour les revenus d’emplois. Dans notre famille, il y a un parent qui travaille et l’autre qui reste à la maison avec les enfants. C’est moi qui travaillais et ma femme qui restait à la maison jusqu’à ce qu’on « échange » nos rôles il y a quelques mois. J’ai arrêté de travailler en mai et ma femme a commencé à travailler en juin. Mon niveau de revenus étant plus élevé que celui de ma femme (nous ne travaillons pas dans le même domaine), alors notre taux d’épargne a été élevé entre janvier et mai 2021. Maintenant, nous sommes « Coast FIRE » et nous n’avons plus besoin de générer autant de revenus. En fait, nous n’avons qu’à générer assez de revenus pour couvrir nos dépenses annuelles. C’est tout… Nous n’avons plus besoin d’épargner pour le reste de nos jours! 🙂 Cependant, comme les revenus d’emploi de ma femme sont supérieurs à notre niveau de dépenses annuelles (~30k$), alors nous continuons d’épargner et nous allons atteindre le jalon « FIRE traditionnel » plus rapidement que prévu…

      Au plaisir d’échanger avec vous.
      R101

  4. Bonjour tout le monde,
    Question pour vous. J’ai un tableau excel pour mon “avoir net” et je me demandais si je devrais ajouter mon fond de pension dans le fichier excel? Qu’est ce que vous en pensez?
    Merci à tous

    1. Bonjour Marc,

      Avant de vous donner mon opinion, j’aimerais que vous me dites les raisons pour lesquelles vous pensez qu’il faut ou qu’il ne faut pas inclure le régime de retraite dans l’actif net. Je vous donnerai mon opinion par la suite 🙂

      Bonne semaine et au plaisir!
      R101

      1. Premièrement, merci pour votre blog et assistance. J’adore vous suivre.

        Je suis ambigu de le mettre dans mon tableau car je n’ai pas nécessairement l’argent tant et aussi longtemps que je ne prends pas ma retraite ou je décide de démissionner. Par contre, c’est de l’argent en banque ( façon de parler) qui va m’appartenir dans le futur.

        Merci encore.
        M

        1. Bonjour Marc,

          Si vous permettez, j’aurais une autre question à vous poser avant de vous donner mon opinion. Incluez-vous votre maison (et l’hypothèque, s’il y a lieu) ainsi que le régime des rentes du Québec pour votre calcul de l’actif net? Si oui/non, pourquoi? Je vous promets que c’était la dernière question 🙂

          Au plaisir!
          R101

          1. Sans problème , vous pouvez me poser n’importe quelle question.

            Dans mon tableau, j’ai vraiment tout ( compte chèque, épargne, CELI, REER, valeur de la maison, hypothèque, carte de crédit…). Dans mon cas, je n’ai pas de rente du Québec. Je suis encore “jeune 28ans” mais je cotise dans un fond de pension depuis bientôt 6ans pour un total de plus ou moins ~150k$.

            Cheers
            Marc

          2. Bonjour Marc,

            J’espère que je vous ai fait réfléchir avec mes questions 😉

            Je suis surpris que vous ne soyez pas certain si vous devez inclure votre régime de retraite dans le calcul de l’actif net (car « je n’ai pas nécessairement l’argent tant et aussi longtemps que je ne prends pas ma retraite ou je décide de démissionner. Par contre, c’est de l’argent en banque (façon de parler) qui va m’appartenir dans le futur. »). Mais, que vous incluez votre maison dans l’actif net…

            En fin de compte, c’est le même principe pour la maison… Vous n’avez pas l’argent tant et aussi longtemps que vous ne décidez pas de vendre. Bon, techniquement parlant, vous pouvez avoir accès à l’argent à l’aide d’une marge de crédit hypothécaire, mais vous comprenez où je veux en venir 🙂

            À mon avis, je pense que le niveau de liquidité ne devrait pas être un critère pour inclure ou exclure un actif du bilan / de l’actif net. Personnellement, j’inclus tous les deux (régime de retraite et maison) dans mon bilan financier.

            Je profite de l’occasion pour vous féliciter de vous intéresser à vos finances personnelles et d’avoir accumulé un tel patrimoine à seulement 28 ans! 🙂

            Au plaisir,
            R101

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *