Guide des classes d’actifs financiers pour investir avec succès

Guide des classes d’actifs financiers pour investir avec succès

Dernière mise à jour le 17 mars 2024

Les marchés financiers offrent une multitude d’opportunités d’investissement, chacune caractérisée par ses propres avantages et défis. Pour construire un portefeuille diversifié et adapté à leurs objectifs financiers, les investisseurs doivent assurément comprendre les différentes classes d’actifs financiers. De la stabilité des obligations gouvernementales à la volatilité des actions, chaque classe d’actif à un rôle à jouer dans la croissance du patrimoine. Dans ce guide sur les classes d’actifs financiers, nous explorerons une variété d’actifs financiers pour investir au Canada. Pour chacune d’entre elles, on examinera leurs caractéristiques, les méthodes d’investissement ainsi que les avantages et les inconvénients.

Abonnez-vous à l’infolettre

Abonnez-vous gratuitement à mon infolettre pour recevoir les nouveaux articles par courriel. Je publie un article par semaine sur les finances personnelles, la planification de retraite, l’investissement, l’indépendance financière, les cartes de crédit et plus encore.

Vous pouvez annuler votre abonnement à l’infolettre à n’importe quel moment. Il y a un lien au bas de chaque courriel pour annuler l’abonnement.

Dans cet article :

  • Les classes d’actifs financiers au Canada
  • Les actions de sociétés cotées en bourse
  • Les fonds communs de placement (FCP)
  • Les fonds négociés en bourse (FNB)
  • Les obligations d’entreprises
  • Les obligations gouvernementales
  • Les certificats de placement garanti (CPG)
  • Les options
  • Les devises
  • Les matériaux précieux
  • Les contrats à terme (futures)
  • Les biens immobiliers
  • Les cryptomonnaies

Quelles sont les différentes classes d’actifs financiers au Canada?

La diversité des actifs financiers disponibles pour les investisseurs au Canada offre de nombreuses options.

Voici une liste des principaux types d’actifs financiers dans lesquels vous pouvez investir :

  1. Actions (actions ordinaires) : Vous pouvez acheter des actions de sociétés cotées en bourse, ce qui vous donne une participation dans l’entreprise.
  2. Fonds communs de placement (FCP) : Les fonds communs permettent à plusieurs investisseurs de regrouper leurs fonds pour investir dans un portefeuille diversifié géré par des professionnels.
  3. Fonds négociés en bourse (FNB) : Comme son nom l’indique, les FNB sont négociés en bourse. De plus, ils peuvent représenter divers types d’actifs, tels que des actions, des obligations, des matières premières, etc.
  4. Obligations d’entreprises : Ce sont des dettes émises par des entreprises pour lever des fonds. En achetant une obligation, vous prêtez de l’argent à l’entreprise en échange d’un paiement d’intérêts régulier et du remboursement du capital à l’échéance.
  5. Obligations gouvernementales : Les gouvernements émettent également des obligations pour financer leurs activités. Les obligations gouvernementales sont généralement considérées comme des investissements plus sûrs.
  6. Certificats de placement garanti (CPG) : Il s’agit de dépôts à terme, auprès d’une institution financière, qui offrent un taux d’intérêt fixe sur une période déterminée.
  7. Options : Les options offrent le droit, mais non l’obligation, d’acheter ou de vendre un actif à un prix fixé à l’avance pendant une période spécifiée.
  8. Devises : Vous pouvez investir dans des paires de devises sur le marché des changes (forex), spéculant sur les fluctuations des taux de change.
  9. Matériaux précieux : L’or, l’argent et d’autres métaux précieux sont parfois considérés comme des investissements alternatifs.
  10. Futures : Les contrats à terme permettent d’acheter ou de vendre un actif à un prix fixé à l’avance pour une livraison future.
  11. Biens immobiliers : Vous pouvez investir dans l’immobilier par le biais de biens immobiliers physiques ou de véhicules d’investissement tels que les fiducies de placement immobilier (FPI).
  12. Cryptomonnaies : Les monnaies numériques, telles que Bitcoin et Ethereum, sont de plus en plus populaires parmi les investisseurs.

Comment investir en bourse ★

→ Pour investir en bourse, vous devez ouvrir un compte d’investissement avec un courtier en ligne. Au Canada, il y a actuellement 4 courtiers en ligne sans frais de commissions ou à faibles commissions :

~Personnellement~, j’investis en bourse avec Desjardins Courtage en ligne (Disnat), tandis que ma femme utilise Wealthsimple Trade* pour sa simplicité et sa facilité d’utilisation. Sur ces deux plateformes, nous avons un portefeuille d’investissement de 750 000 $ (CELI x 2, REER x 2, REEE x 5 et compte non enregistré).

En tant qu’investisseur, vous devez effectuer des recherches approfondies, comprendre les risques associés à chaque type d’investissement et ne pas hésiter à consulter un professionnel de la finance. Vos choix d’investissement dépendront de votre profil d’investisseur, ce qui inclut notamment votre tolérance au risque, vos objectifs financiers et votre horizon d’investissement.

À LIRE : Qu’est-ce qu’un profil d’investisseur ?

Qu’est-ce que les actions de sociétés cotées en bourse?

Les actions de sociétés cotées en bourse représentent la propriété partielle d’une entreprise. Lorsqu’une entreprise décide de devenir une société cotée en bourse, elle émet des actions qui peuvent être achetées par des investisseurs sur le marché financier. Les actions confèrent aux propriétaires (actionnaires) certains droits, tels que le droit de vote lors des assemblées générales et le droit de recevoir une part des bénéfices de l’entreprise, généralement sous la forme de dividendes.

Comment investir dans les actions?

Voici les étapes de base pour investir dans des actions de sociétés cotées en bourse :

1. Éducation et recherche

Avant d’investir, vous devez comprendre les bases du marché boursier, les types d’actions, les indices boursiers et les risques associés. Vous devez faire des recherches sur les entreprises dont vous avez un intérêt à investir.

2. Définir vos objectifs et stratégies

Déterminez vos objectifs d’investissement, votre tolérance au risque et votre horizon temporel. Cela influencera le type d’actions que vous choisissez et la manière dont vous gérez votre portefeuille.

3. Choix d’une plateforme de négociation

Vous aurez besoin d’un compte de courtage pour acheter et vendre des actions. Choisissez une plateforme de négociation en ligne réputée qui répond à vos besoins en matière de coûts, d’outils de recherche et de convivialité.

À LIRE : Quelle est la meilleure plateforme de courtage?

4. Financement de votre compte

Une fois que vous avez ouvert un compte de courtage, vous devrez le financer en transférant des fonds. Certains courtiers acceptent des dépôts en argent, tandis que d’autres peuvent permettre le transfert d’actions d’un autre compte.

5. Sélection des actions

Choisissez les actions dans lesquelles vous souhaitez investir. Vous pouvez utiliser des outils d’analyse technique et fondamentale pour prendre des décisions éclairées.

6. Passer des ordres

Une fois que vous avez sélectionné des actions, vous pouvez passer des ordres d’achat ou de vente via votre plateforme de négociation. Les principaux types d’ordres sont les ordres au marché, les ordres limités et les ordres stop.

7. Suivi de votre portefeuille

Surveillez régulièrement les performances de votre portefeuille. Vous pourriez avoir à ajuster votre stratégie en fonction des changements de marché ou de vos objectifs financiers.

8. Diversification

Pour réduire le niveau de risque, vous pouvez diversifier votre portefeuille en investissant dans différents secteurs et industries.

Quels sont les avantages et désavantages des actions ?

Les actions, ou actions ordinaires, sont des titres de propriété d’une entreprise et représentent une participation dans cette entreprise. Investir dans des actions comporte à la fois des avantages et des inconvénients.

Avantages des actions

  1. Potentiel de rendement élevé : Les actions ont un potentiel de rendement élevé, offrant la possibilité d’une croissance significative de l’investissement à long terme.
  2. Propriété dans l’entreprise : Les actionnaires ont des droits de propriété partielle dans l’entreprise, avec le droit de voter lors d’assemblées générales et de recevoir une partie des bénéfices sous forme de dividendes.
  3. Liquidité : Les actions sont généralement liquides, ce qui signifie que les investisseurs peuvent acheter ou vendre des actions sur le marché ouvert.
  4. Diversification : Les investisseurs peuvent diversifier leur portefeuille en détenant des actions de différentes entreprises et secteurs.
  5. Dividendes : Certaines entreprises versent des dividendes réguliers aux actionnaires, offrant un flux de revenus régulier.
  6. Protection contre l’inflation : Historiquement, les actions ont servi de protection (« hedge ») contre l’inflation, car les entreprises peuvent ajuster les prix de leurs produits et services.

Inconvénients des actions

  1. Risque de perte : Le prix des actions peut fluctuer de manière significative, et il y a un risque de perte en capital, surtout à court terme.
  2. Volatilité : Les marchés boursiers peuvent être volatils, ce qui peut rendre les investissements en actions plus incertains.
  3. Pas de revenu garanti : Contrairement aux obligations, les actions ne garantissent pas de revenu fixe. Les dividendes sont déterminés par les décisions de l’entreprise et peuvent varier.
  4. Dépendance au marché : La performance des actions est souvent influencée par les conditions générales du marché et de l’économie.
  5. Manque de contrôle : Les actionnaires individuels ont peu de contrôle sur les décisions opérationnelles de l’entreprise, qui sont prises par la direction et le conseil d’administration.
  6. Dividendes non garantis : La distribution de dividendes n’est pas garantie, et certaines entreprises peuvent choisir de ne pas verser de dividendes pendant des périodes de difficultés financières.
  7. Complexité : Investir en actions peut être complexe, nécessitant une compréhension approfondie des marchés financiers et des entreprises individuelles.
  8. Frais de transaction : Les investisseurs peuvent engager des frais de transaction lorsqu’ils achètent ou vendent des actions.

Investir dans les actions : Résumé

En résumé, investir dans des actions peut offrir des rendements attractifs, mais cela s’accompagne d’un certain niveau de risque. La décision d’investir dans des actions doit être basée sur une compréhension approfondie de la tolérance au risque, des objectifs financiers et de la durée de l’investissement. Diversifier un portefeuille avec différents types d’actifs peut contribuer à atténuer certains risques.

Placements Autonomes Wealthsimple (Wealthsimple Trade)

Wealthsimple
  • Obtenez un bonus de 25 $ lorsque vous ouvrez et approvisionnez un compte Wealthsimple à l’aide de mon code : SSMJWA (+ une récompense de 250 $ si vous accédez au statut «Avantage» dans les 30 jours et de 1 000 $ pour le statut «Génération»)
  • Pas de frais d’administration, pas de frais de négociation, pas de solde minimum requis.
  • Fractions d’actions
  • Prêt d’actions (pour générer des revenus passifs)
  • Dépôts instantanés jusqu’à 50 000 $ (clientèle « Essentiel »)
  • Investissements automatiques à la fréquence de votre choix
  • Opérations boursières en dollar américain sans commission (clientèle « Avantage » et « Génération »)

Qu’est-ce qu’un fonds commun de placement?

Un fonds commun de placement (FCP) est une forme de placement collectif où l’argent de nombreux investisseurs est regroupé pour constituer un portefeuille d’investissements géré professionnellement. Ces fonds sont administrés par des sociétés de gestion de fonds qui investissent l’argent des investisseurs dans une diversité d’actifs tels que des actions, des obligations, des titres du marché monétaire et d’autres instruments financiers.

Comment investir dans les fonds communs de placement ?

Voici comment investir dans des fonds communs de placement :

1. Comprendre les types de fonds

Il existe différents types de fonds communs de placement, tels que les fonds d’actions, les fonds d’obligations, les fonds du marché monétaire, les fonds équilibrés, etc. Choisissez un fonds en fonction de vos objectifs financiers, de votre tolérance au risque et de votre horizon d’investissement.

2. Sélection d’une société de gestion

Choisissez une société de gestion de fonds réputée. Les grandes institutions financières et les sociétés de gestion bien établies proposent généralement une variété de fonds.

3. Ouvrir un compte

Contactez la société de gestion de fonds de votre choix et ouvrez un compte. Vous pouvez également investir dans des fonds communs de placement par l’intermédiaire de courtiers en ligne.

4. Sélection de fonds

Choisissez les fonds dans lesquels vous souhaitez investir en fonction de votre profil d’investisseur. Les fonds communs de placement offrent généralement une diversification automatique, ce qui signifie que votre argent est réparti entre différents actifs.

5. Investir de l’argent

Déposez de l’argent dans votre compte de fonds commun de placement. Vous pouvez investir une somme forfaitaire initiale ou configurer des contributions régulières (DCA).

6. Passer des ordres

Avec votre compte ouvert, vous pouvez passer des ordres pour acheter ou vendre des parts de fonds. Les transactions sont généralement effectuées à la clôture de la journée de bourse au prix net d’inventaire.

7. Suivi de vos investissements

Surveillez régulièrement la performance de vos fonds. Les sociétés de gestion de fonds fournissent des rapports réguliers sur la valeur liquidative, les rendements et la composition du portefeuille.

8. Réinvestissement des dividendes :

Vous pouvez choisir de réinvestir les dividendes gagnés, ce qui signifie que les dividendes sont utilisés pour acheter plus de parts du fonds.

À LIRE : Savez-vous ce qu’est un DRIP ?

9. Diversification

Comme avec les actions, la diversification est importante. En investissant dans différents types de fonds, vous pouvez réduire le risque global de votre portefeuille.

10. Retraits

Si nécessaire, vous pouvez retirer de l’argent de votre investissement en vendant des parts de fonds. Cependant, gardez à l’esprit que certains fonds peuvent avoir des frais de rachat.

Quels sont les avantages et désavantages des fonds communs de placement ?

Les fonds communs de placement présentent plusieurs avantages et inconvénients, et il est important de les considérer avant de décider d’investir dans ces instruments financiers.

Avantages des fonds communs de placement

  1. Diversification : Les fonds communs de placement investissent dans une variété d’actifs, ce qui offre aux investisseurs une diversification instantanée de leur portefeuille.
  2. Gestion professionnelle : Les fonds sont gérés par des professionnels expérimentés qui prennent des décisions d’investissement en fonction des objectifs du fonds et des conditions du marché.
  3. Accessibilité : Les fonds communs de placement sont accessibles aux investisseurs individuels avec des montants relativement faibles, permettant aux personnes ayant des ressources financières limitées de participer aux marchés.
  4. Liquidité : Les investisseurs peuvent acheter ou vendre des parts de fonds à la valeur nette d’inventaire à la fin de chaque journée de bourse, ce qui offre une liquidité relative.
  5. Dividendes et intérêts : Les revenus générés par le fonds, tels que les dividendes et les intérêts, peuvent être distribués aux investisseurs sous forme de paiements réguliers.
  6. Réinvestissement automatique : Les investisseurs peuvent choisir de réinvestir automatiquement les dividendes, contribuant ainsi à la croissance de leur investissement.

Inconvénients des fonds communs de placement

  1. Frais : Certains fonds imposent des frais de gestion annuels et des frais d’achat ou de vente. Ces frais peuvent réduire le rendement global de l’investissement.
  2. Dépendance à la gestion : La performance du fonds dépend fortement des compétences du gestionnaire de fonds. Un gestionnaire inefficace peut entraîner des rendements inférieurs.
  3. Pas de contrôle individuel : Les investisseurs individuels n’ont pas de contrôle direct sur les décisions d’investissement. Les choix sont faits par le gestionnaire de fonds.
  4. Liquidité limitée : Bien que les fonds communs de placement soient généralement liquides, il peut y avoir des restrictions temporaires en cas de forte demande de rachats.
  5. Taxes : Les gains en capital et les distributions de revenus peuvent entraîner des implications fiscales pour les investisseurs, même s’ils n’ont pas vendu leurs parts.
  6. Performance relative : La performance d’un fonds peut être influencée par les frais et peut ne pas toujours correspondre à celle de l’indice de référence.

Investir dans les fonds communs de placement : Résumé

En résumé, les fonds communs de placement sont un moyen populaire d’investir, offrant une diversification, une gestion professionnelle et une accessibilité. Cependant, les investisseurs doivent être conscients des coûts associés et du fait qu’ils délèguent la gestion à des professionnels. Le choix entre les fonds communs de placement et d’autres instruments dépend des objectifs, de la tolérance au risque et des préférences individuelles de l’investisseur.

Qu’est-ce qu’un fonds négocié en bourse ?

Un fonds négocié en bourse (FNB) est un type de fonds d’investissement qui combine les caractéristiques des fonds communs de placement et des actions. Les FNB sont conçus pour suivre la performance d’un indice particulier, d’un secteur ou d’une classe d’actifs. Ils sont négociés en bourse, ce qui signifie que les investisseurs peuvent acheter ou vendre des parts de ces fonds tout au long de la journée de bourse, comme s’ils négociaient des actions individuelles.

À LIRE :

Comment investir dans les fonds négociés en bourse

1. Éducation et recherche :

Avant d’investir dans un FNB, prenez le temps de comprendre les différents types de FNB disponibles, leurs objectifs d’investissement et les indices sous-jacents qu’ils suivent.

2. Choisir un courtier en ligne :

Vous aurez besoin d’un compte de courtage pour acheter des parts de FNB. Choisissez un courtier en ligne réputé qui offre des services adaptés à vos besoins, avec des frais de transaction raisonnables.

3. Ouvrir un compte de courtage :

Si vous n’avez pas déjà un compte de courtage, vous devrez en ouvrir un. Ce processus implique généralement de fournir des informations personnelles, de sélectionner le type de compte que vous souhaitez ouvrir et de financer le compte.

4. Faire des recherches sur les FNB :

Identifiez les FNB qui correspondent à vos objectifs d’investissement. Il existe des FNB qui suivent des indices boursiers, des secteurs spécifiques, des matières premières, des obligations, etc.

5. Analyser la performance :

Examinez la performance passée du FNB, mais n’oubliez pas que les performances passées ne garantissent pas les résultats futurs. Considérez également les frais associés au FNB.

6. Passer des ordres d’achat ou de vente :

Une fois que vous avez choisi le FNB dans lequel vous souhaitez investir, passez un ordre d’achat via votre plateforme de négociation en ligne. Vous devrez spécifier le nombre de parts que vous souhaitez acheter et le prix limite que vous êtes prêt à payer.

7. Suivre votre investissement :

Après l’achat, suivez régulièrement la performance de votre investissement. Les courtiers en ligne fournissent généralement des outils pour suivre vos placements et analyser la performance du FNB.

8. Diversification :

Les FNB offrent une diversification instantanée, car un seul FNB peut contenir un panier d’actions ou d’autres actifs. Utilisez cette diversification pour réduire le risque de votre portefeuille.

9. Réinvestir les dividendes :

Certains FNB distribuent des dividendes. Vous pouvez choisir de les retirer ou de les réinvestir automatiquement pour acheter plus de parts du FNB.

À LIRE : Savez-vous ce qu’est un DRIP ou PRD (« Plan de Réinvestissement des Dividendes »)?

Il est important de noter que, comme pour tout investissement, les FNB comportent des risques et des coûts associés. Assurez-vous de comprendre les caractéristiques spécifiques du FNB dans lequel vous investissez, y compris sa stratégie d’investissement, son indice de référence, et les frais associés. Si nécessaire, consultez un professionnel des finances pour obtenir des conseils adaptés à votre situation.

Quels sont les avantages et désavantages des fonds négociés en bourse ?

Les fonds négociés en bourse (FNB) ont gagné en popularité en raison de leurs caractéristiques uniques. Mais, comme tout instrument financier, ils présentent à la fois des avantages et des inconvénients.

Voici une liste des principaux avantages et désavantages des FNB.

Avantages des fonds négociés en bourse

  1. Diversification : Les FNB offrent une diversification immédiate en permettant aux investisseurs de détenir une variété d’actifs au sein d’un seul fonds.
  2. Liquidité : Les FNB sont négociés en bourse, ce qui signifie que les investisseurs peuvent acheter ou vendre des parts tout au long de la journée de bourse au prix du marché.
  3. Frais généralement bas : Les frais de gestion des FNB sont souvent plus bas que ceux des fonds communs de placement, ce qui peut entraîner des coûts moindres pour les investisseurs.
  4. Gestion passive : La plupart des FNB suivent passivement un indice spécifique, ce qui réduit les coûts de gestion et offre une exposition transparente à un marché donné.
  5. Flexibilité : Les investisseurs peuvent utiliser des ordres de marché, des ordres limités et des ordres stop pour négocier des FNB, offrant ainsi une flexibilité de négociation.
  6. Transparence : Les FNB doivent divulguer leur composition de portefeuille quotidiennement, offrant une transparence aux investisseurs sur les actifs qu’ils détiennent.
  7. Options : Les FNB offrent des options, ce qui permet aux investisseurs d’utiliser des stratégies avancées, telles que les options d’achat et de vente.

Inconvénients des fonds négociés en bourse

  1. Risque de suivi de l’indice : Les FNB indiciels peuvent ne pas reproduire exactement les performances de l’indice sous-jacent en raison des coûts de suivi et d’autres facteurs.
  2. Négociation en bourse : Bien que la négociation en bourse offre de la liquidité, elle peut également exposer les FNB à des primes ou à des rabais par rapport à la valeur nette d’inventaire (VNI) réelle du fonds.
  3. Frais de courtage : Les investisseurs peuvent engager des frais de courtage à chaque transaction, ce qui peut avoir un impact sur le rendement total, surtout pour les investisseurs actifs.
  4. Pas de gestion active : Les FNB indiciels suivent passivement un indice, ce qui signifie qu’ils ne bénéficient pas de la gestion active visant à « sur-performer » le marché.
  5. Dividendes variables : Les distributions de revenus des FNB peuvent varier en fonction des dividendes versés par les titres détenus dans le portefeuille.
  6. Complexité potentielle : Certains FNB peuvent être complexes, en particulier ceux qui suivent des stratégies d’investissement particulières ou des secteurs spécialisés.
  7. Risques de marché : Comme tout investissement en actions, les FNB sont exposés aux risques de marché, et leur valeur peut fluctuer en fonction des conditions du marché.

Investir dans les fonds négociés en bourse (FNB) : Résumé

En résumé, les FNB offrent de nombreux avantages, notamment la diversification, la liquidité et des coûts généralement bas. Cependant, les investisseurs doivent également être conscients des risques associés, tels que le suivi d’indice imparfait et les frais de courtage, et choisir des FNB en fonction de leurs objectifs d’investissement et de leur tolérance au risque.

Obtenez jusqu’à 2 000 $ de remise en argent

Qtrade Investissement Direct

Qtrade
  • Offre exclusive : Obtenez jusqu’à 2 000 $ de remise en argent (offre valide jusqu’au 4 mars 2024)
  • Achat et vente de 100+ FNB sans commission
  • Remboursement des frais de transfert jusqu’à 150 $
  • Site Internet et plateforme de courtage disponible en français
  • Compte d’épargne libre d’impôt pour l’achat d’une première propriété (CELIAPP) disponible.

Qu’est-ce que les obligations d’entreprises ?

Les obligations d’entreprises sont des titres de créance émis par des sociétés pour lever des fonds. En achetant une obligation, l’investisseur prête de l’argent à l’entreprise émettrice en échange du paiement d’intérêts réguliers et du remboursement du capital à l’échéance.

Comment investir dans les obligations d’entreprises ?

Investir dans des obligations d’entreprises se fait généralement par le biais d’un courtier en valeurs mobilières ou d’une institution financière. Les investisseurs peuvent acheter des obligations sur le marché primaire lors de leur émission ou sur le marché secondaire après leur émission.

Quels sont les avantages et désavantages des obligations d’entreprises ?

Avantages :

  1. Revenu régulier : Les obligations génèrent des paiements d’intérêts réguliers.
  2. Prévisibilité des flux de trésorerie : Les paiements d’intérêts réguliers offrent une certaine prévisibilité des flux de trésorerie.
  3. Hiérarchie des créanciers : En cas de faillite, les porteurs d’obligations ont généralement une position de créancier prioritaire.

Désavantages :

  1. Rendement faible : Rendement potentiellement plus faible que les actions.
  2. Sensibilité aux taux d’intérêt : Les prix des obligations peuvent fluctuer en fonction des variations des taux d’intérêt.
  3. Risque d’émetteur : Il existe un risque que l’entreprise émettrice ne soit pas en mesure de rembourser le capital ou de faire les paiements d’intérêts.

Qu’est-ce que les obligations gouvernementales ?

Les obligations gouvernementales sont des titres de créance émis par un gouvernement. Ils peuvent être émis par des gouvernements fédéraux, provinciaux ou municipaux. Ces obligations sont considérées comme des investissements relativement sûrs.

Comment investir dans les obligations gouvernementales ?

Les investisseurs peuvent acheter des obligations gouvernementales sur le marché primaire lors des émissions ou sur le marché secondaire par le biais de courtiers en valeurs mobilières.

Quels sont les avantages et désavantages des obligations gouvernementales ?

Avantages :

  1. Faible risque de défaut : Les obligations gouvernementales sont généralement considérées comme des investissements à faible risque.
  2. Stabilité : Elles offrent une stabilité et une sécurité aux investisseurs.
  3. Diversification : Les obligations gouvernementales peuvent servir de composant de diversification dans un portefeuille.

Désavantages :

  1. Rendement bas : Rendement potentiellement plus bas que d’autres investissements.
  2. Sensibilité aux taux d’intérêt : Comme pour les obligations d’entreprises, les prix des obligations gouvernementales peuvent être sensibles aux fluctuations des taux d’intérêt.
  3. Inflation : Le rendement réel peut être affecté négativement par l’inflation.

Achetez des FNB sans frais

Questrade

Questrade
  • Offre exclusive : Obtenez 50 $ en transactions gratuites lorsque vous ouvrez un compte Questrade et que vous déposez un montant initial de 1000 $
  • Pas de frais d’administration, pas de frais de négociation pour l’achat de FNB, pas de solde minimum requis.
  • Remboursement des frais de transfert jusqu’à 150 $
  • Compte d’épargne libre d’impôt pour l’achat d’une première propriété (CELIAPP) disponible.

Qu’est-ce que les certificats de placement garanti (CPG) ?

Les certificats de placement garanti (CPG) sont des instruments financiers offerts par des institutions financières. Ils représentent un dépôt à terme avec un taux d’intérêt fixe sur une période spécifiée.

Comment investir dans les certificats de placement garanti ?

Les investisseurs peuvent acheter des CPG directement auprès d’institutions financières telles que des banques ou des coopératives de crédit.

À LIRE : Mon évaluation de Tangerine

Quels sont les avantages et désavantages des certificats de placement garanti ?

Avantages :

  1. Sécurité : Les CPG sont généralement considérés comme des placements sûrs.
  2. Taux d’intérêt fixe : Les taux d’intérêt sont fixés à l’avance, offrant une prévisibilité des rendements.
  3. Liquidité : Certains CPG peuvent être rachetés avant l’échéance, bien que des pénalités puissent s’appliquer.

Désavantages :

  1. Rendements faibles : Rendements potentiellement plus faibles que d’autres investissements.
  2. Manque de flexibilité : Les fonds investis dans un CPG sont généralement bloqués jusqu’à l’échéance.
  3. Impact de l’inflation : Le rendement réel peut être affecté négativement par l’inflation.

Astuce : Un FNB d’épargne à intérêt élevé pourrait être une bonne alternative au CPG.

Qu’est-ce que les options ?

Les options sont des contrats financiers qui donnent à l’acheteur le droit (mais pas l’obligation) d’acheter ou de vendre un actif sous-jacent à un prix spécifié avant ou à l’échéance.

Comment investir dans les options ?

Les investisseurs peuvent négocier des options par le biais de courtiers en valeurs mobilières. Il existe deux types d’options : les options d’achat (« call ») et les options de vente (« put »). Les investisseurs peuvent acheter ou vendre ces contrats pour spéculer sur les mouvements futurs des prix.

Quels sont les avantages et désavantages des options ?

Avantages :

  1. Flexibilité stratégique : Les options offrent une variété de stratégies pour les investisseurs, notamment la couverture, la spéculation et la génération de revenus.
  2. Effet de levier : Les options peuvent permettre aux investisseurs de contrôler une quantité importante d’actifs avec un investissement relativement faible.
  3. Gains : Potentiel de gains dans des marchés à la hausse ou à la baisse.

Désavantages :

  1. Risque élevé : Les options peuvent être complexes et comportent un risque élevé de perte totale de l’investissement.
  2. Date d’échéance : Les options ont une date d’échéance, après laquelle elles perdent leur valeur.
  3. Volatilité : Les variations de prix peuvent être rapides et imprévisibles.

Les 10 meilleures plateformes de courtage pour investir en bourse 📈

Qu’est-ce que les devises ?

Les devises, également appelées « forex », sont les monnaies nationales échangées sur le marché des changes. Les investisseurs peuvent spéculer sur les fluctuations des taux de change entre différentes devises.

Comment investir dans les devises ?

Les investisseurs peuvent échanger des devises par l’intermédiaire de courtiers « forex ». Les transactions peuvent être effectuées au comptant, à terme ou par le biais de produits dérivés.

Quels sont les avantages et désavantages des devises ?

Avantages :

  1. Marché liquide : Le marché des devises est l’un des marchés les plus liquides au monde.
  2. Diversification : Les transactions « forex » offrent une possibilité de diversification pour les investisseurs.
  3. Gains : Potentiel de profit dans des marchés haussiers ou baissiers.

Désavantages :

  1. Risque de change : Les variations des taux de change peuvent entraîner des pertes importantes.
  2. Effet de levier élevé : Le marché « forex » permet un effet de levier important, augmentant le potentiel de gains, mais également le risque.
  3. Complexité : La négociation « forex » peut être complexe et nécessite une compréhension approfondie des marchés.

Qu’est-ce que les matériaux précieux ?

Les matériaux précieux, tels que l’or et l’argent, sont des actifs tangibles qui sont souvent utilisés comme réserve de valeur en raison de leur rareté et de leur acceptation universelle.

Comment investir dans les matériaux précieux ?

Les investisseurs peuvent acheter des métaux précieux physiques, tels que des lingots d’or, des pièces de monnaie, ou investir dans des instruments financiers liés aux prix des métaux précieux, tels que des FNB d’or.

Quels sont les avantages et désavantages des matériaux précieux ?

Avantages :

  1. Réserve de valeur : Les métaux précieux sont souvent utilisés comme refuge en période d’incertitude économique.
  2. Diversification : Ils offrent une diversification par rapport aux actifs financiers traditionnels.
  3. Gains : Potentiel de gains en période d’inflation.

Désavantages :

  1. Pas de revenu : Les métaux précieux ne génèrent pas de revenu sous forme de dividendes ou d’intérêts.
  2. Volatilité : Les prix des métaux précieux peuvent être volatils.
  3. Coûts : Coûts de stockage et de sécurité pour les investissements physiques.

Qu’est-ce que les contrats à terme (futures) ?

Les contrats à terme (futures) sont des accords entre deux parties pour acheter ou vendre un actif à un prix convenu à une date future spécifiée.

Comment investir dans les futures ?

Les investisseurs peuvent négocier des contrats à terme (futures) sur des marchandises, des indices boursiers, des devises et d’autres actifs par l’intermédiaire de courtiers spécialisés.

Quels sont les avantages et désavantages des futures ?

Avantages :

  1. Couverture : Les futures sont souvent utilisées comme instruments de couverture (« hedging ») pour se protéger contre les fluctuations des prix.
  2. Effet de levier : Les contrats à terme permettent un effet de levier, offrant un potentiel de rendement élevé.

Désavantages :

  1. Risque de perte : Les futures peuvent entraîner des pertes importantes.
  2. Complexité : La négociation de contrats à terme peut être complexe et nécessite une connaissance approfondie des marchés.
  3. Engagements contractuels : Les contrats à terme ont des obligations contractuelles spécifiques.

Qu’est-ce que les biens immobiliers ?

Les biens immobiliers comprennent des propriétés telles que des maisons, des appartements, des bureaux, et d’autres types de biens immobiliers. Les investisseurs peuvent détenir des biens immobiliers physiques ou investir dans des véhicules d’investissement immobilier.

Comment investir dans les biens immobiliers ?

Les investisseurs peuvent acheter des propriétés physiques, investir dans des fonds immobiliers cotés en bourse (FPI), aussi appelés sociétés de placement immobilier (REIT), ou participer à des partenariats immobiliers.

À LIRE :

Quels sont les avantages et désavantages des biens immobiliers ?

Avantages :

  1. Flux de trésorerie : Les propriétés peuvent générer des revenus sous forme de loyers.
  2. Potentiel d’appréciation : Les biens immobiliers peuvent prendre de la valeur au fil du temps.
  3. Diversification : L’immobilier peut offrir une diversification par rapport aux investissements traditionnels.

Désavantages :

  1. Illiquidité : La vente de biens immobiliers peut prendre du temps.
  2. Coûts d’entretien : Les propriétés nécessitent un entretien constant.
  3. Risques liés au marché immobilier : Les valeurs immobilières peuvent être affectées par les conditions du marché.

À LIRE : Comment investir en immobilier?

Qu’est-ce que les cryptomonnaies ?

Les cryptomonnaies sont des monnaies numériques basées sur la technologie de la chaîne de blocs (« blockchain »). Bitcoin et Ethereum sont des exemples de cryptomonnaies.

Mise en garde : Les cryptomonnaies sont très volatiles et ne sont pas protégées par la Société d’assurance-dépôts du Canada (SADC).

Comment investir dans les cryptomonnaies ?

Les investisseurs peuvent acheter des cryptomonnaies sur des plateformes d’échange de cryptomonnaies en utilisant des devises traditionnelles. Ils peuvent également investir dans des fonds ou des contrats dérivés liés aux cryptomonnaies.

À LIRE : Comparateur de plateformes de cryptomonnaies

Quels sont les avantages et désavantages des cryptomonnaies ?

Avantages :

  1. Potentiel de rendement élevé : Les cryptomonnaies ont connu des gains significatifs.
  2. Technologie innovante : La technologie de la chaîne de blocs (« blockchain ») sous-jacente est considérée comme innovante et disruptive.
  3. Accessibilité mondiale : Les cryptomonnaies peuvent être échangées à l’échelle mondiale.

Désavantages :

  1. Volatilité extrême : Les prix des cryptomonnaies peuvent être très volatils.
  2. Risque de sécurité : Les plateformes d’échange peuvent être vulnérables aux cyberattaques.
  3. Manque de réglementation : Le marché des cryptomonnaies est souvent moins réglementé que les marchés traditionnels.

Guide des classes d’actifs financiers pour investir au Canada : Conclusion

En conclusion, la diversification d’un portefeuille d’investissement repose sur une compréhension approfondie des différentes classes d’actifs financiers disponibles sur les marchés.

Les actions, les obligations, les fonds communs de placement, les FNB, les devises, les matières précieuses, les contrats à terme, l’immobilier et les cryptomonnaies offrent un éventail d’opportunités aux investisseurs.

Choisir judicieusement parmi ces options nécessite une évaluation attentive de la tolérance au risque, des objectifs financiers et des horizons temporels. Que l’on recherche la stabilité des revenus fixes, l’excitation des marchés volatils, ou l’innovation des technologies émergentes, chaque classe d’actif a son rôle dans la construction d’un portefeuille équilibré.

En fin de compte, la clé réside dans la compréhension personnelle et l’alignement stratégique avec les objectifs financiers à long terme.

Meilleures Offres

Placements autonomes Wealthsimple (Wealthsimple Trade)
Obtenez un bonus de 25 $ lorsque vous ouvrez un compte avec mon code : SSMJWA
+ une récompense de 250 $ si vous accédez au statut «Avantage» dans les 30 jours et de 1 000 $ pour le statut «Génération»
Qtrade Investissement direct
Obtenez jusqu’à 150 $ de remise en argent! (code promotionnel «PROMO2024»)
Questrade Placements autogérés
Obtenez 50 $ en transactions gratuites.

Suivez-moi sur :

Les finances pour tous

Devenez membre de mon groupe « Les finances pour tous » sur BuymeaCoffee pour soutenir le blogue et obtenir plusieurs exclusivités :

  • Accès aux publications secrètes/exclusives BuymeaCoffee
  • Accès gratuit aux outils et calculateurs (fichiers Excel)
  • Mes achats de FNB et ma stratégie d’investissement en bourse

Abonnez-vous à l’infolettre

Abonnez-vous gratuitement à mon infolettre pour recevoir les nouveaux articles par courriel. Je publie un article par semaine sur les finances personnelles, la planification de retraite, l’investissement, l’indépendance financière, les cartes de crédit et plus encore.

Vous pouvez annuler votre abonnement à l’infolettre à n’importe quel moment. Il y a un lien au bas de chaque courriel pour annuler l’abonnement.

Par Retraite 101

Je m’appelle Vincent (BSc, MBA) et je suis le fondateur de Retraite 101. En 2017, j’ai lancé le blogue Retraite101.com pour inspirer et motiver les Québécoises et Québécois à prendre leurs finances personnelles en main et atteindre l’indépendance financière.Aujourd’hui, Retraite 101 rejoint plus de 250 000 visiteurs uniques par année! Sans oublier les 25 000 abonnés sur mes réseaux sociaux et les 3 500 abonnés à mon infolettre. De plus, Retraite 101 a été cité dans plusieurs articles de médias, blogues, balados et livres de finances personnelles.Mes principaux outils d'investissement incluent Disnat et Wealthsimple Trade*. Je gagne des intérêts sur mon épargne avec Achieva Financial et je reçois des récompenses sur mes achats en utilisant ma Carte Cobalt American Express*. Finalement, je surveille ma cote de crédit gratuitement en utilisant Borrowell*.

2 commentaires

  1. Salut Vincent,
    Gros article! Bien détaillé.
    Dans la section des FNB, je n’ai pas bien compris cette extrait : « Négociation en bourse : Bien que la négociation en bourse offre de la liquidité, elle peut également exposer les FNB à des primes ou à des rabais par rapport à la valeur nette d’inventaire (VNI) réelle du fonds. »
    Pourrais-tu élaborer un peu plus? Je suis allé lire un peu sur la VNI (VNI = (Total des actifs – Total des passifs) / Nombre total d’actions en circulation), mais je ne comprend pas comment un FNB devient exposé à des primes et des rabais. Merci!

    1. Salut PTsigane,

      Merci! En effet, c’était un très long article… 🙂 La VNI est souvent appelée « valeur liquidative » ou NAV (car le terme en anglais est « Net Asset Value »).

      Voici un exemple concret où les parts du FNB « HSAV » étaient achetées avec une surprime (« Premium ») au début de l’année 2023 : https://retraite101.com/qa-fnb-epargne-interet-eleve/ (surtout, lire la section « Commentaires »)

      Au plaisir,
      R101

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *