Mon remboursement d’impôts a été englouti par SNC-Lavalin

Dernière mise à jour le 6 juin 2022

Le mois de mai correspond à la saison des remboursements d’impôts. Cette année, je reçois un remboursement de « seulement » 2000 $ des deux paliers de gouvernement. D’un côté, je suis heureux quand je ne reçois pas de remboursements d’impôts, car cela veut dire que je n’ai PAS payé des impôts en trop toute l’année. Mais d’un autre côté, c’est toujours agréable de recevoir un gros chèque au mois de mai 🙂 Cette année, on est loin de l’année dernière où j’avais reçu un remboursement de 8000 $

Ce que j’ai fait avec mon 2000 $

Vous commencez à bien me connaître et vous ne serez donc pas surpris que j’aie décidé d’investir ce 2000 $. Je n’ai pas acheté de montre luxueuse ni de nouveaux vêtements de marque XYZ. Par contre, vous serez surpris de savoir dans quoi j’ai investi mon remboursement d’impôts… Je suis surpris moi-même.

Vous savez que j’investis presque exclusivement dans des fonds négociés en bourse (FNB) qui ont de faibles frais de gestion (+/- 0,10 %), selon les portfolios proposés par Canadian Couch Potato (CCP). Il n’y a rien de compliqué dans ma stratégie d’investissement. Par contre, il y a quelques exceptions à la règle… Par exemple, j’avais acheté des actions de série B de Berkshire Hathaway (BRK.B) un peu plus tôt cette année.

Avec mon remboursement d’impôts de 2000 $, j’ai décidé de spéculer (oui!) sur une entreprise qui fait les manchettes depuis la fin du mois de janvier 2019. Je ne spécule jamais d’habitude… C’est une première pour moi!

SNC-Lavalin (SNC.TO)

J’ai décidé d’acheter des actions de la firme d’ingénierie SNC-Lavalin. L’entreprise avait vu son titre (SNC.TO) plonger à la bourse de Toronto lorsque le scandale d’ingérence politique présumé dans l’accord de réparation avait coulé dans les médias. Le titre était passé de 48,50 $ à 35,01 $ en UNE seule journée. Cela représente une perte d’environ 30 %. Outch!

Cliquez pour agrandir l’image

C’est un dossier qui a fait très mal au Parti libéral du Canada (PLC). Avec la venue des élections fédérales à l’automne 2019, je pense qu’un accord de réparation sera conclu entre le gouvernement et SNC-Lavalin. C’est un titre avec beaucoup de potentiel, mais c’est un investissement TRÈS RISQUÉ. De plus, rien ne dit qu’un tel accord de réparation sera conclu. Je sais que j’aurais pu attendre une remontée du titre ou un règlement avec le gouvernement avant de faire l’achat. J’aurais pu aussi acheter des options d’achat…

Fonds « Play money »

Mais, dans mon portefeuille d’investissement, je me garde toujours quelques dollars pour m’amuser. C’est ce qu’on appelle du « Play money ». Ma stratégie d’investissement qui repose sur un portfolio simple de FNB de Canadian Couch Potato est efficace, mais très ennuyeuse! Je m’amuse donc aujourd’hui avec un titre qui a le potentiel de doubler ma mise en quelques mois. Par contre, le titre pourrait prendre une décennie à revenir dans les 50-60 $. Qui sait?

La plupart des spécialistes de la finance sont contre le « Play money ». Je comprends pourquoi. Mais, avant de recevoir des commentaires négatifs ici, je vous rappelle que cet achat ne représente qu’un TRÈS faible pourcentage de mon portefeuille d’investissement. Je ne jouerais jamais mon fonds de retraite au casino. Cet achat n’a donc pas d’impact sur mon objectif de retraite précoce à 42-45 ans. Mon portefeuille « Play money » représente moins de 1 % de mon portefeuille d’investissement.

Avertissement

Attention! Cet article n’est PAS une recommandation d’achat. Je ne suis pas accrédité par la loi pour émettre des recommandations financières. Le blogue Retraite 101 est un blogue de divertissement et ne doit pas être utilisé pour remplacer l’avis de professionnels de la finance.

Suivez-moi sur :

Les finances pour tous

Devenez membre de mon groupe « Les finances pour tous » sur BuymeaCoffee pour soutenir le blogue et obtenir plusieurs exclusivités :

  • Accès aux publications secrètes/exclusives BuymeaCoffee
  • Accès gratuit aux outils et calculateurs (fichiers Excel)
  • Mes achats de FNB et ma stratégie d’investissement en bourse

Abonnez-vous à l’infolettre

Abonnez-vous gratuitement à mon infolettre pour recevoir les nouveaux articles par courriel. Je publie un article par semaine sur les finances personnelles, la planification de retraite, l’investissement, l’indépendance financière, les cartes de crédit et plus encore.

Vous pouvez annuler votre abonnement à l’infolettre à n’importe quel moment. Il y a un lien au bas de chaque courriel pour annuler l’abonnement.

Meilleures Offres

Compte d'épargne Momentum PLUS de la Banque Scotia
Obtenez jusqu’à 6,05 % d’intérêt pendant les 3 premiers mois suivant l’ouverture du compte.
Wealthsimple Dépenses et Épargne (Wealthsimple Cash)
Taux d’intérêt jusqu’à 5 %. Obtenez un bonus de 25 $ lorsque vous ouvrez un compte avec mon code : SSMJWA
+ une récompense de 250 $ si vous accédez au statut «Avantage» dans les 30 jours et de 1 000 $ pour le statut «Génération»
Compte Épargne Plus Banque EQ
Gagnez jusqu’à 4,00 % d’intérêt* sur les services bancaires courants

Par Retraite 101

Je m’appelle Vincent (BSc, MBA) et je suis le fondateur de Retraite 101. En 2017, j’ai lancé le blogue Retraite101.com pour inspirer et motiver les Québécoises et Québécois à prendre leurs finances personnelles en main et atteindre l’indépendance financière.Aujourd’hui, Retraite 101 rejoint plus de 250 000 visiteurs uniques par année! Sans oublier les 25 000 abonnés sur mes réseaux sociaux et les 3 500 abonnés à mon infolettre. De plus, Retraite 101 a été cité dans plusieurs articles de médias, blogues, balados et livres de finances personnelles.Mes principaux outils d'investissement incluent Disnat et Wealthsimple Trade*. Je gagne des intérêts sur mon épargne avec Achieva Financial et je reçois des récompenses sur mes achats en utilisant ma Carte Cobalt American Express*. Finalement, je surveille ma cote de crédit gratuitement en utilisant Borrowell*.

4 commentaires

  1. Il faut bien s’amuser un peu dans la vie ! Je ne te lancerai certainement pas la pierre ! Du moment que tu es conscient des risques et que ce n’est pas le début d’une spirale, je ne m’inquiète pas trop pour toi.

    1. Bonjour Yann,

      Je suis d’accord… Il faut être conscient des risques! De plus, c’est important que le pourcentage de « Play money » reste faible par rapport à l’ensemble du portefeuille, pour ne pas mettre à risque sa retraite. Dans mon cas, ma limite est de 1%.

      As-tu vu ce qui s’est passé avec SNC.TO aujourd’hui?

      Au plaisir,
      R101

  2. Ton titre est très provocateur et laisse sous-entendre que tu as perdu de l’argent avec SNC ! Je vois que tu fais le même pari que nous comme on l’a expliqué dans notre dernier bilan trimestriel. Bonne chance à toi aussi ! Qui ne risque rien n’a rien (même pas l’inflation!) s’il laisse son argent sous son matelas ou dans un compte chèque. L’ingénieuse a réellement perdu de l’argent avec SNC.TO, car une partie significative de son régime d’épargne retraite employeur est versé en bonis d’action SNC.

    1. Bonjour Les Ingénieux,

      Oui, j’adore les titres provocateurs 🙂 Ça donne le ton à un article.

      Effectivement, j’ai fait le même pari, mais avec un prix d’achat moyen de 33 $. L’action (SNC.TO) est en chute libre à 27 $ ce matin… On verra dans 1 an ou 2 🙂

      Grosso modo, quel est le pourcentage de son régime de retraite qui est versé en action?

      Au plaisir,
      R101

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *