Comment améliorer sa cote de crédit?

Comment améliorer sa cote de crédit?

Dernière mise à jour le 14 avril 2024

Le dossier de crédit et la cote de crédit (score de crédit) sont un mystère pour une majorité de la population. Dans un article précédent, j’ai expliqué ce qu’est une cote de crédit et comment la vérifier. Dans cet article, je veux expliquer comment améliorer sa cote de crédit, considérant que cette dernière joue un rôle important dans plusieurs sphères de votre vie (hypothèque, prêt-auto, loyer, etc.).

Abonnez-vous à notre infolettre

Avant d’expliquer comment améliorer son score de crédit, je veux faire un retour sur la cote de crédit.

Cote de crédit : quoi, pourquoi et comment ?

La cote de crédit (aussi appelé « score de crédit » et « pointage de crédit ») est une représentation de votre situation financière actuelle.

Cette dernière est représentée par un pointage entre 300 et 900. Plus le pointage est élevé, meilleure est votre cote de crédit… et votre santé financière.

Le dossier de crédit est utilisé par les prêteurs lors d’achats importants comme une hypothèque et une voiture. Les offres et les taux d’intérêt que vous proposent les prêteurs (ou pas… refus de crédit) varient selon la cote de crédit.

À LIRE : Comment est calculée la cote de crédit au Canada?

Bureaux de crédit

Equifax Canada et TransUnion Canada sont les deux agences d’évaluation de crédit (aussi appelé « bureau de crédit ») au Canada.

Ce sont ces dernières qui calculent et fournissent la cote de crédit des Canadiens(es).

Elle compile les mêmes informations : historique d’emploi, historique de crédit, lignes de crédit actuelles (cartes de crédit, marge de crédit, prêt hypothécaire, prêt-auto …), dettes (retards de paiement, défaut de paiement, faillite …) et plus encore.Cependant, elles ont chacune leur propre méthode de calcul. Ainsi, la cote de crédit sera différente entre les deux agences.

★Offre vedette★

Carte Mastercard World Elite de la Banque Nationale

Mastercard World Elite de la Banque Nationale
  • Offre de bienvenue : Jusqu’à 35 000 Points + courez la chance de gagner 2000 $ en crédit voyage Transat* (Fin le 15 juin 2024)
  • Aucuns frais annuels la première année (150 $ après la 1re année)
  • Obtenez 5X les points sur l’épicerie et les restaurants
  • Obtenez 2X les points sur l’essence, les recharges électriques et les factures récurrentes
  • Obtenez 150 $ en crédit voyage annuel
  • Excellentes assurances
  • Acceptée chez Costco
  • Nommée « Meilleure Carte de Crédit pour les Voyages » et « Meilleure Carte de Crédit pour les Assurances » par Milesopedia en 2023 et 2024

Consulter son dossier/score de crédit

Pour consulter votre dossier de crédit, vous pouvez vous inscrire auprès des deux grandes agences : Equifax Canada et TransUnion Canada.

La version gratuite (en ligne) du dossier de crédit ne contient pas toutes les informations. Malheureusement, vous devez payer des frais pour obtenir le dossier complet en ligne.

Bonne nouvelle : TransUnion permet de commander son dossier de crédit en ligne gratuitement une fois par mois.

Notez que le fait de consulter votre dossier de crédit n’a pas de répercussion sur votre cote de crédit.

Les 5 meilleures cartes de crédit pour les remises en argent et pour les voyages

Consulter son dossier/score de crédit GRATUITEMENT

Il existe plusieurs façons d’obtenir gratuitement votre dossier complet et score de crédit.

Premièrement, vous pouvez obtenir votre dossier de crédit gratuitement par courrier (poste) en présentant une demande par écrit aux deux agences d’évaluation de crédit.

Deuxièmement, vous pouvez avoir accès à votre cote de crédit gratuitement avec certains comptes bancaires. Effectivement, il y a quelques institutions financières comme Desjardins et Banque Scotia qui vous permettent de consulter gratuitement votre cote de crédit (en ligne) auprès de l’agence qu’elles utilisent.

Troisièmement, les clients de Desjardins qui font partie du vol de données de 2019 ont accès gratuitement à leur dossier de crédit sur Équifax pendant 5 ans.

Quatrièmement, il existe des sociétés de technologie financière qui permettent aux Canadiens(es) d’accéder gratuitement à leurs scores/rapports de crédit. Ces derniers incluent notamment Borrowell*, Credit Karma et Mogo. Malheureusement, ces sites sont disponibles uniquement en anglais. De plus, notez que Mogo n’est pas (encore) disponible au Québec.

Comment améliorer sa cote de crédit?

Revenons maintenant à la question initiale : Comment améliorer sa cote de crédit?

Dans les paragraphes suivants, je partage 4 recommandations pour augmenter son score de crédit, ou du moins, la maintenir au même niveau. De plus, j’inclus des exemples et des astuces.

1. Respecter les échéances de paiement

Premièrement, vous devez respecter les échéances de paiement et rembourser vos dettes dès que possible.

Selon le calcul de la cote de crédit, l’élément le plus important est la ponctualité. Ce dernier compte pour 35 % de votre cote de crédit. Ainsi, assurez-vous de respecter vos échéances. De plus, pensez à toutes vos dettes : hypothèque, prêt-auto, carte(s) de crédit, téléphonie mobile, etc.

Pour vous aider à augmenter votre cote de crédit, vous pouvez rembourser vos soldes de cartes de crédit avant l’émission du relevé mensuel.

Astuce : Si vous êtes le type de personne à oublier de faire vos paiements de carte(s) de crédit, je vous recommande de programmer un paiement automatique. Par exemple, vous pourriez programmer un paiement automatique de 25 $ sur votre carte de crédit. Ce paiement automatique pourrait s’assurer que le paiement minimum de votre carte de crédit est effectué chaque mois.

2. Réduire son ratio d’utilisation du crédit

Deuxièmement, vous devez éviter d’utiliser la pleine capacité de vos cartes de crédit. Cette recommandation est en lien avec le deuxième élément le plus important dans le calcul de la cote de crédit, soit le ratio d’utilisation. Ce dernier compte pour 30 % de votre cote de crédit. Ainsi, je vous recommande de maintenir un ratio d’utilisation du crédit inférieur à 30 %.

Exemple : Supposons que vous avez une carte de crédit avec une limite de 2000 $. Ce mois-ci, vous avez des dépenses de 1500 $ sur votre compte. Ainsi, vous utilisez 75 % de votre limite de crédit sur cette carte. Ce comportement a un impact négatif sur votre score de crédit, car le ratio d’utilisation est supérieur à 30 %.

Astuce : Si votre ratio d’utilisation est supérieur à 30 %, voici quelques idées pour le réduire (et ainsi augmenter votre cote de crédit) :

  • Demander une limite de crédit plus élevée sur votre carte;
  • Effectuer des remboursements de votre solde de carte de crédit plus fréquents (ex. : au cours des cycles de facturation) (notez que cette astuce a aussi un impact positif sur le critère « ponctualité »);
  • Obtenir une deuxième carte de crédit et répartir vos dépenses sur les deux cartes.

3. Conserver un instrument de crédit le plus longtemps possible

Troisièmement, vous devez conserver un instrument de crédit le plus longtemps possible. En effet, l’historique du crédit compte pour 15 % dans le calcul de la cote de crédit. Ainsi, assurez-vous de conserver au moins un instrument de crédit (ex. : une carte de crédit) le plus longtemps possible.

Bien entendu, les cartes de crédit qui ne sont pas utilisées et qui ne sont pas avantageuses pourraient être fermées. À condition d’avoir au moins une autre carte de crédit (ou autre instrument de crédit) avec un long historique.

Astuce : Faire une demande pour une carte de crédit sans frais annuels et conserver cette carte le plus longtemps possible. Par exemple, cette carte pourrait être une Carte de crédit Remises Tangerine ou une Carte Mastercard PC Finance (Services financiers le Choix du Président).

4. Éviter les demandes de financement rapprochées

Quatrièmement, vous devez éviter de faire plusieurs demandes de financement dans un court laps de temps. En effet, les nouvelles demandes de crédit comptent pour 10 % dans le calcul de la cote de crédit. Lorsque vous faites une demande de crédit, votre cote de crédit sera à la baisse de quelques points. Cependant, ces points seront récupérés dans les mois suivants. C’est pour cela qu’il faut éviter les demandes de financement rapprochées.

Astuce : Si vous devez souscrire ou renouveler des obligations financières (assurances, hypothèque, prêt-auto, etc.), évitez de faire de nouvelles demandes de crédit dans les mois précédents.

Comparateur de cartes de crédit

Milesopedia

Depuis l’automne 2022, je propose un tout nouveau comparateur de cartes de crédit sur mon blogue (propulsé par Milesopedia).

Pour ceux qui ne connaissent pas Milesopedia (j’en doute!), c’est LE site de référence au Canada sur les programmes de récompenses et points des cartes de crédit.

Ce comparateur est disponible à partir de la page d’accueil de mon blogue, du menu de navigation et de la page Comparateurs de produits financiers.

Q&A sur le dossier/score de crédit

Comment la cote de crédit est-elle calculée au Canada?

Le calcul de la cote de crédit est souvent considéré comme un mystère. Mais, lorsqu’on navigue sur les sites Internet des deux principales agences d’évaluation de crédit, on peut en déduire les principaux éléments du calcul et les suggestions pour améliorer sa cote.

Voici les éléments utilisés par les agences pour calculer la cote de crédit :

  • Ponctualité (35 %);
  • Utilisation (30 %);
  • Historique (15 %);
  • Nouvelles demandes de crédit (10 %);
  • Types de crédit (10 %).

Pour plus d’informations sur les éléments mentionnés ci-dessus, je vous recommande de lire cet article : Comment est calculée la cote de crédit au Canada?

Est-ce qu’accepter une limite de crédit supérieure sur une carte de crédit a un impact négatif sur la cote de crédit?

Si la nouvelle limite de crédit est préapprouvée, alors il n’y aura aucun impact sur votre score de crédit. Pourquoi? Car le fournisseur de la carte de crédit n’a pas à faire une enquête de crédit pour accepter/refuser cette nouvelle limite de crédit.

De plus, une limite de crédit plus élevé peut aider à améliorer votre score de crédit dans certaines situations. Par exemple, si votre ratio d’utilisation du crédit est supérieur à 30 %.

Exemple : Si vous avez une limite de 2000 $ sur une carte de crédit et que vous utilisez en moyenne 1000 $ par mois, alors votre ratio d’utilisation est de 50 %. Si la limite de votre carte de crédit est augmentée à 4000 $, alors votre ratio d’utilisation sera de seulement 25 % (avec les mêmes dépenses mensuelles de 1000 $). Comme ce dernier est inférieur à 30 %, alors votre cote de crédit devrait augmenter.

Qu’est-ce qu’une bonne cote de crédit?

Comme mentionné précédemment, Equifax Canada et TransUnion Canada ont chacune leur propre méthode de calcul. Ainsi, votre cote de crédit sera différente chez les deux agences. Voici l’échelle d’évaluation chez Equifax Canada :

ÉchelleÉvaluation
300-559 Faible
560-659 Moyen
660-724 Bon
725-759 Très bon
760-900 Excellent
Échelle d’évaluation d’Equifax Canada

Voici l’échelle d’évaluation chez TransUnion Canada :

ÉchelleÉvaluation
300-599 Faible
600-699Moyen
700-749 Bon
750-800 Très bon
801-900 Excellent
Échelle d’évaluation de TransUnion Canada

Considérant les deux échelles d’évaluation, une bonne cote de crédit correspond à 700 ou plus.

Articles connexes

Meilleures Offres

Carte Mastercard World Elite de la Banque Nationale
Obtenez Jusqu’à 35 000 Points + courez la chance de gagner 2000 $ en crédit voyage Transat* + Aucuns frais annuels la 1re année
L’offre prend fin le 15 juin 2024.
Carte Cobalt American Express
Obtenez Jusqu’à 15 000 Points-Privilèges et 5X les points sur l’épicerie et les restaurants
Carte Visa Infinite TD Remises
Obtenez jusqu’à 350 $ de remise en argent et ne payez aucuns frais la première année.
L’offre prend fin le 3 juin 2024.
Carte Mastercard BMO Remises World Elite
Obtenez jusqu’à 260 $ de remise en argent et ne payez aucuns frais la première année.
Carte de crédit Remises Tangerine
Recevez jusqu’à 100 $ de remise en argent et bénéficiez d’un taux d’intérêt promotionnel de 1,95 % sur les transferts de solde pendant 6 mois
L’offre prend fin le 30 avril 2024.

Suivez-moi sur :

Abonnez-vous à l’infolettre

Abonnez-vous gratuitement à mon infolettre pour recevoir les nouveaux articles par courriel. Je publie un article par semaine sur les finances personnelles, la planification de retraite, l’investissement, l’indépendance financière, les cartes de crédit et plus encore.

Vous pouvez annuler votre abonnement à l’infolettre à n’importe quel moment. Il y a un lien au bas de chaque courriel pour annuler l’abonnement.

Devenez membre de Retraite 101

Vous pouvez devenir membre de mon groupe « Les finances pour tous » sur ma page BuymeaCoffee … pour le prix d’un café par mois ! Les membres obtiennent plusieurs exclusivités, notamment : publications secrètes/exclusives, accès gratuit aux outils et calculateurs et remerciement sur les réseaux sociaux.

Merci aux 24 membres ! Cliquez ici pour vous joindre à nous.

Avertissement

Je ne suis pas accrédité par la loi pour émettre des conseils/recommandations financières. Retraite 101 est un blogue où je partage mes connaissances sur les finances. Les articles sont offerts à titre d’information et ne constituent pas un conseil financier. Consultez un professionnel de la finance pour des conseils personnalisés.

Cette page contient des liens d’affiliation (identifiés par un astérisque). Cela signifie que je peux recevoir une commission, sans coût additionnel pour vous, si vous achetez un produit à partir de ces liens. Pour plus d’informations, consultez la page « Transparence ».

Par Retraite 101

Je m’appelle Vincent (BSc, MBA) et je suis le fondateur de Retraite 101. En 2017, j’ai lancé le blogue Retraite101.com pour inspirer et motiver les Québécoises et Québécois à prendre leurs finances personnelles en main et atteindre l’indépendance financière. Aujourd’hui, Retraite 101 rejoint plus de 215 000 visiteurs uniques par année! Sans oublier les 25 000 abonnés sur mes réseaux sociaux et les 3 000 abonnés à mon infolettre. De plus, Retraite 101 a été cité dans plusieurs articles de médias, blogues, balados et livres de finances personnelles. Mes principaux outils d'investissement incluent Disnat et Wealthsimple Trade*. Je gagne des intérêts sur mon épargne avec Achieva Financial et je reçois des récompenses sur mes achats en utilisant ma Carte Cobalt American Express*. Finalement, je surveille ma cote de crédit gratuitement en utilisant Borrowell*.

10 commentaires

  1. Merci pour cet article, qui comme toujours, est très intéressant.
    Par contre, je me demande comment est traitée, par les agences, une carte de crédit qui n’a aucune limite.

    1. Bonjour Annie,

      Merci pour le « feedback » positif! 🙂

      Pouvez-vous m’indiquer une carte de crédit qui n’a aucune limite? Je n’en connais pas (c’est pour cela que je pose la question). Je pourrai ensuite vérifier…

      Merci,
      R101

  2. Je suis toujours dubitative de voir la différence entre ma cote de crédit chez TransUnion et Equifax. TransUnion est systématiquement plus basse, et d’environ 50 points. Alors Equifax pense que mon crédit est exceptionnel, et TransUnion, très bon ou bon… c’est juste bizarre…
    Excellent article, comme d’habitude!

    1. Bonjour Gabrielle,

      Je suis d’accord avec vous.

      Les données entrants sont les mêmes (lignes de crédit, utilisation, historique, nouvelles demandes, etc.), mais la méthode de calcul et l’échelle est différente chez les deux agences de crédit.

      Ainsi, je me demande comment l’information est traitée/considérée par un prêteur (ex. : s’il utilise TransUnion vs Equifax ou vice versa). Une personne comme vous et moi peut avoir une cote « Excellente » avec une agence, mais « Très bonne » avec l’autre… (ex. : C’est le cas avec une cote entre 760 et 800)

      Au plaisir,
      R101

  3. Bonjour, toujours intéressant vos articles.
    Petite questions, j’avais une cote de 895 et après avoir fini de payer ma maison elle est descendu à 845 et après avoir fini de payer un immeuble locatif 810 ? Et la descente a été le mois suivant. Je trouve que L’historique ne reste pas longtemps? Et avec les assurances et autre qui demande de vérifier côte de crédit pour offrir meilleur prime, est-ce que de payer rapidement mes emprunts risque de me pénaliser?

    1. Bonjour Jean-François,

      Est-ce que ce score de crédit était avec Équifax ou TransUnion? J’ai rarement vu des scores de crédit de 895, alors « Bravo » à vous ! 🙂

      Malgré la descente rapide jusqu’à 810, la bonne nouvelle est que ce score est considéré comme « Excellent », autant chez Équifax (760-900) que TransUnion (801-900).

      Ceci étant dit, il y a plusieurs éléments qui entrent en considération dans le calcul du score de crédit. Fermer une ligne de crédit a assurément un impact négatif, à cause des éléments suivants : historique (15 %), type de crédit (10 %) et dans certain cas le ratio d’utilisation (30 %) – par exemple, s’il y avait une marge de crédit hypothécaire avec l’hypothèque.

      En règle générale, les prêteurs aiment les personnes endettées qui remboursent leurs dettes selon les modalités de remboursement préétablies. Par exemple, une carte de crédit utilisée avec un ratio d’utilisation de 30 % ou moins et qui est remboursée au complet à la fin du mois. Un prêt hypothécaire qui ne dépasse pas les ratios d’endettement élevés et dont aucun paiement n’est raté ni en retard. Etc.

      Ce que vous avez fait est bien. Et j’aurais fait la même chose à votre place (rembourser rapidement le prêt hypothécaire sur la maison et l’immeuble locatif). Mais, ça peut malheureusement jouer négativement sur le score de crédit. Comme je disais précédemment, il en demeure que votre score est excellent. Alors, je n’aurais pas d’inquiétudes à votre place. 🙂

      Bonne semaine,
      R101

  4. Salut Retraite 101,

    J’ai une question hors sujet.
    Est-il possible de cotiser au REER FTQ pendant disons, 5-7 ans pour profiter à fond du 30% de retour d’impôt additionnel sur les premiers 5 000$ cotisés annuellement, puis dans 5-7 ans, vendre toutes nos parts du fonds et transférer le REER du FTQ avec son encaisse vers Disnat pour gérer le REER moi-même ? J’ai de la difficulté à faire confiance à ce genre de programme et j’aimerais minimiser mon temps exposé à celui-ci. Qu’en penses-tu ? Crois-tu que c’est fiable du FTQ ? La stratégie de profitage fiscal + transfert vers du autogéré par la suite est-elle fesable et rentable ? 🙂

    Bonne journée à toi.

    1. Bonjour Alexis,

      Le Fonds de solidarité FTQ, tout comme Fondaction (CSN), est un fonds de travailleurs, reconnu au Québec comme au Canada. Les cotisations à ces fonds sont limitées à 5 000 $ par année et donnent droit au crédit d’impôt relatif à un fonds de travailleurs de 15 % au provincial (valeur maximale de 750 $ par année) et 15 % au fédéral. Il n’y a aucune inquiétude quant à la légitimité / fiabilité de ces fonds.

      Cependant, ne pensez pas que ce sont des fonds dont le capital est garanti (plusieurs personnes semblent faire cette erreur). Ce sont des fonds de capital de développement, donc la valeur de l’action fluctue (cette dernière est ré-évaluée deux fois par année).

      Maintenant, pour ce qui est des retraits, c’est un peu plus compliqué. Les fonds de travailleurs comme le Fonds FTQ sont soumis à une politique de rachat. Ces dernières sont expliquées dans le prospectus du fonds ou sur leur site Internet : Sous quelles conditions puis-je retirer les sommes détenues dans mon REER+ au Fonds?

      Vous pouvez donc vérifier la vingtaine de critères de rachat prévus dans cette politique de rachat. Sans surprise (je vous l’annonce ici), votre raison n’y figure pas (c.-à-d. transférer le REER d’un fonds de travailleurs vers un compte de courtage autogéré).

      Finalement, vous ne pourrez plus jamais bénéficier du crédit d’impôt relatif à un fonds de travailleurs à partir du moment où vous faites un retrait (ex. : retraite, retraite progressive, invalidité, etc.). Plus d’informations ici : Suis-je admissible à des crédits d’impôt si je cotise au Fonds de solidarité FTQ?

      Bonne semaine et au plaisir,
      R101

      1. Bonjour,

        Pour des « gens comme nous » ces critères de retrait peuvent devenir très contraignants sans mentionner qu’ils peuvent être modifiés sans préavis par la FTQ (pour ne parler que de celui-là). J’ai personnellement fait un plan de match où le retrait des sommes du FTQ à partir de 50 ans est faisable (car impossible avant cet âge à moins de recevoir une pension, à ce moment ça devient 45 ans l’âge minimum) mais on est clairement à la merci d’une organisation… Bref avec ce genre de contrainte je me dis que le 5000$/an est déjà bien suffisant.

        D’ailleurs en ce qui a trait à la stratégie de retrait, je serais bien intrigué de connaître les différentes idées que la communauté ici présente peut avoir… J’ai toujours eu en idée de retirer en priorité des REER (car deviennent contraignant à 70 ans vs hors régime), disons 15-18k/an et balance en CELI pour faire un revenu imposable ridicule. Toutefois j’ai souvent lu que le CELI était vu comme le dépanneur parfait s’il arrive un imprévu en retraite hâtive, qu’en pensez-vous?

        Salutations!

        1. Bonjour DC,

          Je suis 100 % d’accord avec toi concernant les fonds de travailleurs et la retraite précoce. C’est une contrainte supplémentaire qui peut donner des difficultés dans la planification financière et la stratégie de décaissement. Donc, oui, 5 000 $ par année est une somme suffisante à cotiser dans les fonds de travailleurs pour les « gens comme nous » (FIRE) à mon avis… 🙂

          Pour ce qui est de la stratégie de décaissement et l’optimisation fiscale, ça dépend d’une personne à l’autre. Mais, en règle générale et dans la majorité des cas de personne FIRE, le retrait graduel et précoce du REER est la bonne option. Pour les raisons que vous expliquez… (ex. : retrait d’une somme équivalente au « montant personnel de base » du REER pour limiter le fardeau fiscal, puis décaisser le reste du CELI ou d’une autre source de revenus).

          Une chose est certaine, utiliser le CELI comme un « dépanneur » s’il arrive un imprévu est une mauvaise stratégie, autant pour les personnes FIRE que non-FIRE. Le CELI devrait être utilisé en dernier retour, pour laisser les sommes/placements croitre à l’abri de l’impôt le plus longtemps possible (ex. : les placements doublent de valeurs aux 10 ans si on les laisse « investis »).

          Personnellement, je commence à décaisser graduellement mon REER cette année (2023). Je suis justement en rédaction d’un article à ce sujet… 🙂

          Au plaisir,
          R101

Les commentaires sont fermés.