Devenez votre propre planificateur financier et trouvez réponse aux trois grandes questions : comment? combien? et quand?


Si vous êtes venu sur ce blog de retraite 101, c’est que la retraite hâtive (ou indépendance financière) vous intrigue. Vous vous demandez comment font ces gens pour arrêter de travailler à 50, 40 ou même 30 ans? Malgré ce que vous lisez sur ce blog et sur d’autres, vous vous dites peut-être que c’est irréaliste, vous n’arrivez pas à y croire ?

Mais il y a aussi peut-être une petite voix dans votre tête qui vous chatouille… et pourquoi pas moi ???

D’un autre côté, vous avez les pieds sur terre. Vous vous dites objectivement que ce n’est pas possible. Il vous faut des preuves qui prennent en compte VOTRE réalité.

Vous voulez vérifier objectivement si cette idée (ce rêve!) pourrait s’appliquer à vous? Il faut être réaliste. Et quoi de plus réaliste, de plus objectif que…… des chiffres? J’ai une solution pour vous.

Qui suis-je?

Je me présente, je m’appelle Julie et j’ai 35 ans.

Un jour, à l’émission l’Indice McSween j’ai vu le reportage sur le Jeune Retraité et je me suis dit : « pourquoi pas nous? ». En effet, j’ai toujours été naturellement économe et les sirènes de la consommation ne me tentent pas le moins du monde. Quant à mon chum, il est (un peu) plus dépensier, mais il tient son budget d’une main de fer. J’ai donc commencé à lire des tas de blogs (dont l’excellent de Retraite 101 🙂 ) sur l’indépendance financière et la retraite anticipée.

L’idée faisait son chemin. Oui, mais voilà, un projet comme ça, ça se planifie… et pas qu’un peu! Ayant fait un bac en mathématiques, j’aime bien les chiffres (c’est peu de le dire!). J’ai aussi besoin de tout comprendre et de tout décortiquer.

J’avais besoin de preuves concrètes, de chiffres, pour commencer à rêver.  Il y a la fameuse règle de 4%, mais ce n’était pas suffisamment précis pour moi.

Calculateurs existants… oui, mais

Naturellement, je me suis tournée vers internet pour répondre à toutes mes questions.

Il y a bien des outils sur le net pour aider les Québécois dans la planification de leur retraite, certains plus complets que d’autres. Je ne vous embêterai pas avec un comparatif détaillé de ces outils, mais ce qui ressort : c’est que quoi qu’on fasse, ils donnent toujours des chiffres différents les uns des autres et on ne sait pas trop pourquoi.

Quelques limitations revenaient souvent dans ces outils :

  • Il y avait parfois un âge minimum de prise de retraite (souvent 50 ans);
  • Il y a aussi parfois un pourcentage minimum du salaire brut;
  • Les hypothèses de calcul sont souvent obscures;
  • Il n’y a pas de distinction d’épargne REER/CELI, car la fiscalité n’est pas prise en compte.

Mais selon moi, les plus gros désavantages de tous ces outils tiennent surtout au fait qu’ils s’utilisent de manière individuelle et non familiale et aussi qu’ils ne sont pas assez flexibles. En effet, j’adore faire des tonnes de simulations en jouant avec toutes les hypothèses de calcul possibles et imaginables, ce qui n’est pas évident avec ces outils.

Création de mon OUTIL

Alors j’ai commencé à créer mon propre calculateur.

Au début, c’était pour répondre à une « simple » question : Quand est-ce que nous pourrions prendre notre « retraite »? Question importante s’il en est! Bref, je me suis amusée à faire des colonnes dans un fichier Excel; ajoutant toujours plus de variables.

Au début, c’était juste des colonnes avec nos épargnes actuelles auxquelles se sont ajoutés nos épargnes annuelles prévisionnelles et le rendement de ces épargnes. La pension de mon conjoint devait être prise en compte, bien sûr.

Évidemment, il fallait aussi que tout se recalcule automatiquement à la moindre modification des hypothèses de calcul.

Puis, je me suis dit qu’il fallait ajouter les chiffres de la RRQ et de la Pension Vieillesse.  Il fallait aussi tenir compte de l’augmentation du coût de la vie (l’IPC) tant au niveau du revenu nécessaire que de l’indexation des revenus du gouvernement.

Ensuite, j’ai décidé de détailler l’épargne entre REER, CELI et comptes non enregistrés. De plus, tant qu’à aller à ce niveau de détails dans l’épargne, autant le faire aussi dans la stratégie de décaissement. Pour cela, il fallait prendre en compte l’impôt (un gros morceau à mettre en place, il faut le dire).

Je suis partie ensuite dans les « petites » subtilités : cotisation REEE à récupérer, revenu d’appoint à la retraite, épargne réduite à cause d’une grosse dépense, dépense ponctuelle supplémentaire à la retraite…

Au final, j’avais entre les mains un outil assez abouti pour me dire qu’il serait dommage de ne pas le partager. Je l’ai d’abord fait tester par des amis et ensuite par des « professionnels » de l’indépendance financière que je connaissais via les différents blogs.

Et voilà où nous en sommes. Retraite 101 m’a gentiment proposé d’écrire cet article pour vous présenter mon site internet et surtout mon fichier.

Si vous aussi vous voulez prendre en main la planification financière de votre retraite, venez visiter mon site et téléchargez mon fichier sur : https://planifretraite.ca.

Merci de vous abonner à ma page Facebook et de partager cet article avec vos amis.

Êtes-vous à la recherche d’un conseiller financier compétent? Envoyez-moi un courriel à l’aide du formulaire de contact et je vous mettrai en contact avec un conseiller financier de mon réseau. De plus, abonnez-vous à mon blog pour recevoir gratuitement les nouveaux articles par courriel.

Au plaisir d’échanger avec vous.

Auteur : retraite101

Je suis un Québécois de 33 ans, et comme la plupart d'entre vous, je travaille de 8 h à 17 h, enfermé dans un « cubicule » comme un rat de laboratoire. Moi aussi, je fais partie de la « rat race »! Mais, j’ai comme objectif de prendre ma retraite à 42 ans (anciennement 45 ans). Je partage sur mon blogue mon plan pour atteindre l’indépendance financière. Je publie aussi des articles sur les saines habitudes en matière de finances personnelles, les informations cruciales concernant la retraite, la surconsommation et plus encore. Bref, ce blogue se veut un cours de « retraite 101 ».


4 réflexions sur « Devenez votre propre planificateur financier et trouvez réponse aux trois grandes questions : comment? combien? et quand? »

  1. Wow! Merci beaucoup pour ce merveilleux outil! Effectivement il n’existe pas de tels outils pour les québécois. J’ai l’habitude de faire un tour sur le calculateur de Networthify pour avoir une idée grossière, mais ceci est à un tout autre niveau! S’il y avait un bouton de don « paypal », je ferais un don sans hésiter! 🙂

    1. Bonjour jeepee,

      Effectivement, c’est de loin le meilleur outil que j’ai pu utiliser jusqu’à maintenant. Les autres calculateurs (FIRE) en ligne peuvent donner une idée générale, mais celui de Julie est spécifique aux Québécois. Je suis donc heureux de promouvoir son calculateur.

      Julie accepte les contributions volontaires sur son site Web (avec Paypal 🙂 ). Voici le lien direct : https://planifretraite.ca/dons/

      Au plaisir,
      R101

Laissez un commentaire...