CELI au décès : ce qu’il faut savoir

CELI au décès : ce qu'il faut savoir

Le compte d’épargne libre d’impôt (CELI) est un régime d’épargne enregistré qui permet de mettre de l’argent de côté à l’abri de l’impôt. De plus, les revenus de placement dans ce compte ne sont pas imposables, même lors du retrait. Cependant, que se passe-t-il avec le CELI au décès? Voici ce qu’il faut savoir.

Décès du titulaire d’un CELI

Plusieurs évènements peuvent se produire dans la vie, par exemple un décès ou un divorce, et voir des conséquences fiscales pour le CELI.

Dans le cas du décès d’un détenteur d’un CELI, il y a des conséquences fiscales selon le type de compte, le type de bénéficiaires, les revenus générés après la date du décès et le délai entre le décès et la distribution des montants aux bénéficiaires.

Les types de CELI sont : dépôt, contrat de rente et arrangement en fiducie.

Les types de bénéficiaires sont : survivant désigné comme titulaire remplaçant ou bénéficiaire désigné (enfants, ex-époux ou ancien conjoint de fait, donataire reconnu).

CELI au décès – Survivant désigné comme titulaire remplaçant

Un survivant peut être désigné comme titulaire remplaçant dans un contrat de CELI ou dans un testament. Si le survivant a été nommé en tant que titulaire remplaçant, il deviendra le nouveau titulaire du CELI immédiatement après le décès du titulaire du CELI. Cela s’applique aux trois types de CELI mentionnés précédemment (dépôt, contrat de rente et arrangement en fiducie).

La valeur du CELI à la date du décès et les revenus générés après cette date continuent d’être libre d’impôts pour le titulaire remplaçant. Lorsque ce dernier a pris possession du CELI du titulaire décédé, il peut effectuer des retraits libres d’impôts et des nouvelles cotisations selon ses propres droits de cotisation.

Si le titulaire remplaçant possède déjà un CELI, il peut transférer les fonds d’un compte à l’autre sans impact sur ces droits de cotisations. Pour plus d’information, vous pouvez communiquer avec l’émetteur de votre CELI ou avec l’Agence du revenu du Canada (ARC).

Devenez supporteur de Retraite 101

Vous pouvez devenir supporteur du blogue Retraite 101 sur BuymeaCoffee … pour le prix d’un café ! ☕

Devenir supporteur du blogue Retraite 101 sur BuymeaCoffee

Les abonnés(ées) obtiennent plusieurs exclusivités :

✅ Supporter le blogue pour le prix d’un café ☕
✅ Remerciement sur les réseaux sociaux (Facebook et Twitter)

Merci aux 29 supportrices et supporteurs. Cliquez-ici pour vous joindre à nous.

CELI au décès – Bénéficiaire désigné

Un bénéficiaire désigné peut être un survivant qui n’a pas été désigné comme titulaire remplaçant, les enfants, un ex-époux ou ancien conjoint de fait, un donataire reconnu (par exemple, organismes de bienfaisance enregistrés), un nouveau conjoint désigné comme titulaire survivant.

Par contre, ce n’est pas toutes les provinces qui reconnaissent la désignation de bénéficiaire de CELI. Au Québec, on peut nommer un bénéficiaire seulement sur un contrat de rente ou d’assurance.

Un bénéficiaire survivant peut cotiser et désigner une partie ou la totalité du paiement au survivant comme une cotisation exclue à son CELI sans impact sur ses droits inutilisés de cotisation. Un bénéficiaire désigné (autre qu’un survivant) peut cotiser les montants reçus dans son propre CELI selon ses propres droits inutilisés de cotisation.

Pour connaître vos droits de cotisation, vous pouvez vous connecter au service « Mon dossier » de l’Agence du revenu du Canada (ARC).

Exemple – Bénéficiaire désigné

Richard, le père de Maxime, est décédé le 15 juin 2017. Richard avait un CELI d’une valeur de 32 000 $ et avait désigné Maxime comme bénéficiaire. La succession a été réglée le 20 novembre 2017. Entre la date du décès et la date du règlement de la succession, un revenu de 500 $ a été généré dans le CELI. Maxime a donc reçu un montant de 32 500 $.

La valeur du CELI de Richard à son décès était de 32 000 $. Ce montant n’est pas imposable pour Maxime. Par contre, le revenu de 500 $ généré après le décès de Richard est imposable. Maxime a reçu un feuillet T4A à joindre à sa déclaration d’impôt de l’année 2017.

Maxime peut cotiser ce montant dans son propre CELI s’il a des droits inutilisés de cotisation.

Droits de cotisation annuels – Un rappel

Le montant que vous pouvez cotiser à un compte d’épargne libre d’impôt est limité par vos droits de cotisation annuelle. Si vous dépassez la limite, le montant excédentaire sera soumis à l’impôt (1 % par mois).

Contrairement au régime enregistré d’épargne-retraite (REER), les cotisations au CELI ne sont pas déductibles d’impôt.

Les droits de cotisation s’accumulent chaque année depuis 2009 (année de création du CELI) si vous êtes âgé de 18 ans ou plus. Vos droits de cotisation s’accumulent chaque année même si vous n’avez pas ouvert de CELI.

Voici le plafond annuel (limite) depuis 2009 :

Année Plafond annuel
20095 000 $
20105 000 $
20115 000 $
20125 000 $
20135 500 $
20145 500 $
201510 000 $
20165 500 $
20175 500 $
20185 500 $
20196 000 $
20206 000 $
20216 000 $
20226 000 $
Plafond annuel du CELI de 2009 à 2022

Articles connexes

Infolettre GRATUITE

Réseaux Sociaux

Vous pouvez me suivre sur les réseaux sociaux (plus de 18 000 abonnés) :

Page BuymeaCoffee

BuymeaCoffee

Vous pouvez devenir supporteur de Retraite 101 sur BuymeaCoffee … pour le prix d’un café ! ☕ Les abonnés obtiennent plusieurs exclusivités.

Offres exclusives

Tangerine - Obtenez un bonus 50 $ après avoir déposé un montant initial de 250 $
Obtenez un bonus 50 $ après avoir déposé un montant initial de 250 $ (Clé orange : 33660633S1).
Achieva Financial
Obtenez un bonus 25 $ après avoir déposé un montant initial de 250 $ (Code Petal : V516512930).

Par Retraite 101

Je m'appelle Vincent et je suis le fondateur de Retraite101.com. Je détiens un baccalauréat en informatique de gestion (B.Sc.) et une maîtrise en administration des affaires (MBA). De plus, j’ai 12 ans d’expérience professionnelle en technologie financière et je suis passionné par les finances personnelles et l'investissement. J’ai créé le blogue Retraite101 en 2017 pour inspirer et motiver les Québécois.es à prendre leurs finances personnelles en main et atteindre l’indépendance financière. Je publie des articles sur les finances personnelles, la planification de retraite, l’investissement, l’indépendance financière, les cartes de crédit et plus encore. Aujourd'hui, Retraite101 rejoint plus de 150 000 visiteurs uniques par année! De plus, je compte plus de 18 000 abonnés sur les réseaux sociaux et 1600 abonnés à mon infolettre. Finalement, le blogue Retraite101 a été cité dans plusieurs médias, blogues et livres comme « Liberté 45 » (*) de Pierre-Yves McSween, « De zéro à millionnaire » (*) de Nicolas Bérubé et « La retraite à 40 ans » (*) de Jean-Sébastien Pilotte. Vous pouvez en savoir plus sur moi dans la page « À propos ». Mes principaux outils d'investissement incluent Disnat et Wealthsimple Trade (*). Je gagne des intérêts sur mon épargne avec Achieva Financial et je gagne des récompenses en argent sur mes achats en utilisant KOHO (*). Finalement, je surveille ma cote de crédit gratuitement en utilisant Borrowell (*).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *