J’ai décidé de vendre des cryptomonnaies !

Oui, vous avez bien lu! J’ai décidé de vendre plusieurs des cryptomonnaies que je détenais dans mon portefeuille numérique. En fait, j’ai réévalué l’ensemble de mon portefeuille et j’en suis venu à la conclusion que j’investissais dans plusieurs cryptomonnaies que je ne maîtrisais pas. De plus, ces cryptomonnaies ne correspondaient pas à ma stratégie paresseuse de « Buy & Hold » qui m’a si bien rendu service au cours des dernières années. Ainsi, j’ai vendu toutes ces cryptomonnaies et j’ai réinvesti les sommes dans les cryptomonnaies que je connais le mieux… et qui sont mes plus grandes convictions à long terme!

J’ai décidé de vendre des cryptomonnaies !

Bien entendu, cet article ne représente pas un conseil financier ou un conseil d’investissement. Je ne suis qu’un simple blogueur qui partage en toute transparence l’évolution de son portefeuille de cryptomonnaies… comme je le fais pour mon portefeuille boursier (ici).

Les cryptomonnaies que j’ai vendues !

Pour les curieux, voici les cryptomonnaies que j’ai vendues :

  • Cardano (ADA);
  • Bitcoin Cash (BCH);
  • Polkadot (DOT);
  • Polygon (MATIC);
  • Synthetix Network Token (SNX);
  • Ripple (XRP);
  • Litecoin (LTC);
  • EOS (EOS).

Note : Les ventes ont été exécutées au mois d’octobre.

NON… je n’avais pas de Dogecoin (DOGE), Shiba Inu (SHIB) ou Floki Inu (FLOKI) dans mon portefeuille de cryptomonnaies. 😛

OUI… je vais devoir payer de l’impôt sur gains en capital. La « bonne » nouvelle est que j’avais commencé à investir dans certaines d’entre elles au printemps 2021, donc certaines cryptomonnaies (« altcoins ») ont été vendues à perte. Ainsi, j’ai des pertes en capital qui « offset » des gains en capital. 😉

Pourquoi vendre ces cryptomonnaies ?

Certains d’entre vous diront que je suis ***** de vendre certaines de ces cryptomonnaies, que ce sont des projets extraordinaires, etc. C’est sans doute vrai! Mais, la vérité est que je ne les connais pas assez pour être à l’aise d’y investir plusieurs milliers de dollars. Je suis un investisseur paresseux, alors je veux faire des investissements périodiques sans me casser la tête. D’ailleurs, c’est la raison pour laquelle il ne me reste que 3 cryptomonnaies dans mon portefeuille, dont seulement 2 que je vais continuer d’investir à 50/50.

Vendre ces cryptomonnaies (« altcoins ») était donc la bonne chose à faire POUR MOI.

Mon portefeuille de cryptomonnaies

Voici mon portefeuille de cryptomonnaies en date du 1er décembre 2021 :

Crypto Valeur Pourcentage
Bitcoin (BTC)15 818,97 $45,0 %
Ethereum (ETH)9 691,91 $27,6 %
Celsius (CEL)9 533,18 $27,1 %
USD Coin (USDC)97,60 $0,3 %
Total (USD)35 141,67 $100,0 %
Portefeuille de cryptomonnaies au 1er décembre 2021

Avec un taux de change (CAD/USD) de 1,2650 %, mon portefeuille de cryptomonnaies s’élève à 35 141,67 $ CAD.

Idéalement, je ne voudrais pas avoir autant d’argent investi dans CEL que ETH. Mais, à cause d’une récente chute importante du jeton (« token »), j’avais décidé de dédier 100% de mes nouvelles cotisations dans ce dernier.

Comme je mentionnais précédemment, je vais continuer de faire des investissements périodiques dans seulement 2 cryptomonnaies, avec un ratio de 50/50. Vous avez deviné que je parle de BTC et ETH.

Ainsi, lorsque je fais mon achat mensuel, je vais partager la somme en deux (50/50) dans ces deux cryptomonnaies, sans regarder le marché ou quelconque information… Un vrai investisseur paresseux! 😛

Les plateformes de cryptomonnaies que j’utilise

Il n’y a aucun changement de ce côté. J’utilise toujours Newton et Shakepay (deux plateformes canadiennes) pour l’achat de cryptomonnaies et Celsius Network pour gagner des intérêts avec mes cryptomonnaies.

Je n’ai pas l’intention de me répéter ici, alors je vous recommande de lire ma stratégie d’investissement en cryptomonnaies (ici), incluant les plateformes que j’utilise. 😉

Conclusion

Voilà! J’espère que vous comprenez bien pourquoi j’ai décidé de vendre des cryptomonnaies (« altcoins »). À partir de maintenant, je me concentre sur mes plus grandes convictions! Par « je me concentre », je veux dire que j’investis mes futures sommes disponibles à parts égales (50/50) entre Bitcoin (BTC) et Ethereum (ETH).

*****

Merci de vous abonner à @retraite101 sur Facebook et Instagram et de partager cet article avec vos amis. De plus, abonnez-vous à mon blogue pour recevoir gratuitement les nouveaux articles par courriel.

Achat de cryptomonnaie – Ouvrez un compte avec Newton et obtenez une prime en argent de 25 $ lorsque vous déposez et achetez 100 $ ou plus de cryptos (code de référence : CS6WFY).

Gagnez des intérêts avec vos cryptos – Ouvrez un compte avec Celsius Network et obtenez 50 $ en Bitcoin (BTC) lorsque vous déposez 400 $ ou plus de cryptos (code de référence : 178245049f). (Important : le code de référence doit être entré manuellement sur la version pour ordinateur de Celsius)

Sécurisez vos cryptomonnaies avec le meilleur portefeuille numérique hors ligne (« Cold Wallet ») sur le marché : Ledger Nano X (code de référence : 9a4266d3e21a).

Au plaisir d’échanger avec vous.

Par retraite101

Blogueur québécois qui a atteint CoastFIRE à 35 ans et qui a pris sa retraite du 9@5!

12 commentaires

  1. Allo R101,
    Avec un taux d’intérêt de 10% sur les  »stable coins » chez Celcius, tu n’es pas intéressé de mettre un peu plus que 97.60$ en USDC? J’imagine que c’est parce que tu n’es pas intéressé d’avoir à payer 100% de ton intérêt en impôt?

    1. Bonjour J-C,

      À court terme, je garde le USDC dans mon portefeuille numérique chez Celsius, car il m’en coûterait trop cher de le convertir en BTC ou ETH. Il faudrait transférer le USDC sur une plateforme d’échange, le convertir en BTC ou ETH, puis le re-transférer sur Celsius. Comme c’est une petite somme, ça ne vaut pas la peine.

      Cependant, dès que la fonctionnalité « in-app swap » (sans frais) de Celsius sera disponible, je vais procéder au transfert de USDC à (probablement) ETH. Sinon 50/50 en BTC/ETH.

      PS – Tu as (malheureusement) raison pour l’impôt à payer sur les intérêts!

      Bonne journée,
      R101

        1. C’est une réponse du genre « oui, mais… » 😛

          Oui, j’aimerais bien avoir un rendement de 10 % « presque garantie ». Mais, 1) ce rendement de 10 % est considéré comme du revenu d’intérêt, donc imposable à 100 % au taux d’imposition marginal le plus élevé et 2) je préfère le potentiel de croissance de BTC/ETH (qui peut être beaucoup plus que ce 10 %… et non imposable tant qu’il n’y a pas de vente).

          Bon weekend,
          R101

  2. Bonjour R101!

    Je suis curieuse de savoir si tu as une opinion par rapport aux actions qui suivent le cours de certaines cryptomonnaies, comme le Bitcoin Fund (QBTC) ou Ether Fund (QETH). J’ai moi aussi vendu une partie de mes cryptomonnaies et les ai investies dans un CELI avec QBTC.

  3. d’ou provient tes fonds pour tes prochain investissements en crypto ,et autre etant donné que tu n’a plus d’emploi?

    1. Bonjour John,

      J’utilise une partie des revenus générés par ce blogue (revenus publicitaires et revenus d’affiliation) pour investir en cryptomonnaies. L’autre partie est utilisé pour payer les frais d’opérations (serveur d’hébergement, nom de domaine, protection du nom de domaine, certificat SSL – nouveauté!), sans oublier une provision pour les impôts à payer. 🙁

      Voici une idée plus précise des revenus générés par le blogue : https://retraite101.com/combien-j-ai-gagne-avec-mon-blogue-en-2020/ . C’est un article pour l’année 2020, mais je vais procéder au même exercice pour l’année 2021 (en janvier 2022). J’estime que les revenus du blogue pour 2021 seront de 12k$… soit une augmentation considérable par rapport à l’année dernière! 🙂

      PS – Je pense que c’est difficile de trouver un blogueur plus transparent que ça sur ses revenus! 😉 C’est important pour moi d’être transparent et de partager ses informations publiquement.

      Bonne journée et au plaisir,
      R101

  4. Je te comprends d’avoir craqué sur les altcoins. Je me trempe le bout des orteils avec Bitcoin et Ethereum depuis peu et à regarder le nombre de possibilités c’est facile d’avoir le syndrome de fear of missing out. Je ne suis pas plus un conseiller que toi, mais j’appuie ta stratégie de 50/50, c’est la mienne et la plus passive pour un investisseur paresseux comme moi. Merci pour cet article.

    1. Salut Étienne,

      Effectivement… Et le FOMO est possiblement d’une des raisons qui m’avait poussé à investir dans certains de ces projets / cryptos.

      Bonne journée.
      R101

  5. Très d’accord avec cette approche aussi. Moi aussi, je me suis rendu compte après quelques semaines qu’on doit investir plus de temps avec les altcoins, et probablement mettre des limites automatiques. Je vais aller me renseigner sur celsius et les intérêts que tu parles assez souvent. Intriguant tout ca, ca semble presque trop beau pour être vrai !

    1. Bonjour Patrick,

      Généralement, quand c’est trop beau pour être vrai, c’est que … Tu comprends ce que je veux dire 😉

      Mais, dans le cas de Celsìus Network, ce n’est pas « trop beau ». C’est le « juste prix » que les institutions / hedge funds / plateformes d’échange (« exchange ») sont prêtent à payer pour emprunter des cryptomonnaies / « stablecoins » / « altcoins » à Celsius pour leurs opérations (trading, landing, etc.).
      Comme Celsius Network redonne 80 % de ses revenus à ses utilisateurs et garde 20 % pour financer ses opérations, c’est ce qui explique les taux d’intérêt élevés sur les dépôts. À l’inverse, leurs compétiteurs comme BlockFi, Crypto dot com, Binance, etc. gardent 80 % des revenus et distribuent 20 % à leurs utilisateurs.

      Je vous recommande de lire sur la société Celsius Network ainsi que sur la ronde de financement que la Caisse de dépôt et de placement du Québec (CDPQ) vient de faire pour Celsius.

      De plus, je vous invite à lire sur le CEO de Celsius Network, Alex Mashinsky (https://en.m.wikipedia.org/wiki/Alex_Mashinsky). Ce n’est pas un « ti-coune » qui a créé une plateforme de DeFi à partir de son sous-sol. Il a fondé plusieurs sociétés technologiques à succès dans sa longue carrière, comme la VoIP, les réseaux de communication et WiFi dans le métros de NY etc. Bref, une belle lecture à faire…

      Si tu as le temps, regarde aussi les AMA (« Ask Mashinsky Anything ») qu’il fait chaque vendredi après-midi…

      Bon weekend,
      R101

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.