La « vraie » saison des REER commence aujourd’hui! (mars 2024)

La « vraie » saison des REER commence aujourd'hui! (mars 2024)

Il y a beaucoup de publicités en début d’année qui nous incite à « acheter » des REER. C’est encore pire au mois de février. On voit des publicités sur Internet (blogues, réseaux sociaux …), à la radio, dans le métro, sur les panneaux publicitaires le long des autoroutes, etc. Pourquoi? Parce que le 29 février est la date limite en 2024 pour cotiser au REER pour l’année d’imposition 2023. C’est ce que les banques et les agences de marketing appellent la « saison des REER ». Mais, que diriez-vous si je vous disais qu’il existe une « vraie » saison des REER? Et que cette dernière commence le 1er mars 2024 ? C’est ce que je vous explique dans cet article…

Abonnez-vous à l’infolettre

Abonnez-vous gratuitement à mon infolettre pour recevoir les nouveaux articles par courriel. Je publie un article par semaine sur les finances personnelles, la planification de retraite, l’investissement, l’indépendance financière, les cartes de crédit et plus encore.

Vous pouvez annuler votre abonnement à l’infolettre à n’importe quel moment. Il y a un lien au bas de chaque courriel pour annuler l’abonnement.

Dans cet article :

  • Acheter des REER avant la date limite
  • Cotiser au REER une fois par année ou tous les mois
  • Comment utiliser intelligemment son remboursement d’impôt ?
  • La « vraie » saison des REER commence le 1er mars 2024
  • Rappel du REER et de ses avantages

Acheter des REER avant la date limite

Plusieurs personnes se sont empressées de prendre un rendez-vous à leur banque pour « acheter » des REER avant la date limite. Ils n’ont pas le temps de s’interroger si c’est un bon moment pour cotiser des sommes dans leur REER, si les choix de placements, proposés par leur beau-frère ou leur voisin, répondent bien à leurs objectifs financiers et permettent de limiter/réduire les frais de gestions encourus.

À LIRE : Qu’est-ce qu’un profil d’investisseur?

Vous comprenez que j’exagère un peu. Mais, il y a assurément une certaine pression sociale à cotiser à son REER.

De plus, les agences de marketing en profitent pour élaborer des publicités qui rappellent un sentiment d’urgence. Le REER n’est peut-être pas le meilleur véhicule d’investissement pour leur situation.

À LIRE : Le guide ultime du REER

Cotiser au REER une fois par année ou tous les mois

Savez-vous que vous n’êtes pas obligé d’attendre au mois de février pour cotiser à vos REER ?

Au contraire !

Je vous recommande de cotiser à votre REER pendant toute l’année au lieu de faire une cotisation annuelle importante durant la « saison des REER ».

Pour ce faire, vous pouvez faire plusieurs cotisations ponctuelles à votre REER (par exemple une fois par mois).

Mais, ce qui est encore mieux, c’est de mettre en place une stratégie d’achats périodiques par sommes fixes (en anglais, DCA ou « Dollar-Cost Averaging »).

À LIRE : Qu’est-ce qu’une stratégie d’achats périodiques par sommes fixes?

En d’autres mots, il s’agit d’acheter / d’investir des petits montants régulièrement au lieu d’un gros montant une fois par année. Cela permet entre autres de réduire le risque de volatilité sur les marchés financiers. Vous obtenez ainsi un prix moyen d’achat.

Wealthsimple : Prime de 1%

Wealthsimple

Obtenez une prime en argent de 1% lorsque vous transférez ou déposez au moins 15 000 $. Il n’y a pas de maximum, alors le montant de la prime est illimité. C’est la meilleure promotion de Wealthsimple à date. De plus, en utilisant mon code «SSMJWA», vous obtenez un bonus supplémentaire de 25$.

Avantages de Wealthsimple Trade :

  • Pas de frais d’administration, pas de frais de négociation, pas de solde minimum requis.
  • Fractions d’actions
  • Prêt d’actions (pour générer des revenus passifs)
  • Dépôts instantanés jusqu’à 50 000 $ (clientèle «Essentiel»)
  • Investissements automatiques à la fréquence de votre choix
  • Opérations boursières en dollar américain sans commission (clientèle «Avantage» et «Génération»)

Si vous n’avez pas 15 000 $, mais que vous voulez commencer à investir en bourse, vous pouvez quand même utiliser mon code «SSMJWA» et obtenir un bonus de 25$.

Cotisations ponctuelles ou cotisations périodiques

Les études prouvent qu’il est ~généralement~ plus avantageux d’effectuer une cotisation ponctuelle (« Lump Sum ») qu’une cotisation périodique (« Dollar-Cost Averaging » ou DCA). Mais ça, c’est si vous avez l’argent d’avance

Dans le cas présent (« saison REER »), non seulement vous n’avez pas l’argent d’avance, mais en plus, vous faites une cotisation de rattrapage!

N’oublions pas… Si vous faites une cotisation REER pendant la « saison REER », c’est que vous êtes en retard… Vous êtes en mode rattrapage! En effet, vos cotisations REER en janvier ou février 2024 sont pour l’année 2023. Ainsi, vous auriez été avantagé de cotiser au REER toute l’année 2023 au lieu d’attendre au début de l’année 2024 (le temps dans le marché est une des principales variables dans le rendement).

Comment utiliser intelligemment son remboursement d’impôt ?

D’ici quelques semaines, vous allez recevoir votre remboursement d’impôts, si ce n’est pas déjà fait.

Faites-vous partie de ceux qui veulent « se gâter » avec votre remboursement d’impôts ? 😛

Je vous rappelle que le remboursement d’impôts n’est pas un cadeau du gouvernement. « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme ». C’est plutôt un paiement qui vous est envoyé, car vous avez trop payé d’impôt au cours de l’année.

Avez-vous réellement besoin de cet argent aujourd’hui? Voulez-vous dépenser cet argent sur un nouveau « bidule » électronique? C’est ce que la plupart des gens font dans notre société de surconsommation…

Mais, si vous avez été capable de vivre l’année dernière sans cet argent prélevé en trop de votre paie, pourquoi ne pas en profiter pour rembourser vos dettes (le cas échéant) ou cotiser à votre REER?

Vous n’avez même pas besoin de vous serrer la ceinture ou de faire un « prêt-REER » … Utilisez intelligemment votre remboursement d’impôts! 😉

À LIRE : Emprunter pour cotiser au REER, est-ce une bonne stratégie?

Si vous utilisez votre remboursement d’impôts pour faire une nouvelle cotisation REER, vous aurez un nouveau remboursement d’impôts l’année suivante… Et ainsi de suite! C’est merveilleux, non?

Mieux encore, cette nouvelle cotisation REER permettra de réduire votre revenu imposable… sur lequel est calculé les programmes sociaux dont les allocations familiales non imposables ! 😉

À LIRE : Cotiser au REER pour augmenter les allocations familiales

Pour moi, c’est ça, se « gâter » … et d’utiliser intelligemment son remboursement d’impôt ! 😉

La « vraie » saison des REER commence le 1er mars 2024

C’est bizarre qu’on ne voie plus de publicités à propos des REER à ce moment de l’année. Pourtant, à mon avis, c’est maintenant que commence la « vraie » saison des REER … le 1er mars 2024 !

Pour ceux qui ne sont pas au courant, la limite de cotisation annuelle au REER équivaut à 18 % du revenu l’année précédente, jusqu’à un maximum de 30 780 $ pour l’année 2023 ou 31 560 $ pour 2024.

Sans oublier, bien entendu, les cotisations inutilisées des années précédentes…

Achetez des FNB sans frais

Questrade

Questrade
  • Offre exclusive : Obtenez 50 $ en transactions gratuites lorsque vous ouvrez un compte Questrade et que vous déposez un montant initial de 1000 $
  • Pas de frais d’administration, pas de frais de négociation pour l’achat de FNB, pas de solde minimum requis.
  • Remboursement des frais de transfert jusqu’à 150 $
  • Compte d’épargne libre d’impôt pour l’achat d’une première propriété (CELIAPP) disponible.

Limites de cotisation annuelle du REER

À titre de référence, voici les limites de cotisation annuelle du REER pour les 10 dernières années.

AnnéeLimite des REER en dollars
201524 930 $
201625 370 $
201726 010 $
201826 230 $
201926 500 $
202027 230 $
202127 830 $
202229 210 $
202330 780 $
202431 560 $
Limites de cotisation annuelle pour le REER au cours des 10 dernières années (2015-2024)

Rappel du REER et de ses avantages

Le Régime enregistré d’épargne-retraite (REER) est un fond utilisé au Canada pour épargner au cours de sa vie professionnelle dans le but de compléter les revenus de retraite reçu par l’état (RRQ/PSV).

À LIRE : Quelles sont les sources de revenus à la retraite?

Les cotisations versées au REER sont utilisées pour réduire votre impôt.

De plus, tous les revenus accumulés dans le REER sont exempts d’impôts tant et aussi longtemps que ces fonds demeurent dans le REER.

Cela dit, vous devez payer de l’impôt lorsque ces fonds sont retirés du REER à la retraite. C’est ce qu’on appelle un compte « différé d’impôt », par opposition à un compte « libre d’impôt ».

Généralement, le taux d’imposition à la retraite est inférieur au taux d’imposition lors de la vie active, ce qui est donc c’est très avantageux pour celui qui cotise au REER.

Le REER n’est pas un investissement, mais plutôt un compte dans lequel vous achetez des placements. Il est possible d’y investir presque tous les types de placement :

La liste est longue… 😉

Bref, la « vraie » saison des REER commence aujourd’hui … le 1er mars 2024 !

Meilleures Offres

Placements autonomes Wealthsimple (Wealthsimple Trade)
Obtenez une prime en argent de 1% sur vos transferts et dépôts (pas de maximum/prime illimitée). De plus, utilisez mon code «SSMJWA» et obtenez un bonus supplémentaire de 25$.
Qtrade Investissement direct
Obtenez jusqu’à 150 $ de remise en argent! (code promotionnel «PROMO2024»)
Questrade Placements autogérés
Obtenez 50 $ en transactions gratuites.

Articles connexes

Suivez-moi sur :

Les finances pour tous

Devenez membre de mon groupe « Les finances pour tous » sur BuymeaCoffee pour soutenir le blogue et obtenir plusieurs exclusivités :

  • Accès aux publications secrètes/exclusives BuymeaCoffee
  • Accès gratuit aux outils et calculateurs (fichiers Excel)
  • Mes achats de FNB et ma stratégie d’investissement en bourse

Déjà plus de 90 membres ! Merci !

Abonnez-vous à l’infolettre

Abonnez-vous gratuitement à mon infolettre pour recevoir les nouveaux articles par courriel. Je publie un article par semaine sur les finances personnelles, la planification de retraite, l’investissement, l’indépendance financière, les cartes de crédit et plus encore.

Vous pouvez annuler votre abonnement à l’infolettre à n’importe quel moment. Il y a un lien au bas de chaque courriel pour annuler l’abonnement.

Par Retraite 101

Je m’appelle Vincent (BSc, MBA) et je suis le fondateur de Retraite 101. En 2017, j’ai lancé le blogue Retraite101.com pour inspirer et motiver les Québécoises et Québécois à prendre leurs finances personnelles en main et atteindre l’indépendance financière.Aujourd’hui, Retraite 101 rejoint plus de 250 000 visiteurs uniques par année! Sans oublier les 25 000 abonnés sur mes réseaux sociaux et les 3 500 abonnés à mon infolettre. De plus, Retraite 101 a été cité dans plusieurs articles de médias, blogues, balados et livres de finances personnelles.Mes principaux outils d'investissement incluent Disnat et Wealthsimple Trade*. Je gagne des intérêts sur mon épargne avec Achieva Financial et je reçois des récompenses sur mes achats en utilisant ma Carte Cobalt American Express*. Finalement, je surveille ma cote de crédit gratuitement en utilisant Borrowell*.

6 commentaires

  1. En fait, si vous n’avez pas besoin de 12 mois pour maximiser votre REER, la saison peut commencer dès le 1er janvier!

    1. Bien entendu. 🙂 Certes, l’objectif était principalement d’expliquer que vous n’avez pas (nécessairement) besoin de cotiser au REER durant la « saison des REER ». Surtout, car il s’agit d’une cotisation de rattrapage… À l’inverse, une personne pourrait préférer (et y trouverait avantage) de cotiser à son REER toute l’année, par exemple avec un prélèvement automatique sur la paie (ou à partir du compte bancaire, chaque jour de paie). Peu importe la stratégie, du moment que vous cotisez au REER, vous avez une longueur d’avance sur une proportion importante de la population… aussi surprenant que cela puisse paraître! 😉
      Bon week-end et au plaisir,
      R101

  2. Un blogueur anglophone canadien compare le retour d’impôt du REER à un prêt du gouvernement, en effet : le gouvernement vous prête ce que vous auriez dû payer en impôt cette année et le récupérera lorsque vous décaisserez vos REER à la retraite. Il s’agit donc, idéalement, de prendre ce prêt et à le faire fructifier avant d’avoir à payer de l’impôt sur celui-ci.

    1. Bonjour PTsigane,

      C’est exactement cela. Le REEE est un compte différé d’impôt ! Malheureusement, les gens oublient souvent ce concept… Il s’agit effectivement de le faire fructifier en franchise d’impôt le plus longtemps possible. Mais, aussi, le planifier le décaissement adéquatement pour s’assurer que le taux marginal d’imposition au décaissement soit inférieur au taux marginal d’imposition lors de la cotisation (ou de la phase d’accumulation, en général).

      Au plaisir,
      R101

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *