Qu’est-ce qu’une stratégie d’achats périodiques par sommes fixes

Qu’est-ce qu’une stratégie d’achats périodiques par sommes fixes

Lorsqu’il s’agit de gérer un portefeuille d’investissement, les choix abondent et les décisions peuvent être déterminantes pour la réussite financière à long terme. Doit-on investir après une chute boursière? Doit-on investir en bourse indépendamment des soubresauts des marchés financiers, avec une stratégie d’achats périodiques par sommes fixes?

Parmi les débats les plus animés du monde de l’investissement, il y a celui entre la gestion active et la gestion passive. D’un côté, nous avons les gestionnaires de fonds actifs, des experts qui cherchent à battre le marché par le biais d’une analyse approfondie et de décisions de placement judicieuses. De l’autre, les partisans de la gestion passive mettent en avant l’idée que la simplicité, les frais réduits et la réplication d’indices de référence constituent la meilleure stratégie pour investir en bourse et créer un patrimoine à long terme.

Mais, quelle stratégie d’investissement est la plus avantageuse pour les investisseurs?

Dans cet article, j’explique ce qu’est la stratégie d’achats périodiques par sommes fixes (DCA). Ensuite, j’explique ce qu’est la gestion active et la synchronisation de marché (« Market Timing »). Finalement, j’explique quelle stratégie d’investissement vous convient le mieux selon plusieurs critères.

Devenez supporteur de Retraite 101

Vous pouvez devenir supporteur du blogue Retraite 101 sur BuymeaCoffee … pour le prix d’un café ! ☕

Merci aux 37 supportrices et supporteurs. Cliquez-ici pour vous joindre à nous.

Dans cet article :

  • Gestion active ou gestion passive : Quelle approche est la plus avantageuse pour les investisseurs?
  • Stratégie d’achats périodiques par sommes fixes (DCA)
  • Gestion active (« Market Timing »)
  • Principales différences entre la stratégie d’achats périodiques par sommes fixes (DCA) et la gestion active (« Market Timing »)
  • Quelle stratégie à la meilleure probabilité d’obtenir un meilleur rendement à long terme?
  • Est-ce que les gestionnaires de fonds ont des rendements supérieurs à leur indice de référence?

Gestion active ou gestion passive : Quelle approche est la plus avantageuse pour les investisseurs?

Il est important de comprendre que les stratégies d’investissement en bourse comportent des risques et des avantages. Le choix entre la stratégie d’achats périodiques par sommes fixes (« Dollar-Cost Averaging » ou DCA) et la gestion active (« Market Timing ») dépendra de votre tolérance au risque, de vos objectifs financiers et de votre expertise en matière d’investissement.

Voici plus d’informations pour ces deux stratégies, y compris leurs avantages et leurs inconvénients.

Comment investir en bourse

Pour investir en bourse, vous devez ouvrir un compte d’investissement avec un courtier en ligne.

Au Canada, il y a actuellement 4 courtiers en ligne sans frais de commissions ou à faibles commissions :

Personnellement, j’investis en bourse avec Desjardins Courtage en ligne (Disnat), tandis que ma femme utilise Wealthsimple Trade* pour sa simplicité et sa facilité d’utilisation.

Sur ces deux plateformes, nous avons un portefeuille d’investissement de plus de 600 000 $ (CELI x 2, REER x 2, REEE x 5 et compte non enregistré).

Stratégie d’achats périodiques par sommes fixes (DCA)

La stratégie d’achats périodiques par sommes fixes (DCA) consiste à investir une somme fixe d’argent à intervalles réguliers, quelle que soit la performance du marché. Par exemple, vous pourriez décider d’investir 500 $ par mois dans un fonds indiciel ou une sélection d’actions, peu importe si le marché est en hausse ou en baisse.

Avantages :

  • Réduction du risque de mauvaise synchronisation : En investissant régulièrement, vous évitez de tenter de synchroniser le marché, ce qui peut être difficile et risqué.
  • Moyenne des coûts : Cette stratégie permet d’acheter plus d’actions lorsque les prix sont bas et moins d’actions lorsque les prix sont élevés, ce qui peut réduire le risque de surpayer pour des actifs.
  • Discipline d’investissement : DCA vous oblige à investir de manière régulière, ce qui peut vous aider à maintenir une discipline d’investissement à long terme.

Inconvénients :

  • Potentiel de rendement inférieur : Si les marchés sont en hausse constante, vous pourriez obtenir un rendement inférieur à ceux qui ont investi en une seule fois.
  • Coûts de transaction : Si vous investissez dans des actions individuelles, des frais de transaction peuvent s’accumuler à chaque achat périodique.

Gestion active (« Market Timing »)

La gestion active consiste à prendre des décisions d’investissement en fonction de l’analyse du marché et des prévisions. Les investisseurs actifs peuvent acheter et vendre des actions plus fréquemment dans le but de tirer profit des fluctuations du marché.

Avantages :

  • Potentiel de rendement supérieur : Si vous réussissez à synchroniser le marché correctement, vous pourriez réaliser des gains importants en exploitant les mouvements du marché.
  • Adaptabilité : Vous avez la flexibilité de prendre des décisions en fonction de l’évolution économique et politique.

Inconvénients :

  • Risque élevé : La synchronisation du marché (« Market Timing ») est extrêmement difficile, même pour les professionnels. Les erreurs de synchronisation peuvent entraîner des pertes significatives.
  • Frais élevés : La gestion active peut entraîner des frais de transaction élevés et des frais de gestion de fonds plus élevés.
  • Stress et temps requis : La gestion active nécessite une surveillance constante des marchés et peut être stressante. Il faut du temps et des compétences pour réaliser des analyses de marché précises.

Gestion active ou gestion passive?

En résumé, la stratégie d’achats périodiques par sommes fixes (DCA) est généralement recommandée pour les investisseurs à long terme qui préfèrent une approche plus passive et moins risquée.

La gestion active, en revanche, est plus appropriée pour les investisseurs expérimentés qui sont prêts à assumer des risques plus élevés et à consacrer du temps à l’analyse des marchés.

Il est important de tenir compte des conditions fiscales et réglementaires locales lors de la mise en œuvre de ces stratégies. Il peut également être judicieux de consulter un conseiller financier pour élaborer une stratégie qui correspond à vos objectifs et à votre tolérance au risque spécifiques.

Les principales différences entre la stratégie d’achats périodiques par sommes fixes (DCA) et la gestion active (« Market Timing »)

Comprendre les principales différences entre les deux stratégies d’investissement, la stratégie d’achats périodiques par sommes fixes (DCA) et la gestion active (« Market Timing »), peut vous aider à prendre une décision éclairée.

Tableau récapitulatif : Stratégie DCA ou Gestion active (« Market Timing »)

Voici un tableau récapitulatif des différences clés entre ces deux approches, avec une brève indication de leur probabilité de rendement à long terme :

CritèresStratégie DCAGestion active (« Market Timing »)
Méthode d’investissementInvestissement régulier à intervalles fixesAchat et vente basés sur l’analyse
Objectif principalRéduction du risque et disciplineMaximisation du rendement
Synchronisation du marchéÉvite de tenter de synchroniser le marchéRepose sur la tentative de synchronisation
Coûts de transactionPeuvent être réduits avec des fonds indexésSouvent plus élevés avec la gestion active
Rendement potentielPotentiellement moins élevé si le marché est en hausse constantePotentiellement plus élevé en cas de bonne synchronisation
Risque de perteMoins élevé en raison de la diversification automatiquePlus élevé en cas de mauvaise synchronisation
Niveau d’implicationMoins de suivi et d’analyse nécessairesNécessite une analyse constante
Temps requisMoins de temps nécessaire pour gérerPlus de temps nécessaire pour la gestion active
StressMoins stressant, car moins de réactions impulsivesPlus stressant en raison des décisions fréquentes
Recommandé pourInvestisseurs à long terme, tolérance au risque plus faibleInvestisseurs expérimentés, tolérance au risque plus élevée
Tableau récapitulatif : Stratégie DCA ou Gestion active (« Market Timing »)

Quelle stratégie à la meilleure probabilité d’obtenir un meilleur rendement à long terme?

Maintenant, on pourrait se demander quelle stratégie à la meilleure probabilité d’obtenir un meilleur rendement à long terme entre la stratégie d’achats périodiques par sommes fixes (DCA) et la gestion active (« Market Timing »).

  • Stratégie DCA : Cette stratégie a une probabilité raisonnable d’obtenir un rendement stable à long terme, en particulier pour les investisseurs à long terme qui préfèrent éviter les risques liés à la gestion active.
  • Gestion active (« Market Timing ») : Le rendement à long terme dépend fortement de la capacité à synchroniser correctement le marché. Cependant, il est difficile de prédire avec précision les mouvements du marché, ce qui rend cette stratégie plus risquée.

En fin de compte, la probabilité de rendement à long terme dépend de nombreux facteurs, y compris la capacité de l’investisseur à gérer efficacement la stratégie choisie. Pour de nombreux investisseurs, en particulier ceux qui recherchent la stabilité et sont prêts à prendre un horizon de placement à long terme, la stratégie DCA peut être plus adaptée. Cependant, il est important de souligner que la diversification et la gestion de risque restent essentielles, quelle que soit la stratégie choisie. Il est recommandé de consulter un conseiller financier pour prendre une décision qui correspond à votre profil d’investisseur et à vos objectifs financiers spécifiques.

Comment investir en bourse

Pour investir en bourse, vous devez ouvrir un compte d’investissement avec un courtier en ligne.

Au Canada, il y a actuellement 4 courtiers en ligne sans frais de commissions ou à faibles commissions :

Personnellement, j’investis en bourse avec Desjardins Courtage en ligne (Disnat), tandis que ma femme utilise Wealthsimple Trade* pour sa simplicité et sa facilité d’utilisation.

Sur ces deux plateformes, nous avons un portefeuille d’investissement de plus de 600 000 $ (CELI x 2, REER x 2, REEE x 5 et compte non enregistré).

Est-ce qu’un investisseur actif a plus de chances d’obtenir un rendement à long terme plus élevé qu’un investisseur passif/indiciel?

Le débat sur la gestion active par rapport à la gestion passive (ou indicielle) est un sujet complexe et souvent débattu dans le monde de l’investissement.

Il n’y a pas de réponse définitive à la question de savoir si un investisseur actif a plus de chances d’obtenir un rendement à long terme plus élevé qu’un investisseur passif ou indiciel. Pourquoi? Car cela dépend de plusieurs facteurs, notamment les compétences de l’investisseur, la qualité de sa recherche et la synchronisation du marché. Cependant, voici quelques éléments clés à prendre en compte…

Éléments clés : stratégie d’investissement active ou stratégie d’investissement passive

  1. Rendements historiques : Sur de nombreuses périodes historiques, les fonds indiciels, qui suivent passivement un indice de référence comme le S&P 500, ont généralement surpassé de nombreux fonds gérés activement en matière de rendement net après frais. Cela est dû en partie aux frais de gestion plus bas des fonds indiciels.
  2. Coûts : Les fonds gérés activement ont tendance à avoir des frais de gestion plus élevés que les fonds indiciels. Ces frais peuvent réduire significativement les rendements nets à long terme. La gestion passive offre souvent une solution plus économique.
  3. Risque de sous-performance : La gestion active comporte le risque que le gestionnaire ne parvienne pas à battre le marché, ce qui peut entraîner une sous-performance par rapport à un indice de référence.
  4. Compétences de l’investisseur : La capacité à choisir des investissements gagnants et à synchroniser le marché est cruciale pour la gestion active. Les investisseurs qui ont des compétences exceptionnelles en analyse et en gestion du risque peuvent réussir avec la gestion active.
  5. Temps et engagement : La gestion active exige plus de temps et d’engagement que la gestion passive, car il faut surveiller constamment les marchés, prendre des décisions fréquentes et ajuster son portefeuille en conséquence.

En résumé, il n’y a pas de réponse définitive, et le choix entre la gestion active et la gestion passive dépend des préférences personnelles, du niveau de compétence et du temps que l’investisseur est prêt à consacrer à la gestion de son portefeuille.

De plus, il est important de noter que la diversification et la gestion des risques restent essentielles dans les deux approches.

Stratégie mixte

De nombreux investisseurs optent pour une combinaison des deux, en utilisant des fonds indiciels pour les marchés larges et en consacrant une partie de leur portefeuille à la gestion active pour des stratégies spécifiques.

Il est recommandé de consulter un conseiller financier pour déterminer la meilleure approche en fonction de votre situation financière et de vos objectifs.

Est-ce que les gestionnaires de fonds ont des rendements supérieurs à leur indice de référence?

Les rendements des gestionnaires de fonds par rapport à leur indice de référence varient considérablement en fonction du gestionnaire, de la période et de la classe d’actifs. Il n’y a pas de réponse unique à cette question, car il y a des gestionnaires qui ont réussi à surpasser leur indice de référence sur certaines périodes. Tandis que d’autres gestionnaires n’ont pas réussi.

Voici quelques points importants à considérer :

  1. Performance variable : La performance des gestionnaires de fonds est variable. Certains gestionnaires ont réussi à battre régulièrement leur indice de référence sur une période donnée, tandis que d’autres ont eu du mal à le faire.
  2. Risque de sous-performance : La gestion active comporte un risque élevé de sous-performance par rapport à l’indice de référence, en particulier sur le long terme. Les frais de gestion élevés et les décisions de placement incorrectes peuvent affecter négativement la performance.
  3. Coûts : Les fonds gérés activement ont généralement des frais de gestion plus élevés que les fonds indiciels, ce qui peut réduire les rendements nets.
  4. Persistance de la performance : Il est important de noter que la performance passée d’un gestionnaire de fonds ne garantit pas la performance future. Les gestionnaires qui ont eu du succès par le passé ne le garantissent pas nécessairement à l’avenir.
  5. Diversification : Les fonds indiciels offrent une diversification instantanée sur un marché donné, tandis que les gestionnaires actifs peuvent être plus concentrés sur certaines actions ou secteurs, ce qui augmente le potentiel de gain, mais aussi le risque.

Gestion active ou gestion passive?

En résumé, il existe des gestionnaires de fonds qui ont réussi à surpasser leur indice de référence, mais il y a également un grand nombre de gestionnaires qui ont sous-performé.

Le choix entre la gestion active et la gestion passive dépendra de votre tolérance au risque, de votre philosophie d’investissement, et de votre confiance dans la capacité du gestionnaire actif à générer des rendements supérieurs à long terme.

Il est important de mener une recherche diligente et de diversifier votre portefeuille pour réduire les risques.

De plus, la gestion passive, en utilisant des fonds indiciels, peut être une option viable pour de nombreux investisseurs en raison de ses frais plus bas et de sa simplicité.

Qu’est-ce qu’un indice de référence?

Un indice de référence est un outil financier qui mesure la performance d’un marché financier, d’un secteur ou d’un groupe d’actifs spécifiques. Il reflète l’évolution des prix de ces actifs sur une période donnée, permettant ainsi aux investisseurs de suivre et de comparer la performance des investissements par rapport à l’indice. Les indices de référence sont utilisés pour évaluer la performance des portefeuilles, prendre des décisions d’investissement et créer des produits financiers comme les fonds indiciels.

Voici quelques exemples d’indices de référence :

  • S&P 500 : Mesure la performance des 500 plus grandes entreprises américaines et est largement utilisé pour représenter le marché boursier américain.
  • Dow Jones Industrial Average : Comprends 30 grandes entreprises américaines, avec un accent particulier sur les entreprises industrielles.
  • Nasdaq Composite : Suivi des performances des entreprises technologiques et des sociétés cotées en bourse sur le marché Nasdaq.
  • S&P/TSX Composite Index : Mesure la performance des principales entreprises cotées en bourse au Canada, couvrant divers secteurs tels que l’énergie, les finances, les ressources naturelles, etc.
  • S&P/TSX 60 : Comprends les 60 plus grandes entreprises du S&P/TSX Composite Index, offrant une perspective sur les grandes capitalisations au Canada.

Ces indices de référence sont utilisés par les investisseurs et les professionnels de la finance pour évaluer la performance des marchés boursiers et des investissements au sein de ces marchés. Ils servent également de base pour la création de produits d’investissement, tels que les fonds indiciels et les fonds négociés en bourse (FNB).

Conclusion

Le débat entre la gestion active et la gestion passive est toujours d’actualité. D’un côté, les gestionnaires de fonds cherchent à battre le marché à l’aide d’analyses et de décisions de placement judicieuses. De l’autre, les investisseurs passifs affirment que l’investissement indiciel est la meilleure stratégie pour investir en bourse et créer un patrimoine à long terme.

Comme expliqué dans cet article, chaque approche comporte des avantages et inconvénients. Le choix entre l’une ou l’autre des stratégies dépendra de votre niveau de compétence en matière d’investissement, de votre tolérance au risque et de vos objectifs financiers.

Pour les investisseurs qui recherchent une approche simple, moins coûteuse en matière de frais et dont le rendement correspond aux indices boursiers, la gestion passive est assurément la meilleure option. Cette approche offre une diversification instantanée et permet aux investisseurs de profiter de la croissance à long terme des marchés.

En revanche, la gestion active offre aux investisseurs la possibilité de chercher à battre le marché en utilisant leurs expertises, leurs recherches et leurs analyses. Cependant, elle comporte un risque accru de sous-performance et de frais de gestion plus élevés. De plus, elle demande une implication plus importante en temps et en efforts.

En fin de compte, il n’y a pas de réponse universelle à la question de savoir quelle approche est la meilleure. Le succès en matière d’investissement dépendra davantage de la discipline et de la gestion des risques.

Offres exclusives

Qtrade
Obtenez jusqu’à 2 000 $ de remise en argent (code promotionnel «CASHBONUS2024»)
Wealthsimple Trade – Courtage sans commissions et Bonus de 25$
Obtenez un bonus en argent de 25 $ après avoir déposé un montant initial de 150 $.
Questrade
Obtenez 50 $ en transactions gratuites.
CELIAPP disponible (courtier en ligne et robot-conseiller)

Suivez-moi sur :

Abonnez-vous à l’infolettre

Devenez supporteur

Vous pouvez devenir supporteur de Retraite 101 sur BuymeaCoffee … pour le prix d’un café ! Les abonnés obtiennent plusieurs exclusivités : remerciement sur les réseaux sociaux, accès aux publications exclusives BuymeaCoffee, et plus encore.

Merci aux 37 supportrices et supporteurs. Cliquez-ici pour vous joindre à nous.

Avertissement

Je (Retraite 101) ne suis pas accrédité par la loi pour émettre des conseils/recommandations financières.

Retraite 101 est un blogue où je partage mes connaissances sur les finances personnelles, la planification de retraite, l’investissement, l’indépendance financière, les cartes de crédit et plus encore.

Les articles sont offerts à titre d’information et ne constituent pas un conseil financier. Consultez un professionnel de la finance pour des conseils personnalisés.

Transparence : Texte généré par l’intelligence artificielle (ChatGPT) le 10 septembre 2023 et modifié par l’auteur pour corriger certaines informations erronées.

Par Retraite 101

Je m'appelle Vincent et je suis le fondateur de Retraite101.com. Je détiens un baccalauréat en informatique de gestion (B.Sc.) et une maîtrise en administration des affaires (MBA). De plus, j’ai 12 ans d’expérience professionnelle en technologie financière et je suis passionné par les finances personnelles et l'investissement. J’ai créé le blogue Retraite101 en 2017 pour inspirer et motiver les Québécois.es à prendre leurs finances personnelles en main et atteindre l’indépendance financière. Je publie des articles sur les finances personnelles, la planification de retraite, l’investissement, l’indépendance financière, les cartes de crédit et plus encore. Aujourd'hui, Retraite101 rejoint plus de 160 000 visiteurs uniques par année! De plus, je compte plus de 20 000 abonnés sur les réseaux sociaux et 1900 abonnés à mon infolettre. Finalement, le blogue Retraite101 a été cité dans plusieurs médias, blogues et livres comme « Liberté 45* » de Pierre-Yves McSween, « De zéro à millionnaire* » de Nicolas Bérubé, « La retraite à 40 ans* » de Jean-Sébastien Pilotte et « Elle investit* » de Karman Kong. Vous pouvez en savoir plus sur moi dans la page « À propos ». Mes principaux outils d'investissement incluent Disnat et Wealthsimple Trade*. Je gagne des intérêts sur mon épargne avec Achieva Financial et je gagne des récompenses en argent sur mes achats en utilisant KOHO*. Finalement, je surveille ma cote de crédit gratuitement en utilisant Borrowell*.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *