Comment investir le REEE de son enfant en bourse?

Voici une question intéressante que j’ai reçue par courriel concernant le REEE (comment investir le REEE en bourse). J’ai répondu à la personne par courriel. Mais, je tenais à copier-coller la question/réponse sur le blogue considérant que c’est une question de finances personnelles que d’autres personnes doivent se poser.

Question

Je suis tombé sur votre blogue à la suite de mes recherches sur les investissements en bourse, et surtout, sur les REEE de mes enfants.

Je suis un immigré (arrivé au Canada en 2020), marié et père de 2 enfants. Un de mes enfants (4 ans) à un statut de résidence temporaire et l’autre (1 an) à un statut de citoyenne canadienne. Je souhaiterais mettre de l’argent de côté pour assurer les études de mes enfants avec le REEE.

J’ai lu avec un très grand intérêt votre article sur « Comment épargner 200 000 $ pour les études de ses enfants? ». C’est EXACTEMENT ce que je souhaite pour mes enfants. Mais n’ayant pas une grande connaissance sur le système de REEE, je ne sais pas vraiment comment m’y prendre…

J’ai été approché par une représentante de l’entreprise CST (Canadian Scholarship Trust). Mais, après avoir lu votre article, je ne sais pas si en ouvrant un compte chez eux, je pourrais l’utiliser pour investir en bourse?

Si cela n’est pas possible, quelle procédure me conseillez-vous afin d’avoir un compte REEE et de faire des investissements dessus. Sachant que je ne peux avoir, pour l’instant, qu’un seul de mes enfants qui puisse avoir un compte REEE. L’autre attendra que nous ayons la résidence permanente.

Réponse

Vous touchez une de mes cordes sensibles avec les enfants et le REEE. 🙂

Tout d’abord, bienvenue au Canada et bravo de vous intéresser aux finances personnelles. Avec vos recherches, vous avez découvert la façon la plus avantageuse qui existe ici pour épargner pour les études de ses enfants. Le REEE est un outil d’épargne vraiment puissant, lorsqu’on l’utilise correctement!

Avez-vous lu l’article « Le REEE pour les nuls » ? C’est l’article sur le REEE sur mon blogue qui contient le plus d’informations.

Sinon, voici mon opinion personnelle …

Personnellement, je me tiendrais loin des régimes collectifs de REEE, comme CST et Kaleido. Ce sont des régimes beaucoup trop rigides (critères d’admissibilité et de retraits, impact si une cotisation est manquée, etc.) et dont la première année de cotisations est perdue (elle sert généralement à payer la commission de « vente » du représentant et d’autres frais).

Si vous êtes à votre affaire, la solution la plus simple est aussi la solution la plus avantageuse à long terme. Cette solution est d’ouvrir un simple REEE individuel (ou familial si plus d’un enfant) sur une plateforme de courtage (ex. : Desjardins Courtage en ligne (Disnat) ou Banque Nationale Courtage direct).

Dans ce compte, cotisez un montant de 2500 $ par année (montant pour aller chercher le maximum de subventions annuelles) et investissez cet argent dans un seul FNB d’allocation d’actifs (explications ici et tableau comparatif ici).

N’essayez pas de synchroniser le marché (« Market Timing ») ou de faire du « Day Trading ». Ce n’est pas efficace et cela gruge beaucoup de temps et de rendements à long terme.

Voilà comment investir le REEE de son enfant en bourse. N’oubliez pas que cela représente mon opinion personnelle. 🙂

Notes

Voilà! C’est un court article avec le copier-coller de ma réponse à la question sur le REEE de cette personne (comment investir le REEE en bourse).

PVI, j’ai créé la catégorie « Q&A » pour classer/retrouver tous les articles de ce genre.

Bonne journée! 🙂

Articles connexes

Offres exclusives

Qtrade
Obtenez jusqu’à 2 000 $ de remise en argent plus un bonus de 50 $ à l’inscription.
Questrade
Obtenez 50 $ en transactions gratuites.
Wealthsimple Trade – Courtage sans commissions et Bonus de 25$
Obtenez un bonus en argent de 25 $ après avoir déposé un montant initial de 150 $.

Infolettre GRATUITE

Réseaux Sociaux

Vous pouvez me suivre sur les réseaux sociaux (plus de 18 000 abonnés) :

Page BuymeaCoffee

BuymeaCoffee

Vous pouvez devenir supporteur de Retraite 101 sur BuymeaCoffee … pour le prix d’un café ! ☕ Les abonnés obtiennent plusieurs exclusivités.

Avertissement

Je (Retraite 101) ne suis pas accrédité par la loi pour émettre des conseils/recommandations financières.

Retraite 101 est un blogue où je partage mes connaissances sur les finances personnelles, la planification de retraite, l’investissement, l’indépendance financière, les cartes de crédit et plus encore.

Les articles sont offerts à titre d’information et ne constituent pas un conseil financier. Consultez un professionnel de la finance pour des conseils personnalisés.

Par Retraite 101

Je m'appelle Vincent et je suis le fondateur de Retraite101.com. Je détiens un baccalauréat en informatique de gestion (B.Sc.) et une maîtrise en administration des affaires (MBA). De plus, j’ai 12 ans d’expérience professionnelle en technologie financière et je suis passionné par les finances personnelles et l'investissement. J’ai créé le blogue Retraite101 en 2017 pour inspirer et motiver les Québécois.es à prendre leurs finances personnelles en main et atteindre l’indépendance financière. Je publie des articles sur les finances personnelles, la planification de retraite, l’investissement, l’indépendance financière, les cartes de crédit et plus encore. Aujourd'hui, Retraite101 rejoint plus de 150 000 visiteurs uniques par année! De plus, je compte plus de 18 000 abonnés sur les réseaux sociaux et 1600 abonnés à mon infolettre. Finalement, le blogue Retraite101 a été cité dans plusieurs médias, blogues et livres comme « Liberté 45 » (*) de Pierre-Yves McSween, « De zéro à millionnaire » (*) de Nicolas Bérubé et « La retraite à 40 ans » (*) de Jean-Sébastien Pilotte. Vous pouvez en savoir plus sur moi dans la page « À propos ». Mes principaux outils d'investissement incluent Disnat et Wealthsimple Trade (*). Je gagne des intérêts sur mon épargne avec Achieva Financial et je gagne des récompenses en argent sur mes achats en utilisant KOHO (*). Finalement, je surveille ma cote de crédit gratuitement en utilisant Borrowell (*).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *